Loups : augmenter le nombre de tirs n’est pas la solution


  • Loups : augmenter le nombre de tirs n’est pas la solutionPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Face à l'expansion du loup en France, plus rapide que prévu, l'État prévoit de nouvelles mesures qui ne satisfont ni les éleveurs, ni les défenseurs de cet animal protégé.

    Bien que nous ne connaissions pas encore le nombre exact de loups se trouvant sur le territoire français, le seuil de "viabilité démographique" de 500 adultes prévu par le Plan loup en 2023 semble déjà avoir été atteint. De ce fait, de nouvelles mesures ont été annoncées par le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, en charge du dossier loup. Il prévoit de faciliter les tirs d’effarouchement et de les autoriser à partir du 1er juillet (contre septembre auparavant). Par ailleurs, le pourcentage de loups pouvant être tués sera passé à 17-19 % (contre 10-12 % auparavant). Enfin, l’État désire aussi renforcer la protection des troupeaux dans les zones de prédation et revaloriser les indemnisations en cas de perte.

    Un seuil d’alerte à ne pas dépasser

    D’un côté, les fédérations nationales ovines et bovines réclament la suppression du plafond de prélèvement, la possibilité pour les éleveurs de tirer "sans conditions" ainsi que "le prélèvement de meutes entières", pour aboutir à "zéro attaque", et de l’autre, les associations environnementalistes s’efforcent d’expliquer que multiplier les tirs n'est pas la bonne solution. "Selon l’expertise du Museum national d’histoire naturelle publiée en 2017, la population de loups est en danger à partir de 34 % de mortalité. Or, en plus des 19 % de prélèvement, il y a environ 20 % de mortalité naturelle chez les loups, ce qui nous ferait largement dépasser le seuil d’alerte", explique Bertrand Sicard, vice-président de l’association Ferus. Concernant les tirs d’effarouchement, ils seraient la cause de l’augmentation du nombre de meutes observée depuis plusieurs années. "Il faut savoir que le loup est une espèce qui s’autorégule. Ils vivent en famille, en moyenne 4 individus, et ils ne font rentrer aucun nouveau membre. Or, la forte croissance du nombre de meutes est provoquée par ces tirs qui les dispersent et favorisent la reproduction, c’est donc contre-productif", détaille Bertrand Sicard.

    La solution ? Protéger réellement les troupeaux

    "Contrairement à ce qu’on nous raconte, les troupeaux ne sont pas bien protégés dans les zones à risques, affirme le vice-président de Ferus. Les bergers prennent les subventions de l’État pour le faire, mais aucune vérification n’est faite derrière !". Concernant les 12 mesures de protection figurant sur le Plan loup, aucune n’aurait été mise en place. "À la place, l’État instaure un plan de régulation sur une espèce protégée ! C’est scandaleux", s’insurge-t-il.

    Intox : non, le loup n’est pas (encore) de retour en Bretagne

    Ce que demande l’association Ferus, c’est que le remboursement des bergers soit soumis à des conditions : lorsqu’ils subissent des pertes, ils toucheront leur dédommagement à condition que des mesures de protection aient été mises en place. "Par ailleurs, si un berger s’installe dans une zone à risques, il a un ou deux ans pour s’équiper et, s’il ne le fait pas, il ne sera pas remboursé en cas de pertes", conclut Bertrand Sicard.

    À lire aussi : 

    Bibliothèque de l’automne : 4 livres pour les passionnés de loups

    Var : un loup au « comportement agressif » abattu près d'un camping

     


    Autres articles à lire

  • Los Angeles : un selfie avec un jaguar tourne mal

    Faune sauvageUn jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l'animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l'incident s'est produit ce week-end.

    12 Mars 2019
  • Naissance exceptionnelle d'un orang-outan de Bornéo à Paris

    Faune sauvageLa famille d'orangs-outans de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris vient de s'agrandir avec la naissance de Java, une femelle née il y a huit jours. La dernière naissance d'un orang-outan à la ménagerie remontait à 2005.

    24 Octobre 2018
  • Un bison sauvage abattu en Allemagne

    Faune sauvageAucun bison sauvage en liberté n’avait été aperçu en Allemagne depuis environ 250 ans. L’un d'eux a pourtant récemment réapparu dans le pays, près de la frontière avec la Pologne, avant d’être abattu sur ordre de la police, craignant pour la population. L’association WWF a porté plainte pour cette atteinte à une espèce protégée.

    22 Septembre 2017
  • Des Ours à Paris

    Faune sauvageProfitez des vacances des Noël pour découvrir le travail du photographe animalier Vincent Munier dans le cadre de l’exposition « Ours » au jardin des Plantes, à Paris.

    16 Décembre 2016
  • Découverte du mammifère vivant à la plus haute altitude au monde

    Faune sauvageJusqu’où y a-t-il de la vie sur terre ? Une nouvelle réponse à cette question vient d’être apportée par des alpinistes qui ont découvert un spécimen de souris à oreilles jaunes au sommet du volcan Llullaillaco, à la frontière du Chili et de l’Argentine, à 6 739 mètres d’altitude : un record !

