Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements


  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrementsPhoto : Shuterstock
  • Faune sauvage/ Océans

    Seuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    « En 1966, des personnes de la US Navy qui cherchaient à observer les sous-marins russes ont amené à deux experts une multitude d’enregistrements », commence à raconter Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis à l’Aquarium de la porte Dorée (Paris) et spécialiste en bioacoustique. Il s’agit de Roger Payne et Scott McVay, deux chercheurs travaillant principalement sur les oiseaux. « En gros, ils leur disent : "On n'a jamais vu de sous-marin mais par contre, on entend plein de baleines à bosse. Si ça vous intéresse, on vous les donne. Les deux scientifiques ont donc décidé d’écouter ces sons" », continue Olivier Adam.

    À lire aussi : Pierre Robert de Latour : 20 ans aux côtés des orques

    Très vite, ils s’aperçoivent que le nombre de vocalises est limité, qu’elles sont organisées dans le temps et qu’elles se répètent en boucle. « Ils utilisent alors pour la première fois le mot "chant" pour les cétacés », s’émerveille encore le passionné. En 1971, Roger Payne et Scott McVay écrivent leur article scientifique expliquant leur découverte et le soumettent à la très célèbre revue « Science », qui accepte naturellement de le publier. Cependant, au vu de leur trouvaille, les deux chercheurs demandent à ce que leur papier fasse la couverture du numéro. « "Science" leur répond que ce n’est pas possible puisqu’ils n’ont jamais publié avant, qu’ils ne sont pas connus, etc. Suite à ce refus, ils décident de ne pas publier leur article. Chez eux, c’est tout ou rien ! », continue Olivier Adam, amusé. Cette stratégie fonctionne puisque, six mois plus tard, l’éditeur de « Science » accepte finalement de leur donner la couverture.


    Couverture de la revue scientifique Science de 1971

    Un album interplanétaire

    En parallèle, Roger Payne et Scott McVay réalisent un album, intitulé : Songs of the Humpback Whales (chants de la baleine à bosse), dans lequel ils réunissent ces chants de baleines. C’est un succès immédiat qui dépasse rapidement les 100 000 exemplaires vendus. Les deux chercheurs en diffusent même des extraits aux Nations unies pour lutter contre la chasse à la baleine. « Scott McVay pensait qu’en leur faisant écouter les chants, ça allait les émouvoir et leur faire prendre conscience que ces cétacés étaient différents. Cela s’est passé avant le moratoire sur la chasse à la baleine de 1982 », précise le spécialiste de la bioacoustique. Ce moratoire sera accepté par les trois quarts des pays membres de la Commission baleinière internationale (CBI) et interdira la chasse à la baleine à des fins commerciales.

    À lire aussi :  Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Plus fou encore, en 1977, la Nasa décide d’envoyer une capsule dans l’espace à destination d’une potentielle vie extraterrestre. « Ils ont donné les coordonnées de notre planète, avec des images de nous et de nos paysages, les objets que l’on utilise (dans les années 1970)… mais surtout les enregistrements de 55 langues humaines et une langue non humaine : le chant des baleines à bosse », précise le commissaire de l’exposition Baleinopolis. Cela montre à quel point la connaissance de cette civilisation marine a été (et est toujours) importante. D’ailleurs, en 2010, l'album a été intronisé au National Recording Registry, au même titre que Frank Sinatra ou Elvis Presley.


    Autres articles à lire

  • Découverte du premier 'piranha' amateur de chair

    Faune sauvageUn fossile de poisson ayant vécu il y a plus de 150 millions d’années a été découvert en Allemagne. Ses dents et sa mâchoire suggèrent qu’il serait le premier poisson osseux à avoir mangé d’autres… poissons !

    25 Octobre 2018
  • Perturbateurs endocriniens : des dauphins de Floride contaminés

    Faune sauvageDes chercheurs américains ont découvert des phtalates dans l’urine de plusieurs dauphins. La source de cette contamination et les effets sur leur santé restent pour l’instant inconnus.

    06 Septembre 2018
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • Indonésie: un cachalot retrouvé avec 6 kg de plastique dans le ventre

    Faune sauvageUn cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec 115 verres en plastique et 25 sacs du même matériau dans l'estomac, une nouvelle illustration des problèmes de déchets de l'archipel qui inquiètent les écologistes.

    21 Novembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 44/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui, une question de taille(s)...

    15 Mai 2016
  • Une espèce de baleine filmée pour la première fois

    Faune sauvageDes chercheurs ont réussi à faire la première vidéo en mer de baleines à bec de True, des cétacés des profondeurs océaniques, peu connus et rarement observés.

    09 Mars 2017
  • Hécatombe au cœur de la Grande barrière de corail

    Faune sauvageClassé au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste ensemble de coraux au large de l’Australie a subi des pertes « catastrophiques » lors d’une vague de chaleurs en 2016, l’une des quatre périodes de blanchiment depuis 1998.

    19 Avril 2018
  • Plage : le plastique menace la reproduction des tortues marines

    Faune sauvageDes scientifiques britanniques ont découvert une quantité importante de micro-plastiques au fond des plages de Chypre, là où les tortues marines pondent leurs œufs.

    26 Septembre 2018
  • Biodiversité : les aires marines protégées sont-elles efficaces ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-portugaise s'est intéressée à l'efficacité des aires marines selon leurs réglementations. Résultat, si la zone n'est que faiblement protégée, aucun bénéfice écologique n'est observé.

    05 Septembre 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Morbihan : une tortue caouanne amputée sauvée de la tempête

    Faune sauvageMi-février, une tortue caouanne en difficulté et blessée a été extraite des vagues. Elle est aujourd’hui soignée à l’Aquarium de La Rochelle et devrait reprendre le large en juillet.

    10 Mars 2020
  • Un navire de pêche arraisonné en Afrique pour pêche aux ailerons

    Faune sauvageUne opération conjointe entre les autorités locales et les défenseurs de la mer a permis une descente sur une opération d’aileronnage de requins par un navire de pêche européen au large des côtes d’Afrique Centrale.

    01 Octobre 2018
  • La tortue « Tirelire » n’a pas survécu

    Faune sauvageLa tortue marine thaïlandaise surnommée Tirelire pour avoir avalé 915 pièces de monnaie est morte à la suite de complications pendant l’opération visant à extraire les 5 kg de pièces de son corps.

    21 Mars 2017
  • 19 février : Journée mondiale de la baleine

    Faune sauvageLe 19 février est la Journée mondiale de la baleine. Par extension, cette journée est également consacrée à la défense et la protection de l'ensemble des mammifères marins et autres habitants aquatiques, comme les requins-baleines. Daniel Jouannet, membre actif de l’association Megaptera, explique en quoi consiste le programme de suivi du plus grand poisson cartilagineux au large de Djibouti, en Afrique de l’Ouest.

    19 Février 2016
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • Prises accidentelles de dauphins : les nouvelles recommandations

    Faune sauvageLe Conseil international pour l'Exploration de la mer (Ciem) a recommandé de nouvelles mesures pour limiter les prises accidentelles de dauphins dans les eaux européennes, jugeant les demandes des ONG 'dans l'ensemble adaptées' pour mieux protéger ces cétacés.

    28 Mai 2020
  • La moitié des coraux de la Grande Barrière ont péri en 25 ans

    Faune sauvageLa Grande Barrière de corail a perdu la moitié de ses coraux en 25 ans, ont affirmé des scientifiques australiens. Ils avertissent que le réchauffement climatique est en train de bouleverser de façon irréversible cet écosystème sous-marin.

    14 Octobre 2020
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    05 Septembre 2018