Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?


  • Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?Photo : Shutterstock
  • Protection/ Elevage

    Un nouveau rapport souligne le manque d’engagement d’enseignes comme McDonald’s, KFC ou Subway en ce qui concerne le bien-être des poulets de chair. Mais est-il possible de faire rimer « bas prix » avec « qualité » ?

    Burger King, Domino’s Pizza, KFC, McDonald's, Pizza Hut, Starbucks, Subway… Au total, neuf des plus grandes chaînes de restauration rapide au monde ont été évaluées par World Animal Protection (WAP) quant à leur respect du bien-être des poulets de chair. L’association a analysé les données diffusées publiquement par ces entreprises, et ce dans trois domaines :

    • l’importance accordée par l’entreprise au bien-être des poulets
    • les engagements pris pour améliorer leurs conditions de vie
    • ce qui est officiellement rapporté

    Dans chaque domaine, les entreprises pouvaient se voir décerner des notes allant de « très bien » à « en échec », en passant par « bien », « acceptable », « médiocre » et « très médiocre ». Résultat : aucune des chaînes de restauration rapide ne dépasse le « médiocre ». « Dans la plupart des cas, l'étourdissement efficace des animaux avant l'abattage n’est même pas garanti », souligne l’association Welfarm dans un communiqué. Seules 3 des 9 sociétés (Burger King, Starbucks et Subway) manifestent l'ambition de se saisir du problème, mais leur engagement ne se limite généralement qu’à une région ou à un pays.

    Des critères de bien-être pas assez respectés

    « La plupart de ces entreprises se sont engagées à bannir les œufs de poules élevées en cage et à répondre ainsi aux attentes des consommateurs », rappelle, dans un communiqué, Lorène Jacquet, responsable du pôle Campagnes et Plaidoyer de l'association Welfarm. Mais le bien-être des poulets de chair est un combat tout aussi important à mener. L’association rappelle que sur les 800 millions de poulets abattus chaque année en France, 83 % ont passé toute leur vie entassés dans de petits espaces. « Lésions cutanées, boiteries, croissance trop rapide du fait de la sélection génétique : l’élevage intensif est source de grandes souffrances pour les poulets. »

    À lire aussi :  Une étiquette « bien-être animal » sur des emballages de poulet

    Comme Welfarm, l’association CIWF milite contre l’élevage intensif des poulets de chair. Ils sollicitent d’ailleurs de nombreux acteurs de l’agroalimentaire afin qu’ils s’engagent concrètement et publiquement sur ces problématiques. « Aucun des leaders de la restauration commerciale (et notamment de la restauration rapide) en Europe ne s’est engagé à ce jour à respecter les critères de bien-être des poulets », explique Amélie Legrand, responsable des affaires agroalimentaires pour CIWF France. Ces critères correspondent à l’espace disponible pour chaque animal, à l’enrichissement du milieu (perchoirs, objets à picorer, etc.) et à la présence d’un extérieur, par exemple. « Cela étant dit, CIWF échange avec plusieurs des acteurs cités dans le rapport et leur fournit des recommandations techniques et un accompagnement gratuit visant à leur donner la confiance nécessaire à la prise de tels engagements ».

    Le problème ? Les prix des fast-foods

    Amélie Legrand souligne notamment le fait que plusieurs de ces entreprises ont déjà initié une réflexion, voire pris certains engagements sur cette problématique. « Elles n’ignorent donc pas le sujet et, tandis que certaines restent inactives, la plupart se sont probablement déjà saisies du sujet ». Malgré tout, la problématique du prix reste centrale. « Pour pouvoir s’engager à faire évoluer leur politique d’approvisionnement en poulet, ils devront probablement développer de nouvelles stratégies », précise la responsable des affaires agroalimentaires. Prise en charge des surcoûts, réduction de leur marge, éducation du consommateur concernant le vrai prix d’une production durable (pour leur faire accepter une hausse des prix dans leurs menus à base de poulet), évolution des recettes (diminution de la teneur en poulet, utilisation de morceaux différents du poulet, nouveaux produits, etc.) sont autant d’aspects sur lesquels devront travailler ces fast-foods.

    À lire aussi : 1 million de signatures pour mettre fin à l’élevage en cage

     


    Autres articles à lire

  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • Carrefour veut poser des caméras dans ses abattoirs

    ProtectionLe distributeur Carrefour a annoncé qu'il allait faire passer un audit à tous les abattoirs qui le fournissent en viande pour sa marque de distributeur (MDD), et ensuite leur demander d'installer des caméras, au nom de ses engagements en faveur du bien-être animal. Mais est-ce que ce sera vraiment efficace ?

    19 Janvier 2019
  • Vidéosurveillance : Olivier Falorni remonte au créneau

    ProtectionA l’initiative de la commission d’enquête parlementaire qu’il a présidée, le député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, présente, jeudi 12 janvier, sa proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir. Il répond aux questions d’Animaux-online et du magazine 30 Millions d’amis et entend bien défendre ses propositions jusqu’au bout pour mettre un terme aux souffrances des bêtes dans les abattoirs dénoncées, l’an dernier, dans des vidéos choc rendues publiques par l’association L214…

    11 Janvier 2017
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • L214, SPA… Tous déçus par les nouvelles mesures annoncées

    ProtectionLes annonces faites mardi par le ministre de l'Agriculture sur le bien-être animal, notamment le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets, qui seront interdits fin 2021, manquent d'ambition, aux yeux des ONG militant pour la cause animale.

    29 Janvier 2020
  • Loi agricole : les inquiétants reculs pour la condition animale

    ProtectionLe projet de loi doit être voté à l’Assemblée nationale la semaine prochaine, alors que les mesures phares concernant la condition animale – la fin des poules pondeuses en cage et le contrôle vidéo en abattoirs – ont été retirées.

    16 Mai 2018
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • Le délit de maltraitance animale devrait être étendu aux abattoirs

    ProtectionLe gouvernement doit annoncer, ce jeudi, en clôture des États généraux de l’alimentation, de nouvelles mesures contre la maltraitance animale, concernant notamment les transports d’animaux vivants et les abattoirs.

    21 Décembre 2017
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • 130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alerte

    ProtectionQuelque 130 enseignants-chercheurs, principalement en sciences sociales, ont demandé mardi, dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, une protection des lanceurs d'alerte sur la question du bien-être animal, face à 'l'influence grandissante', selon eux, des lobbies de l'élevage intensif.

    22 Janvier 2020
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • Deux nouveaux abattoirs dénoncés par L214 pour maltraitance

    ProtectionC’est encore par une vidéo que l’association de protection animale L214 vient de dénoncer les maltraitances sur les animaux dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Chevaux de course : une retraite bien méritée ?

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis interpelle le monde des courses après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 sur les réseaux sociaux tournée dans un abattoir de chevaux en France, dont la moitié sont des galopeurs et des trotteurs.

    21 Décembre 2018
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Une étiquette « bien-être animal » sur des emballages de poulet

    ProtectionTrois organisations se sont associées au groupe Casino afin de créer un étiquetage particulier indiquant au consommateur le niveau de bien-être dont a bénéficié l’animal au cours de sa vie. Une première en France !

    04 Janvier 2019