Chat, chien, cheval… : les animaux « soigneurs »


  • Chat, chien, cheval… : les animaux « soigneurs »Photo : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Les animaux introduits à la fondation Sonnenhof pour tenir compagnie aux résidents souffrant de problèmes psychiatriques sont devenus des auxiliaires soignants.

    Les animaux médiateurs, un concept qui vient de loin... Le docteur Othon Printz en sait quelque chose. Ancien directeur de la fondation protestante Sonnenhof, ce pasteur doublé d’un neuropsychiatre fut très tôt le disciple du célèbre docteur Albert Schweitzer. Il présida même son hôpital à Lambaréné (Gabon) : « Il y a toujours eu des animaux dans son établissement. Au départ, il ne voyait pas cela comme une aide pour ses patients ; il recueillait simplement les animaux abandonnés en considérant qu’il fallait les secourir. Il y avait des petits singes comme des poules. Il considérait que sa mission était universelle ; il fallait soigner tout être vivant. Même s’il ne développait pas les capacités thérapeutiques des animaux, il en avait une certaine conscience. Il répétait souvent : “Si vous êtes triste, adoptez un chat.” Dans son bureau, il y avait un perroquet qui criait “tais-toi !” en alsacien aux visiteurs... » Schweitzer imagina son hôpital comme un village thérapeutique et c’est dans cet esprit que la fondation Sonnenhof fonctionne aujourd’hui. 

    Du chat aux wallabies

    Lorsqu’il en prend la direction en 1974, le docteur Printz emboîte le pas du maître et y introduit des animaux, ne constatant qu’après coup l’aide que ces derniers peuvent apporter aux résidents. Théorisé, cet aspect des soins est aujourd’hui devenu l’un des atouts majeurs du site de Bischwiller. Dès les années 1980, les chats prennent une place prépondérante dans la médiation. Deux d’entre eux, Nelson et Piket, font régulièrement la sieste en compagnie de résidents. En 1990, ce sont les wallabies qui arrivent et, grâce à ces animaux non domestiques, l’équipe soignante peut travailler sur le calme et la maîtrise de soi. Car, sans ces deux qualités, aucune chance pour les résidents de pouvoir les approcher. Parallèlement, deux centres équestres ont ouvert leurs portes. Le cheval est un animal avec lequel l’interaction est très forte ; c’est le seul sur lequel on peut monter et les cours d’équitation (qui englobent la préparation et les soins) vont aider à la socialisation.

    A lire aussi : Témoignage : j’ai fait de mon chien un chien visiteur

    Aujourd’hui, à Bischwiller, 130 animaux de 15 espèces différentes évoluent sur une surface de 2,5 hectares. Ils secondent les éducateurs et leur font gagner un temps précieux, leur permettant de mieux comprendre les cas les plus lourds. L’animal devient un auxiliaire universel, comme l’explique Virgil Galloux, un moniteur technique qui est aussi soigneur animalier : « Nous avons des résidents dont les capacités de communication sont très restreintes. Mais il n’est pas question pour nous d’associer les animaux aux différentes pathologies des patients ; ce serait transformer l’animal en médicament, ce qui n’est pas notre but. Nous sommes bien sur un modèle d’animal médiateur qui va aider dans l’acceptation de la pathologie. Nous avons par exemple un patient hyperactif dont les mouvements étaient limités dans un précédent établissement. Ici, le seul fait de lui demander de donner de l’eau aux animaux le fait évoluer dans un large espace où il découvre que chacun de ses mouvements prend un sens. » 

    Arnaud BeinatSchmutzl et Angèle Kiss. Aujourd’hui âgée de 67 ans, cette résidente est arrivée à la fondation il y a soixante ans.

