Alimentation et activité : s’adapter au transit du chien


  • Alimentation et activité : s’adapter au transit du chienPhoto : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Un chien en bonne santé se soulage en moyenne 2 à 3 fois par jour. La fréquence reste la même chez un chien donne, quels que soient son âge, son sexe, son poids, sa race, le nombre de sorties quotidiennes et de repas qu’il fait par jour ! Si votre chien a tendance a avoir un intestin paresseux ou au contraire « irritable », son alimentation et son programme d’activité physique sont peut-être à revoir...

    Au cours de la digestion, les aliments transitent successivement dans l’estomac, l’intestin grêle puis le gros intestin (ou côlon). C’est dans cette dernière partie que le transit est plus long : le transit dans le côlon représente 80 à 90 % de la durée totale du transit digestif chez le chien !

    La motricité de l’intestin est de deux types : des contractions locales ont lieu en rythme, pour brasser les aliments et favoriser la digestion tandis que d’autres contractions, qui se propagent sur de grandes distances, propulsent le contenu intestinal vers l’avant. Les repas et l’exercice physique influencent ces deux types de contraction.

    Transit trop lent : des fibres et de l’exercice

    Plusieurs causes peuvent expliquer un « intestin paresseux » : l’âge, l’alimentation, un manque d’abreuvement, les conséquences d’un traitement médical ou d’une opération chirurgicale subie par le chien, etc. Les petits chiens sont particulièrement sensibles à la constipation. Si votre chien élimine une seule fois par jour, il faut l’aider à récupérer un transit normal car la constipation peut le faire souffrir et avoir des conséquences négatives sur sa santé. Lorsque la durée du transit intestinal s’allonge trop, la flore digestive à tout le temps pour décomposer les résidus alimentaires et des substances toxiques sont alors produites, qui peuvent passer dans le sang. Ces fermentations encouragent aussi les émissions de gaz (flatulences). Personne n’a envie de se boucher le nez lorsque le chien est à la maison ou dans la voiture...

    Quel que soit le rythme de ses sorties, un chien élimine en général 2 fois par jour.

    Sur le plan nutritionnel, choisissez pour votre chien un aliment enrichi en fibres végétales. Les fibres ont un rôle de lest : l’ajout d’une quantité modérée de fibres permet de stimuler les contractions de l’intestin et d’évacuer les matières fécales plus facilement. Ce type de régime est particulièrement utile pour les chiens sédentaires et présentant un excès de poids : chez eux, la constipation s’installe vite.

    Pour limiter le risque de constipation, il est aussi très important de faire bouger votre chien : plus il sera actif, plus la motricité intestinale sera stimulée et mieux il se sentira. L’exercice a aussi un autre effet bénéfique : au retour de promenade, votre chien aura soif et boire plus est aussi une bonne façon de lutter contre la constipation.

    Transit trop rapide : plus de matières grasses et respect de la digestion

    Si votre chien s’exonère 4 à 5 fois par jour, c’est que son transit est trop rapide. Souvent, cela s’accompagne d’une mauvaise consistance de selles (diarrhée) car l’eau n’a pas le temps d’être réabsorbée dans l’intestin. Là encore, il faut vérifier que l’aliment consommé par votre chien est bien adapté à ses besoins, en quantité et en qualité. S’il a besoin de manger beaucoup pour ne pas maigrir, peut-être faut-il chercher un aliment plus riche en matières grasses qui, à calories égales, permettra de réduire la ration. Certaines races de chiens (ex : boxer, races nordiques) ont une sensibilité digestive marquée qui demande de choisir des formulations particulières. Un aliment contenant peu de céréales ou un aliment hypoallergénique convient généralement bien à ce type de chiens.

    Chez les chiens, une diarrhée s’observe parfois en fin de séance d’exercice, surtout chez les chiens très nerveux. Cela pourrait s'expliquer par l’influence du stress lie à l’effort physique. Celui-ci tend à raccourcir la durée du transit intestinal, ce qui limite le temps d’absorption intestinale des fluides et a pour conséquence d’augmenter l’humidité des selles et de dégrader leur qualité.

