Le chien est-il sensible à nos émotions ?


  • Le chien est-il sensible à nos émotions ?Photo : Shutterstock/Javier Brosch
  • Chiens/ Comportement

    Lui seul est capable de comprendre ce que je ressens », « quand je suis triste, il vient à moi comme pour me consoler », « si nous nous disputons, il aboie pour nous séparer »… les témoignages de la capacité de nos chiens à ressentir nos émotions sont nombreux. Que nous soyons tristes, gais, en colère ou en état de frayeur, il semblerait que nous puissions difficilement le leur cacher comme si l’évolution de nos deux espèces, côte à côte depuis des millénaires, avait donné les clés de notre âme à notre plus ancien compagnon. 

    Si les chercheurs se penchent sur la question de la communication entre l’homme et le chien depuis une quinzaine d’années, leur intérêt pour la communication émotionnelle entre nos deux espèces est bien plus récent. Une étude réalisée en Allemagne avait confronté des chiens à deux émotions humaines très différentes. Pour cela, ils avaient été introduits dans une salle où un expérimentateur se trouvait face à deux boîtes opaques identiques. Avant de laisser le chien accéder aux boîtes pour vérifier si de la nourriture s’y trouvait, un expérimentateur regardait à l’intérieur de chacune d’elles tout en exprimant une émotion. Pour l’une, il exprimait de la joie en souriant et en poussant un « Oh ! » joyeux ; pour l’autre, il exprimait le dégoût grâce à une moue renfrognée accompagnée d’un « Eww ! » de rejet. Les chiens étaient alors laissés libres d’aller explorer une boîte plutôt que l’autre. Spontanément, les chiens testés marquaient une préférence pour la boîte associée à l’émotion de joie de l’expérimentateur. Cela confirmait donc bien que les chiens étaient capables de faire la distinction entre ces deux émotions et pouvaient adapter leur comportement de manière appropriée. 

    LA RELATION À SON MAÎTRE

    Pour aller plus loin, les chercheurs ont conduit la même étude mais avec cette fois-ci une différence moins évidente entre les émotions proposées aux chiens. Pour l’une des boîtes, l’émotion restait la joie, mais pour l’autre, l’expérimentateur ne devait pas exprimer d’émotion. Il se comportait de manière neutre. À l’issue de l’expérience, il a été constaté que les chiens ne présentaient pas de préférence pour l’une ou l’autre des deux boîtes. Comme si la différence entre les deux émotions (la joie ou la neutralité) n’était pas perceptible par l’animal ou qu’il ne prenait pas en compte la distinction proposée. 

    Plus tard, une équipe de chercheurs italiens a repris le principe des boîtes en incluant cette fois-ci l’émotion de la peur, à la place de la neutralité. Dans cette expérience, ils ont pu montrer que les chiens préfèrent nettement approcher une boîte lorsque celle-ci est associée à une émotion de joie qu’une boîte qui génère une émotion de peur chez l’expérimentateur. La distinction a également été possible entre une émotion de joie et une émotion neutre, mais l’expérimentateur n’était autre que le maître du chien testé. Dans ce cas de figure, le choix du chien pour la boîte associée à la joie était nettement plus visible qu’avec une personne étrangère. Ce qui signifierait que le chien est capable d’associer les expressions émotionnelles de son maître à une certaine issue, favorable ou non (si mon maître sourit, alors j’ai des chances d’obtenir une croquette, etc.). Néanmoins, cette faculté ne serait pas forcément transposable à tout individu. 

    Si le chien est capable de tirer des informations concernant les émotions de son maître ou, dans une moindre mesure celles d’étrangers, sur quels signaux se base-t-il ? Est-ce la voix ? Le visage ? Les mouvements corporels ? Un ensemble d’informations qu’il puise sur les trois à la fois ? À l’heure actuelle, les chercheurs se sont davantage concentrés sur les informations visuelles, notamment grâce à l’utilisation de photographies. Dans notre numéro 302 (décembre 2012), nous présentions une étude anglaise qui avait montré que les chiens regardent différemment les photographies de visages humains selon l’émotion exprimée. Cette distinction était visible notamment entre les émotions positives (joie) et les négatives (colère, neutralité). Depuis, d’autres recherches ont utilisé des photographies pour interroger les chiens sur la question des émotions. Ainsi, des chercheurs ont entraîné des chiens à choisir entre deux photographies présentées sur un mur devant eux, l’une représentant le visage d’une personne souriante et l’autre représentant le visage de cette même personne n’exprimant pas d’émotion particulière. Le chien était récompensé s’il touchait la photographie de la personne souriante. Au départ, les chercheurs ont utilisé des photographies des maîtres des chiens testés. Dans ce cas, la plupart des chiens étaient capables de choisir la bonne photographie, montrant leur capacité de distinction entre les deux types d’émotion. Puis, les chiens ont été testés avec des photographies de personnes inconnues. Là, les chiens présentaient de bonnes performances, mais seulement si la personne était de même sexe que leur maître. Cela tendrait à démontrer que la transposition à d’autres personnes ne semble pas évidente, notamment lorsqu’on éloigne le chien de ses habitudes.

