Chat, chien, cheval… : les animaux « soigneurs »


  • Chat, chien, cheval… : les animaux « soigneurs »Photo : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Les animaux introduits à la fondation Sonnenhof pour tenir compagnie aux résidents souffrant de problèmes psychiatriques sont devenus des auxiliaires soignants.

    Les animaux médiateurs, un concept qui vient de loin... Le docteur Othon Printz en sait quelque chose. Ancien directeur de la fondation protestante Sonnenhof, ce pasteur doublé d’un neuropsychiatre fut très tôt le disciple du célèbre docteur Albert Schweitzer. Il présida même son hôpital à Lambaréné (Gabon) : « Il y a toujours eu des animaux dans son établissement. Au départ, il ne voyait pas cela comme une aide pour ses patients ; il recueillait simplement les animaux abandonnés en considérant qu’il fallait les secourir. Il y avait des petits singes comme des poules. Il considérait que sa mission était universelle ; il fallait soigner tout être vivant. Même s’il ne développait pas les capacités thérapeutiques des animaux, il en avait une certaine conscience. Il répétait souvent : “Si vous êtes triste, adoptez un chat.” Dans son bureau, il y avait un perroquet qui criait “tais-toi !” en alsacien aux visiteurs... » Schweitzer imagina son hôpital comme un village thérapeutique et c’est dans cet esprit que la fondation Sonnenhof fonctionne aujourd’hui. 

    Du chat aux wallabies

    Lorsqu’il en prend la direction en 1974, le docteur Printz emboîte le pas du maître et y introduit des animaux, ne constatant qu’après coup l’aide que ces derniers peuvent apporter aux résidents. Théorisé, cet aspect des soins est aujourd’hui devenu l’un des atouts majeurs du site de Bischwiller. Dès les années 1980, les chats prennent une place prépondérante dans la médiation. Deux d’entre eux, Nelson et Piket, font régulièrement la sieste en compagnie de résidents. En 1990, ce sont les wallabies qui arrivent et, grâce à ces animaux non domestiques, l’équipe soignante peut travailler sur le calme et la maîtrise de soi. Car, sans ces deux qualités, aucune chance pour les résidents de pouvoir les approcher. Parallèlement, deux centres équestres ont ouvert leurs portes. Le cheval est un animal avec lequel l’interaction est très forte ; c’est le seul sur lequel on peut monter et les cours d’équitation (qui englobent la préparation et les soins) vont aider à la socialisation.

    A lire aussi : Témoignage : j’ai fait de mon chien un chien visiteur

    Aujourd’hui, à Bischwiller, 130 animaux de 15 espèces différentes évoluent sur une surface de 2,5 hectares. Ils secondent les éducateurs et leur font gagner un temps précieux, leur permettant de mieux comprendre les cas les plus lourds. L’animal devient un auxiliaire universel, comme l’explique Virgil Galloux, un moniteur technique qui est aussi soigneur animalier : « Nous avons des résidents dont les capacités de communication sont très restreintes. Mais il n’est pas question pour nous d’associer les animaux aux différentes pathologies des patients ; ce serait transformer l’animal en médicament, ce qui n’est pas notre but. Nous sommes bien sur un modèle d’animal médiateur qui va aider dans l’acceptation de la pathologie. Nous avons par exemple un patient hyperactif dont les mouvements étaient limités dans un précédent établissement. Ici, le seul fait de lui demander de donner de l’eau aux animaux le fait évoluer dans un large espace où il découvre que chacun de ses mouvements prend un sens. » 

    Arnaud BeinatSchmutzl et Angèle Kiss. Aujourd’hui âgée de 67 ans, cette résidente est arrivée à la fondation il y a soixante ans.

    Des séances de médiation

    Adoptant une démarche plus novatrice encore, les éducateurs du Sonnenhof initient des séances de médiation à travers l’animal, au cours desquelles certains résidents viennent eux-mêmes en aide à d’autres, plus lourdement atteints. Naturellement, les animaux de Sonnenhof doivent avoir une capacité de défense : « Cela se passe généralement très bien, mais si un résident tente de s’imposer à un animal par la force, nous transformons cette attitude en axe de travail. Lorsqu’une personne arrive, notre tâche d’éducateur est d’abord l’observation et en cela l’animal, par ses réactions instinctives, va nous faire progresser plus vite. »

    Les animaux ne sont pas sollicités en permanence. La fondation établit des rotations afin qu’ils bénéficient de périodes de repos. Le bien-être animal est une constante. Depuis 2014, ce mini-zoo est devenu un parc animalier pédagogique qui demeure pour l’instant au stade expérimental. Cette première étape permet déjà à d’autres enfants, venus de l’extérieur et scolarisés en primaire, d’y faire des visites. 

    Aujourd’hui, la fondation souhaite enclencher la vitesse supérieure : l’ouverture d’un parc animalier consacré à la médiation animale et ouvert à tous. L’une des conditions à remplir sera la construction d’un bâtiment capable d’accueillir des groupes. Il sera équipé de toilettes et de vestiaires, d’une cuisine pour la préparation des repas des animaux, d’une salle de médiation, etc. La fondation Sonnenhof fait un appel aux dons pour concrétiser ce projet dont la somme résiduelle à recueillir s’élevait à 252 000 euros au moment du reportage. Le but de ce projet est limpide : nombre de résidents ne pourront jamais être rendus à une vie autonome, c’est donc la vie de l’extérieur qui doit venir à eux. 

