Protéger l’homme en traitant les parasites des animaux domestiques


  • Protéger l’homme en traitant les parasites des animaux domestiquesPhoto : shutterstock
  • Chats/ Santé

    Hôtes privilégiés de divers parasites externes et internes, les animaux de compagnie peuvent être, malgré eux, un relais pour certaines maladies transmises chez l’homme par les parasites de nos animaux (zoonoses). La prévention est la meilleure arme contre ce risque potentiel.

    « Les infestations par les puces des chats et des chiens sont à 90 % imputables à Ctenocephalides felis, autrement dit  la puce du chat », a rappelé le vétérinaire Amaury Briand, résident en dermatologie à l’école vétérinaire d’Alfort*. Le cycle de vie de parasite courant explique l’importance de traiter l’environnement de l’animal infecté car 95 % de la population vit sous forme de larve hors de l’animal, sous préférence dans les zones sans lumière (sous les tapis, les meubles…).

    ShutterstockIl faut traiter l'animal mais aussi son environnement où les puces vivent nombreuses sous leur forme immature.

    Dans les conditions optimales, le cycle parasitaire s’effectue en 3 à 4 semaines mais, dans des conditions moins favorables, les puces adultes peuvent attendre plusieurs mois dans leur cocon avant de se déchaîner sur les premiers êtres vivants (humains ou animaux) venus.

    Impact direct et indirect

    Outre leur impact direct (prurit, majoré en cas d’hypersensibilité), les puces sont vectrices d’agents pathogènes divers et notamment de la bactérie responsable de la maladie des griffes du chat, aux signes cliniques discrets chez l’animal mais potentiellement sévères chez l’homme.

    Autre parasite externe fréquent, les tiques dures sont réparties sur tout le territoire français. Elles transmettent de nombreuses maladies dont la piroplasmose, assez fréquente chez le chien mais pour laquelle le pronostic est bon si la prise en charge vétérinaire est rapide. La borréliose de Lyme (ou maladie de Lyme), aux signes cliniques sont discrets chez l’animal (boiterie intermittente), est aussi transmise par les tiques. Elle constitue un problème de santé publique, même si le chien n’est pas considéré comme un réservoir de la maladie (pas de risque de transmission directe ou indirecte du chien à l’Homme).

    ShutterstockLa tique peut transmettre des bactéries responsables de la piroplasmose et de la borréliose de Lyme (ou maladie de Lyme).

    Les points clés du traitement antiparasitaire externe, quel que soit le parasite, sont la rapidité d’action - pour limiter le nombre de piqûres, le risque de transmission de maladies vectorielles et tuer les puces avant qu’elles ne se reproduisent après leur repas sanguin - et la rémanence - pour prévenir les réinfestations, lutter contre les formes juvéniles ou résistantes dans l’environnement et stopper le cycle parasitaire dans l’environnement.

    Traiter l’animal pour soigner l’Homme

    C’est en traitant l’animal qu’on évitera à l’homme d’être contaminé. Le risque pour l’homme se situe aussi du côté des vers digestifs et notamment ceux du genre Toxocara, fréquents chez le chiot et le chaton, le parasite attitré des bacs à sable dans lesquels nous laissons volontiers jouer nos enfants.

    Chez l’homme, il est particulièrement problématique chez les enfants et les personnes dont les défenses immunitaires sont faibles.

    Des formes graves sont possibles en fonction des migrations larvaires (formes oculaires dans 4 % des cas), même si la forme digestive est la plus fréquente.

    La prévention chez l’Homme comme chez l’animal fait appel à des mesures d’hygiène. Le ramassage quotidien et systématique des excréments des animaux est un élément clé.

    Le vétérinaire Jacques Guillot, professeur de parasitologie à l’école vétérinaire d’Alfort, a rappelé les règles de vermifugation qui sont standardisées pour les chiots et chatons (dès 2 semaines pour les chiots et 3 semaines pour les chatons, tous les 15 jours jusqu’au sevrage puis tous les mois jusqu’à 6 mois) mais se raisonnent à la carte chez l’animal adulte en fonction du contexte épidémiologique.