    LES VARIATIONS DE SENS

    Dernièrement, en Allemagne, des chercheurs se sont intéressés à l’aspect sonore de l’expression émotionnelle. Ils ont observé que le ton de la voix lors d’une commande influe sur le comportement des chiens. Si le maître dit au chien « cherche » avec une voix aiguë, alors le chien cherchera plus longtemps que si le maître indique la demande d’une voix plus grave. Les émotions modifient l’intonation de la voix, il est donc plus que probable que les chiens perçoivent ces variations et en tiennent compte. Pour autant, comprennent- ils le sens de ces variations acoustiques ? À ce jour, aucune recherche n’a permis de le démontrer. C’est aussi le cas de l’importance de l’odorat dans la communication émotionnelle entre l’homme et le chien. Une lacune d’autant plus étonnante que c’est dans le domaine olfactif que le chien démontre les meilleures performances ! Et si l’expression « le chien sent que vous avez peur » est courante, rien à ce jour ne permet de démontrer avec certitude que ce dernier est capable de détecter nos émotions simplement en nous reniflant. Explorer cette piste devrait être prometteur car les scientifiques ont démontré, depuis une dizaine d’années, qu’effectivement, nos émotions dégagent une certaine odeur selon leur nature. Et si ces effluves sont détectables et reconnaissables par l’homme (de manière inconsciente dans la plupart des cas), elles seraient donc très probablement accessibles au chien. De là à savoir s’il est capable de les interpréter correctement…

    ERREUR D'INTERPRÉTATION ?
    Si le chien sait décrypter certaines de nos émotions, la réciproque n’est pas forcément vraie, surtout lorsqu’il s’agit d’enfants. Une étude anglaise a démontré dernièrement que si les adultes savent très bien reconnaître un chien de « mauvaise humeur » (présenté sur une photo avec les babines retroussées, les oreilles en avant et les dents visibles), les enfants ont beaucoup plus de difficultés. Ainsi, chez les plus jeunes enfants participant à l’étude (4 ans), plus de la moitié d’entre eux pensent que le chien est « content » et qu’ils peuvent aller le caresser ou lui faire un câlin. Cette erreur d’interprétation est probablement la conséquence d’une analogie avec le sourire humain. Elle subsiste, dans une moindre proportion, chez les enfants jusqu'à 7 ans. Ce type de croyance pourrait expliquer une grande partie des cas de morsure sur les enfants de cette tranche d’âge.

    Autres articles à lire

  • Comportements gênants et solutions 7/10 : mon chien s'automutile

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien s'automutile.

    07 Juillet 2016
  • Chien : mais pourquoi fugue-t-il ?

    ChiensAlors que la plupart des chiens ne dépassent pas les limites de leur territoire, certains débordent d’imagination pour en sortir, quitte à grimper haut ou à creuser des tunnels…

    13 Mai 2019
  • Coronavirus : La solidarité s’organise pour les animaux confinés

    ChiensAlors que le confinement cloître les Français chez eux, les amoureux des chiens s’organisent pour que les toutous des personnes malades, mobilisées ou fragiles puissent satisfaire à leurs besoins naturels. Les plateformes de services, gardes et de solidarité communiquent et mettent en place l’entraide…

    20 Mars 2020
  • AVA, un refuge sauvant les animaux de l’euthanasie, a besoin d’aide

    ChiensL’association AVA (Agir pour la vie animale), qui s’occupe de plus de 500 animaux sauvés de l’euthanasie, s’inquiète… L’hiver arrive et, comme pour tous les refuges, cette période s’annonce très difficile en termes de dépenses et de besoins matériels. Et si on leur donnait un petit coup de patte ?

    15 Novembre 2019
  • A quelles conditions puis-je adopter un chien catégorisé ?

    ChiensEn France, les chiens dits de catégorie seraient quelque 350-400 000. Comme les autres races, beaucoup d’entre eux atterrissent dans les refuges qui essaient de leur trouver un nouveau foyer. Si les chiens de première catégorie ne peuvent pas être adoptés, ceux de deuxième catégorie y sont autorisés à des conditions très strictes.

