La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnu


  • La musaraigne-éléphant : un animal original et méconnuPhoto : Laëtitia Lassalle
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Le parc Biotropica, en Normandie, s’est vu confier par le zoo de Rotterdam un couple de musaraignes-éléphants de Peters. Au total, seule une quinzaine d’individus peuvent être observés  en Europe. Zoom sur cette espèce aussi intrigante qu’intéressante.

    Depuis quelques semaines, des musaraignes-éléphants de Peters sont observables en France, dans le parc Biotropica. Ils sont désormais quatre zoos à en élever en Europe. Comme vous vous en doutez, ce petit animal, pas plus grand qu’un cochon d'Inde, doit son nom à ce petit nez en forme de trompe qui lui donne un air d’animal imaginaire, mais lui sert surtout à fouiller le sol à la recherche de ses mets préférés : termites, mille-pattes et autres coléoptères.

    La musaraigne-éléphant est présente uniquement dans les forêts kényanes. Bien que cette espèce ne soit pas en danger d’extinction, la population diminue avec la déforestation et la fragmentation de leur habitat.
    Laëtitia LassalleCette petite trompe lui sert à fouiller le sol pour trouver des insectes

    Monogames et territoriaux

    « On nous a confié un couple de musaraignes, car ce sont des animaux monogames et très territoriaux », explique Laëtitia Lassalle, assistance zoologique du parc Biotropica. En raison de leur courte durée de vie (entre 4 et 5 ans), les petits sont rapidement « rejetés » à l’âge de 4 mois. « C’est d’ailleurs généralement un peu avant ce moment que l’on se rend compte qu’il y a eu une portée ! ». En effet, les musaraignes-éléphants font leur nid dans le sol, à l’abri des regards indiscrets. C’est pourquoi les soigneurs ne doivent surtout pas entrer dans leur enclos, car ils risquent de les écraser ! Pour les nourrir, il faut donc passer par une trappe. « L’enclos, aux parois de 1,50 mètre de haut, n’est pas fermé par le haut. Ainsi, on leur jette également des insectes un peu partout, et ils passent la journée à les chercher et à fouiller le sol », précise l’assistante zoologique.

    Peureux et stressés

    Autre paramètre à prendre en compte : leur caractère. « Ce sont des animaux très peureux et facilement stressés. Par peur, ils peuvent partir d’un coup à toute vitesse et se cogner, et ça, il fallait à tout prix l’éviter », détaille Laëtitia Lassalle. C’est pourquoi le parc a fait le choix de ne pas mettre de grandes vitres autour de l’enclos. À la place, de petites fenêtres, telles des meurtrières, permettent aux visiteurs d’observer ce drôle d’animal sans se faire voir. « Nous avons ainsi remarqué que les musaraignes-éléphants étaient beaucoup plus rassurées et avaient le même comportement, qu’il y ait des visiteurs ou non ».

    Laëtitia LassalleCe sont des animaux craintifs

    Les observer pour mieux les protéger

    « Le but est de les faire se reproduire pour pouvoir alimenter d’autres parcs, mais aussi de les observer afin de mieux les connaître. De nouvelles informations pourraient aider les parcs à améliorer leurs installations, par exemple, et également aider à leur protection dans la nature », explique l’assistante zoologique de Biotropica. En effet, cet animal a un fort intérêt écologique puisque, grâce à sa trompe, il retourne le sol et participe ainsi à l’aération de la terre et à la régénération des forêts kényanes.

    À lire aussi :

    Peta dénonce le massacre des ânes du Kenya pour la Chine

    Au Kenya, le guépard du Masaï-Mara va-t-il disparaître?


    Autres articles à lire

  • Des chercheurs réclament des « congés maternité » pour les éléphantes

    Faune sauvageLe travail des éléphants domestiques, représentant la moitié des 800 pachydermes du pays, s’intensifie au Laos : pour tenter de mieux les protéger et enrayer le déclin de l’espèce, des chercheurs demandent à ce que les femelles ne soient pas obligées de travailler pendant leur période de gestation.

    03 Novembre 2017
  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre

    Faune sauvageLes Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    23 Février 2018
  • Tchad : quatre des six rhinocéros noirs réintroduits en mai sont morts

    Faune sauvageSur les 6 rhinocéros noirs réintroduits en mai dans le parc de Zakouma, dans le sud-est du Tchad où ils avaient disparu il y a près d'un demi-siècle, 4 sont morts six mois plus tard, a annoncé mardi l'ONG African Parks.

    07 Novembre 2018
  • Yuan Meng : le bébé panda de Beauval sera visible en janvier

    Faune sauvageBrigitte Macron, la marraine du panda né au zoo de Beauval en août dernier, a dévoilé le nom de cet animal star qui devrait rester en France trois ans, et fera sa première apparition publique le 13 janvier 2018.

