Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvages


  • Au Népal, des caméras cachées pour compter les tigres sauvagesPhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Des milliers de photographies défilent, toutes prises par des caméras cachées dans la jungle du Népal. Au bout du compte, une certitude réjouissante: la population de tigres de ce pays himalayen a quasiment doublé en une décennie après être passée tout près de l'extinction.

    - Avec AFP

    Il n'en restait que 121 spécimens en 2009, ils sont aujourd'hui 235 félins adultes, selon un décompte récemment achevé, fruit d'un vaste recensement réalisé par les défenseurs de l'environnement, qui ont dissimulé plus de 3.200 appareils dans la nature pour les prendre en photo. Chayan Kumar Chaudhary, 25 ans, était sur la ligne de front de ce ratissage minutieux. Il compte parmi les locaux formés pour l'occasion et a participé à l'opération dans le parc national de Bardia, où le nombre de tigres a presque quintuplé. 

    Les plaines basses de la partie sud du Népal, qui sont le berceau de cinq parcs nationaux, ont été divisées en parcelles, dont chacune a été équipée avec des appareils dotés de capteurs de mouvement et de changement de température.

    Il a aidé à pister et enregistrer les déplacements des tigres dans ce parc, en passant en revue la masse d'images prises par les caméras cachées. "C'était très excitant de consulter les cartes (mémoire) et de trouver des photos de tigres...", raconte-t-il à l'AFP. "On a l'impression de participer à quelque chose de grand !"

    Plus de 4000 photos de tigre faites

     Il a parfois fallu utiliser des éléphants pour aller installer des caméras dans la profondeur de la jungle. "Ce n'était pas facile et c'était aussi risqué", explique Man Bahadur Khadka, directeur du département de protection de la faune et des parcs nationaux du Népal. Bien vite, les premiers clichés sont arrivés: des tigres solitaires saisis par l'objectif, des mères avec leurs enfants chahuteurs, à l'occasion un félin se repaissant d'une proie fraîchement tuée. Et le favori de Chaudhary: un tigre qui semble apprécier de faire le beau devant l'objectif...

    Débutée en novembre 2017 et achevée en mars suivant, l'opération a produit plus de 4.000 images de tigres. "Nous avons alors commencé à analyser les photos", relate M. Khadka. "Tout comme nos empreintes digitales, les tigres ont des rayures uniques. Il n'y a pas deux tigres pareils." D'après les experts, la clé du succès de la préservation des tigres au Népal réside dans le fait d'impliquer les populations locales dans leur protection -- alors que celles-ci pourraient gagner des milliers de dollars avec le braconnage d'un tigre. 

     Un accord entre 13 pays

     En 2010, le Népal et 12 autres pays hébergeant des tigres sauvages ont signé un accord pour doubler leurs populations d'ici 2022. La nation himalayenne devrait être la première à parvenir à cet objectif. "Si un pays comme le Népal - petit, moins développé, avec beaucoup de problèmes - peut le faire, les autres le peuvent", déclare Ghana Gurung, représentant local du Fonds mondial pour la nature (WWF).

    Si l'on estimait à 100.000 le nombre de tigres dans le monde en 1900, leur population a chuté jusqu'à 3.200 en 2010, le seuil le plus bas enregistré.

    Mais les défenseurs de l'environnement sont conscients que la multiplication des tigres représente aussi une aubaine pour les trafiquants et le marché noir. Le braconnage de ces félins est particulièrement difficile à identifier et à tracer car, à l'inverse des rhinocéros, tout le corps est bon à prendre et il n'en reste rien après le passage des braconneurs. Pour Ashok Bhandari, employé des parcs nationaux, "il est plus important que jamais de rester vigilant".

    A lire aussi :

    La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans

    Demain, les tigres et les lions ne seront-ils plus que des peluches ?


    Autres articles à lire

  • Nouveau plan ours : un renforcement de la population est prévu

    Faune sauvageL'Etat a arrêté son plan ours pour 2018-2028, destiné à préserver l'ours brun dans les Pyrénées, y compris par l'introduction d'individus selon un texte signé par Nicolas Hulot et rendu public début mai.

    14 Mai 2018
  • Un lièvre de Patagonie découvert dans l’Oise

    Faune sauvageUn lièvre de Patagonie a été capturé par les services de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage dans une zone industrielle du Val-d’Oise. Probablement échappé de chez un particulier, il a été remis au zoo de Vincennes.

    13 Juin 2016
  • Y aura-t-il de nouveaux ours dans les Pyrénées en 2018 ?

    Faune sauvageLe gouvernement étudierait un programme de renforcement de la population d’ours dans le Béarn, où la situation du plantigrade est critique. Face à l’urgence, les associations espèrent un lâcher d’au moins deux ourses dès cette année.

    14 Février 2018
  • Singes en péril : « chacun peut prendre ses responsabilités »

    Faune sauvageUne étude américaine a montré que 75% des populations de singes dans le monde sont en déclin, en grande partie à cause des activités humaines. Pour la primatologue Shelly Masi, il est encore temps d’enrayer le phénomène, si chacun prend conscience de la menace et change ses habitudes.

