Le monde merveilleux de Scarlett


  • Le monde merveilleux de ScarlettPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    Adoptée par un jeune couple d’amoureux des animaux, la cochette mène la vie d’un animal de compagnie à part entière. Au milieu des chiens, des chats, des boucs et des chevaux, elle a trouvé une place de choix dans la petite ménagerie.

    Couinement agacé et coup de dents feint : Scarlett sait se faire respecter face à Ixl, une femelle dogue allemand qui porte bien son nom et qui est obligée de se mettre ventre à terre face à la minuscule cochette. Battant de la queue comme un chien, Scarlett est une bienheureuse. Elle vit en effet une existence privilégiée en compagnie de cinq chiens, deux boucs et deux chats, une petite ménagerie abritée dans la ferme de Maud Lefèvre, la responsable de l’association AVA (Aide aux vieux animaux). Tous ont été adoptés avant que cette amoureuse des animaux ne décide de se lancer dans une aventure peu commune : « Avec mon compagnon Nicolas, cela faisait plus d’un an que l’on songeait à tenter l’adoption d’un petit cochon. C’est un animal super intelligent et nous étions sûrs que cela se passerait bien. » De race göttingen, Scarlett a cinq mois et demi et pèsera une bonne trentaine de kilos à l’âge adulte, c’est-à-dire à trois ans. Ce poids constitue d’ailleurs le piège dans lequel tombent de nombreux acheteurs à qui l’on présente souvent les parents d’un petit cochon pour les rassurer sur le poids de leur futur compagnon à l’âge adulte : « Ce qu’on ne leur dit pas, c’est que les cochons peuvent faire des portées avant d’être parvenus à la taille adulte. Du coup, ils se retrouvent ensuite avec un gros animal impossible à gérer. »

    Arnuad BeinatSacarlette s'entend parfaitement avec les deux boucs, Major et Capitaine

    Avoir un porc chez soi, même mini, ne s’improvise pas et les gestes que l’on a l’habitude d’adopter vis-à-vis de son chat ou de son chien ne lui conviennent pas forcément. Par exemple, appartenant à une espèce qui est une proie à l’état sauvage, Scarlett a hérité d’une grande méfiance et elle n’apprécie pas que la main qui la caresse vienne d’en haut. Elle préfère une approche face à son groin et plutôt en dessous. Tout comme elle aime autant ne pas être dérangée : « Lorsqu’elle est allongée sur le canapé et qu’on veut la déplacer, elle nous fait bien comprendre que cela ne lui plaît pas ! » A coups de grognements plus ou moins forts, la cochette éloigne l’importun qu’elle pourrait mordre s’il insistait. Heureusement, cela arrive très rarement. Car d’une manière générale, Scarlett reste très câline, au point de dormir parfois dans le lit de ses maîtres. Aucune inquiétude : un cochon est hypo-allergénique, il est donc impossible de développer une allergie à son contact. Les soignants ont d’ailleurs remarqué cette particularité très intéressante. On emploie déjà les cochons pour les séances de zoothérapie dans certains établissements de santé.

    Arnaud BeinatdEntourée de ses amis chats et chiens, Scarlett troupe petità petit sa place dans la ferme

    Absolument indispensable, la stérilisation fut un autre virage important à négocier pour Maud : « Le système hormonal influence le comportement. Un cochon non castré peut refuser toute autorité et devenir agressif avec les autres espèces, y compris ses maîtres. » Scarlett a donc été stérilisée dès quatre mois, juste avant ses premières chaleurs.

    Et question nourriture, la vigilance s’impose. « Contrairement à ce que l’on pourrait penser, explique Maud, devenue une spécialiste de l’espèce, le microcochon n’est pas une poubelle de table. Il peut vite devenir obèse car le cochon ne perd pas facilement les kilos qu’il a pris. » La nourriture de Scarlett doit donc être équilibrée à raison d’un tiers de légumes pour deux tiers de fruits, augmentés de granulés « spécial cochon » et d’herbes qu’elle trouve dans le jardin. L’idéal étant qu’elle ingère au maximum l’équivalent de 3 % de son poids par jour. Et, pour que Scarlett exprime ses comportements naturels de fouissage avec son groin, Maud éparpille sa ration sur un tapis de fouissage, dans une piscine à balles ou dans des distributeurs qu’elle doit pousser ou faire rouler. Cela permet aussi de contenir sa « goinfrerie » qui serait trop vite satisfaite avec une gamelle.

