Joy, chien prodige


  • Joy, chien prodigePhoto : Arnaud Beinat
  • Chiens/ Comportement

    Rien ne prédestinait Joy à entrer sur la scène de « La France a un incroyable talent » aux côtés d’Emma. Rien si ce n’est le lien hors du commun que la jeune chienne, berger australien, a noué avec sa maîtresse que l’épilepsie tenait éloignée du monde.

    Si Emma est aujourd’hui une jeune fille de tout juste 16 ans, rayonnante et pleine de vie, cela n’a pas toujours été le cas. « Avant que Joy n’entre dans ma vie, je vivais une période très sombre », raconte-t-elle timidement. Ma maman était en dépression ce qui est quelque chose de violent pour un enfant… J’étais seule, je devais m’occuper de ma sœur, mon papa travaillait, ma mère était hospitalisée et je suis tombée dans l’anorexie ». A cela s’ajoute une maladie génétique : l’épilepsie. Les médicaments que prend l’adolescente sont si puissants qu'elle doit régulièrement en changer ou augmenter les doses, ce qui entraîne de vifs effets secondaires. « Pleurs, agressivité, idées noires… Je ne voulais plus voir personne, ni aller en cours ». La joie est de nouveau entrée dans son quotidien il y a seulement 2 ans, sous le nom de Joy, son berger australien.

    La rencontre, une évidence

    « Joy est entrée dans ma vie spontanément, ce n’était absolument pas prévu ». Ses parents avaient déjà une chienne et étaient opposés à l’adoption d’un nouveau chien pour Emma, âgée de 14 ans à l’époque. C’est lors d’un stage chez une éleveuse que le coup de foudre s’est produit, à la surprise de la première concernée ! « Je ne suis pas du genre à craquer sur des chiots de deux semaines, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai eu le coup de cœur ». La jeune fille n’a aucun doute, elle sait au plus profond d’elle que ce chien lui est destiné. Elle décide donc d’en parler sérieusement à ses parents, qui finissent par accepter. « Dans ma tête, je ne pouvais pas entrevoir l’idée de joie ou de bonheur… L’arrivée de cette chienne a été le début d’une nouvelle histoire et peut-être de mon début tout court, d’où « Joy » (qui signifie « joie » en anglais, NDLR). Ça correspondait tellement à ce que j’attendais et ça lui va si bien ! »

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Emma et Joy (@emma_and_joy) le

    La découverte d’un don

    Immédiatement, la jeune Joy devient l’ombre d’Emma. Ce petit chiot ne quitte pas sa maîtresse d’une semelle, même pour dormir. Mais moins de 6 mois après son arrivée, l’adolescente constate que d’importantes crises d’épilepsie sont précédées par un comportement tout à fait étrange et inhabituel de  sa chienne. « Elle me tirait par la manche ou me grognait dessus, détaille-t-elle. Je ne reconnaissais pas mon chien et je me disais qu’il y avait un problème, que je faisais mal son éducation alors qu’en fait elle me prévenait de ce qui allait arriver ». Crise après crise, Emma comprend enfin que ça ne peut pas être une coïncidence et décide de commencer à perfectionner ce don. Pour cela, elle utilise les vêtements qu’elle a portés pendant une crise. «  Avant de les laver, je faisais un entraînement avec Joy, car ils avaient l’odeur de mon épilepsie, et ainsi on travaillait l’alerte. Si je le enfilais, elle devait réagir. Le but était qu’elle apprenne à me prévenir 15 minutes avant, au minimum ».

    A lire aussi :  Le chien peut détecter le cancer dans du sang

    Son ange gardien

    Aujourd’hui, Joy est capable de déceler à l’avance trois types de crises d’épilepsie. Il y a d’abord les crises générales, avec convulsions, qui sont les plus dangereuses. « Là, elle va me tirer par la manche, se rouler sur moi, grogner, on a l’impression qu’elle devient folle », décrit l’adolescente. Ainsi, entre 15 et 20 minutes avant, Joy s’efforce de mettre Emma dans un endroit plus calme, tourne autour des personnes qui se trouvent à proximité, vérifie bien qu’elle se couche, puis met ses pattes sur elle. « Cela me donne le temps de rentrer dans un magasin par exemple, de m’allonger, et de prévenir les personnes autour. Je leur demande de chronométrer 5 minutes. Passé ce délai, ils doivent m’administrer dans la bouche le médicament que je leur ai préalablement donné et appeler les secours, car mon pronostic vital peut être engagé ». Lors de la crise, Joy se met sous sa tête pour la protéger des chocs pendant les convulsions. « On voit que ça l’atteint vraiment », explique tendrement Emma en regardant sa chienne.

