Devenez bénévole dans un refuge


  • Devenez bénévole dans un refugePhoto : A. Beinat
  • Protection/ Abandons

    Les refuges et associations de protection animale traversent une période particulièrement difficile.  Fin des contrats aidés, hausse des abandons, importante charge de travail… Ils ont désormais besoin de faire appel à des volontaires pour leur donner un coup de main. Et si c’était vous ? Six conseils avant de vous engager…

    C’est décidé, vous voulez aider un refuge ou une association de protection animale. Mais la tâche peut s’avérer difficile si vous n’êtes pas organisé. Nous avons balisé pour vous six étapes afin que votre envie d’aider les animaux ne s’éteigne pas devant les obstacles recontrés…

    1-Trouvez un refuge qui a besoin de vous

    Il faut bien le reconnaître : il est difficile de trouver des refuges qui ont besoin d’aide. Non pas qu’ils n’ont pas de besoins, mais ils sont difficiles à joindre et font rarement connaître leurs besoins, qui sont pourtant réels.

    La toute nouvelle plateforme solidarité-refuges a été créée pour faciliter la mise en relation des bénévoles qui cherchent un refuge à aider avec les refuges ou associations qui recherchent de l’aide. Pour cela, il suffit de consulter les annonces afin d’entrer en contact avec les structures qui ont fait connaître leurs besoins, ou de s’inscrire pour que votre profil soit consulté. Vous pouvez même poster votre annonce pour préciser l’aide que vous voulez apporter.

    2-Réfléchissez à l’aide que vous êtes prêt à apporter

    Le bénévolat est une belle aventure, de solidarité, de générosité et d’entraide. Mais mieux vaut le savoir tout de suite, ce n’est pas toujours de tout repos. L’engagement que vous prenez auprès d’une association ne doit pas être un feu de paille. Pour assurer son aide dans la durée, il vaut mieux prendre un temps de réflexion afin de définir ce que l’on veut et peut faire. Etes-vous allergique aux chats ? Pouvez-vous porter des charges lourdes ? Avez-vous peur des chiens ? Craignez-vous les odeurs fortes ? Pouvez-vous faire des kilomètres ? Répondre à ces questions, et à bien d’autres encore vous permettra d’avoir un discours clair face à la personne responsable du refuge qui vous accueillera et vous proposera des tâches pour lesquelles elle a besoin d’aide.

    Peut-être serez-vous plus heureux lors d’opérations ponctuelles de collecte ou juste pour caresser des chats et leur donner les moments d’affection et de contacts humains nécessaires à une bonne socialisation ?

    A. BeinatUne bénévole du refuge Le Chat et la Vie s'active dans la chatterie.

    3-Précisez le moment de votre disponibilité

    Si vous êtes à la retraite, vous n’aurez pas le même temps disponible à donner à un refuge que si vous êtes étudiant, mère de famille ou salarié. Si les refuges savent que les équipes de bénévoles se renouvellent régulièrement car la vie des uns et des autres les entraîne parfois sur d’autres voies (mariage, déménagement, changement de situation professionnelle, enfant…), ils comptent néanmoins sur vous et votre venue sur la période ou le créneau horaire sur lequel vous vous êtes engagé. Inutile de promettre d’être présent le dimanche matin si vous êtes coutumier des grasses matinées !

    Un retard, un empêchement peuvent être compris si vous prenez le soin de prévenir le plus tôt possible afin que le refuge trouve un remplaçant. Signalez aussi le plus vite possible un changement de vie à venir pour organiser votre succession…

    4-Accomplissez votre tâche

    Certes, par définition le bénévole n’est pas payé. Mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire. Dans un refuge, il y a tant à faire qu’une personne présente qui ne fait rien est un poids pour ceux qui travaillent. Ne prenez pas une tâche surhumaine pour vous si vous ne vous en sentez pas capable.

    Evidemment, ce n’est pas le bagne non plus ! Vous pouvez vous octroyer des pauses, afin de souffler mais aussi de créer des liens avec les autres personnes présentes ce jour-là avec vous. Les bénévoles, et les salariés, forment souvent une petite communauté dans les refuges et associations qui aiment se retrouver le matin autour d’un café. C’est aussi l’occasion de faire le point sur les animaux, les problèmes qui peuvent survenir ou les réparations à prévoir. Se rencontrer, c’est faire aussi circuler les informations.

    A BeinatAutour d'un café, salariés et bénvoles de Le Chat et la Vie en Basse Normandie font le point avant de vaquer chacun à ses occupations.
     