    Bientôt à moto ?

    Pour Maud et son compagnon, si cette adoption a été mûrement réfléchie et Scarlett achetée dans un élevage, elle n’est pas allée sans tâtonnements tant l’espèce est peu connue dans un environnement familier : « Au début, il a été très difficile de la faire manger. C’est venu petit à petit, en lui donnant à la main. De même, nous lui avions préparé un petit enclos dans la maison pour qu’elle ait son coin à elle, mais elle ne voulait pas y rester. On a fini par comprendre qu’elle cherchait de la chaleur. On lui a donc installé une lampe chauffante. » Mais si Scarlett a adopté son petit enclos, elle ne manque jamais de s’endormir dans les bras de sa maîtresse, le soir devant la télé. Pour l’hiver prochain, Maud a prévu de lui tricoter un petit manteau pour sortir car elle s’est aperçue que Scarlett était très frileuse, une particularité sans doute commune à tous les cochons (qui ont peu de poils) mais que nous ignorons faute de vivre avec eux 24 heures sur 24.

    Arnaud BeinatScarlett trouve dix fois plus vite qu'un chien les solutions pour débusquer sa nourriture dissimulée dans des petits jouets d'intelligence

    En revanche, ce que l’on sait, c’est que cette espèce est très intelligente. Maud le constate chaque jour : « Scarlett résout les problèmes dix fois plus vite qu’un chien. Elle comprend rapidement les secrets des petits jouets d’intelligence que je lui propose avec sa nourriture. Pousser, tirer, soulever… elle pige très vite comment accéder à une carotte, une courgette ou un poivron, son légume préféré ! Actuellement, on lui apprend à s’asseoir et à tourner sur elle-même. » Nul doute qu’elle ne tardera pas à apprendre ces tours aussi vite qu’elle a appris la propreté. Car, même si elle a encore sa petite litière, Scarlett ne fait jamais ses besoins en dehors.

    Petit à petit, ses maîtres lui font découvrir l’environnement urbain. Pour l’instant, la cochette reste dans leurs bras. Elle devra s’habituer au port du harnais. « Dans un an, elle nous accompagnera peut-être à moto ! », espèrent ces passionnés de deux-roues. En attendant, Scarlett fait déjà sensation dans les rues de la ville où sa présence a notamment été remarquée lors de l’inauguration d’une épicerie végane. Et tout le monde est venu la caresser.
    Beaucoup de petits cochons doivent l’envier…

    Arnaud BeinatUn lit douillet une lumière tamisée et une lampe chauffante, rien de mieux pour rendre une cochette heureuse

    A lire aussi :

    Corbeille, une corneille bien tombée


    Autres articles à lire

  • Un Moscovite sauve un chien d’un étang gelé

    Vivre ensembleLe 7 novembre dernier, un chien imprudent s’est retrouvé piégé par la glace sur l’étang Shagovsky, à Kostroma, une ville russe située à 300 km au Nord de Moscou.

    18 Novembre 2016
  • Une marche d’adieu organisée pour un labrador, héros de guerre

    Vivre ensembleUn soldat américain a organisé une marche pour dire adieu à son labrador atteint d’un cancer. Ensemble, ils ont servi en Afghanistan. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour rendre un dernier hommage à ce chien héros.

    29 Septembre 2017
  • D’Joe et Sarah : l’aventure australienne

    Vivre ensembleC’est en 2002, alors qu’elle arpentait l’Australie à pied et en solitaire, que Sarah Marquis fait la rencontre de D’Joe. Ensemble, ils parcourront 10 000 kilomètres, supportant la faim, la soif et la chaleur. Elle vivra avec lui une aventure hors du commun, prouvant, une fois de plus, que le chien est le meilleur ami de l’homme.

    25 Décembre 2019
  • Penguin, la pie qui sauva toute une famille

    Vivre ensembleAprès le grave accident qui la laisse entièrement paralysée, Sam Bloom, une mère de famille australienne, s’enfonce dans une profonde dépression. Jusqu’au jour où, tel un ange gardien, une pie tombée du ciel lui redonne le goût de vivre…

    21 Septembre 2018
  • Lola: enfin le bonheur!

    Vivre ensembleArrachée à des trafiquants de chiens de boucherie, en Thaïlande, la petite chienne découvre la joie de vivre et de jouer dans le jardin de Françoise, Jean et James…

    02 Juin 2017
  • Connaissez-vous Félix, employée d’une gare en Angleterre ?

    Vivre ensembleSon job ? chasser les nuisibles de la gare d’Huddersfield, en Angleterre. La jolie minette est si utile et populaire qu’elle a été promut, possédant désormais badge et uniforme.