    Arnaud BeinatJoy en train de "faire" un massage cardiaque à Emma

    La jeune fille peut être sujette à des spasmes, tout en étant consciente. « Dans ce cas-là, Joy va me mordiller les doigts et monter sur mes genoux pour me recentrer sur ce que je fais. Je vais alors la regarder et me concentrer sur elle ». Ce point d’ancrage lui permet de se canaliser pour que les crises soient moins longues, mais pas seulement. « Ça me permet de me déconnecter du monde autour pour ne pas avoir honte, car c’est vrai que le regard des gens peut être très pesant », raconte-t-elle. Enfin, pour de « simples » absences, Joy lui lèche les mains et le visage. Passé 20 secondes, la chienne va se mettre à aboyer afin de prévenir les proches. « Les absences durent entre 5 et 20 secondes. On pourrait penser que ce n’est rien, mais si on est sur un scooter ou en voiture, 20 secondes c’est très dangereux ». Mis à part au lycée, qui a mis en place un PAI (projet d’accueil individualisé) afin que ses professeurs puissent l’aider, le duo reste inséparable.

    Une complicité jusque sur la scène

    Au départ, Emma se concentrait sur son travail d’assistance avec Joy. « Elle ne connaissait pas beaucoup de tours et je n’avais pas l’impression qu’elle était très motivée pour cet apprentissage ». Puis, un peu avant le premier anniversaire de Joy, l’adolescente a dû aller vivre chez ses grands-parents pendant un temps. Loin de sa maison, la jeune fille commence à s’ennuyer. Elle décide donc, un soir, d’essayer d’apprendre des tours à Joy. «Et elle en a maîtrisé trois en seulement 15 minutes ! J’ai donc pensé qu’il y avait quelque chose à creuser ». Moins d’un an plus tard, le couple est sur la scène de l’émission « La France à un incroyable talent ».

    Lucas BerullierEmma et Joy sur la scène de l'émission La France a un incroyable talent

    « Je ne m’attendais pas à participer, car je ne pensais pas avoir assez de talent. Je ne suis pas quelqu’un de très confiant », se souvient Emma. Pourtant, après qu’une vidéo a été envoyée à l’émission, la jeune fille est appelée pour passer le casting, avec succès. Elle accède donc, un mois plus tard, aux auditions filmées. « C’est à partir de là que j’ai pris confiance dans notre travail et que j’ai décidé d’arrêter d’écouter mes proches, amis comme famille, qui ne m’encourageaient pas ». L’émission est pour elle une aventure libératrice qui lui permet de faire passer un message et partager son histoire. « Je ne veux pas qu’on nous voie comme Joy « le chien exemplaire », mais comme des personnes qui ont osé, et qui ont porté le handicap fièrement ».

    A lire aussi : Des chiens dressés à renifler le paludisme

    Il y a deux ans, jamais Emma n’aurait pu imaginer se produire devant des millions de téléspectateurs. « Avant, j'estimais ne pas avoir de personnalité, j’étais celle qui allait s’habiller avec un t-shirt blanc et un jean, pour se fondre dans la masse. Joy m’a permis de prendre de l’assurance, de m’exprimer, d’être beaucoup plus sociable et c’était ce qu’il y avait de plus important à montrer dans l’émission. Grâce à elle, mon handicap est devenu une force ».

    Arnaud Beinat

    A lire aussi :  Des chiens anges gardiens des diabétiques

     


    Autres articles à lire

  • Chien et facteur : les bons gestes à adopter

    ChiensLes toutous n’apprécient pas toujours le moment de la distribution du courrier : les morsures de chiens représentent même l’une des premières causes d’accident du travail pour les facteurs… Voici quelques conseils pour prévenir ce risque.

    04 Avril 2018
  • Le chien est-il sensible à nos émotions ?

    ChiensS'il l'on sait que le chien est capable d'apprécier deux émotions parfaitement distinctes chez l'homme, enfin… surtout chez son maître, peut-on être certain qu'il perçoit et comprend bien toutes les nuances de ce que nous ressentons ?

    24 Novembre 2015
  • Votre chien sait-il nager ?

    ChiensEn été, la mer, le soleil, la plage, les jeux… difficile de résister à la tentation d’un bon bain avec son chien. Mais contrairement aux idées reçues, l’eau n’est pas un élément où tous les chiens et toutes les races se sentent parfaitement à l’aise…

    28 Juillet 2016
  • Comportements gênants et solutions 7/10 : mon chien s'automutile

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien s'automutile.

    07 Juillet 2016
  • Pourquoi mon chien me lèche-t-il ?

    ChiensPlusieurs raisons poussent un chien à vous lécher : pour vous découvrir, vous montrer qu'il vous aime, où même vous apaiser lorsque vous allez mal.

    29 Septembre 2018
  • Un chien interrompt un journal télévisé en Russie

    ChiensEn plein direct, un labrador noir a surpris la présentatrice d’un journal d’information en s’invitant sur le plateau!

