Alimentation et activité : s’adapter au transit du chien


  • Alimentation et activité : s’adapter au transit du chienPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Un chien en bonne santé se soulage en moyenne 2 à 3 fois par jour. La fréquence reste la même chez un chien donne, quels que soient son âge, son sexe, son poids, sa race, le nombre de sorties quotidiennes et de repas qu’il fait par jour ! Si votre chien a tendance a avoir un intestin paresseux ou au contraire « irritable », son alimentation et son programme d’activité physique sont peut-être à revoir...

    Au cours de la digestion, les aliments transitent successivement dans l’estomac, l’intestin grêle puis le gros intestin (ou côlon). C’est dans cette dernière partie que le transit est plus long : le transit dans le côlon représente 80 à 90 % de la durée totale du transit digestif chez le chien !

    La motricité de l’intestin est de deux types : des contractions locales ont lieu en rythme, pour brasser les aliments et favoriser la digestion tandis que d’autres contractions, qui se propagent sur de grandes distances, propulsent le contenu intestinal vers l’avant. Les repas et l’exercice physique influencent ces deux types de contraction.

    Transit trop lent : des fibres et de l’exercice

    Plusieurs causes peuvent expliquer un « intestin paresseux » : l’âge, l’alimentation, un manque d’abreuvement, les conséquences d’un traitement médical ou d’une opération chirurgicale subie par le chien, etc. Les petits chiens sont particulièrement sensibles à la constipation. Si votre chien élimine une seule fois par jour, il faut l’aider à récupérer un transit normal car la constipation peut le faire souffrir et avoir des conséquences négatives sur sa santé. Lorsque la durée du transit intestinal s’allonge trop, la flore digestive à tout le temps pour décomposer les résidus alimentaires et des substances toxiques sont alors produites, qui peuvent passer dans le sang. Ces fermentations encouragent aussi les émissions de gaz (flatulences). Personne n’a envie de se boucher le nez lorsque le chien est à la maison ou dans la voiture...

    Quel que soit le rythme de ses sorties, un chien élimine en général 2 fois par jour.

    Sur le plan nutritionnel, choisissez pour votre chien un aliment enrichi en fibres végétales. Les fibres ont un rôle de lest : l’ajout d’une quantité modérée de fibres permet de stimuler les contractions de l’intestin et d’évacuer les matières fécales plus facilement. Ce type de régime est particulièrement utile pour les chiens sédentaires et présentant un excès de poids : chez eux, la constipation s’installe vite.

    Pour limiter le risque de constipation, il est aussi très important de faire bouger votre chien : plus il sera actif, plus la motricité intestinale sera stimulée et mieux il se sentira. L’exercice a aussi un autre effet bénéfique : au retour de promenade, votre chien aura soif et boire plus est aussi une bonne façon de lutter contre la constipation.

    Transit trop rapide : plus de matières grasses et respect de la digestion

    Si votre chien s’exonère 4 à 5 fois par jour, c’est que son transit est trop rapide. Souvent, cela s’accompagne d’une mauvaise consistance de selles (diarrhée) car l’eau n’a pas le temps d’être réabsorbée dans l’intestin. Là encore, il faut vérifier que l’aliment consommé par votre chien est bien adapté à ses besoins, en quantité et en qualité. S’il a besoin de manger beaucoup pour ne pas maigrir, peut-être faut-il chercher un aliment plus riche en matières grasses qui, à calories égales, permettra de réduire la ration. Certaines races de chiens (ex : boxer, races nordiques) ont une sensibilité digestive marquée qui demande de choisir des formulations particulières. Un aliment contenant peu de céréales ou un aliment hypoallergénique convient généralement bien à ce type de chiens.

    Chez les chiens, une diarrhée s’observe parfois en fin de séance d’exercice, surtout chez les chiens très nerveux. Cela pourrait s'expliquer par l’influence du stress lie à l’effort physique. Celui-ci tend à raccourcir la durée du transit intestinal, ce qui limite le temps d’absorption intestinale des fluides et a pour conséquence d’augmenter l’humidité des selles et de dégrader leur qualité.

