La girafe, cet animal énigmatique et menacé


  • La girafe, cet animal énigmatique et menacéPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    La girafe, considérée comme "vulnérable" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), a perdu 40% de sa population entre 1985 et 2015. Il n’en resterait que 98.000 individus. Voici quelques faits étranges ou cocasses concernant l'une des icônes de l'Afrique, et plus grand animal terrestre au monde.

    - avec AFP

    Son cou

    La girafe peut mesurer jusqu'à 5,5 mètres de haut, et impressionne particulièrement par la taille de son cou. Comme chez l'homme, le cou de la girafe ne compte que sept vertèbres, mais chacune d'entre elles mesure quelque 25 cm de long. Ce cou est particulièrement utile pour atteindre les feuilles des arbres dont les girafes se nourrissent. Il est toutefois trop court pour permettre à la girafe d'atteindre le sol avec son museau pour boire de l'eau sans qu'elle plie ou écarte les pattes, une entreprise difficile pour cet animal longiligne. Heureusement pour elle, la girafe n'a pas besoin de boire tous les jours, car elle s'hydrate avec les plantes qu'elle ingère. Le cou est aussi utilisé pour un rituel très élaboré dans lequel les girafes s'affrontent en balançant leur cou pour établir leur domination.

    ShutterstockPour boire de l'au, la girafe est obligée de plier ou d'écarter les pattes

    Ses taches

    Avec son pelage tacheté, ses longues pattes et son cou, la girafe - animal charismatique qui ne fait toutefois pas partie du célèbre "Big Five"(lion, éléphant, rhinocéros, buffle et léopard) - a reçu le nom latin de "camelopardalis", qui veut dire chameau-léopard. Ces taches ne servent pas qu'à se camoufler. Selon la Fondation pour la préservation de la girafe, chaque tache est entourée d'un système très élaboré de vaisseaux sanguins qui fonctionne comme une fenêtre thermique, permettant de réguler la température du corps. Comme une empreinte digitale pour l'homme, chaque girafe a un pelage au motif unique.

    ShutterstockLes motifs de chaque girafe sont uniques, comme une empreinte digitale

    Grosse langue et gros coeur

    Chez cet animal hors de proportion, la langue peut mesurer jusqu'à 50 cm et lui permet de brouter avec plus de facilité les étages supérieurs de son arbre favori, l'acacia. Les scientifiques pensent que la couleur bleue-noire de la langue la protège d'une exposition prolongée au soleil. Il est également largement accepté que la salive de la girafe a des propriétés antiseptiques pour protéger sa langue des épines de l'acacia.

    ShutterstockSa langue peut mesurer jusqu'à 50 cm et sa couleur bleutée la protège du soleil

    Le coeur d'une girafe pèse 11 kilos et est assez puissant pour relever le défi d'envoyer le sang jusqu'au cerveau, situé à environ deux mètres de lui. Afin de protéger le cerveau de changements subits de pression sanguine lorsqu'elle se penche en avant pour boire, le système coronaire de la girafe comporte des valves qui régulent le flux sanguin. Il possède également des vaisseaux sanguins élastiques qui se dilatent et se contractent pour réguler ce flux. Les vaisseaux sanguins des pattes de la girafe ont été étudié par la Nasa pour la conception des combinaisons spatiales.

    La reproduction

    Parmi les mammifères, les girafes ont une des plus longues périodes de gestation: 15 mois. Elles accouchent debout, ce qui signifie que leur progéniture tombe de près de deux mètres de haut en naissant. Cette étonnante introduction à la vie met les nouveau-nés sur leurs pattes et prêts à courir en moins d'une heure. Un bébé girafe est plus grand que la moyenne des humains adultes. Dans la nature, les girafes peuvent vivre jusqu'à 25 ans, contre 35 ans en captivité.

    ShutterstockUn girafon peut se mettre à courir une heure après sa naissance !