    29 Mai 2017
  • Mon chien mord sans gravité pour la première fois, que faire ?

    ChiensUne morsure, même sans gravité, n’est jamais anodine. Votre chien n’a jamais montré de signes d’agressivité auparavant, pourtant il a mordu pour la première fois. Pour vous, son maître que va t-il se passer ? Comment éviter la récidive ?

    09 Août 2018
  • Pas si gentil, le toutou ?

    ChiensL'égoïsme n'est pas un défaut habituellement attribué au meilleur ami de l'homme, le chien. Mais une expérience menée en Autriche et publiée mercredi dans la revue américaine PLOS ONE semble montrer que la réputation des chiens n'est pas entièrement méritée, du moins pour ceux élevés en meutes, comparés aux loups.

    02 Mai 2019
  • Anxiété du chien : comment préparer le déconfinement ?

    ChiensPendant presque deux mois, vous avez vécu 24 h/24 avec votre chien. Reprendre brusquement le travail peut être anxiogène pour lui. Élisabeth Figea, éducateur comportementaliste canin à Lyon, nous livre ses conseils afin de limiter l’apparition d’une anxiété liée à la séparation.

    06 Mai 2020
  • Confinement et hyperattachement : attention, danger !

    ChiensEn cette période inédite de confinement prolongé, certains propriétaires transfèrent leurs angoisses et leurs émotions sur leur animal domestique, et le sollicitent à outrance. Quels peuvent être les conséquences et les risques de cet hyperattachement ?

    09 Avril 2020
  • La vie en refuge nuit-elle à l’adoption ?

    ChiensLe passage par un refuge, pour un chien, présage-t-il de l’échec de son adoption? Si peu d’études éthologiques existent sur le sujet, il semblerait toutefois que le passé de l’animal, son âge, sa race ou encore son tempérament sont tout aussi importants…

    17 Juillet 2016
  • Les animaux ont-ils conscience du temps qui passe ?

    ChiensSouvent nous constatons que nos animaux anticipent notre retour, l'heure du repas, des sorties… Comme s'ils avaient une 'montre' bien à eux qui leur indique le temps qui passe. Comment font-ils pour nous attendre devant la porte lorsque nous rentrons du travail?

    24 Octobre 2016
  • Mon chien peut-il me mentir ?

    ChiensSi le rire n’est pas le propre de l’homme, le mensonge non plus. Dans la nature, il apparaît comme une stratégie de survie. Et nos chiens ? Sont-ils aussi capables de nous mentir ?

    07 Octobre 2015
  • Nos chiens sont-ils jaloux ?

    ChiensUn nouveau chiot à la maison? L’arrivée d’un bébé ? Comment nos chiens réagissent-ils lorsque nous les confrontons à des situations qui génèreraient de la jalousie chez nous, les humains ?

    02 Février 2019
  • Dans l'ombre de son maître

    Chiens«Son chien le suit comme son ombre», «elle traîne son chien de poche» ou encore «tel maître tel chien» sont autant d’expressions qui renforcent l’idée selon laquelle le chien calque son attitude sur celle de son maître. Mais est-il vraiment le miroir de nos comportements?

    05 Décembre 2016
  • Philae : la belle surprise du chien de François Hollande

    ChiensLa labrador noire du Président a donné naissance à dix chiots nés avant Noël. Sevrés, ils ont tous été adoptés selon les informations du magazine l’Express.

    30 Mars 2017
  • Zoothérapie : le pouvoir des animaux

    ChiensPionnier français de la zoothérapie, José Sarica présente son nouveau livre dans lequel il nous parle de Chico, son fidèle coéquipier à quatre pattes, de sa formation, de son travail avec les animaux et de ses expériences thérapeutiques avec des enfants et des adultes en souffrance.

    21 Juin 2017
  • Les chiens de Biden quittent la Maison Blanche…

    ChiensRetour à la niche : le président américain Joe Biden a renvoyé ses deux chiens dans sa résidence de Wilmington, dans l'Etat du Delaware, après un 'incident de morsure' impliquant un agent de sécurité de la Maison Blanche, selon les médias américains.

    09 Mars 2021
  • Chien : flairer les rend heureux

    ChiensLe monde du chien est autant peuplé d’images que d’odeurs. Sa truffe est une sorte de troisième œil qui lui donne une bien meilleure idée de son environnement que notre odorat. Le priver de l’utilisation de ce sens nuit à son bien-être.

    12 Septembre 2020
  • Non, les chiens catégorisés ne mordent pas plus que les autres

    ChiensUn pitbull est plus agressif qu’un bichon. C’est ce genre d’idée reçue que vient de réfuter un nouveau rapport de l’Anses. Ainsi, c’est officiel, la race ou le type racial ne permettent pas de prédire le risque de morsure !

    08 Février 2021