Les animaux surveillent nos faits et gestes


  • Les animaux surveillent nos faits et gestesPhoto : Shutterstock/happyphotons
  • Vivre ensemble

    Si nous avons parfois des difficultés à comprendre la communication gestuelle, les chiens, eux, l’utilisent au quotidien pour s’exprimer et surtout mieux nous cerner.

    « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. » Tout le monde connaît cet adage chinois. Ce geste que nous pratiquons au quotidien pour pointer du doigt ce que nous voulons montrer à autrui n’est pas si anodin que cela. Il ne fonctionne que si celui à qui l’on désigne un emplacement ou un objet est capable de se mettre à la place du pointeur et de comprendre que celui-ci sait ou voit quelque chose que l’autre ignore. Les enfants acquièrent cette capacité à partir de l’âge d’un an. Mais qu’en est-il des animaux ? Des expériences ont été menées chez les grands singes et chez les chiens. Le protocole de l’expérience était le suivant : dans un premier temps, en présence de l’animal soumis au test, une friandise (dont l’odeur a été neutralisée) est placée sous l’un des deux pots situés face à lui. Le cobaye n’a donc aucun mal à savoir où elle se trouve et la récupère. Dans un second temps, la friandise est placée sous l’un des deux pots en l’absence du cobaye. Lorsque ce dernier entre dans la pièce, un chercheur désigne par un geste de la main le pot sous lequel la friandise a été glissée. 

    Une théorie de l’esprit

    Les chimpanzés et les bonobos, si proches de nous et qui savent si bien se servir de leurs membres, ne font aucun cas du pointage de l’humain et soulèvent les pots au hasard pour trouver la friandise. En revanche, les chiens testés se sont tous dirigés vers le pot indiqué par l’expérimentateur, comprenant parfaitement la signification de ce geste. Cette expérience démontre-t-elle que le chien comprend ou sait ce que l’humain voit ? Indique-t-elle qu’il est capable de développer une théorie de l’esprit ? Les psychologues nomment « théorie de l’esprit » la capacité à attribuer à autrui des intentions, des croyances, des désirs ou des représentations mentales. Autrement dit la capacité à se mettre à la place de l’autre et d’agir en conséquence. Concernant l’expérience des pots et des friandises, certains scientifiques ont analysé l’attitude des chiens davantage comme résultant d’une forme de dressage où le pointage serait associé à une récompense. 

    D’autres expériences ont été menées pour comprendre ce que le chien perçoit de notre regard et de notre attention visuelle et s’il y adapte son comportement. Ainsi, un chien à qui l’on interdit de prendre une friandise respecte mieux la consigne tant qu’il se sait observé par son maître (et donc sous son contrôle). « Des chercheurs ont découvert que les chiens détectent non seulement nos moments d’attention, mais qu’ils sont sensibles au niveau de désobéissance qu’ils peuvent se permettre suivant le niveau d’attention de leur maître », écrit l’éthologue Alexandra Horowitz dans son ouvrage Dans la peau d’un chien (Flammarion). Une autre expérience a été menée alors que le chien s’était vu signifier l’ordre de « rester couché », tantôt avec son maître à côté de lui, tantôt lorsque son maître est dans une pièce voisine, tantôt lorsqu’il s’en va. À chaque fois, l’animal a respecté ou non la consigne de rester couché selon la possibilité que sa désobéissance soit ou non perçue par le maître. Pas de doute donc que nos cabots savent jauger notre niveau d’attention. 

    A lire aussi : Les chiens comprennent-ils les mots ?

    L’animal montre

    Ils font même plus fort, car ils peuvent comprendre ce que nous ignorons. Cette aptitude a été démontrée alors qu’un chien voit un expérimentateur dissimuler une friandise qu’il ne peut pas atteindre. Quand il se retrouve avec son maître, il met tout en œuvre pour lui indiquer l’emplacement de la friandise afin qu’il la lui donne. Comme l’écrit Alexandra Horowitz : « Dans le cadre de cette expérience, les seuls êtres un peu “bouchés”, ce sont les humains qui ne traduisent pas forcément le comportement du chien comme une tentative de leur montrer quelque chose. Car le chien met en œuvre une série de stratégies pour attirer l’attention (jappements, etc.), puis regarde successivement le maître et la cachette du biscuit. En d’autres termes, l’animal indique avec son regard : il montre. »

    Car, s’il est bien une chose que les chiens ont comprise à notre égard, c’est que nous pouvions leur rendre service et pallier certaines de leurs incapacités. En 2003, des chercheurs hongrois ont comparé les comportements d’un groupe de loups sociabilisés avec ceux de chiens face à une tâche insoluble. Les animaux avaient appris à récupérer de la nourriture soit dans une boîte soit en tirant sur une ficelle. Une fois qu’ils avaient compris comment agir, la boîte était fermée et la corde attachée, empêchant les canidés de parvenir à leurs fins. Si les loups s’évertuèrent à trouver une solution tout seuls, les chiens abandonnèrent vite pour se tourner vers les humains et solliciter leur aide. 

    A lire aussi :  Les animaux pensent-ils aux autres ?

    En s’installant à nos côtés, le chien a donc compris qu’il devrait vivre dans un monde qui ne serait pas taillé à sa mesure mais inventé par et pour les hommes. Accéder à sa nourriture, franchir une porte ou sortir en balade le rendait très dépendant de l’humain. Aussi le chien a-t-il appris non seulement à décrypter nos faits et gestes, mais aussi à demander de l’aide lorsque cela était nécessaire. 


    Autres articles à lire

  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • L’association Gamelles Pleines, lauréate du prix BetterwithPets

    Vivre ensembleCette année encore, le prix international Purina BetterwithPets a récompensé des initiatives mettant en avant le lien si fort qui unit les hommes aux animaux. L’association française Gamelles Pleines, qui aide les sans-abri et leurs chiens au quotidien, a obtenu la deuxième place du podium. Bravo à eux !

    16 Juin 2020
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret

    Vivre ensembleSébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    29 Septembre 2016
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Zoonose : les animaux peuvent-ils nous tuer ?

    Vivre ensembleComme la peste, la grippe espagnole, celle de Hong Kong ou encore la variole, la pandémie du covid-19 provient de l’animal. Pour ne pas mourir d’une pandémie qu’il ne pourrait pas maîtriser, l’homme doit-il modifier son rapport à l’animal sauvage et domestique ?

    24 Juillet 2020
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chienne

    Vivre ensembleSéparé de sa compagne, un homme a obtenu un droit de visite pour garder contact avec sa petite yorkshire. La justice a ainsi reconnu les liens effectifs reliant l’homme à son animal.

    25 Juin 2018
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Peluche, coffret cadeaux... C'est aussi Noël pour nos animaux

    Vivre ensembleDe plus en plus de propriétaires glissent un ou plusieurs cadeaux sous le sapin, destinés à leur animal de compagnie : mais qui de nos toutous ou de matous sont les plus gâtés, quels sont les budgets moyens, quels cadeaux ont la cote ? Découvrez les tendances de ce Noël 2017.

    20 Décembre 2017
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • SOS ANIMAL PERDU, comment agir ?

    Vivre ensembleVous avez perdu votre animal et vous ignorez comment agir ? Découvrez la démarche à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté et le retrouver.

    17 Août 2015