Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant


  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeantPhoto : Claire Goiran/UNC
  • Faune sauvage/ Océans

    Un groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    « Les grands-mères fantastiques », c’est ainsi que l’on nomme les sept femmes, âgées de 60 à 70 ans, qui ont proposé leur aide – il y a deux ans – à un groupe de scientifiques de l’université de Nouvelle-Calédonie et de l'université Macquarie, en Australie, dans leur quête de connaissance sur les serpents de mer venimeux. En effet, ces derniers désirent en savoir plus sur ces animaux qui peuplent un lieu de baignade populaire connu sous le nom de « baie des Citrons ».

    L’origine du projet

    Il y a 15 ans, un duo de chercheurs, composé de Claire Goiran et Rick Shine, a commencé à documenter la présence d'une petite espèce inoffensive, le « serpent de mer à tête de tortue » (Emydocephalus annulatus). Pendant les 8 premières années, ils ont aperçu une autre espèce seulement 6 fois au total : l’Hydrophis major. Il s’agit du serpent de mer le plus puissant et le plus venimeux connu à ce jour, d’une longueur de 1,50 mètre. C’est en 2013 que ce couple décide de se concentrer davantage sur cette espèce, mais ne réussit qu’à en apercevoir 10 par an pendant les 3 années qui suivent.

    Claire GoiranUn Hydrophis major dans la baie des Citrons

    C’était sans compter sur nos super mamies, passionnées de plongée, qui leur ont alors proposé un projet de science participative. Armées de caméras, les femmes se sont aventurées sous l'eau au cours de ces deux dernières années et se sont rapprochées de ces reptiles potentiellement mortels. "Les résultats ont été étonnants, a déclaré le D Goiran dans un communiqué. Dès que les grands-mères se sont mises au travail, nous avons réalisé que nous avions massivement sous-estimé l'abondance de serpents de mer dans la baie." Leurs observations viennent de faire l’objet d’un article scientifique publié dans la revue Ecosphere.

    Claire GoiranLes grands-mères photographient la queue du serpent pour pouvoir l'identifier

    249 serpents dans la baie

    Ces grands serpents possèdent chacun des marques distinctives permettant de les identifier facilement grâce aux photographies. Ainsi, le travail de ces grands-mères a permis de conclure que 249 Hydrophis major (au minimum) vivaient dans la baie. Cet endroit, très apprécié des locaux et des bateaux de croisière, n’a pourtant déploré aucune morsure, témoignant du caractère inoffensif de ces animaux. "L'incroyable énergie des grands-mères et leur connaissance intime de "ma" zone d'étude ont transformé notre compréhension de l'abondance et de l'écologie des serpents marins dans ce système. C'est un grand plaisir et un privilège de travailler avec elles", conclut la chercheuse.

    À lire aussi : En France, peut-on acheter un serpent venimeux en ligne ?

     


    Autres articles à lire

  • Dans l’Arctique canadien avec la licorne de mer

    Faune sauvageDe tous les cétacés, le narval est celui qui a sollicité le plus l’imagination des scientifiques. À quoi donc servait sa corne torsadée, cette unique défense, apanage des mâles, à quelques exceptions près ? Un mystère en partie résolu…

    08 Janvier 2018
  • La raie Mobula : protégez-la !

    Faune sauvageVous avez dit raie mobula ? C'est elle, sa voilure et son gigantisme sont connus des plongeurs qui ont eu la chance de nager avec ces splendeurs des mers tropicales. L'association Longitude 181 Nature lance une bouteille à la mer sur le net pour que cette population sous-marine continue d'émerveiller les yeux qui les observent derrière leur masque de plongée parmi les coraux.

    18 Mars 2016
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Catastrophe écologique en Russie : qui est le coupable ?

    Faune sauvageLa pollution qui a provoqué des morts massives d'animaux et des blessures aux baigneurs au Kamtchatka, dans l'Extrême-Orient russe, forme une nappe compacte de 40km qui se déplace sur l'eau, ont constaté des scientifiques. Son origine n’est pas encore connue.

