Quand des macaques servent d'accessoire photo…


  • Quand des macaques servent d'accessoire photo…Photo : Shutterstock
  • Protection/ Maltraitance

    Alors que des macaques de Barbarie sont utilisés comme « accessoire photo » sur la place Jemaa el-Fna, à Marrakech, une nouvelle étude écossaise montre que les visiteurs sont opposés à cette pratique.

    Le macaque de Barbarie est une espèce endémique du Maroc et de l‘Algérie classée dans la catégorie "en voie d'extinction" sur la Liste rouge des espèces menacées de l'UICN depuis 2008. Il est donc interdit de les vendre ou de les garder comme animaux domestiques. Pourtant, ces animaux s’exhibent dans de grandes villes marocaines et algériennes, et notamment sur la célèbre place Jemaa el-Fna, à Marrakech (site inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco). Des chercheurs de l’université Napier d’Édimbourg (Écosse) ont enquêté sur cette pratique et notamment sur l’opinion des visiteurs. Leurs résultats sont parus dans le journal Anthrozoos.

    40% des personnes interrogées trouvent cette pratique inacceptable.

    Les chercheurs écrivent qu’un macaque peut servir d’accessoire photo jusqu’à 18 fois en une heure. La photo rapportant 100 dirhams (environ 9 euros), cette pratique peut fournir l’équivalent d’un revenu mensuel moyen des ménages marocains en seulement trois ou quatre jours. Pendant leur "enquête", les scientifiques ont interrogé 513 visiteurs de la place Jemaa el-Fna à un moment de l’année où le tourisme était à son apogée. Résultat, 88 % des répondants n’avaient pas l’intention d’aller "utiliser" ces macaques de Barbarie pour une photo. Plus de 200 personnes ont trouvé cette pratique inacceptable pour des raisons éthiques ou de bien-être animal. Fait intéressant, bien que 66 % aient convenu que la pratique devrait être illégale, 80 % ignoraient qu'elle l’était déjà dans le pays. "Le nombre de macaques de Barbarie a chuté de plus de 50 % depuis les années 1980 en raison de la perte d'habitat et de la vente illégale de juvéniles comme animaux de compagnie. Seulement un participant à l'enquête savait que cette espèce était en voie de disparition", a déclaré Kristina Stazaker, auteure principale de l’étude.

    Kristina StazakerUn macaque de Barbarie sur la place Jemaa el-Fna

    Ceux qui avaient pris ou prévoyaient de prendre leurs photos avec un macaque trouvaient que cette attraction était une opportunité rare d’interagir avec cet animal. Toutefois, la moitié d'entre eux avaient déclaré avoir été fortement poussés par les commerçants à le faire et ne pas avoir, au final, véritablement apprécié l’expérience, et notamment le comportement de l’homme envers le petit macaque.

    À lire aussi :

    Projet « Dulan » : le nouveau défi de l’association Kalaweit

    Indonésie: le macaque au selfie nommé « personnalité de l'année »

     

     


    Autres articles à lire

  • Marcus, Titus, Lili : maltraités, les chevaux reprennent goût à la vie

    ProtectionLe poil terne, le dos creux, les chevaux aveugles Marcus et Titus mais aussi le vieil âne Oliver et la ponette Lili, victimes de mauvais traitements, reprennent peu à peu goût à la vie au Grand Refuge pour équidés de la SPA en Normandie.

    25 Mars 2019
  • Mutilations de chevaux : différents auteurs et modes opératoires

    ProtectionLes mystérieuses mutilations de chevaux survenues en plusieurs points de France ces derniers mois ont été pratiquées par différents auteurs et selon divers modes opératoires, ont indiqué à l'AFP les gendarmes en charge de l'enquête qui couvre une vingtaine de départements.

    02 Septembre 2020
  • Bien-être animal : un colloque pour convaincre

    ProtectionL’Assemblée nationale conviait le 7 novembre médias et acteurs du secteur de l’animal pour un colloque autour du bien-être animal et humain. La question étant de progresser sur cette notion qui lie étroitement l’homme et l’animal…

    08 Novembre 2018
  • Des cygnes décapités retrouvés sur le bassin d’Arcachon

    ProtectionPlusieurs cygnes décapités ont été retrouvés depuis lundi 9 août, flottant à la dérive sur le littoral du Bassin d'Arcachon (Gironde), une découverte qui a suscité sur les réseaux sociaux l'indignation des riverains et de plusieurs associations, dont la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et son président Allain Bougrain-Dubourg.

    11 Août 2016
  • Une fédération pour sauver les lévriers

    ProtectionLe Crel, association de protection des lévriers créée en 2009, vient de changer de statut pour devenir une fédération. Vingt associations françaises et espagnoles (et une slovène) l’ont déjà rejoint. L’objectif est désormais de travailler sur un plan politique et médiatique afin de combattre les tortures infligées aux lévriers en Europe.

    12 Octobre 2018
  • Athéna, la martyre, n’est plus

    ProtectionSept mois après son sauvetage, la dogue de Bordeaux retrouvée enterrée vivante en août est décédée d'un cancer. Retour sur les faits.

