Le Roi lion : Simba et Nala sont en vérité frère et sœur


  • Le Roi lion : Simba et Nala sont en vérité frère et sœurPhoto : The Walt Disney Company France
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Le film actuellement au cinéma se veut le plus proche possible de la réalité dans le visuel des animaux et leurs comportements. Mais dans la nature, l’histoire du Roi lion serait tout autre… Julie Platel, éthologue et responsable de la médiation scientifique au parc zoologique de Thoiry, nous le montre en nous expliquant le fonctionnement d’un harem.

    Comme présenté dans le film « Le Roi lion » de Disney, un harem est constitué d’un mâle dominant et de 10 à 30 lionnes. Toutefois, il ne s’agit pas d’un règne où la descendance du mâle prendra le relais, bien au contraire. Le mâle fait d’ailleurs fuir les lionceaux afin d’éviter toute mutinerie au moment de leur puberté. « Tous les 2-3 ans, un mâle plus jeune, plus fort et génétiquement éloigné va combattre l’actuel « roi lion » pour lui prendre son harem et, généralement, il gagne. Ce mécanisme permet un brassage génétique puisque c’est le mâle du harem qui féconde toutes les femelles, explique Julie Platel, éthologue et responsable de la médiation scientifique au parc zoologique de Thoiry. Ainsi, changer régulièrement de mâle dominant permet notamment d’éviter les reproductions "père-fille" ». De ce fait, dans la nature, Mufasa serait obligatoirement le père de Simba et Nala. « Dès lors, à la fin de l’histoire, lorsque Simba reprend le harem, il se reproduit avec sa demi-sœur, mais aussi avec sa mère, ses tantes, ses cousines, etc. C’est tout de suite beaucoup moins magique ! », s’amuse l’éthologue.

    À Thoiry, il y a trois petits harems et les trois mâles ne se rencontrent jamais afin de limiter leur énervement (bien qu’ils s’entendent et se sentent). « En captivité, le lion reste à la tête du harem pendant plus de 3 ans, c’est pourquoi nous devons retirer les lionceaux mâles lorsqu’il y en a car au bout de 2 ans, généralement, le père ne les accepte plus et d’importantes tensions émergent », explique Julie Platel. De plus, le parc sert de réservoir génétique. Il faut donc contrôler de manière précise les accouplements. « Quand un mâle a eu de nombreuses portées avec son harem, on le déplace dans un nouveau harem avec de vieilles lionnes et on introduit un nouveau lion plus jeune », précise-t-elle.

    Une nature cruelle

    Autre comportement que Disney ne montre pas (et pour cause) : lorsque le jeune mâle arrive, il tue et mange tous les lionceaux présents car les femelles ne seront pas en chaleur tant que les petits n’auront pas atteint leur maturité sexuelle, à l’âge de 2-3 ans. Or, il veut se reproduire le plus rapidement possible. « Il est possible que les femelles, nombreuses et pas d’humeur, refusent le nouveau mâle (jeune et peu expérimenté) et le chassent pour protéger leurs petits, admet Julie Platel. Elles restent ainsi sans « roi » pendant un certain temps. Les lions sont les seuls félins à être sociaux, les relations peuvent donc être compliquées, comme chez les humains ! »

    À lire aussi :  Un zoo anglais organise un jeu de tir à la corde avec des lions

    Les lionnes, la vraie force du clan

    Du côté du mâle déchu, il va se mettre en quête soit d’un autre harem, soit d’autres mâles comme lui afin de créer une coalition pour la chasse. En effet, ce sont habituellement les femelles qui s’occupent de cette tâche. « Elles sont la vraie force du clan, ce qui n’est pas assez montré dans le film Disney », déplore l’éthologue. Elles chassent en groupe, ce qui leur permet de moins se fatiguer et de mettre en place des stratégies pour pouvoir attraper des grosses proies, comme de jeunes éléphants ou des girafes, afin de nourrir tout le harem d’un coup. « C’est d’abord le mâle qui se nourrit, puis les lionceaux, et enfin les femelles. S’il ne reste plus rien pour elles, elles sont obligées d’y retourner », détaille-t-elle. Le mâle, lui, a un rôle protecteur. Son rugissement est perceptible à 5 km de distance, et il urine tout autour de son territoire pour le marquer et dissuader les intrus d’attaquer.

    À lire aussi :  Disparition de Bridget, la lionne à crinière


    Autres articles à lire

  • Pyrénées : les oursons de Sorita ont disparu...

    Faune sauvageL’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a perdu la trace des deux oursons de Sorita, l’une des deux ourses réintroduites en Béarn en octobre 2018. L’hypothèse avancée est la prédation des petits par un ours mâle.

    05 Juin 2019
  • Une gardienne de zoo tuée par un tigre en Grande-Bretagne

    Faune sauvageUne gardienne de zoo britannique a été tuée par un tigre lundi 29 mai. La police mène l’enquête pour déterminer les causes de cet « accident exceptionnel »

    30 Mai 2017
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Australie : réintroduction réussie pour le chat marsupial moucheté !

