Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?


  • Réhabiliter tous les animaux de laboratoire, est-ce possible ?Photo : Shutterstock
  • Protection/ Expérimentation

    En 2015, près de 2 millions d’animaux ont été utilisés en France pour la recherche*. Pour ceux dont la mort n’est pas indispensable à l’étude, se pose la question de la réhabilitation. Or, beaucoup de laboratoires procèdent à des euthanasies de convenance…

    À l’occasion de la journée mondiale des animaux dans les laboratoires, le 24 avril, nous avons demandé au Graal (Groupement de réflexion et d'action pour l'animal) ce qu’il pensait de cette proposition faite lors du grand débat national sur la condition animale (voir article ci-contre) : obligation de replacer les animaux à l’issue de la phase d’expérimentation et interdiction de pratiquer des euthanasies de convenance.

    À lire aussi : Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    Cette association, qui se charge de réhabiliter des animaux de laboratoire depuis 2004, est plutôt réaliste sur la question. « Cette proposition rejoint tout à fait nos convictions et nos revendications, mais il faut également être réalistes et la collectivité ne peut envisager de réhabiliter, par exemple, l’ensemble des rongeurs qui forment le gros du bataillon des victimes de l’expérimentation animale », explique Marie-Françoise Lheureux, Présidente du Graal. L’association pense toutefois que ce souhait est réalisable pour les chats, les chiens et les chevaux de laboratoires. En parallèle, elle souligne le manque actuel de structures d’accueil pour certaines catégories d’animaux comme les animaux de ferme, les animaux sauvages captifs, les oiseaux ou encore les poissons. Selon eux, la 1re solution serait déjà de diminuer drastiquement le nombre d’animaux utilisés dans la recherche.

    Les chiens, les chats et les chevaux

    Chaque année, il y a environ 2 000 chiens et 2 000 chats qui sont utilisés pour l’expérimentation animale. Le Graal arrive à réhabiliter entre 400 et 450 chiens par an. Pour les chats, c’est une autre histoire… « Pour ces animaux, il faut revendiquer haut et fort l’obligation de réhabilitation, car elle est possible. De même pour les chevaux : en 3 ans, nous en avons replacé 120, détaille fièrement Marie-Françoise Lheureux. Les volumes ne sont pas si importants et, en plus, les laboratoires peuvent garder les chevaux le temps qu’on leur trouve un toit. Ce n’est pas la même chose pour les chiens et les chats, car il faut intervenir tout de suite si on ne veut pas qu’ils retournent dans un protocole de recherche ou se fassent euthanasier ».

    Les animaux pour qui c’est plus compliqué…

    Entre 2 000 et 3 000 primates sont utilisés chaque année en France pour la recherche. La majorité est vouée à l’euthanasie. « Les zoos n‘en veulent pas et les refuges qui prennent ce type d’animaux sont, pour l’instant, saturés, explique la présidente du Graal. Pour elle, le zoo-refuge La Tanière, qui accueillera 15 primates par an, est une vraie bénédiction. « Ces animaux doivent devenir le visage de ce combat, étant très proches de nous : il faut faire de l’anthropomorphisme ! »

    Pour les animaux de ferme, c’est également très difficile, car les fermiers veulent une pension, les refuges ne prennent que les petits animaux, etc. « On arrive à en replacer, mais en très petite quantité. En plus, ce sont des animaux qui vivent vieux, il faut donc les entretenir ». Marie-Françoise Lheureux prend l’exemple d’un lot de lamas de laboratoire (car oui, ça existe) qu’ils doivent replacer. « Admettons qu’ils vivent 10 ans. Le zoo-refuge La Tanière a accepté de m’en prendre, mais il faut que les laboratoires financent au moins la première année de retraite, ce qui équivaut à 2 000 euros par animal. Et ça, ils ne voudront jamais le faire… »

    Pour conclure, ce qu’aimerait cette petite association, qui en fait déjà tant, ce serait une vraie organisation de cette problématique. « Aujourd’hui nous avons énormément de demandes, et c’est bien ! Mais nous n’avons pas beaucoup de moyens et nous ne voulons pas devenir une société ou une industrie. C’est pourquoi il faut absolument que le ministère de la Recherche et celui de l’Agriculture s’emparent de ce sujet et l’organisent », demande la présidente du Graal.

    * Source : Pro Anima


    Autres articles à lire

  • « Les expérimentations animales n’ont plus lieu d’être »

    ProtectionLa Journée mondiale des animaux dans les laboratoires, ce 24 avril, est l’occasion pour de nombreuses associations de dénoncer les tests sur les animaux et de rappeler que des méthodes efficaces de substitution existent et sont à développer.

    24 Avril 2017
  • Expérimentation animale : une règle des « trois R » inefficace

    ProtectionDouze millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche. Une directive européenne encadre depuis 2010 cette pratique mais reste cependant insuffisante.

    28 Février 2018
  • 192,1 millions d’animaux utilisés dans les laboratoires

    ProtectionÀ l’occasion de la 41e Journée mondiale des animaux de laboratoire, Cruelty Free International publie une enquête révélant le nombre d’animaux utilisés dans le monde dans le cadre d’expériences scientifiques.

    24 Avril 2020
  • Expérimentation animale : les labos américains au cœur d’un scandale

    ProtectionUn total de 31 incidents de maltraitance animale ont été recensés sur une période de 22 mois allant de janvier 2018 à octobre 2019, selon des documents obtenus par PETA grâce à la loi américaine sur la transparence.