     « Profiter sereinement de son animal, c’est possible à condition de respecter des règles de prévention des deux côtés », ont conclu les experts en rappelant l’importance de « respecter et personnaliser le calendrier des traitements antiparasitaires externes et internes selon le mode de vie de l’animal, respecter le calendrier de vaccination, ramasser tous les jours les déjections, apporter une alimentation saine, se laver régulièrement les mains, ne pas laisser l’animal lécher le visage des enfants, laver les aliments crus et se renseigner auprès de son médecin et de son vétérinaire lors d’un départ en vacances ».

    * Les interventions des spécialistes cités dans cet article ont eu lieu dans le cadre de la table ronde  intitulée « Pour que la santé des uns ne parasite pas celle des autres » organisée l’initiative du laboratoire Boehringer Ingelheim, le 14 mars, à Paris. Celle-ci a réuni professionnels de la santé humaine et animale pour faire le point sur le risque zoonotique parasitaire, c’est-à-dire des maladies parasitaires transmissibles de l’animal à l’Homme.

     

    La rédaction vous recommande aussi

    Couper ses griffes ou pas ?

    Prévenir les puces grâce aux plantes

    Le chien est-il le meilleur ami de l'enfant dans la famille ?

     

     


    Autres articles à lire

  • Le chaton : comment l’aider à passer le cap du « trou immunitaire » ?

    ChatsComme pour tout nouveau-né, la présence de la mère dès les premières heures de vie est capitale. C’est elle qui procure notamment les anticorps nécessaires à la survie de ses petits incapables de les produire par eux-mêmes durant la période délicate appelée « le trou immunitaire ».

    05 Juin 2019
  • La stérilisation précoce pour lutter contre les abandons

    Chats300 000 exemplaires d’une brochure d’information sera distribuée aux propriétaires de chats pour les sensibiliser à la stérilisation précoce, dès 4 mois. Selon le Conseil national de la protection animale, ce serait le moyen le plus efficace pour lutter contre la prolifération des chats et leur abandon.

    27 Mai 2019
  • L'E-Medecine, science-fiction ou réalité ?

    ChatsSi elle existe déjà en médecine humaine, la télémédecine ou médecine numérique n’en est qu’à ses balbutiements dans le domaine vétérinaire. Mais des initiatives individuelles émergent qui assurent une prise en charge médicale à distance de nos animaux.

    18 Février 2019
  • Grumpy Cat souffrait de problèmes urinaires

    ChatsTout l’internet est en deuil suite à l’annonce du décès de l’une de ses stars : Grumpy Cat. Ce sont des complications suite à une infection urinaire, un mal courant chez les chats, qui ont eu raison d’elle…

    17 Mai 2019
  • Les chats stérilisés sont en meilleure santé et vivent plus vieux

    ChatsLa dernière étude de la SPA sur la stérilisation des chats dévoile que celle-ci est bénéfique en plusieurs points : plus longue espérance de vie, moins de maladies, moins d’abandons…

    20 Juin 2019
  • Mon chat aussi a un cœur !

    ChatsLe chat peut, comme le chien, connaître des problèmes cardiovasculaires. On le sait moins car les signes qui trahissent cette maladie sont, chez lui, plus discrets…

    04 Février 2019
  • De l'homéopathie contre le stress ?

    ChatsChiens et chats ont de la mémoire. S’ils ont déjà vécu un départ en vacances, ils savent très bien ce qui se trame quand ils vous voient sortir valises et bagages ! Animaux-online vous conseille pour que tout se passe au mieux.

    16 Décembre 2015
  • Des produits d’intérieur toxiques pour les chats

    ChatsLe magazine 60 Millions de consommateurs met en garde contre l’utilisation, dans nos maisons, de certains produits contenant de la perméthrine, une substance qui peut être mortelle pour le chat.

    13 Mars 2017
  • Traitement antipuces, quand et comment les appliquer ?

    ChatsLes produits antipuces ont récemment beaucoup évolué. L’éfficacité des médicaments a augementé, les formes pharmaceutiques sont devenues plus faciles à administrer et le temps d’action s’est allongé.