    05 Décembre 2017
  • La sexualité de nos animaux 38/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les relégués.

    09 Mai 2016
  • Aidez-nous à sauver les guépards du Masaï Mara

    Faune sauvageLe magazine 30 Millions d’amis soutient le programme de l’association Cheetah for Ever, dont la mission est de venir en aide aux guépards du Masaï Mara, au Kenya. Retrouvez, dans notre dernier numéro en kiosque, notre article consacré à la situation alarmante de ces animaux, et contribuez à la cagnotte en ligne pour aider l’association.

    22 Septembre 2017
  • Le caracal, un chat fantôme

    Faune sauvageFélin méconnu, le caracal, ou lynx du désert, est un grand chat aux moeurs discrètes. Sa situation est atypique : alors qu’il est en danger de disparition en Asie, en Afrique australe, sa patrie de prédilection, il est classé comme nuisible.

    30 Août 2018
  • Miguel et Junior vivront

    Faune sauvageLes rescapés du groupe de macaques de la Pinède ont rejoint le sanctuaire de l’Arche, où ils pourront être vus sans danger. Pourtant, ils sont porteurs de l’herpès B, comme leurs 163 congénères, euthanasiés en mai dernier. Seraient-ils mort pour rien ?

    02 Août 2018
  • Le retour fragile du lynx ibérique

    Faune sauvageEn Andalousie, les équipes du centre La Olivilla sont dévouées à la préservation de ce félidé sauvage dont la population était réduite à 90 individus il y a une dizaine d’années. Le photographe Laurent Geslin a suivi le travail des biologistes et «piégé» le bel animal…

    04 Novembre 2017
  • Animaux sauvages : la Chine subventionne la reconversion des éleveurs

    Faune sauvageLes agriculteurs de deux provinces en Chine peuvent bénéficier d'une compensation financière s'ils abandonnent l'élevage d'animaux sauvages destinés à l'alimentation, une pratique qui vaut au pays d'être montré du doigt en pleine pandémie de Covid-19.

    19 Mai 2020
  • Sauvez les gorilles, recyclez vos vieux téléphones

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne met en lumière le fait que l’accumulation de vieux téléphones participe à la disparition des gorilles en République démocratique du Congo. Moins de recyclage, plus d’extraction minière et donc destruction de l’habitat de ces animaux…

    12 Décembre 2018
  • Mais où sont passés les hérissons ?

    Faune sauvageQui s’y frotte s’y pique ! Bientôt, en France, il sera de moins en moins possible de s’y frotter tant les menaces qui pèsent sur ce petit insectivore de nos jardins sont grandes. Pour les plus chanceux, le printemps est la période où ils sortent de l'hibernation…

    12 Mai 2019
  • Incroyable découverte : un lionceau des cavernes retrouvé congelé

    Faune sauvageUn petit lion, vieux d’au moins 20 000 ans, a été retrouvé en Sibérie dans un très bon état de conservation, ce qui devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre plus sur les félins, à l’époque où ils côtoyaient les mammouths et les ours des cavernes.

    14 Novembre 2017
  • Diable de Tasmanie : pour la première fois observable en France

    Faune sauvageAfin de protéger ce marsupial australien du cancer qui le décime, un programme s’efforce de capturer les individus sains, de les placer dans une zone protégée de la Tasmanie ainsi que dans des zoos pour multiplier les viviers sains et travailler sur un vaccin.

    18 Avril 2019
  • Un emprunt pour sauver le rhinocéros ?

    Faune sauvageUn consortium d’associations travaille actuellement à la mise en place d’un tout nouvel instrument financier afin d’aider à la protection du rhinocéros noir d’Afrique. Si cela fonctionne, ce modèle pourra être appliqué à d’autres espèces en voie de disparition.

    22 Septembre 2019
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016
  • Les grands singes peuvent-ils attraper le coronavirus ?

    Faune sauvageLe Covid-19 menace-t-il aussi les grands singes, connus pour être sensibles aux virus humains ? C'est en tous cas un défi pour les zoos qui prennent d'infinies précautions pour ne pas risquer de contaminer leurs précieux hôtes.

    03 Avril 2020
  • Les dugongs de Nouvelle-Calédonie en danger de disparition

    Faune sauvageSelon le WWF, le dugong (un mammifère marin herbivore) est menacé d’extinction à cause du braconnage en Nouvelle-Calédonie.

    20 Juin 2017
  • Un zoo anglais organise un jeu de tir à la corde avec des lions

    Faune sauvageLe zoo de Dartmoor a beaucoup fait parler de lui suite à la mise en place d’une activité payante consistant à affronter un lion ou un tigre dans un jeu de tir à la corde. Animaux-Online a recueilli l’avis du zoo de Thoiry sur cette activité qui scandalise le monde de la protection animale.

    04 Mars 2019
  • Délocalisation de girafes rares dans le sud-ouest nigérien

    Faune sauvageDes girafes d'une espèce rare vont être déplacées de 600 km, de la région de Kouré, dans le sud-ouest du Niger, où elles sont une attraction touristique, vers la réserve de Gadabédji, ont annoncé mercredi les autorités.

    27 Novembre 2018