    Faune sauvageCette petite bouille ne ressemble à aucun animal de votre répertoire ? C’est normal, il vient d’Australie ! Alors qu'il a disparu depuis 60 ans, des personnes se sont battues pour le réintroduire, avec succès !

    04 Juin 2019
  • Diable de Tasmanie : pour la première fois observable en France

    Faune sauvageAfin de protéger ce marsupial australien du cancer qui le décime, un programme s’efforce de capturer les individus sains, de les placer dans une zone protégée de la Tasmanie ainsi que dans des zoos pour multiplier les viviers sains et travailler sur un vaccin.

    18 Avril 2019
  • Montreurs d’ours et de loups : une pratique à combattre

    Faune sauvageLors du colloque qui s’est tenu le 12 novembre à l’Assemblée nationale, intitulé « vers la fin des animaux sauvages dans les spectacles : pourquoi nous devons légiférer », une pratique rare mais malheureusement toujours présente en France a été abordée : les montreurs d’ours et de loups.

    15 Novembre 2018
  • Hécatombe d’antilopes saïgas au Kazakhstan

    Faune sauvagePrès de 120 000 antilopes saïgas ont été retrouvées mortes ces deux dernières semaines dans les plaines de l’ex-république soviétique d’Asie centrale.

    07 Septembre 2015
  • Les humains sont capables de décrypter les cris des chimpanzés

    Faune sauvageAux cris d'un chimpanzé, les humains sont capables de deviner si le primate se fait attaquer, découvre de la nourriture ou subit une séance de chatouilles, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

    17 Juin 2020
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    Faune sauvageLa ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    28 Juin 2017
  • Aidez-nous à sauver les guépards du Masaï Mara

    Faune sauvageLe magazine 30 Millions d’amis soutient le programme de l’association Cheetah for Ever, dont la mission est de venir en aide aux guépards du Masaï Mara, au Kenya. Retrouvez, dans notre dernier numéro en kiosque, notre article consacré à la situation alarmante de ces animaux, et contribuez à la cagnotte en ligne pour aider l’association.

    22 Septembre 2017
  • Luc Besson pourra garder ses cerfs

    Faune sauvageLa justice a débouté, ce jeudi 26 décembre 2019, des chasseurs qui avaient porté plainte contre le cinéaste Luc Besson en l'accusant de laisser proliférer sur sa propriété de l'Orne des cerfs au détriment des champs voisins, selon les avocats des deux parties.

    26 Décembre 2019
  • Le chat sauvage d’Écosse, une espèce aux portes de la disparition

    Faune sauvageDepuis une dizaine d’années, de nombreux acteurs se sont élevés pour essayer de préserver une espèce emblématique des Highlands : le chat sauvage d’Écosse. Anne Étourneau, fondatrice de la société FranceAgora – l’intermédiaire français des projets écossais – nous parle plus en détails de cet animal et des mesures mises en place pour le protéger.

    14 Septembre 2018
  • Face au tollé, Donald Trump suspend sa décision

    Faune sauvageLa décision du président américain de ré autoriser l’importation de trophées de chasse d’éléphants en provenance d’Afrique a mobilisé les associations de protection animales aux Etats-Unis et partout dans le monde, incitant Donald Trump à faire volte-face.

    20 Novembre 2017
  • Les grands singes peuvent-ils attraper le coronavirus ?

    Faune sauvageLe Covid-19 menace-t-il aussi les grands singes, connus pour être sensibles aux virus humains ? C'est en tous cas un défi pour les zoos qui prennent d'infinies précautions pour ne pas risquer de contaminer leurs précieux hôtes.

    03 Avril 2020
  • Nouveau plan ours : un renforcement de la population est prévu

    Faune sauvageL'Etat a arrêté son plan ours pour 2018-2028, destiné à préserver l'ours brun dans les Pyrénées, y compris par l'introduction d'individus selon un texte signé par Nicolas Hulot et rendu public début mai.

    14 Mai 2018
  • Des millions d’internautes réunis pour la naissance d’un girafon

    Faune sauvageLa girafe April a accouché le 15 avril dans un parc animalier de l’État de New York, ravissant ses fans du monde entier qui ont pu suivre, en direct, la naissance du girafon.

    18 Avril 2017
  • Patagonie chilienne : Le lion des montagnes

    Faune sauvageLe puma est le plus grand des félidés, autrement dit le plus grand des petits félins. Traqué par les bergers de Patagonie ou les cow-boys du Far West, cet agile prédateur, rapide et puissant, a appris à se faire discret. Le déclin de sa population en a même fait une espèce rare…

    15 Novembre 2018
  • La ménopause existe-t-elle chez les animaux ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la ménopause.

    21 Mai 2016