    14 Mars 2016
  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Corbeille, une corneille bien tombée

    Vivre ensembleSauvé in extremis alors qu’il n’était qu’un oisillon, ce petit corvidé a mené la vie de pacha, jusqu’à ce qu’il soit emporté par la tempête, en décembre 2017… Entre Gil, Laetitia et leurs deux chiens, la belle corneille avait trouvé un équilibre.

    30 Décembre 2018
  • Au terminus des bienheureux

    Vivre ensembleConsidéré comme l’un des premiers cimetières animaliers au monde, c’est surtout un lieu où règnent l’apaisement et le bonheur d’aimer. Petite promenade dans les allées du cimetière des chiens d’Asnières-sur-Seine…

    08 Mars 2017
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • Marc Courtois et son chien Gibbs, un duo de choc

    Vivre ensembleMarc Courtois est lieutenant sapeur-pompier dans l’Essonne et organisateur des 25e championnats du monde IRO (International Search and Rescue Dog Organisation) du chien de secours et de sauvetage. Il nous parle ici plus en détail de son quotidien aux côtés de Gibbs, son fidèle compagnon.

    08 Septembre 2019
  • Royaume-Uni : un chat accusé d'espionnage

    Vivre ensembleLe chat Palmerston, adopté le mois dernier pour chasser les rongeurs au ministère des Affaires étrangères, s'est retrouvé au cœur d'une petite plaisanterie entre les membres du Parlement britannique. Soupçonné d'espionnage, il doit dorénavant montrer patte blanche…

    27 Mai 2016
  • JO : une patineuse sauve un teckel d’un élevage de viande de chien

    Vivre ensembleLa championne canadienne Meagan Duhamel profite de sa présence aux Jeux olympiques en Corée du Sud pour dénoncer l’industrie de la viande de chien : elle incite un maximum de sportifs à suivre son exemple en sauvant et adoptant un chien destiné à être mangé.

    15 Février 2018
  • Uggie, le chien de The Artist, est mort

    Vivre ensemblePartenaire canin de Jean Dujardin dans le film The Artist, le petit parson russel terrier est mort des suites d’un cancer.

    12 Août 2015
  • Ce toucan a retrouvé son bec grâce à l’impression 3D

    Vivre ensembleMutilé en 2014 par des adolescents, ce toucan femelle baptisé Grecia a pu retrouver un bec fonctionnel grâce à la technologie 3D. Elle se porte aujourd’hui à merveille !

    16 Janvier 2020
  • Des chevaux pour remettre le pied à l'étrier

    Vivre ensembleAutrefois réservés à l’encadrement, les chevaux militaires ont une nouvelle mission: réapprendre à des jeunes les codes d’une vie sociale à laquelle ils ont souvent tourné le dos…

    01 Septembre 2017
  • Aidez à financer la retraite de Dico, chien policier

    Vivre ensembleDico est un chien de l'’unité canine légère (UCL) de la police de Metz. Aujourd'hui à la retraite, il a besoin de soins que ses nouveaux maîtres ne peuvent pas assumer. Une cagnotte a donc été organisée pour les aider à payer ses soins.

    19 Septembre 2016
  • Des propriétaires retrouvent leur chienne à 400 km de chez eux

    Vivre ensembleUn berger allemand a été retrouvé en Suisse, à 400 km du domicile de ses maîtres situé à Francfort, en Allemagne. L’animal, disparu depuis six mois, a subi des soins intensifs avant de rejoindre ses propriétaires, heureux et soulagés.

    26 Février 2018
  • Siri : la muse féline de Nawak

    Vivre ensembleParachuté à l’âge de deux mois au refuge de l’école du Chat de Drancy (93), Siri a été aussitôt adoptée par Nawak. Depuis trois ans, elle est la muse de ce jeune illustrateur, qui grâce au financement de ses fans, va sortir son premier album : le journal de Siri.

    04 Septembre 2015
  • Parole de chien : s’engager avec son animal

    Vivre ensembleL’association « Parole de chien » est à la recherche de maîtres bénévoles avec leur chien, en région parisienne, pour réaliser des visites et des animations auprès de personnes âgées dans les maisons de retraite.

    14 Mars 2017