    5-Respectez le règlement intérieur

     Certes, le bénévole ne signe pas de contrat de travail avec l’association pour laquelle il collabore bénévolement, mais en s’engageant il se soumet volontairement à un contrat moral. Il se doit de respecter les statuts et les règlements intérieurs, voire les normes de sécurité. La plupart des associations font signer une charte et/ou une convention. Elles s’apparentent à un engagement moral entre les parties et présentent la définition des missions, les engagements mutuels, le respect de l’éthique, des clauses de confidentialité… Si vous n’êtes pas (ou plus d’accord) avec ces règlements, vous pouvez quitter du jour au lendemain, et sans explication, le refuge ou l’association.

    6-Ne demandez pas à être rémunéré

    Par définition, le bénévole agit gratuitement. Bien qu’il n’existe pas de statut légal du bénévole, selon le Conseil Economique et Social : « est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui en dehors de son temps professionnel et familial. » Le bénévole fournit donc gratuitement une prestation à un organisme associatif.

    Pour autant, votre action au sein d’un refuge ne doit pas générer de frais pour vous, autre que ceux inhérents à votre déplacement pour vous rendre au refuge. Si des frais sont induits par votre activité au sein du refuge (déplacement pour emmener des animaux chez le vétérinaire, achat de matériel ou de nourriture pour les animaux…), ceux-ci devront être dédommagés. Les remboursements se font sur présentation de notes de frais accompagnées de justificatifs. Et comme dans toute entreprise, ces frais doivent avoir reçus un accord préalable avec l’administration de l’association dans laquelle vous êtes engagé.

    La rédaction vous recommande aussi :

    10 questions sur le bénévolat

    La solidarité au secours des refuges

     

     


    Autres articles à lire

  • Pakistan : chats, chiens ou lapins, victimes indirectes du coronavirus

    ProtectionIls étaient entreposés dans des conditions misérables et n'ont pas été nourris du fait du confinement des villes. Au Pakistan, des centaines de chatons, chiots et autres lapins sont devenus les victimes indirectes du nouveau coronavirus.

    07 Avril 2020
  • L’association Stéphane Lamart ouvre son premier refuge

    ProtectionA partir de mai, employés et bénévoles du refuge des Orphelins, en Normandie, seront près à accueillir une cinquantaine de chiens pour leur offrir un meilleur cadre de vie et la perspective d’un nouveau foyer.

    06 Avril 2017
  • Au Liban, la crise oblige aussi à se séparer de son animal domestique

    ProtectionNouveauDans un Liban en crise, a-t-on encore les moyens de garder son animal domestique ? Selon des associations, de plus en plus de familles sont confrontées à cette question alors qu'elles sont frappées de plein fouet par l'inflation.

    14 Mai 2021
  • Solidarité-Refuges s’invite à Animalis Show

    ProtectionA l’occasion de son vingtième anniversaire, l’enseigne Animalis a placé la fête sous le signe de la solidarité. Réunis sur le podium central d’Animal Expo-Animalis Show, au parc floral de Vincennes, les invités ont réservé un accueil plus que chaleureux à Solidarité-Refuges, dont c’était le lancement officiel.

    05 Octobre 2018
  • Refuges : quelle aide êtes-vous prêt à apporter ?

    ProtectionDu temps, du matériel, des compétences, de l'argent… Une heure, un jour, tous les jours ? On a tous envie ou eu envie d'aider les associations et les refuges qui recueillent les animaux. Mais les obstacles se dressent souvent sur notre bonne intention. Répondez à notre petit sondage afin de dresser le portrait de la solidarité dans le monde animal.

    21 Février 2019
  • Covid-19 : Les refuges craignent de manquer de nourriture

    ProtectionConfrontés brutalement à la crise du coronavirus, les refuges ne vont pas seulement manquer de main d’œuvre pour nourrir et soigner les animaux : ils risquent aussi de manquer de vivres ! Une difficulté de plus pour les petites structures désormais privées des collectes alimentaires, qui vont devoir acheter… au lieu de récupérer.

    23 Mars 2020
  • 'Piqué au vif', une vidéo pour dénoncer l’euthanasie de complaisance

    Protection« Piquez-le » : aujourd’hui encore, il est facile pour un propriétaire de demander à un vétérinaire de mettre à mort un animal, même sans raison médicale et même si l’animal n’est pas en état de souffrance. Une campagne vidéo, réalisée par l'association AVA, dénonce ces pratiques.