    11 Janvier 2019
  • Le flair : arme redoutable des chiens de police

    ChiensDotés d’un flair infaillible, les chiens sont très souvent utilisés par les forces de police. À l'image de Choc, un berger malinois qui vient d’être décoré, à Marseille, pour ses qualités de renifleur de stupéfiants. Mais comment les chiens peuvent-ils avoir un tel flair ? Explications.

    31 Mars 2016
  • Doit-on réconforter son chien ?

    ChiensLa docteur vétérinaire Laëtitia Barlerin présentera mercredi, dans l’émission La Quotidienne sur France 5, un sujet abordé dans le dernier numéro du magazine 30 Millions d’amis : quand et comment doit-on être présent pour rassurer son chien ?

    12 Septembre 2017
  • Démantèlement d'un trafic de chiots entre la Slovaquie et l'Italie

    ChiensLa police italienne a annoncé jeudi le démantèlement d'un trafic de chiots maltraités entre des élevages clandestins en Slovaquie et des clients bernés en Italie.

    08 Février 2019
  • Les chiens comprennent-ils les mots ?

    ChiensDes chercheurs américains ont voulu savoir si les chiens comprenaient réellement la signification des mots qu’ils apprenaient. Dans une certaine mesure, les résultats démontrent que oui.

    19 Octobre 2018
  • Le langage des phéromones

    ChiensLes êtres vivants disposent de moyens de communication verbaux et non verbaux. Les phéromones, des substances chimiques émises par le corps, appartiennent aux moyens non verbaux…

    04 Octobre 2017
  • Pourquoi mon chien fait-il des trous dans le jardin ?

    ChiensCe comportement locomoteur, tout à fait normal chez le chien, peut-être inquiétant s'il est répété de manière compulsive.

    11 Octobre 2018
  • Chien et facteur : les bons gestes à adopter

    ChiensLes toutous n’apprécient pas toujours le moment de la distribution du courrier : les morsures de chiens représentent même l’une des premières causes d’accident du travail pour les facteurs… Voici quelques conseils pour prévenir ce risque.

    04 Avril 2018
  • Nos chiens sont-ils jaloux ?

    ChiensUn nouveau chiot à la maison? L’arrivée d’un bébé ? Comment nos chiens réagissent-ils lorsque nous les confrontons à des situations qui génèreraient de la jalousie chez nous, les humains ?

    02 Février 2019
  • Comportements gênants et solutions 1/10 : mon chien aboie

    ChiensNi zinzins, ni toqués, ni psychopathes! Nos animaux quand ils disjonctent ne sont pas plus malades que nous. C’est juste qu’ils pètent les plombs face aux conditions de vie que nous leur proposons, pensant souvent bien faire. Voici le top 10 des comportements gênants et leurs solutions. Aujourd'hui : mon chien aboie.

    01 Juillet 2016
  • Le chien peut détecter le cancer dans du sang

    ChiensLe chien peut-il détecter le cancer dans un prélèvement de sang ? Une étude vient de mettre en évidence les qualités de l'odorat du chien pour détecter le cancer du poumon. Après une éducation préalable…

    03 Juin 2019
  • La sexualité de nos animaux 49/50

    ChiensC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… ça coince !

    20 Mai 2016
  • Les chiens aussi font leur crise d'adolescence !

    ChiensBien qu'on l'ait soupçonné depuis longtemps, une étude scientifique britannique vient de montrer pour la première fois que les chiens vivaient aussi une période d'adolescence – comme les humains – avec des comportements spécifiques tels que le refus d'obéir.

    13 Mai 2020
  • Un chien se perd toutes les 20 minutes, un chat toutes les 10 minutes

    ChiensUn chien a été déclaré perdu par son maître toutes les 20 minutes et un chat toutes les 10 minutes en France en 2018, en hausse de 15 % par rapport à 2017, révèle, à l'approche des vacances, la société qui gère le Fichier national d'identification des carnivores domestiques (I-cad).

    20 Mai 2019
  • La vidéo est plus efficace que les photos pour les adoptions de chiens

    ChiensUne expérience anglaise montre que les vidéos donnent plus de chances d'être adoptés aux animaux des refuges que de simples photos.

    19 Septembre 2016
  • Votre chien a mordu, que dit la loi ?

    ChiensQu’il soit ou non catégorisé, quand votre chien a agressé une personne, il est considéré comme un animal potentiellement dangereux et doit se soumettre à des obligations avant de pouvoir retourner, éventuellement, à une vie normale.

    12 Février 2016