    25 Janvier 2017
  • Intox : non, le loup n’est pas (encore) de retour en Bretagne

    Faune sauvageAprès que de nombreux medias ont relayé le retour du loup en Bretagne, l’association FERUS, spécialisée dans la conservation des grands prédateurs, affirme que cette information est fausse.

    25 Septembre 2018
  • Le loup s'installe de plus en plus en France

    Faune sauvageRéapparu il y a moins de 30 ans en France, le loup continue à étendre son territoire et devrait dépasser les 500 individus cet hiver, soit le « seuil de viabilité » de cette espèce protégée tant redoutée d'une partie des éleveurs.

    07 Décembre 2018
  • Deux nouveaux ours dans les Pyrénées : le feu vert de Nicolas Hulot

    Faune sauvageFace à la situation critique de l’ours dans les Pyrénées-Atlantiques, où il ne reste plus que deux mâles, le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé sa volonté de procéder au lâcher de deux femelles dès cette année.

    27 Mars 2018
  • Covid-19 : 10 000 visons d'élevages contaminés vont être abattus

    Faune sauvageLes autorités néerlandaises ont ordonné l'abattage à partir de vendredi de « plus de 10 000 » visons d'élevages où des cas de Covid-19 auraient été signalés chez les petits mammifères, qui ont « probablement » transmis la maladie à deux employés.

    04 Juin 2020
  • Les dugongs de Nouvelle-Calédonie en danger de disparition

    Faune sauvageSelon le WWF, le dugong (un mammifère marin herbivore) est menacé d’extinction à cause du braconnage en Nouvelle-Calédonie.

    20 Juin 2017
  • Pyrénées : les oursons de Sorita ont disparu...

    Faune sauvageL’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) a perdu la trace des deux oursons de Sorita, l’une des deux ourses réintroduites en Béarn en octobre 2018. L’hypothèse avancée est la prédation des petits par un ours mâle.

    05 Juin 2019
  • Ont-ils leur Kâmasûtra ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… le kamasutra.

    14 Mai 2016
  • Naissance exceptionnelle d'un orang-outan de Bornéo à Paris

    Faune sauvageLa famille d'orangs-outans de la ménagerie du Jardin des Plantes à Paris vient de s'agrandir avec la naissance de Java, une femelle née il y a huit jours. La dernière naissance d'un orang-outan à la ménagerie remontait à 2005.

    24 Octobre 2018
  • Un louveteau affaibli et errant : la faute aux tirs de loups

    Faune sauvageUn louveteau affaibli, apparemment blessé, a été aperçu à plusieurs reprises depuis quelques jours par des habitants de la station de ski de Valberg (Alpes-Maritimes). Selon l’association Ferus, les causes de cette errance sont les tirs de loups autorisés par l’État, qui ont décimé sa famille…

    28 Octobre 2019
  • S’engager pour protéger les guépards de l’extinction

    Faune sauvageSelon une récente étude britannique, le guépard est devenu une espèce en danger. Consciente de cette menace, l’association Cheetah For Ever a mis en place dès 2015 un programme de surveillance pour limiter la mortalité des guépardeaux et protéger le félin.

    03 Janvier 2017
  • Présentation des derniers-nés au parc des félins

    Faune sauvageBagany, le lionceau, et Sayan, Lyuha et Neva, les trois bébés tigres, sont nés au parc des félins, à Nesles (77). Animaux-online a eu le privilège de les approcher et de les toucher rien qu’avec les yeux.

    18 Février 2016
  • Les rats-taupes nus sont sourds, et c’est tant mieux pour eux !

    Faune sauvageParadoxalement, les rats-taupes nus font énormément de bruits, alors qu’ils ont une très mauvaise audition ! Des chercheurs américains viennent de découvrir que cette caractéristique était le résultat de mutations génétiques…Très bénéfiques pour eux ! Explications.

    04 Septembre 2020
  • Réchauffement du climat : les animaux plus touchés qu'on ne le pensait

    Faune sauvageLes conséquences du dérèglement du climat sont encore plus inquiétantes que ce que les scientifiques ont envisagé jusqu’à présent, particulièrement pour les primates et les éléphants.

    15 Février 2017
  • Australie : l'ornithorynque au bord de l’extinction

    Faune sauvageLes sécheresses et autres manifestations du réchauffement climatique exercent en Australie une pression de plus en plus forte sur la population d'ornithorynques, au point de les pousser vers l'extinction, avertissent des chercheurs dans une nouvelle étude.

    22 Janvier 2020
  • Un zoo anglais organise un jeu de tir à la corde avec des lions

    Faune sauvageLe zoo de Dartmoor a beaucoup fait parler de lui suite à la mise en place d’une activité payante consistant à affronter un lion ou un tigre dans un jeu de tir à la corde. Animaux-Online a recueilli l’avis du zoo de Thoiry sur cette activité qui scandalise le monde de la protection animale.

    04 Mars 2019
  • Une exposition généreuse et engagée pour sauver les éléphants

    Faune sauvageLa ville de Chambéry, très attachée au pachyderme, accueille du 27 juin au 3 septembre une exposition « éléphantesque », en partenariat avec le WWF : découverte, art, sensibilisation et récolte de fonds sont au cœur de cette manifestation.

    28 Juin 2017