Reprise de la chasse à la baleine par le Japon : une 'bonne nouvelle'?


  • Reprise de la chasse à la baleine par le Japon : une 'bonne nouvelle'?Photo : Sea Shepherd
  • Protection/ Chasse

    Le Japon, comme il menaçait de le faire depuis des années, a annoncé son retrait de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but de reprendre la chasse commerciale d’ici juillet 2019. Paradoxalement, cette décision pourrait apaiser les tensions sur le sujet.

    - Avec AFP

    Considérant la chasse à la baleine comme un héritage culturel, le Japon ne l'a jamais tout à fait abandonnée. Il utilise en effet une faille du moratoire mis en place en 1986 par la Commission baleinière internationale (CBI) qui autorise la pratique pour des recherches scientifiques. La saison dernière, les pêcheurs nippons ont tué près de 600 baleines au titre des expéditions scientifiques, à la fois dans l'Antarctique et le Pacifique. En dépit de ce motif officiel, la chair de cet animal finit souvent sur les étals des poissonniers. Une provocation aux yeux de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande, indignées par les expéditions nippones annuelles dans l'Antarctique dont les eaux constituent pour ces deux pays et pour les défenseurs des animaux un sanctuaire pour cétacés.

    En charge de la conservation du milieu marin au sein du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), Patrick Ramage voit dans ce retrait de la CBI -qui peut être perçue au premier abord comme un acte de défiance- une "solution élégamment japonaise" à cette hypocrisie. "Cela offre une porte de sortie acceptable à la chasse à la baleine en haute mer", estime-t-il. "Il est difficile d'y voir autre chose qu'une bonne nouvelle pour les baleines et la commission établie pour les suivre et les protéger". Tokyo a assuré qu'il s'abstiendrait d'aller chasser "dans les eaux de l'Antarctique ou dans l'hémisphère Sud", limitant sa pêche "aux eaux territoriales et à la zone économique exclusive", en accord avec les quotas de la CBI, "afin de ne pas épuiser les ressources".

    Basée à Cambridge (Royaume-Uni), la CBI a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale afin d'assurer un approvisionnement en nourriture à un Japon affamé, et, avec moins de succès, de contenir la prolifique et dévastatrice chasse à la baleine menée par l'Union soviétique. A la suite du vote du moratoire de 1986 interdisant la pratique, Tokyo a tenté de s'entourer d'alliés au sein de la Commission --souvent des petits pays en voie de développement sans tradition baleinière-- mais a constamment échoué à fédérer la majorité des deux-tiers dont il avait besoin. Bien que la viande de baleine soit très peu consommée de nos jours dans le pays, le Japon y voit une question de principe pour la puissante industrie de la pêche et les villes portuaires comme Shimonoseki, d'où vient le Premier ministre conservateur Shinzo Abe.

    Se concentrer sur d’autres menaces

    Pour M. Ramage, la Commission --au sein de laquelle le Japon n'aura plus qu'un statut d'observateur-- pourra ainsi "aller au-delà d'un débat disproportionné et déformé sur la chasse à la baleine" et mieux se concentrer  sur d'autres menaces, comme le changement climatique, la pollution plastique des océans ou les collisions avec les bateaux. L'ONG Sea Shepherd, habituée à traquer les baleiniers, a elle aussi crié victoire après l'annonce japonaise, "ravie de voir la chasse prendre fin dans le sanctuaire baleinier antarctique". En ne chassant plus qu'au large de ses côtes à partir de juillet, le pays du Soleil levant devrait privilégier les petites baleines de Minke, parmi les rares cétacés à ne pas être considérés en danger d'extinction.


    Autres articles à lire

  • Mort d'Elisa Pilarski : son chien Curtis est-il le seul coupable ?

    ProtectionLes éléments incriminant Curtis, le chien du compagnon d’Elisa Pilarski, que cette dernière promenait seule dans la forêt, s’accumulent. Expertise comportementale, vétérinaire, ADN… Il serait le seul et unique coupable de la mort de la jeune femme. Que penser de tout cela ? Quel sera l’avenir de Curtis ? Animaux-Online revient sur cette affaire dans son ensemble.

    05 Novembre 2020
  • Il faut sauver le renard roux

    ProtectionL’Aspas organise le 12 et 13 mai un colloque sur le renard, une espèce aujourd’hui considérée comme «nuisible» en France, afin de permettre au grand public de mieux connaître ce petit carnivore et de comprendre son rôle dans l’équilibre des milieux.

    03 Mai 2017
  • Loup : les associations craignent la mort de 40 animaux d’ici décembre

    ProtectionLes défenseurs du loup attendent beaucoup du nouveau plan promis par Nicolas Hulot, qui devrait, dès janvier 2018, repenser entièrement la gestion du prédateur en France pour favoriser la cohabitation avec le pastoralisme. En attendant, les associations craignent que le plafond d’abattage de 40 loups actuellement autorisé ne soit rapidement atteint.

    07 Septembre 2017
  • Gard : deux sites illégaux de nourrissage de sangliers identifiés

    ProtectionDeux sites illégaux de nourrissage de sangliers, une pratique au cœur des controverses sur la chasse, ont été identifiés à une soixantaine de kilomètres de Nîmes, et une enquête est en cours pour en trouver les responsables, a annoncé la préfecture du Gard.