    L’accélération du transit digestif peut aussi se produire lorsqu’un chien est stressé ou qu’il s’adonne à une activité physique très intense. La « diarrhée de stress » est un phénomène courant chez tout sportif, canin ou humain. Un chien ne doit pas être à jeun pour fournir un effort prolonge mais il n’est pas recommandé non plus de le faire courir l’estomac plein ! L’idéal est de distribuer 1/4 à 1/3 de la ration journalière environ trois heures avant le moment de la journée où le chien sera le plus actif. Le reste sera donne après, quand le chien sera revenu au calme, en le laissant digérer tranquillement pendant plusieurs heures.

    Troubles digestifs chroniques : encourager le sport

    Chez l’Homme, certaines maladies intestinales (telle que la maladie de Crohn) sont très invalidantes. Il est cependant maintenant prouvé que l’exercice physique permet de diminuer l’intensité des symptômes et d’améliorer la qualité de vie des patients. Les gastro-entérologues leur recommandent donc de marcher au moins 20 à 60 minutes par jour, avec deux sessions d’exercice plus intense par semaine.

    L’intérêt majeur de l’exercice physique lors de maladie intestinale repose probablement sur deux effets : la réduction de la graisse autour des viscères (qui a un effet anti-inflammatoire) et les modifications de la microflore digestive.

    Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (avec diarrhées et vomissements fréquents) existent aussi chez les chiens. Pour ceux qui ne répondent pas bien aux médicaments ou aux modifications diététiques, le sport pourrait également avoir un effet bénéfique. Des études ont d’ailleurs montre que l’exercice physique régulier permettait aux chiens maigres


    Autres articles à lire

  • Mon animal vomit, est-ce grave?

    ChiensQui ne s’est jamais inquiété de voir son chien ou son chat vomir? Toute la question est de différencier un simple incident d’une pathologie nécessitant un avis vétérinaire.

    23 Août 2016
  • Mon chien a une hernie discale, que faire ?

    ChiensLes humains n’ont pas le monopole de la hernie discale. Même s’ils marchent à quatre pattes, nos chiens peuvent aussi être touchés, un peu, beaucoup, parfois jusqu’à la paralysie…

    31 Janvier 2018
  • Surveiller un chien diabétique

    ChiensUn diabète mal équilibré est une source de problèmes, un peu comme si votre animal subissait un vieillissement accéléré au niveau de ses artères, de ses reins, de ses yeux, sans compter un risque accru de cancer. Il faut donc le surveiller de près !

    15 Décembre 2015
  • Il a de la fièvre, dois-je m'inquiéter ?

    ChiensLa fièvre est un symptôme à prendre au sérieux car, comme chez l’humain, elle annonce toujours que quelque chose ne tourne pas rond. Quoi ? Là est toute la question ! Animaux-online vous éclaire sur ce sujet brûlant.

    31 Décembre 2015
  • Mon vieux chien devient insomniaque

    ChiensLes troubles du sommeil chez les chiens âgés sont souvent le signe d’un problème médical. Une visite chez le vétérinaire s’impose pour en trouver les origines.

    01 Avril 2016
  • Plantes de Noël : leur ingestion est toxique pour les animaux

    ChiensLe houx, le gui ou encore le poinsettia ne doivent surtout pas être ingérés par les animaux (ni par leur maître, d’ailleurs). L’Anses alerte sur les dangers de ces plantes que l’on retrouve énormément à Noël, et indique la marche à suivre en cas d’intoxication.

    15 Décembre 2020
  • 5 risques pour les chiens en promenade l’été

    ChiensTiques, chenilles et moustiques ne sont pas sans danger pour votre chien à l’arrivée de la période estivale. Voici les principaux risques à identifier et nos conseils vétérinaires pour profiter du grand air avec lui tout en veillant à sa santé.

    16 Juin 2017
  • Promener son chien, c’est bon pour la sécurité – et la santé !

    ChiensD’après une enquête menée en Australie et aux Etats-Unis, sortir avec un chien procure un sentiment de sécurité aux maîtres. Grâce à leur compagnon, ceux-ci pratiquent aussi davantage de sport que leurs voisins sans toutou.