    Evolution

    L'ancêtre de la girafe est un animal ressemblant à une antilope de près de 3 m de haut, qui sillonnait les forêts d'Asie et d'Europe il y a entre 30 et 50 millions d'années. L'animal vivant qui lui est le plus proche est l'okapi. En septembre 2016, une étude scientifique a montré qu'il y avait en fait quatre espèces distinctes de girafes et non une seule séparée en neuf sous-espèces, comme on le pensait jusque-là. Des discussions sont en cours pour faire reconnaître cette taxonomie par l'IUCN, ce qui favoriserait la mise en place de mesures de protection spécifiques.

    ShutterstockL'okapi, proche cousin de la girafe
    L'annonce par l'IUCN du classement de la girafe dans la catégorie des espèces "vulnérables" a été accueillie avec une relative surprise fin 2016. Lors de la précédente évaluation, en 2010, elle était encore classée comme "préoccupation mineure". "La girafe est un grand animal que l'on voit assez facilement dans les parcs et réserves, ce qui a pu donner la fausse impression que tout allait bien", analyse Julian Fennessy, co-président du groupe de spécialistes de l'IUCN pour les girafes et okapis. De nombreux observateurs évoquent pour ces raisons la menace d'une "extinction silencieuse", d'autant qu'historiquement, la girafe a rarement suscité beaucoup d'intérêt pour les chercheurs. Par ailleurs, en Somalie, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo ou en Centrafrique, notamment, les conflits favorisent le braconnage et rendent quasi impossible toute tentative d'étudier et protéger les girafes.

    A lire aussi :  Délocalisation de girafes rares dans le sud-ouest nigérien 


    Autres articles à lire

  • À la découverte du brame du cerf

    Faune sauvageDe la mi-septembre à la mi-octobre, on peut entendre retentir, en forêt, une multitude de cris rauques et puissants : le brame du cerf, annonçant la période des amours.

    12 Septembre 2017
  • Un zoo anglais organise un jeu de tir à la corde avec des lions

    Faune sauvageLe zoo de Dartmoor a beaucoup fait parler de lui suite à la mise en place d’une activité payante consistant à affronter un lion ou un tigre dans un jeu de tir à la corde. Animaux-Online a recueilli l’avis du zoo de Thoiry sur cette activité qui scandalise le monde de la protection animale.

    04 Mars 2019
  • Biodiversité : le Kilimandjaro dévoile ses secrets

    Faune sauvageServals, antilopes, léopards, singes… Des chercheurs allemands ont placé des caméras un peu partout sur le Kilimandjaro pendant deux semaines afin d’étudier les animaux qui s’y trouvent.

    22 Août 2019
  • [VIDEO] Les ourses Claverina et Sorita s’apprêtent à hiverner

    Faune sauvageDepuis leur lâcher dans les Pyrénées en octobre, les deux ourses slovènes ont parcouru près de 530 kilomètres chacune. Elles sont en pleine forme et même plus jeunes qu’on ne le pensait. La preuve en images.

    19 Décembre 2018
  • Y aura-t-il de nouveaux ours dans les Pyrénées en 2018 ?

    Faune sauvageLe gouvernement étudierait un programme de renforcement de la population d’ours dans le Béarn, où la situation du plantigrade est critique. Face à l’urgence, les associations espèrent un lâcher d’au moins deux ourses dès cette année.

    14 Février 2018
  • Quand la technologie vient au secours des rhinocéros

    Faune sauvageTués pour leur corne, les rhinocéros sont la cible d’attaques de plus en plus féroces des braconniers. Si rien n’est fait pour leur protection, ils risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années. Pour lutter contre ce phénomène, des dispositifs ultra-performants de surveillance sont mis en place dans les réserves.

    28 Septembre 2017
  • Deux bébés pandas au lieu d'un seul attendus au zoo de Beauval

    Faune sauvageHuan Huan, la panda femelle prêtée par la Chine au zoo de Beauval à Saint-Aignan-sur Cher, attend des bébés jumeaux et non pas un seul bébé, a révélé mardi une ultime échographie effectuée avant la mise bas, prévue vendredi ou samedi.

    02 Août 2017
  • Les coatis, des animaux aussi mignons qu’indésirables

    Faune sauvageLe parc zoologique de Paris a accueilli en avril des coatis. Ces petits mammifères originaires de Guyane ne sont pas là par hasard, et véhiculent un message particulier au public. Alexis Lécu, directeur scientifique du zoo, nous en dit plus sur ces animaux.