    14 Août 2018
  • Coronavirus : 'Ne désinfectez pas vos animaux !'

    ChatsC’est lorsqu’elle est conjuguée à la peur que la bêtise humaine fait le plus de ravages. Les vétérinaires l’ont constaté ces derniers jours face à la recrudescence d’animaux domestiques gravement blessés suite à une « désinfection » à l’aide de produits dangereux.

    02 Avril 2020
  • Comment prolonger la longévité de son chat ?

    ChatsLe plus vieux chat du monde est décédé ce mois-ci à l'âge de 30 ans. Une longue et heureuse vie pour Scooter, inscrit au livre des records en mars dernier. Mais comment peut-on garder son animal en vie aussi longtemps ? La vétérinaire Anne-Claire Gagnon nous donne quelques conseils pour prolonger la longévité de son chat.

    21 Mai 2016
  • Le mettre au régime, est-ce la solution ?

    ChatsSortir du surpoids ou de l’obésité passe par le régime. Mais il ne suffit pas de vouloir faire perdre du poids à son animal pour que cela fonctionne. Pour gagner cette bataille, mieux vaut prévoir un plan de lutte et prendre son vétérinaire comme chef de guerre.

    31 Octobre 2019
  • Mon chat vomit régulièrement, est-il malade ?

    ChatsLe chat est une espèce qui vomit facilement, mais il est important de savoir faire la différence entre des vomissements « physiologiques » et « pathologiques ». Suivant la fréquence des vomissements, le contenu expulse, les symptômes éventuellement associés... il peut être ou non nécessaire de consulter votre vétérinaire.

    09 Juillet 2019
  • Pourquoi perd-il ses poils?

    ChatsOutre la fierté que l’on peut éprouver à avoir un animal doté d’une belle fourrure soyeuse, cette dernière est aussi le reflet d’une bonne santé. Alors forcément, quand les poils tombent en trop grande quantité, on s’en inquiète.

    02 Octobre 2017
  • Les animaux ne jouent aucun rôle dans la propagation du Covid-19

    ChatsNi chat, ni chien, ni cochon, ni tigre : les animaux ne participent pas à la propagation du Covid-19 dans la population en France, même si certains animaux peuvent être contaminés, assure l'agence sanitaire Anses.

    20 Novembre 2020
  • Norin Chai : « La douleur animale a quelque chose d’universel »

    ChatsLe week-end des 5 et 6 décembre 2020 se tiendra une édition entièrement numérique de la Pet Revolution, un congrès tout public réunissant des experts des animaux de compagnie. Le vétérinaire Norin Chai parlera dimanche après-midi de la douleur animale. Nous avons voulu en savoir plus sur son intervention.

    24 Novembre 2020
  • Je recueille un chat, mâle ou femelle ?

    ChatsComment être sûr du sexe du chat que l’on adopte ? Le diagnostic n’est pas toujours évident quand on n’a pas l’habitude. De nombreux propriétaires ne découvrent la vérité que lorsqu’ils apportent le chaton chez le vétérinaire !

    21 Août 2018
  • Pourquoi sont-ils trop gros?

    ChatsNos chiens et chats sont trop enrobés! Victimes, comme leurs maîtres, du mal du siècle – le surpoids – ils mettent leur santé en péril. Alimentation trop riche, déséquilibrée, friandises, sédentarité… À qui la faute?

    02 Juillet 2017
  • Obésité : des causes multiples

    ChatsLes origines de l’obésité sont diverses. Mais pour les vétérinaires, la relation souvent fusionnelle entre les propriétaires et leur animal rend plus difficile la mise au régime de l’animal.

    03 Novembre 2019
  • L'Animal, un patient comme les autres

    ChatsGérer la douleur, prévenir la maladie, se spécialiser, s’adapter aux espèces et à la clientèle… Le vétérinaire a, ces dernières décennies, opéré une révolution de sa pratique. Une nécessité s’il veut coller à l’évolution de la société, qui considère désormais l’animal comme un membre de la famille à part entière.

    18 Février 2019