    Des séances de médiation

    Adoptant une démarche plus novatrice encore, les éducateurs du Sonnenhof initient des séances de médiation à travers l’animal, au cours desquelles certains résidents viennent eux-mêmes en aide à d’autres, plus lourdement atteints. Naturellement, les animaux de Sonnenhof doivent avoir une capacité de défense : « Cela se passe généralement très bien, mais si un résident tente de s’imposer à un animal par la force, nous transformons cette attitude en axe de travail. Lorsqu’une personne arrive, notre tâche d’éducateur est d’abord l’observation et en cela l’animal, par ses réactions instinctives, va nous faire progresser plus vite. »

    Les animaux ne sont pas sollicités en permanence. La fondation établit des rotations afin qu’ils bénéficient de périodes de repos. Le bien-être animal est une constante. Depuis 2014, ce mini-zoo est devenu un parc animalier pédagogique qui demeure pour l’instant au stade expérimental. Cette première étape permet déjà à d’autres enfants, venus de l’extérieur et scolarisés en primaire, d’y faire des visites. 

    Aujourd’hui, la fondation souhaite enclencher la vitesse supérieure : l’ouverture d’un parc animalier consacré à la médiation animale et ouvert à tous. L’une des conditions à remplir sera la construction d’un bâtiment capable d’accueillir des groupes. Il sera équipé de toilettes et de vestiaires, d’une cuisine pour la préparation des repas des animaux, d’une salle de médiation, etc. La fondation Sonnenhof fait un appel aux dons pour concrétiser ce projet dont la somme résiduelle à recueillir s’élevait à 252 000 euros au moment du reportage. Le but de ce projet est limpide : nombre de résidents ne pourront jamais être rendus à une vie autonome, c’est donc la vie de l’extérieur qui doit venir à eux. 

    À lire aussi :

    Des chiens anges gardiens des diabètes ;

    Zoothérapie, le pouvoir des animaux ;

    Les animaux donnent un sens à la vie des séniors

    Fondation Sonnenhof
    22, rue d’Oberhoffen CS 80041
    67242 Bischwiller
    Tél. : 03 88 80 23 00
    Mail : contact@fondation-sonnenhof.org

    Autres articles à lire

  • Un nouveau cimetière pour les animaux dans le Vaucluse

    Vivre ensembleA Sainte-Cécile, dans le Vaucluse, un cimetière communal pour les animaux compagnie va ouvrir ses portes au printemps 2016. En France, il existe plus d’une vingtaine de cimetières dédiés aux animaux, mais c’est le premier dans ce département.

    26 Août 2015
  • Une astuce pour occuper son chat

    Vivre ensembleSes chats n'en finissaient plus de détruire ses meubles, il a trouvé une solution pour les en détourner ! Une vidéo pleine d'enseignements et d'astuces !

    21 Septembre 2015
  • Vinaigrette, entre chien et loup

    Vivre ensembleAprès avoir été suivie pour des troubles du comportement, elle est arrivée au refuge breton de Coat Fur en 2011. Sur cette terre d’accueil pour les loups, l’hybride partage son quotidien avec une vingtaine d’autres animaux.

    02 Novembre 2017
  • Le chat aime-t-il la musique ?

    Vivre ensembleOn dit que la musique adoucit les mœurs. Parfois, elle provoque le contraire… chez les chats ! Follement drôle !

    22 Octobre 2015
  • Uggie, le chien de The Artist, est mort

    Vivre ensemblePartenaire canin de Jean Dujardin dans le film The Artist, le petit parson russel terrier est mort des suites d’un cancer.

    12 Août 2015
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • Des toutous à la plage pour la bonne cause

    Vivre ensembleCunta et Baïné, deux chiennes du Refuge de la côte basque, ont profité d’une sortie à la plage organisée par une clinique vétérinaire de Bidart pour embellir leur quotidien, et encourager les adoptions.

    23 Mai 2017
  • 10 questions sur le bénévolat

    Vivre ensembleVous avez envie de vous engager dans la cause animale, mais vous hésitez car l’univers du bénévolat vous est étranger? Notre FAQ* est là pour y voir un peu plus clair, savoir quels sont vos devoirs et les droits des associations.