    15 Juin 2019
  • Le bœuf musqué, un survivant

    Faune sauvageS’il a côtoyé les mammouths et les tigres à dents de sabre, il est aujourd’hui l’un des rares grands mammifères (avec l’ours polaire) à survivre dans les zones glacées de l’Arctique. Mais le réchauffement qui sévit aujourd’hui sur notre planète pourrait avoir raison de sa résistance.

    18 Juillet 2016
  • Deux nouveaux ours dans les Pyrénées : le feu vert de Nicolas Hulot

    Faune sauvageFace à la situation critique de l’ours dans les Pyrénées-Atlantiques, où il ne reste plus que deux mâles, le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé sa volonté de procéder au lâcher de deux femelles dès cette année.

    27 Mars 2018
  • La sexualité de nos animaux 50/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la ménopause.

    21 Mai 2016
  • Protéger le panda se fait au détriment d’autres espèces…

    Faune sauvageAvec son masque noir sur les yeux, le panda est un symbole des espèces menacées. Mais le protéger n'a pas permis d'empêcher le déclin de grands mammifères qui partagent son habitat, comme le léopard, selon une nouvelle étude publiée.

    04 Août 2020
  • Un « cerf miniature » disparu depuis 25 ans a été photographié

    Faune sauvageUn mystérieux petit ruminant d'Asie, que les scientifiques avaient perdu de vue depuis plus de 25 ans, a été photographié au Vietnam, rapporte une nouvelle étude publiée dans Nature Ecology & Evolution.

    13 Novembre 2019
  • Des chercheurs réclament des « congés maternité » pour les éléphantes

    Faune sauvageLe travail des éléphants domestiques, représentant la moitié des 800 pachydermes du pays, s’intensifie au Laos : pour tenter de mieux les protéger et enrayer le déclin de l’espèce, des chercheurs demandent à ce que les femelles ne soient pas obligées de travailler pendant leur période de gestation.

    03 Novembre 2017
  • Quel sursis pour les bouquetins du Bargy ?

    Faune sauvagePromis à un abattage certain suite à un arrêté du préfet de Haute-Savoie, les bouquetins du massif du Bargy, porteurs de la brucellose, profitent d'un sursis suite à un recours devant le tribunal porté par les associations de protection animale.

    19 Octobre 2015
  • Comment fonctionne la relation de couple chez les singes titis ?

    Faune sauvageLes couples de titis roux fonctionnent de manière atypique : elle le chouchoute, il éduque les petits et défend le territoire contre les intrus.

    18 Janvier 2020
  • Nouveau record de longévité chez l’éléphant !

    Faune sauvageUne éléphante d'Asie en captivité est morte à l'âge canonique de 88 ans dans l'État indien du Kerala (sud), ont rapporté jeudi les propriétaires du pachyderme.

    07 Février 2019
  • Patagonie chilienne : Le lion des montagnes

    Faune sauvageLe puma est le plus grand des félidés, autrement dit le plus grand des petits félins. Traqué par les bergers de Patagonie ou les cow-boys du Far West, cet agile prédateur, rapide et puissant, a appris à se faire discret. Le déclin de sa population en a même fait une espèce rare…

    15 Novembre 2018
  • En Belgique, un loup est soupçonné d’avoir mangé un kangourou

    Faune sauvageUn loup est soupçonné d’avoir tué un kangourou domestiqué et d’en avoir mordu un autre au cours d’une attaque nocturne à Balen, dans le nord-est de la Belgique, a indiqué mercredi à l’AFP un spécialiste de la faune sauvage.

    27 Décembre 2019
  • Découverte du mammifère vivant à la plus haute altitude au monde

    Faune sauvageJusqu’où y a-t-il de la vie sur terre ? Une nouvelle réponse à cette question vient d’être apportée par des alpinistes qui ont découvert un spécimen de souris à oreilles jaunes au sommet du volcan Llullaillaco, à la frontière du Chili et de l’Argentine, à 6 739 mètres d’altitude : un record !

    20 Juillet 2020