    23 Février 2016
  • Comment expliquer les meurtres d’animaux ?

    ProtectionC’est un véritable outrage moral que suscite la série de mutilations de chevaux qui se produit en France depuis le début de l’année. Dans ces circonstances énigmatiques et confuses, il est utile de faire le point sur quelques connaissances fondamentales issues de la criminologie contemporaine pour éclairer ces conduites.

    11 Septembre 2020
  • Un café à chats fermé à Tokyo pour maltraitance

    ProtectionUn bar à chats de Tokyo a été fermé pour cause de maltraitance suite à une perquisition. Les chats s'y étaient multipliés et les conditions d'hygiène n'étaient pas respectées.

    22 Avril 2016
  • Chartres : un zoo-refuge accueille uniquement des animaux rescapés

    ProtectionD’abord une ferme pédagogique composée exclusivement d’animaux issus de sauvetages, cela devient quelques années plus tard un véritable zoo-refuge. Animaux de cirque, de zoo, de laboratoire… Cette arche de Noé ouvrira ses portes au public en 2020.

    19 Mars 2019
  • Lévriers : un Etat australien renonce à interdire les courses

    ProtectionLa Nouvelle-Galles du Sud, qui avait annoncé en juillet que cette pratique serait bannie à partir du 1er juillet 2017, vient de faire machine arrière.

    11 Octobre 2016
  • Le zoo-refuge de La Tanière au secours de l’ours Mischa

    ProtectionAprès la diffusion de vidéos de l’ours Mischa – utilisé dans des spectacles par la famille Poliakov – la ministre de la Transition écologique a interdit ses représentations. Au vu de son état de santé, très inquiétant, il a été placé d’urgence au zoo-refuge de La Tanière (28).

    16 Septembre 2019
  • Disparition du chat Cookie, victime d’une double défenestration

    ProtectionLe chat, jeté à deux reprises d’un immeuble par son ancien propriétaire, est finalement décédé, nous apprend l’association qui l’avait recueilli et soigné. Elle se bat pour que le cas de Cookie soit porté devant un tribunal.

    18 Mai 2018
  • Le bien-être animal, nouvelle martingale des politiques

    ProtectionLes responsables politiques se sont emparés de la question du bien-être animal, mais restent prudents face aux agriculteurs ou à l'électorat des chasseurs. Avant le passage jeudi d'une proposition de loi à l'Assemblée, tour d'horizon de gauche à droite.

    06 Octobre 2020
  • Djerba : massacre d’une cruauté sans nom dans un refuge

    ProtectionLe refuge Terrabella à Djerba est en train de vivre un cauchemar. Tiziana Gamannossi, effondrée de chagrin, montre en vidéo l’état dans lequel elle a trouvé les lieux ce mercredi 22 juillet. Ce sont des dizaines de cadavres de chiens et de chiots massacrés qui jonchent le sol, les locaux totalement saccagés.

    23 Juillet 2020
  • Les signalements de maltraitance animale sont en augmentation

    ProtectionEn 2017, la SPA a enregistré 8 937 signalements de maltraitance animale, surtout des chiens et des chats, soit 36 % de plus qu'en 2016, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

    14 Février 2018
  • Cagnes : un cavalier jugé pour cruauté après la mort d'un cheval

    ProtectionSon cheval, poussé à bout et cravaché dans une course effrénée, n'avait pas survécu à ce comportement 'indigne' : trois mois de prison avec sursis ont été requis mercredi pour cruauté contre un cavalier professionnel irlandais, jugé en son absence à Grasse.

    23 Septembre 2020
  • Défense de l’animal lance une campagne choc contre la maltraitance

    ProtectionLa confédération nationale Défense de l’animal veut faire entendre sa voix – et celle de ses 270 associations membres – pour l'aggravation de la sanction pénale, l'amélioration de la condition de l'animal victime et le suivi de la peine d’interdiction de détenir un animal. Affiches chocs, pétitions, vidéos… la nouvelle campagne est lancée.

    20 Novembre 2019
  • Vidéo L214 : enquête pour actes de cruauté sur des veaux

    ProtectionUn homme a été placé en garde à vue dans l'ouest de la France, soupçonné de cruauté envers des veaux en transit battus à coups de pied et de bâton, suite aux images enregistrées par l’association L214.

    03 Mai 2019
  • Meurtre du chat Chevelu : le ras-le-bol des défenseurs des animaux

    ProtectionLe responsable de la mort du chat Chevelu, massacré en mai dernier dans le centre de Draguignan, a été condamné à 6 mois de prison ferme. Pour le Parti animaliste, la forte mobilisation citoyenne autour de ce meurtre exprime un vrai ras-le-bol des défenseurs des animaux qui demandent à ce que des mesures soient mises en place pour mieux prévenir les cas de barbarie et répondre aux problématiques des animaux errants.

    19 Septembre 2017
  • Affaire du chien brûlé vif : 18 mois d'emprisonnement requis

    ProtectionA Chalon-sur-Saône, une femme vient d’être condamnée à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour avoir brûlé à l’essence le berger allemand de son compagnon. Ce dernier avait succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

    04 Septembre 2018