    L’accélération du transit digestif peut aussi se produire lorsqu’un chien est stressé ou qu’il s’adonne à une activité physique très intense. La « diarrhée de stress » est un phénomène courant chez tout sportif, canin ou humain. Un chien ne doit pas être à jeun pour fournir un effort prolonge mais il n’est pas recommandé non plus de le faire courir l’estomac plein ! L’idéal est de distribuer 1/4 à 1/3 de la ration journalière environ trois heures avant le moment de la journée où le chien sera le plus actif. Le reste sera donne après, quand le chien sera revenu au calme, en le laissant digérer tranquillement pendant plusieurs heures.

    Troubles digestifs chroniques : encourager le sport

    Chez l’Homme, certaines maladies intestinales (telle que la maladie de Crohn) sont très invalidantes. Il est cependant maintenant prouvé que l’exercice physique permet de diminuer l’intensité des symptômes et d’améliorer la qualité de vie des patients. Les gastro-entérologues leur recommandent donc de marcher au moins 20 à 60 minutes par jour, avec deux sessions d’exercice plus intense par semaine.

    L’intérêt majeur de l’exercice physique lors de maladie intestinale repose probablement sur deux effets : la réduction de la graisse autour des viscères (qui a un effet anti-inflammatoire) et les modifications de la microflore digestive.

    Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (avec diarrhées et vomissements fréquents) existent aussi chez les chiens. Pour ceux qui ne répondent pas bien aux médicaments ou aux modifications diététiques, le sport pourrait également avoir un effet bénéfique. Des études ont d’ailleurs montre que l’exercice physique régulier permettait aux chiens maigres


    Autres articles à lire

  • Mon chien peut-il attraper la grippe ?

    ChiensVotre chien tousse et se trouve anormalement fatigué ? Peut-être a-t-il attrapé la grippe canine. Qu’est-ce que cette maladie, quand s’inquiéter, comment la soigner : le point sur ce mal de l'hiver.

    24 Janvier 2018
  • Gare à la chenille processionnaire du pin

    ChiensC’est au printemps, parfois plus tôt dans l’année, que les chenilles processionnaires du pin descendent de leurs arbres en file indienne. Leur poil urticant est un danger pour nos animaux, en particulier nos chiens.

    18 Février 2016
  • Quels soins pour votre chien brachycéphale ?

    ChiensEn raison de son anatomie si particulière, le chien brachycéphale est sujet, plus que n’importe quel autre, aux affections cardio-respiratoires et digestives. Animaux-online vous éclaire sur les soins à apporter à votre chien.

    16 Novembre 2015
  • Soigner par le toucher

    ChiensOstéopathie et acupuncture sont des méthodes douces dont les champs d’application dépassent ceux des «simples» problèmes locomoteurs.

    02 Avril 2017
  • Le mental au secours du corps

    ChiensLes troubles du comportement, comme les affections qui pourraient être déclenchées par le stress, sont désormais pris en compte dans le soin aux animaux.

    04 Avril 2017
  • Etats-Unis : les chiens du Michigan intoxiqués au plomb

    ChiensC’est un scandale sanitaire de grande ampleur auquel la ville de Flint, dans le Michigan, doit faire face. Après plusieurs milliers d’habitants empoisonnés au plomb en 2015, ce sont maintenant les animaux domestiques de la ville qui ont été révélés positifs aux tests sanguins…

    20 Mai 2016
  • Comment le soulager s’il a de l’arthrose ?

    ChiensLes vétérinaires ont des traitements efficaces pour atténuer la douleur. Mais rien n’empêche les maîtres de multiplier les petites attentions pour aider votre petit compagnon ! Nos conseils.

