Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant


  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeantPhoto : Claire Goiran/UNC
  • Faune sauvage/ Océans

    Un groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    « Les grands-mères fantastiques », c’est ainsi que l’on nomme les sept femmes, âgées de 60 à 70 ans, qui ont proposé leur aide – il y a deux ans – à un groupe de scientifiques de l’université de Nouvelle-Calédonie et de l'université Macquarie, en Australie, dans leur quête de connaissance sur les serpents de mer venimeux. En effet, ces derniers désirent en savoir plus sur ces animaux qui peuplent un lieu de baignade populaire connu sous le nom de « baie des Citrons ».

    L’origine du projet

    Il y a 15 ans, un duo de chercheurs, composé de Claire Goiran et Rick Shine, a commencé à documenter la présence d'une petite espèce inoffensive, le « serpent de mer à tête de tortue » (Emydocephalus annulatus). Pendant les 8 premières années, ils ont aperçu une autre espèce seulement 6 fois au total : l’Hydrophis major. Il s’agit du serpent de mer le plus puissant et le plus venimeux connu à ce jour, d’une longueur de 1,50 mètre. C’est en 2013 que ce couple décide de se concentrer davantage sur cette espèce, mais ne réussit qu’à en apercevoir 10 par an pendant les 3 années qui suivent.

    Claire GoiranUn Hydrophis major dans la baie des Citrons

    C’était sans compter sur nos super mamies, passionnées de plongée, qui leur ont alors proposé un projet de science participative. Armées de caméras, les femmes se sont aventurées sous l'eau au cours de ces deux dernières années et se sont rapprochées de ces reptiles potentiellement mortels. "Les résultats ont été étonnants, a déclaré le D Goiran dans un communiqué. Dès que les grands-mères se sont mises au travail, nous avons réalisé que nous avions massivement sous-estimé l'abondance de serpents de mer dans la baie." Leurs observations viennent de faire l’objet d’un article scientifique publié dans la revue Ecosphere.

    Claire GoiranLes grands-mères photographient la queue du serpent pour pouvoir l'identifier

    249 serpents dans la baie

    Ces grands serpents possèdent chacun des marques distinctives permettant de les identifier facilement grâce aux photographies. Ainsi, le travail de ces grands-mères a permis de conclure que 249 Hydrophis major (au minimum) vivaient dans la baie. Cet endroit, très apprécié des locaux et des bateaux de croisière, n’a pourtant déploré aucune morsure, témoignant du caractère inoffensif de ces animaux. "L'incroyable énergie des grands-mères et leur connaissance intime de "ma" zone d'étude ont transformé notre compréhension de l'abondance et de l'écologie des serpents marins dans ce système. C'est un grand plaisir et un privilège de travailler avec elles", conclut la chercheuse.

    À lire aussi : En France, peut-on acheter un serpent venimeux en ligne ?

     


    Autres articles à lire

  • Indonésie: un cachalot retrouvé avec 6 kg de plastique dans le ventre

    Faune sauvageUn cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec 115 verres en plastique et 25 sacs du même matériau dans l'estomac, une nouvelle illustration des problèmes de déchets de l'archipel qui inquiètent les écologistes.

    21 Novembre 2018
  • Qui veut la peau du concombre de mer ?

    Faune sauvageTrois espèces de concombre de mer viennent d’être inscrites sur la liste des espèces menacées d’extinction de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). De quoi s’agit-il et pourquoi cette espèce concerne particulièrement la France et ses pêcheurs outre-Atlantique ?

    17 Novembre 2019
  • Sont-ils fétichistes ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le fétichisme.

    10 Mai 2016
  • Les grands-mères orques participent à la survie des petits

    Faune sauvageLes orques qui ont encore leur grand-mère maternelle survivent plus longtemps que les autres, surtout quand le poisson est rare, rapportent des scientifiques lundi dans une étude qui ajoute une pierre à la connaissance d'un phénomène rare chez les mammifères : la ménopause.

    10 Décembre 2019
  • Deux bébés phoques échoués sont soignés à l’aquarium de Biarritz

    Faune sauvageDeux jeunes phoques malmenés par les tempêtes hivernales ont été retrouvés échoués sur les plages basques et landaises et recueillis par le centre de soin de l’Aquarium de Biarritz avant d’être relâchés.

    23 Janvier 2018
  • La spectaculaire migration des crabes rouges

    Faune sauvageSituée au large des côtes australiennes, en plein océan Indien, la petite île de Christmas est chaque année, dès les premières pluies, le théâtre de la migration de dizaines de millions de crabes rouges vers la mer.

    06 Octobre 2019
  • Plage : le plastique menace la reproduction des tortues marines

    Faune sauvageDes scientifiques britanniques ont découvert une quantité importante de micro-plastiques au fond des plages de Chypre, là où les tortues marines pondent leurs œufs.

    26 Septembre 2018
  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    05 Septembre 2018
  • La raie Mobula : protégez-la !

    Faune sauvageVous avez dit raie mobula ? C'est elle, sa voilure et son gigantisme sont connus des plongeurs qui ont eu la chance de nager avec ces splendeurs des mers tropicales. L'association Longitude 181 Nature lance une bouteille à la mer sur le net pour que cette population sous-marine continue d'émerveiller les yeux qui les observent derrière leur masque de plongée parmi les coraux.

    18 Mars 2016
  • Catastrophe écologique en Russie : qui est le coupable ?

    Faune sauvageLa pollution qui a provoqué des morts massives d'animaux et des blessures aux baigneurs au Kamtchatka, dans l'Extrême-Orient russe, forme une nappe compacte de 40km qui se déplace sur l'eau, ont constaté des scientifiques. Son origine n’est pas encore connue.

    08 Octobre 2020
  • Hécatombe de requins à Nausicaà : que s’est-il passé ?

    Faune sauvageDepuis 2011, trente requins marteaux ont été capturés dans leur milieu naturel par l'aquarium de Boulogne-sur-Mer, Nausicaà. Aucun n’a survécu. Selon les experts, ces décès prématurés montrent un manque de connaissances et de prise en compte des besoins naturels de cette espèce menacée.

    29 Avril 2019
  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

    Faune sauvageLa pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Shepherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    11 Avril 2018
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond.

    Faune sauvageLe fait que les tortues mangent du plastique ne peut pas être expliqué par le simple fait qu’elles le confondraient avec leur nourriture. Des chercheurs ont découvert que leur odorat était grandement impliqué dans ce comportement. Explications.

    13 Mars 2020
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Une 'marée rouge' décime la faune aquatique en Floride

    Faune sauvageLes autorités ont décrété l'état d'urgence en Floride, où une 'marée rouge' dévastatrice noircit l'eau de mer et tue dauphins, tortues marines et poissons à un rythme effréné.

    16 Août 2018
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • Des cétacés retrouvés échoués sur des plages du Var

    Faune sauvageUn phénomène inhabituel et pour le moment inexpliqué a conduit des dizaines de dauphins, retrouvés blessés, à venir s’échouer sur des plages du Var. Une enquête a été ouverte.

    17 Octobre 2017