    18 Octobre 2016
  • Les aliments qui soignent

    ChiensLa santé est peut-être dans leur gamelle ! Certains épices, légumes, poissons, huile… sont en effet des compléments alimentaires qui permettent, naturellement, de soulager des douleurs et de contribuer à leur bon état général.

    17 Janvier 2019
  • Clinique de fertilité canine : des pratiques préoccupantes ?

    ChiensUne nouvelle enquête anglaise pointe du doigt le nombre étonnant de cliniques de fertilité recensées au Royaume-Uni. Un business lucratif où le bien-être animal n’est pas forcément la priorité…

    14 Mars 2020
  • Alerte à l'insuffisance cardiaque

    ChiensLorsqu’un chien prend de l’âge, diagnostiquer une insuffisance cardiaque n’est pas une surprise pour le vétérinaire. En revanche, cela l’est souvent pour le propriétaire qui n’a rien vu venir. En effet, elle peut évoluer longtemps en silence.

    03 Mai 2016
  • L’aromathérapie : pour les chiens aussi !

    ChiensLes odeurs jouent un rôle important pour les chiens et on peut influencer leur comportement en leur faisant respirer des odeurs particulières. L’aromathérapie se développe donc chez les chiens !

    15 Octobre 2020
  • Post-confinement : gérer le retard pris pour ses soins

    ChiensDurant la période de confinement imposée par l’épidémie du coronavirus Covid-19, les soins vétérinaires non urgents ont été reportés, les balades des chiens écourtées et le rythme de vie du foyer, chamboulé. De quoi perturber la santé de nos petits compagnons !

    20 Juin 2020
  • Ronger des bois de cerf est-il dangereux pour les chiens ?

    ChiensBois de cerf, de daim, sabots, cornes… Ces nouveaux jouets ont la cote car ils sont naturels et économiques ! Mais de nombreuses idées reçues entourent ces matériaux particuliers. Animaux-Online vous aide à démêler le vrai du faux.

    10 Janvier 2020
  • Quelle solution pour la hernie du chien et du chat ?

    ChiensL’apparition d’une boule chez le chien ou le chat n’est pas forcément synonyme de hernie, mais elle mérite un avis vétérinaire pour s’assurer du diagnostic et, si besoin, opérer avant la survenue de complications.

    13 Août 2015
  • Il boite, est-ce forcément une entorse ?

    ChiensChez le chien, il n’y a pas d’âge pour boiter. Pas de patte prédestinée non plus. Patte avant, patte arrière, au cours d’un jeu, d’une promenade ou même sans raison apparente, la boiterie peut apparaître. Et ce n’est pas toujours une entorse…

    08 Décembre 2018
  • Les congés c'est la santé

    ChiensEnfin presque! Si l’été rime avec chaleur et bonne humeur, les vacances peuvent virer au drame pour votre animal si vous ne prenez pas les précautions nécessaires. Coups de chaleur, noyades, tiques, puces, leishmaniose… autant de dangers et maladies qu’il va falloir éviter.

    28 Mai 2016
  • Les plombs de chasse, toxiques pour les chiens et les oiseaux

    ChiensLa toxicité du plomb est bien connue chez l’Homme et les animaux. Cette maladie, aussi appelée « saturnisme », était très fréquente lorsque le plomb était présent dans les canalisations d’eau. Sa fréquence a régressé mais les plombs de chasse sont toujours dangereux pour les animaux, même quand ils ne sont pas visés par les projectiles...

    24 Septembre 2019
  • Canicule : attention au coup de chaud chez le chien

    ChiensAlors que la vague de chaleur s’installe en France, voici quelques conseils toujours utiles à rappeler pour protéger votre chien des températures élevées.

    21 Juin 2017
  • Comment savoir si sa mue est normale ?

    ChiensChiens et chats perdent des poils toute l’année, avec des pics avant l’été et l’hiver. Mais parfois, la mue se prolonge ou s’intensifie. Est-ce normal?

    02 Mai 2019