    08 Octobre 2020
  • 19 février : Journée mondiale de la baleine

    Faune sauvageLe 19 février est la Journée mondiale de la baleine. Par extension, cette journée est également consacrée à la défense et la protection de l'ensemble des mammifères marins et autres habitants aquatiques, comme les requins-baleines. Daniel Jouannet, membre actif de l’association Megaptera, explique en quoi consiste le programme de suivi du plus grand poisson cartilagineux au large de Djibouti, en Afrique de l’Ouest.

    19 Février 2016
  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Hécatombe de requins à Nausicaà : que s’est-il passé ?

    Faune sauvageDepuis 2011, trente requins marteaux ont été capturés dans leur milieu naturel par l'aquarium de Boulogne-sur-Mer, Nausicaà. Aucun n’a survécu. Selon les experts, ces décès prématurés montrent un manque de connaissances et de prise en compte des besoins naturels de cette espèce menacée.

    29 Avril 2019
  • À Mayotte, les tortues vivent l'enfer

    Faune sauvageC'est l'hécatombe. Depuis le début du confinement, et encore aujourd'hui, les tortues marines venues sur les plages de Mayotte pour pondre se font dépecer vivantes par des braconniers.

    22 Août 2020
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements

    Faune sauvageSeuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    04 Octobre 2019
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • Indonésie: un cachalot retrouvé avec 6 kg de plastique dans le ventre

    Faune sauvageUn cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec 115 verres en plastique et 25 sacs du même matériau dans l'estomac, une nouvelle illustration des problèmes de déchets de l'archipel qui inquiètent les écologistes.

    21 Novembre 2018
  • Qui veut la peau du concombre de mer ?

    Faune sauvageTrois espèces de concombre de mer viennent d’être inscrites sur la liste des espèces menacées d’extinction de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). De quoi s’agit-il et pourquoi cette espèce concerne particulièrement la France et ses pêcheurs outre-Atlantique ?

    17 Novembre 2019
  • Près de 150 'dauphins pilotes' échoués sur une plage néo-zélandaise

    Faune sauvagePrès de 150 globicéphales, également connus sous le nom de 'dauphins pilotes', ont péri après s'être échoués sur une plage éloignée de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ont annoncé lundi les autorités.

    26 Novembre 2018
  • Vers un arrêt définitif de la chasse à la baleine en Islande ?

    Faune sauvageCette année, les baleines ne seront pas chassées dans les eaux islandaises, et ce pour la deuxième fois consécutive. Peut-on alors espérer un arrêt définitif de cette pratique ? La réponse avec Patrick Ramage, directeur du programme de conservation marine du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

    04 Mai 2020
  • Font-ils l’amour à plusieurs ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'amour à plusieurs.

    30 Avril 2016
  • Des seiches réussissent 'l'épreuve du marshmallow'

    Faune sauvageDes seiches sont capables d'attendre de 50 secondes jusqu'à plus de deux minutes pour obtenir un meilleur repas, plutôt que de succomber à la tentation d'avaler une nourriture disponible immédiatement, selon une étude publiée mercredi.

    03 Mars 2021
  • Découverte du premier 'piranha' amateur de chair

    Faune sauvageUn fossile de poisson ayant vécu il y a plus de 150 millions d’années a été découvert en Allemagne. Ses dents et sa mâchoire suggèrent qu’il serait le premier poisson osseux à avoir mangé d’autres… poissons !

    25 Octobre 2018
  • Cette limace s’autodécapite pour se faire un nouveau corps !

    Faune sauvageEn étudiant une espèce de limace de mer bien particulière, des chercheuses japonaises ont fait, par hasard, l’incroyable découverte que cette dernière pouvait volontairement se séparer de son corps et en faire pousser un nouveau ! Un processus ahurissant, qui recèle encore beaucoup de mystère…

    11 Mars 2021