    10 Février 2020
  • Peta dénonce l’expérimentation animale financée par le Téléthon

    ProtectionL’association de lutte contre la souffrance animale dénonce le financement par l’AFM-Téléthon d’expériences «cruelles et inefficaces» sur des chiens malades dans un laboratoire français, vidéo à l’appui.

    01 Décembre 2016
  • Cosmétiques : l'Europe pour l’arrêt mondial des tests sur animaux

    ProtectionLes députés européens se sont prononcés, à une écrasante majorité, pour une interdiction, partout dans le monde, de l’expérimentation animale dans le secteur des cosmétiques.

    04 Mai 2018
  • Diesel : Volkswagen accusé de tests sur des singes et des humains

    ProtectionLes constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW doivent affronter les informations données par la presse concernant des tests d'émissions de gaz diesel effectués sur des singes, mais aussi sur des humains.

    29 Janvier 2018
  • En finir avec l'expérimentation animale

    Protection12 millions d’animaux sont sacrifiés chaque année en Europe pour faire avancer la recherche scientifique. C’est 12 millions de trop pour les amoureux des animaux qui entendent bien que la révision de la directive européenne relative à l’expérimentation animale entérine l’abolition pure et simple de cette pratique. Fantasme ou futur possible ? Un dossier à découvrir dans le numéro de septembre de 30 Millions d'amis, actuellement en kiosques.

    05 Septembre 2017
  • Les chiens de compagnie ne peuvent pas être vendus aux laboratoires

    ProtectionSamedi 27 juin, la Fondation 30 Millions d’amis relayait une information émanant du blog de l’association One Voice mentionnant l’élargissement par un décret, en catimini en mars dernier, des sources d’approvisionnement des laboratoires en animaux d’expérimentation, notamment en autorisant les chiens de particuliers. Le Gircor tient à rétablir la vérité…

    29 Juin 2020
  • Cosmétiques : la Californie interdit les tests sur les animaux

    ProtectionLe 31 août, la Californie a voté à l’unanimité l’interdiction de vendre des produits cosmétiques testés sur les animaux. Christiane Laupie-Koechlin, fondatrice et secrétaire générale de l’association Pro Anima, nous parle plus en détails de cette avancée.

    19 Septembre 2018
  • Enquête sur le transport des animaux de laboratoire par Air France

    ProtectionL'association Animal Testing a infiltré le service vétérinaire de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle afin de se rendre compte des conditions dans lesquelles les animaux de laboratoire sont transportés.

    28 Avril 2020
  • La Suisse veut limiter la souffrance du homard

    ProtectionLa Suisse étudie un texte de loi visant à mieux traiter le homard en interdisant de plonger le crustacé vivant dans de l’eau bouillante.

    04 Janvier 2017
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Le Parlement favorable au partage des fichiers d’identification

    ProtectionPour lutter contre le commerce illicite des animaux de compagnie, le Parlement européen s’est montré favorable au partage des fichiers d’identification des chats et des chiens de tous les États membres.

    10 Mars 2016
  • Delphinarium : la fin de la reproduction en captivité au cœur du débat

    ProtectionLe Marineland d’Antibes demande la réécriture de l’arrêté, interdisant notamment la reproduction en captivité des dauphins, au nom du bien-être animal. L’argument passe mal auprès des associations de défense des animaux qui demandent la mise en place de programmes de réhabilitation à la vie sauvage pour les cétacés en captivité.

    13 Juillet 2017
  • Yulin, symbole sanglant du commerce de viande de chats et de chiens

    ProtectionLe « festival » de Yulin, qui se tient chaque année en Chine autour du 21 juin, ne représente qu’une partie du commerce de viande de chiens et de chats du pays, sacrifiant chaque année au moins 10 millions d’animaux.

    20 Juin 2017
  • Des associations luttent contre l’extermination des chiens en Roumanie

    ProtectionIl ne fait pas bon être un chien errant en Roumanie… Fort heureusement, des associations françaises et des refuges roumains consacrent leur énergie au sauvetage de ces animaux.

    22 Février 2019
  • Le magazine 30 Millions d’amis soutient Ava

    ProtectionEn Normandie, le refuge Ava s’occupe de 500 animaux : chiens, chats mais aussi chevaux, vaches et même quelques daims. Beaucoup d’entre eux, « à la retraite », ont trouvé dans cette ferme de plus de 70 hectares un nouveau lieu de vie, tandis que d’autres attendent d’être adoptés. Pour soutenir l'action de Ava, le magazine 30 Millions d’amis vous propose un abonnement solidaire.

    16 Mars 2017
  • Vidéo L214 : enquête pour actes de cruauté sur des veaux

    ProtectionUn homme a été placé en garde à vue dans l'ouest de la France, soupçonné de cruauté envers des veaux en transit battus à coups de pied et de bâton, suite aux images enregistrées par l’association L214.

    03 Mai 2019
  • Ikamaperu lance une cagnotte pour ses singes

    ProtectionBasée dans la jungle amazonienne péruvienne, Ikamaperu est une association qui œuvre pour la conservation de primates tels que les singes laineux ou les singes araignées mais aussi à la préservation de la flore. Avec les complications qu’a entraînées la crise sanitaire du Covid-19, l’équipe a besoin d’aide et a lancé un appel à dons.

    16 Juin 2020