    20 Juillet 2020
  • Un zoo anglais organise un jeu de tir à la corde avec des lions

    Faune sauvageLe zoo de Dartmoor a beaucoup fait parler de lui suite à la mise en place d’une activité payante consistant à affronter un lion ou un tigre dans un jeu de tir à la corde. Animaux-Online a recueilli l’avis du zoo de Thoiry sur cette activité qui scandalise le monde de la protection animale.

    04 Mars 2019
  • Demain, les tigres et les lions ne seront-ils plus que des peluches ?

    Faune sauvageTigres, lions et pandas sont partout sur nos écrans, dans les livres pour enfants et les magasins de jouets. Mais en faisant croire qu'ils sont répandus dans la nature, leur omniprésence cache une triste vérité : ces animaux sont en danger.

    13 Avril 2018
  • Ont-ils leur Kâmasûtra ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    Faune sauvageLa ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    28 Juin 2017
  • Comment fonctionne la relation de couple chez les singes titis ?

    Faune sauvageLes couples de titis roux fonctionnent de manière atypique : elle le chouchoute, il éduque les petits et défend le territoire contre les intrus.

    18 Janvier 2020
  • Le castor est de retour en Ile-de-France

    Faune sauvageLe rongeur aquatique, qui avait quasiment disparu en France au début du XXe siècle, poursuit sa reconquête du territoire: d’après les observations de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), une famille de castors d’Europe pourrait être identifiée fin août en Ile-de-France.

    29 Mai 2017
  • Karamel, l’écureuil amputé, reçoit une prothèse

    Faune sauvageCet écureuil privé de deux pattes après avoir été pris dans un piège peut de nouveau se déplacer grâce à une prothèse conçue sur mesure par des scientifiques de l’université Aydin d'Istanbul, enTurquie.

    09 Avril 2018
  • Le bœuf musqué, un survivant

    Faune sauvageS’il a côtoyé les mammouths et les tigres à dents de sabre, il est aujourd’hui l’un des rares grands mammifères (avec l’ours polaire) à survivre dans les zones glacées de l’Arctique. Mais le réchauffement qui sévit aujourd’hui sur notre planète pourrait avoir raison de sa résistance.

    18 Juillet 2016
  • Y aura-t-il de nouveaux ours dans les Pyrénées en 2018 ?

    Faune sauvageLe gouvernement étudierait un programme de renforcement de la population d’ours dans le Béarn, où la situation du plantigrade est critique. Face à l’urgence, les associations espèrent un lâcher d’au moins deux ourses dès cette année.

    14 Février 2018
  • Réchauffement du climat : les animaux plus touchés qu'on ne le pensait

    Faune sauvageLes conséquences du dérèglement du climat sont encore plus inquiétantes que ce que les scientifiques ont envisagé jusqu’à présent, particulièrement pour les primates et les éléphants.

    15 Février 2017
  • Qui décide du sort des animaux ?

    Faune sauvageÀ l’heure où les scientifiques évoquent la sixième extinction de masse des espèces, la protection de la faune sauvage semble plus que jamais une urgence, dépendante de la responsabilité humaine. Mais entre la souveraineté des États et les réglementations internationales, la protection des espèces se révèle complexe à assurer. Reste le rôle des ONG, des scientifiques et de la société civile, déterminant pour la survie de millions d’animaux.

    27 Octobre 2017
  • Chanee, 'Monsieur gibbon'

    Faune sauvageL’ONG qu’il a créée est devenue le plus grand projet au monde de sauvegarde des gibbons. Aurélien Brulé, dit Chanee, fondateur de Kalaweit (« gibbon » en indonésien), se passionne depuis l’adolescence pour ces primates menacés. En 18 ans, cet Indonésien d’adoption a réussi à sauver de nombreux animaux mais aussi à faire avancer les mentalités. A l’occasion de son passage en France, nous l’avons rencontré.

    22 Septembre 2016
  • Les deux macaques de la Pinède des singes enfin sauvés

    Faune sauvageLes deux singes survivants, après l’euthanasie de 163 macaques en mai dernier dans les Landes, ont été sauvés grâce à la mobilisation de plusieurs associations dont la Fondation 30 Millions d’Amis et la Fondation Brigitte Bardot. Ils vont être placés dans le sanctuaire du Refuge de l’Arche, en Mayenne.

    13 Septembre 2017
  • Le Masaï-Mara a conscience de l’intérêt de préserver sa faune

    Faune sauvageTony Crocetta est un photographe professionnel, amoureux des animaux et plus encore de l’Afrique. Il y a une bonne dizaine d’années, il a tout quitté, son emploi, la France, pour créer son entreprise de safari photographique en plein cœur du Masaï Mara, « Melting Pot Safari ». De retour sur « ses » terres africaines, après la crise du Covid-19, il nous fait un bilan de ce que traverse ce pays, sa faune et sa population…

    09 Septembre 2020
  • Les humains sont capables de décrypter les cris des chimpanzés

    Faune sauvageAux cris d'un chimpanzé, les humains sont capables de deviner si le primate se fait attaquer, découvre de la nourriture ou subit une séance de chatouilles, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

    17 Juin 2020