    02 Mars 2017
  • Fort McMurray : des milliers de chiens et chats abandonnés

    Vivre ensemblePlusieurs centaines de milliers d’habitants ont dû quitter leur demeure en laissant parfois derrière eux leurs animaux de compagnie. Livrés à eux-mêmes ou enfermés dans les maisons, certains attendent le retour de leur propriétaire depuis plusieurs jours. Pour les sauver d’une mort certaine, des groupes de bénévoles s'organisent…

    09 Mai 2016
  • Siri : la muse féline de Nawak

    Vivre ensembleParachuté à l’âge de deux mois au refuge de l’école du Chat de Drancy (93), Siri a été aussitôt adoptée par Nawak. Depuis trois ans, elle est la muse de ce jeune illustrateur, qui grâce au financement de ses fans, va sortir son premier album : le journal de Siri.

    04 Septembre 2015
  • chiens abandonnés : 2nd chance

    Vivre ensembleJugés turbulents, incontrôlables ou mordeurs, ces chiens ont été maltraités puis abandonnés. Jusqu’au jour où des policiers passionnés ont su percevoir chez eux les qualités qui font les chiens d’exception…

    01 Juin 2015
  • Hommage à Capitán, chien d’une incroyable fidélité

    Vivre ensembleCe berger allemand s’est éteint à l’âge de 16 ans. Depuis 2006, il vivait à côté de la tombe de son maître disparu. Son histoire a été racontée dans un reportage de l’émission 30 Millions d’Amis, en 2014.

    21 Février 2018
  • Ce toucan a retrouvé son bec grâce à l’impression 3D

    Vivre ensembleMutilé en 2014 par des adolescents, ce toucan femelle baptisé Grecia a pu retrouver un bec fonctionnel grâce à la technologie 3D. Elle se porte aujourd’hui à merveille !

    16 Janvier 2020
  • Kenzo : un chat à la caserne des pompiers

    Vivre ensemblePortant ses galons les grands jours, ce matou au caractère bien trempé règne sans partage dans la caserne des sapeurs-pompiers de Gondrexange, en Moselle.

    09 Novembre 2019
  • Fort McMurray : un chien sauvé des flammes retrouve sa famille

    Vivre ensembleAbby est une petite chienne sourde et âgée de 14 ans, vivant à Fort McMurray. Ses propriétaires se trouvaient sur leur lieu de travail lorsque l’ordre d’évacuation a été donné. Sans pouvoir retourner chez eux, ils ont passé trois jours à attendre que les secours ramènent Abby. C’est finalement grâce à deux bons samaritains qu’ils ont pu récupérer leur chienne…

    12 Mai 2016
  • Après neuf ans d'absence, le chat Moubli est de retour

    Vivre ensembleIl s’appelle Moubli. Et ses propriétaires avaient oublié son existence après sa disparition il y a neuf ans. Jusqu’à ce jour où l’appel téléphonique d’un refuge le fait réapparaître…

    05 Septembre 2016
  • Euro 2016 : les supporters sous la protection d'une équipe canine

    Vivre ensembleUne équipe cynophile de onze chiens s'entraîne depuis trois mois à détecter des explosifs sur des personnes en mouvement. Cette élite canine est bientôt prête à identifier d'éventuels kamikazes et à sécuriser l'événement sportif. Une première en France.

    23 Mai 2016
  • L'incroyable histoire de Gobi, une chienne déterminée

    Vivre ensembleLors de la Gobi March Race de 2016, en Chine, une petite chienne, a priori errante, décide de suivre l’un des coureurs, Dion Leonard. Ensemble, ils ne reculeront devant rien.

    25 Décembre 2020
  • Une sculpture en chocolat en hommage au rhinocéros de Thoiry

    Vivre ensembleA l’occasion des fêtes de Pâques, le sculpteur et pâtissier chocolatier Eric Thévenot, ému par la disparition du rhinocéros Vince, abattu en mars dernier au zoo de Thoiry à cause de sa corne, lui rend un bel hommage avec une imposante sculpture à son effigie.

    13 Avril 2017
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015