    29 Avril 2021
  • Des députés demandent l'interdiction de la chasse aux trophées

    ProtectionPlus de 50 députés européens et une cinquantaine d'organisations de défense de la nature ont appelé dimanche les parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) à interdire la chasse aux trophées ciblant des animaux en danger comme les rhinocéros et les éléphants.

    19 Août 2019
  • Nouvelle campagne pour sauver les lévriers en Espagne

    ProtectionLe Crel, la Fédération européenne pour la protection et la défense des lévriers, lance une nouvelle campagne de sensibilisation dans le but d’atteindre les députés européens et de faire interdire la chasse au lévrier en Espagne, une pratique extrêmement cruelle.

    05 Février 2020
  • Insolite : un braconnier américain condamné à visionner 'Bambi'

    ProtectionUn juge de l'Etat américain du Missouri a condamné un braconnier multirécidiviste à visionner régulièrement 'Bambi', grand classique de Walt Disney relatant la vie d'un faon dont la mère est tuée par un chasseur.

    18 Décembre 2018
  • 63 parlementaires réclament la fin des chasses « traditionnelles »

    ProtectionVénerie sous terre, chasse à la glu, à la tendelle… Pour les 63 parlementaires de tous bords, qui se sont joints dans une tribune au député Loic Dombreval, Président du Groupe d'Etudes Condition Animale à l'Assemblée Nationale, ces pratiques 'archaïques' n'ont rien à faire dans 'la France d'après'.

    09 Juin 2020
  • Nouveau rassemblement contre le massacre des dauphins à Taiji

    ProtectionDimanche 3 septembre, à 14 h, les associations C’est assez ! et L214 organisent un rassemblement au Trocadéro, à Paris, pour protester contre le massacre annuel des dauphins dans la baie de Taiji, au large du Japon.

    01 Septembre 2017
  • 84 % de Français sont opposés à la chasse à courre

    ProtectionSelon un sondage IFOP pour la fondation Brigitte Bardot, une forte majorité des personnes interrogées sont opposées à la vénerie tandis que l’ensemble de l’étude révèle une remise en cause générale de la chasse.

    07 Décembre 2017
  • Le président des Hautes-Alpes jugé pour avoir offert une queue de loup

    ProtectionActe politique ou infraction contre une espèce protégée ? Le président du Conseil départemental des Hautes-Alpes comparaît lundi devant le tribunal correctionnel de Gap pour avoir offert une queue de loup à un représentant de l'Etat.

    15 Février 2021
  • Une pétition pour dire non au déterrage des blaireaux

    ProtectionLe déterrage des blaireaux peut s’effectuer jusqu’à 8 mois par an. En janvier, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) cherche à sensibiliser les Français sur cette activité de chasse et demande son interdiction à travers une pétition.

    22 Janvier 2019
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    ProtectionDonald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    11 Avril 2017
  • En Savoie, les abattages de 3 loups jugés illégaux

    ProtectionAlors qu’un nouveau « plan loup » peine à être mis en place, le tribunal administratif de Grenoble a donné raison à trois associations de protection animale, l’Aspas, Ferus et One Voice, en jugeant illégaux les abattages successifs de trois loups survenus en 2015 en Savoie.

    18 Octobre 2017
  • Pologne : manifestation pour dénoncer le 'massacre' des sangliers

    ProtectionDes centaines de personnes ont manifesté le 9 janvier à Varsovie pour dénoncer le 'massacre' de milliers de sangliers sauvages dans le cadre d'une politique visant à lutter contre la peste porcine africaine, qui menace les élevages porcins du pays.

    11 Janvier 2019
  • La Chasse à la baleine perdure en Antarctique

    ProtectionL’association Sea Shepherd a pris sur le fait un bateau-usine japonais venant de tuer une baleine dans un espace protégé de l’océan austral, démontrant une nouvelle fois les menaces qui pèsent sur les cétacés et la biodiversité marine.

    16 Janvier 2017
  • Tirs de loups : les internautes français disent : 'Non !'

    Protection5 563 contributeurs ont pris le parti de la préservation du loup en France sur les 6 153 qui se sont exprimés sur le site internet du ministère en charge de l'Écologie concernant la question d'ajouter 6 loups au quota des 36 déjà tués.

    11 Mars 2016
  • Montpellier : la chasse interdite sur les terrains communaux

    ProtectionLe maire socialiste de Montpellier, Michaël Delafosse, a annoncé vouloir résilier les conventions de chasse sur tous les terrains de la commune afin d'assurer 'la sécurité des promeneurs et la quiétude des habitants'.

    12 Février 2021
  • Chasse à courre : la grâce pour les animaux aux abois en zone habitée

    ProtectionUn animal poursuivi par un équipage de chasse à courre jusque dans une zone habitée ou commerciale sera désormais 'gracié', selon un décret publié vendredi au Journal officiel.

    01 Mars 2019
  • « Stop aux tirs des loups »

    ProtectionAlors que le nouveau gouvernement prévoit d’abattre jusqu'à 40 loups en France de juillet 2017 à juin 2018, Cap Loup et plusieurs personnalités se mobilisent pour demander une révision complète de la gestion de cette espèce sur notre territoire.

    19 Juin 2017