Les animaux surveillent nos faits et gestes


  • Les animaux surveillent nos faits et gestesPhoto : Shutterstock/happyphotons
  • Vivre ensemble

    Si nous avons parfois des difficultés à comprendre la communication gestuelle, les chiens, eux, l’utilisent au quotidien pour s’exprimer et surtout mieux nous cerner.

    « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt. » Tout le monde connaît cet adage chinois. Ce geste que nous pratiquons au quotidien pour pointer du doigt ce que nous voulons montrer à autrui n’est pas si anodin que cela. Il ne fonctionne que si celui à qui l’on désigne un emplacement ou un objet est capable de se mettre à la place du pointeur et de comprendre que celui-ci sait ou voit quelque chose que l’autre ignore. Les enfants acquièrent cette capacité à partir de l’âge d’un an. Mais qu’en est-il des animaux ? Des expériences ont été menées chez les grands singes et chez les chiens. Le protocole de l’expérience était le suivant : dans un premier temps, en présence de l’animal soumis au test, une friandise (dont l’odeur a été neutralisée) est placée sous l’un des deux pots situés face à lui. Le cobaye n’a donc aucun mal à savoir où elle se trouve et la récupère. Dans un second temps, la friandise est placée sous l’un des deux pots en l’absence du cobaye. Lorsque ce dernier entre dans la pièce, un chercheur désigne par un geste de la main le pot sous lequel la friandise a été glissée. 

    Une théorie de l’esprit

    Les chimpanzés et les bonobos, si proches de nous et qui savent si bien se servir de leurs membres, ne font aucun cas du pointage de l’humain et soulèvent les pots au hasard pour trouver la friandise. En revanche, les chiens testés se sont tous dirigés vers le pot indiqué par l’expérimentateur, comprenant parfaitement la signification de ce geste. Cette expérience démontre-t-elle que le chien comprend ou sait ce que l’humain voit ? Indique-t-elle qu’il est capable de développer une théorie de l’esprit ? Les psychologues nomment « théorie de l’esprit » la capacité à attribuer à autrui des intentions, des croyances, des désirs ou des représentations mentales. Autrement dit la capacité à se mettre à la place de l’autre et d’agir en conséquence. Concernant l’expérience des pots et des friandises, certains scientifiques ont analysé l’attitude des chiens davantage comme résultant d’une forme de dressage où le pointage serait associé à une récompense. 

    D’autres expériences ont été menées pour comprendre ce que le chien perçoit de notre regard et de notre attention visuelle et s’il y adapte son comportement. Ainsi, un chien à qui l’on interdit de prendre une friandise respecte mieux la consigne tant qu’il se sait observé par son maître (et donc sous son contrôle). « Des chercheurs ont découvert que les chiens détectent non seulement nos moments d’attention, mais qu’ils sont sensibles au niveau de désobéissance qu’ils peuvent se permettre suivant le niveau d’attention de leur maître », écrit l’éthologue Alexandra Horowitz dans son ouvrage Dans la peau d’un chien (Flammarion). Une autre expérience a été menée alors que le chien s’était vu signifier l’ordre de « rester couché », tantôt avec son maître à côté de lui, tantôt lorsque son maître est dans une pièce voisine, tantôt lorsqu’il s’en va. À chaque fois, l’animal a respecté ou non la consigne de rester couché selon la possibilité que sa désobéissance soit ou non perçue par le maître. Pas de doute donc que nos cabots savent jauger notre niveau d’attention. 

    A lire aussi : Les chiens comprennent-ils les mots ?

    L’animal montre

    Ils font même plus fort, car ils peuvent comprendre ce que nous ignorons. Cette aptitude a été démontrée alors qu’un chien voit un expérimentateur dissimuler une friandise qu’il ne peut pas atteindre. Quand il se retrouve avec son maître, il met tout en œuvre pour lui indiquer l’emplacement de la friandise afin qu’il la lui donne. Comme l’écrit Alexandra Horowitz : « Dans le cadre de cette expérience, les seuls êtres un peu “bouchés”, ce sont les humains qui ne traduisent pas forcément le comportement du chien comme une tentative de leur montrer quelque chose. Car le chien met en œuvre une série de stratégies pour attirer l’attention (jappements, etc.), puis regarde successivement le maître et la cachette du biscuit. En d’autres termes, l’animal indique avec son regard : il montre. »

    Car, s’il est bien une chose que les chiens ont comprise à notre égard, c’est que nous pouvions leur rendre service et pallier certaines de leurs incapacités. En 2003, des chercheurs hongrois ont comparé les comportements d’un groupe de loups sociabilisés avec ceux de chiens face à une tâche insoluble. Les animaux avaient appris à récupérer de la nourriture soit dans une boîte soit en tirant sur une ficelle. Une fois qu’ils avaient compris comment agir, la boîte était fermée et la corde attachée, empêchant les canidés de parvenir à leurs fins. Si les loups s’évertuèrent à trouver une solution tout seuls, les chiens abandonnèrent vite pour se tourner vers les humains et solliciter leur aide. 

    A lire aussi :  Les animaux pensent-ils aux autres ?

    En s’installant à nos côtés, le chien a donc compris qu’il devrait vivre dans un monde qui ne serait pas taillé à sa mesure mais inventé par et pour les hommes. Accéder à sa nourriture, franchir une porte ou sortir en balade le rendait très dépendant de l’humain. Aussi le chien a-t-il appris non seulement à décrypter nos faits et gestes, mais aussi à demander de l’aide lorsque cela était nécessaire. 


    Autres articles à lire

  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Comment aider son enfant à faire le deuil de son animal ?

    Vivre ensembleAnnique Lavergne est docteur en psychologie et spécialiste du deuil animalier au Canada. Elle publie un livre à destination des enfants pour les aider à surmonter la douloureuse perte d’un compagnon. Entretien.

    17 Juillet 2018
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Le chien est le meilleur ami de l’enfant dans la famille

    Vivre ensembleUne étude britannique révèle que les enfants s’entendent mieux avec leur animal de compagnie qu’avec leur propre frère et sœur au sein d’une famille : parmi nos amis à quatre pattes, les chiens se montrent particulièrement bons compagnons pour leur jeune maitre.

    26 Janvier 2017
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Insolite : une Américaine a pris l’avion avec son cheval

    Vivre ensembleUne Américaine a réussi à voyager en cabine avec son cheval miniature lors d'un vol American Airlines reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre) d'une durée d'une heure et demie.

    10 Septembre 2019
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019