Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !


  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !Photo : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Une nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications

    Les bienfaits des animaux auprès des personnes âgées sont largement reconnus et avérés. Cela s’observe notamment à travers toutes les initiatives autour de la médiation animale qui émergent dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les Ehpad. Malgré tout, arriver dans ces structures avec son propre animal de compagnie est quasi impossible. Dans le meilleur des cas, la personne confie son animal à de la famille ou à des amis, dans le pire, il est laissé dans un refuge, voire euthanasié. Ainsi, conserver le lien merveilleux qui unit une personne âgée à son animal est la mission première que s’est donnée l’association Terpta (Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé), créée il y a un an. La marraine n’est autre que la célébrissime Brigitte Bardot et le parrain, l’écrivain Henry-Jean Servat.

    Leur projet est simple : offrir aux Ehpad qui en font la demande, une solution clé en main ne générant pas de charge supplémentaire en termes de personnel ni de logistique. « Car aucun règlement n’interdit l’accueil d’animaux ! Cela est principalement refusé par les établissements en raison de la charge de travail et de matériel que cela nécessite », explique Fabienne Houlbert, présidente de l'association Terpta.

    Un projet ambitieux

    Sur le papier, le projet de Terpta est abouti et le moindre détail est réfléchi : l'Ehpad signe une convention avec l'association et celle-ci s'occupe des installations extérieures nécessaires pour accueillir chiens et chats dans les meilleures conditions possibles (électricité, chauffage, nourriture, bungalow…). " Nos infrastructures pourront au maximum accueillir 12 chats et 8 chiens. Les résidents (propriétaires d'un animal ou non) pourront y rester toute la journée s’ils le veulent puisque des bénévoles et des auxiliaires vétérinaires seront présents de 8 h à 19 h, 7j/7, pour s’occuper des animaux et accueillir les personnes âgées ", détaille Fabienne Houlbert. Un comportementaliste viendra également faire une évaluation à chaque nouvel animal arrivant dans la structure. " Grâce à nous, cela pourrait permettre aux personnes âgées de ne pas se voir refuser une adoption ", souligne la créatrice de ce beau projet.

    À lire aussi : La belle vie d’Oscar, chien d’Ehpad

    Côté financement, l’Ehpad devra payer seulement la moitié des installations et n’aura à s’occuper de rien. « Nous avons compté entre 12 000 et 25 000 euros par an et par Ehpad, selon les formules. L’établissement devra ainsi participer entre 6 000 et 12 500 euros, précise la directrice de Terpta. À côté, nous sommes en train de rechercher des partenaires et des assurances animales puisque cela risque d’être de vieux animaux pour lesquels il faudra payer les frais vétérinaires ». L’association est également à la recherche de dons et de bénévoles. Plus d’informations sur le site internet : www.terpta.fr

    Un Ehpad pilote en 2020

    Pour l’instant, l’association est en phase de communication, de recherche de partenaires et, surtout, à la recherche d’un Ehpad pilote pour commencer officiellement cette aventure. Elle espère inaugurer le premier bungalow d’ici début 2020. « On voudrait également développer ce service aux résidences pour seniors qui acceptent les animaux. Une structure "Terpta" à proximité leur permettrait de faire appel à nous au moindre souci », ajoute Fabienne Houlbert.

    À lire aussi :  Témoignage : j’ai fait de mon chien un chien visiteur

    Toutefois, cette association souhaite dans le futur étendre encore plus son champ d’action ! « L’ADN de Terpta est l’intégration de l’animal de compagnie dans les changements de vie de son maître, quels qu’ils soient. Ainsi, nous avons déjà été approchés par Aéroports de Paris afin de réfléchir aux problèmes qui surviennent lors de voyages d’animaux en soute. L’objectif serait de pouvoir accompagner l’animal pendant tout le processus afin d’éviter les accidents. Mais c’est quelque chose de très compliqué à mettre en place, entre les problèmes de sécurité nationale et de compagnie aérienne… », conclut la passionnée d'animaux.

    Le nouveau dispositif de la SPA pour les seniors : début octobre, la SPA a lancé un tout nouveau dispositif intitulé « famille senior », afin de les aider à accueillir un animal chez eux. Le principe est que les services sociaux des mairies vont identifier des personnes âgées pour lesquelles la compagnie d’un animal serait bénéfique. L’équipe de la SPA se rend ensuite chez elles pour évaluer les conditions d’accueil et être en mesure de proposer à chaque personne des chiens ou des chats, souvent âgés, adaptés à leur mode de vie. La particularité est que la SPA reste propriétaire de l’animal. Aussi, si la personne n’est pas imposable, l’association prévoit de prendre en charge l’alimentation et les frais vétérinaires avec une aide des communes. Ce projet est testé dans un premier temps au refuge d’Orgeval (78).

    Autres articles à lire

  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet

    Vivre ensembleÉléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin 'Dog Revolution' consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    05 Septembre 2016
  • Raphaël Gamand, le dompteur de fourmis

    Vivre ensembleCet ingénieur agronome, co-fondateur de la société Insecto, a mis sur pied un programme de vulgarisation scientifique qui permet de mieux connaître les insectes. A l’université d’été de l’animal, qui se tiendra du 24 au 26 août au château de la Bourbansais, Raphaël Gamand parlera plus particulièrement des fourmis…

    13 Août 2018
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas Cornier

    Vivre ensembleNicolas Cornier est éducateur canin et formateur. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    12 Septembre 2016
  • Le chien est le meilleur ami de l’enfant dans la famille

    Vivre ensembleUne étude britannique révèle que les enfants s’entendent mieux avec leur animal de compagnie qu’avec leur propre frère et sœur au sein d’une famille : parmi nos amis à quatre pattes, les chiens se montrent particulièrement bons compagnons pour leur jeune maitre.

    26 Janvier 2017
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animaux

    Vivre ensembleNotre peur, notre joie, nos maladies… Ils sentent tout ! Parfois, bien avant que nous n’en ayons nous-mêmes conscience. Plus performant que le nôtre, l’odorat du chien est même devenu aujourd’hui un allié dans la médecine humaine.

    01 Décembre 2019
  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris

    Vivre ensembleSous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    19 Juin 2018
  • Université d'été de l’animal 2017 : Bernard Séret

    Vivre ensembleBernard Séret est océanographe et biologiste, spécialiste des poissons cartilagineux (requins, raies et chimères). Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août, portant sur « l’intelligence des requins ». Rencontre.

    28 Juin 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Jocelyne Porcher

    Vivre ensembleJocelyne Porcher est directrice de recherches à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    26 Septembre 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Au programme de Pet Revolution : le plaisir de manger pour nos animaux

    Vivre ensemble'Pet Revolution, l'Animal en marche' est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, le Dr Franck Péron animera une intervention intitulée « Le plaisir de bien manger ».

    17 Juillet 2017
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018