    À lire aussi :

    Des chiens anges gardiens des diabètes ;

    Zoothérapie, le pouvoir des animaux ;

    Les animaux donnent un sens à la vie des séniors

    Fondation Sonnenhof
    22, rue d’Oberhoffen CS 80041
    67242 Bischwiller
    Tél. : 03 88 80 23 00
    Mail : contact@fondation-sonnenhof.org

    Autres articles à lire

  • 10 questions sur le bénévolat

    Vivre ensembleVous avez envie de vous engager dans la cause animale, mais vous hésitez car l’univers du bénévolat vous est étranger? Notre FAQ* est là pour y voir un peu plus clair, savoir quels sont vos devoirs et les droits des associations.

    02 Mars 2017
  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Gloria, des Kids United, dans 30 Millions d'amis

    Vivre ensembleElle a ouvert les portes de sa ménagerie personnelle à la rédaction de 30 Millions d'amis.

    28 Novembre 2016
  • Vinaigrette, entre chien et loup

    Vivre ensembleAprès avoir été suivie pour des troubles du comportement, elle est arrivée au refuge breton de Coat Fur en 2011. Sur cette terre d’accueil pour les loups, l’hybride partage son quotidien avec une vingtaine d’autres animaux.

    02 Novembre 2017
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • Lola: enfin le bonheur!

    Vivre ensembleArrachée à des trafiquants de chiens de boucherie, en Thaïlande, la petite chienne découvre la joie de vivre et de jouer dans le jardin de Françoise, Jean et James…

    02 Juin 2017
  • Un chien parcourt des milliers de kilomètres en kayak

    Vivre ensembleDepuis deux ans, Nirvana fait le tour de la Méditerranée en kayak avec son maître. Cette ancienne chienne errante a embarqué à bord après une escale il y a deux ans. Elle n'a depuis jamais quitté le pagayeur.

    24 Mai 2016
  • JO : une patineuse sauve un teckel d’un élevage de viande de chien

    Vivre ensembleLa championne canadienne Meagan Duhamel profite de sa présence aux Jeux olympiques en Corée du Sud pour dénoncer l’industrie de la viande de chien : elle incite un maximum de sportifs à suivre son exemple en sauvant et adoptant un chien destiné à être mangé.

    15 Février 2018
  • L'incroyable histoire de Gobi, une chienne déterminée

    Vivre ensembleLors de la Gobi March Race de 2016, en Chine, une petite chienne, a priori errante, décide de suivre l’un des coureurs, Dion Leonard. Ensemble, ils ne reculeront devant rien.

    25 Décembre 2020
  • Kenzo : un chat à la caserne des pompiers

    Vivre ensemblePortant ses galons les grands jours, ce matou au caractère bien trempé règne sans partage dans la caserne des sapeurs-pompiers de Gondrexange, en Moselle.

    09 Novembre 2019
  • Une marche d’adieu organisée pour un labrador, héros de guerre

    Vivre ensembleUn soldat américain a organisé une marche pour dire adieu à son labrador atteint d’un cancer. Ensemble, ils ont servi en Afghanistan. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à ce chien héros.

    29 Septembre 2017
  • Dico, chien flic à la retraite

    Vivre ensembleGrâce à une incroyable chaîne de solidarité et de bonté, un chien de police âgé et malade a trouvé une famille d’accueil. Chez les Drouart, il va pouvoir couler des jours paisibles entouré d’affection et des soins dont il a besoin.

    15 Août 2017
  • Des chevaux pour remettre le pied à l'étrier

    Vivre ensembleAutrefois réservés à l’encadrement, les chevaux militaires ont une nouvelle mission: réapprendre à des jeunes les codes d’une vie sociale à laquelle ils ont souvent tourné le dos…

    01 Septembre 2017
  • Les gros nounours de Lisa et Paolo

    Vivre ensembleNés dans un cirque, Jack, Lola, Bambina et Tonito, délaissés par leurs mères, ne seraient pas en vie sans l’amour de Lisa et Paolo. Ces derniers ont même quitté le monde du cirque auquel ils appartenaient pour rejoindre le zoo-refuge La Tanière, qui accueille, pour leur bien-être et leur bonheur, des animaux sauvages rescapés.

    17 Octobre 2020
  • La ferme de tous les espoirs

    Vivre ensembleÀ la ferme de Suzi Handicap Animal, les animaux blessés oublient leur calvaire passé auprès de Stéphanie Lisicki. Cassés par la vie, les accidents ou les hommes, ces éclopés se remettent de leurs blessures à l’âme et au corps.

    02 Mars 2018
  • chiens abandonnés : 2nd chance

    Vivre ensembleJugés turbulents, incontrôlables ou mordeurs, ces chiens ont été maltraités puis abandonnés. Jusqu’au jour où des policiers passionnés ont su percevoir chez eux les qualités qui font les chiens d’exception…

    01 Juin 2015
  • Des animaux évacués suite aux incendies des Bouches-du-Rhône

    Vivre ensembleToute la nuit, une immense chaîne de solidarité s'est mise en place dans les Bouches-du-Rhône afin d'évacuer et de mettre en sécurité les animaux des refuges menacés les incendies. Le point sur la situation…

    11 Août 2016
  • Minous à la ferme : des chats sauvés grâce aux rongeurs

    Vivre ensembleDans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, des chats de refuges jugés inadoptables sont placés dans des fermes où ils font carrière comme chasseurs de rongeurs. Une reconversion organisée par le refuge SpokAnimals afin de leur éviter l’euthanasie.

    23 Mars 2016
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Des toutous à la plage pour la bonne cause

    Vivre ensembleCunta et Baïné, deux chiennes du Refuge de la côte basque, ont profité d’une sortie à la plage organisée par une clinique vétérinaire de Bidart pour embellir leur quotidien, et encourager les adoptions.

    23 Mai 2017