    02 Janvier 2018
  • Comment bien bander son animal ?

    ChiensUn bon bandage maintient la compresse et protège la blessure. Pensez à museler votre chien pour éviter les risques de morsures. Suivez les conseils de Dany et Patrice Boudot du Centre de formation cyno-aquatique et de secourisme de la Meuse Terre-neuve 55 pour effectuer des bandages au poil..

    17 Juin 2016
  • Comment savoir s’il est sourd ?

    ChiensPour nos petits compagnons, l’ouïe est un sens encore plus important que celui de la vue et, d’ailleurs, son audition est bien plus performante que la nôtre. Une bonne raison pour être à l’écoute de tout symptôme évoquant une surdité !

    27 Octobre 2015
  • diététique et santé : les aliments spécifiques

    ChiensTout comme il existe des régimes stricts chez l’homme en cas de maladie, chiens et chats peuvent avoir besoin d’une alimentation équilibrée mais enrichie ou appauvrie en nutriments.

    24 Janvier 2016
  • Les vétos de la Lekkarod au service d’athlètes à quatre pattes

    ChiensLa troisième édition de la Lekkarod, course internationale de chiens de traîneau, s’est déroulée du 14 au 22 mars en Savoie. Une équipe de 11 vétérinaires bénévoles a assuré le suivi quotidien des sportifs canins, dont le respect et le bien-être sont au cœur de la philosophie de l’événement.

    23 Mars 2018
  • Pourquoi tremble-t-il ?

    ChiensDe froid, de peur, de maladie, par faiblesse musculaire… Nos animaux sont comme nous : ils peuvent trembler. Pour les aider, mieux vaut faire preuve d’observation.

    19 Juillet 2016
  • Le faire mincir avant une opération, c’est utile ?

    ChiensVotre chien est en surpoids et il doit passer sur la table d'opération pour améliorer son état de santé. C'est une raison pour le mettre au régime quelques jours avant l'intervention. Animaux-online vous donne les détails de cette précaution post-opératoire..

    17 Novembre 2015
  • Qu’est-ce que la grossesse nerveuse ?

    ChiensLa grossesse nerveuse, ou lactation de pseudo-gestation, est un état physiologique qui apparaît chez une femelle non gestante dans les semaines suivant ses chaleurs. La femelle présente des signes physiques et comportementaux d’une mise bas récente.

    27 Décembre 2018
  • Première visite chez le véto

    ChiensQu’il s’agisse d’un petit jeune ou d’un animal plus âgé récupéré dans un refuge, vous avez tout intérêt à programmer rapidement une visite chez le vétérinaire à l’arrivée d’un animal chez vous.

    07 Décembre 2016
  • Les tiques en hiver : elles ne disparaissent pas tout à fait !

    ChiensPendant l’hiver, on se méfie moins des parasites externes pouvant menacer les chiens, les chats et parfois l’Homme ! C’est le cas avec les tiques, dont beaucoup de propriétaires d’animaux ne se méfient pas avant le printemps. Le risque est-il cependant nul en hiver ? Pas si sûr...

    08 Décembre 2019
  • Le sport à domicile en hiver

    ChiensSi rien ne vaut une balade en plein air, un froid polaire peut dissuader les plus courageux de nos chiens de mettre le nez dehors. L’occasion de tester les sports d’intérieur…

    26 Décembre 2018
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Comment protéger son chien des insectes piqueurs ?

    ChiensAvec les beaux jours, les insectes reviennent en masse. En particulier les insectes volants : moustiques, moucherons et autres phlébotomes... La peau humaine n’est pas la seule à réagir a l’attaque de ces insectes piqueurs. Les chiens peuvent aussi en souffrir, surtout ceux qui ont tendance a présenter facilement des irritations cutanées.

    27 Mai 2020
  • Peut-on donner sans risque de la viande crue à son animal ?

    ChiensDans une étude publiée en janvier 2018, une équipe de chercheurs néerlandais a mis en évidence les dangers que peut représenter pour nos animaux carnivores une alimentation à base de viande crue.

    24 Janvier 2018