    20 Août 2020
  • Le fléau des abandons sur les aires d’autoroute

    ProtectionLe réseau autoroutier APRR s’engage au côté de la SPA alors que les phénomènes d’abandons en période estivale sont à la hausse …

    13 Juillet 2018
  • Coronavirus : Les associations se mobilisent contre l'abandon

    ProtectionDepuis qu’un chien a été testé « faiblement positif » au Covid-19 à Hong Kong, sans en avoir développé de symptômes, les propriétaires d’animaux craignent que les chiens et chats transmettent le coronavirus à l’homme. Face à ces inquiétudes, les associations de protection animale s’organisent pour faire face à une éventuelle vague d’abandons.

    25 Mars 2020
  • Le magazine 30 Millions d’amis soutient Ava

    ProtectionEn Normandie, le refuge Ava s’occupe de 500 animaux : chiens, chats mais aussi chevaux, vaches et même quelques daims. Beaucoup d’entre eux, « à la retraite », ont trouvé dans cette ferme de plus de 70 hectares un nouveau lieu de vie, tandis que d’autres attendent d’être adoptés. Pour soutenir l'action de Ava, le magazine 30 Millions d’amis vous propose un abonnement solidaire.

    16 Mars 2017
  • En été, adopter c’est être solidaire !

    ProtectionChaque été, les histoires d’abandons de chiens et de chats remplissent les colonnes de la presse et attristent évidemment les amoureux des animaux. Pleins à craquer, les refuges attendent désespérément que des candidats à l’adoption soulagent hommes et animaux.

    03 Août 2016
  • Les chats : premières victimes de l’abandon dans notre pays

    ProtectionChaque année, c’est par dizaine de milliers que les chats errants, perdus ou libres sont ramassés par les services de capture municipaux. Mais tous ne sont pas transmis aux refuges en vue d’une adoption. 4 sur 10, en métropole, seront euthanasiés, plus de 9 sur 10 pour les territoires d’outre-mer…

    01 Juin 2019
  • Tendez la patte aux animaux de refuges

    ProtectionCommentez, partagez et retweetez la campagne Tendre la patte avant Noël ! Et les animaux de 10 refuges trouveront ainsi au pied de leur sapin des jouets par milliers.

    11 Décembre 2015
  • La Fondation 30 millions d'amis au secours des petits refuges

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis va venir en aide aux petits refuges 'à l'agonie' en raison de la crise du Covid-19 avec une enveloppe de près de 1,3 million d'euros pour les animaux abandonnés.

    24 Juillet 2020
  • Cagnotte : soutien à l’association S.O.S Vieux Chiens

    ProtectionChristine Ruiz est la présidente de l’association S.O.S Vieux Chiens qui depuis sa création en 2013, a offert à près de 80 toutous une nouvelle famille d’adoption. Elle partage pour nous son histoire et détaille les besoins de son association pour continuer ce formidable travail.

    19 Décembre 2017
  • Coronavirus : les refuges ferment leurs portes

    ProtectionLa SPA, la Confédération nationale Défense de l’Animal et de nombreuses petites associations ont annoncé la fermeture des portes de leurs établissements, pour répondre aux directives de confinement du gouvernement dans le cadre de l’épidémie du coronavirus Sars-Covid-2. Toutefois, tout est mis en œuvre pour assurer les soins aux animaux recueillis.

    16 Mars 2020
  • L’arrivée du froid mobilise les refuges

    ProtectionLa pluie, le vent, le froid, bientôt la neige… les conditions météo imposent un quotidien plus difficile pour les animaux dans les refuges et pour les personnes qui en ont la charge. Surcroît de dépenses, de matériel, de travail, ils ont besoin de l’aide de tous. En cette journée mondiale du bénévolat, comment pouvez-vous leur venir en aide ?

    05 Décembre 2018
  • Lutte contre l'abandon : je signe la charte du maître responsable

    ProtectionÀ l’occasion de la deuxième Journée mondiale contre l’abandon des animaux de compagnie qui se déroulera le 27 juin, Animaux-Online et l’association Solidarité-Animal vous encouragent à signer la charte du maître responsable.

    03 Juin 2020
  • L’identification n’est pas indispensable pour un Français sur trois

    ProtectionSi l’identification de son chien ou de son chat est obligatoire en France, elle n’est pourtant pas systématique. Une grande enquête réalisée par TNS-Sofres avec le Fichier national d’identification des carnivores (I-Cad) fait le point sur le sentiment des propriétaires d’animaux sur cette obligation.

    05 Octobre 2016
  • 29 juin 2019 : Première journée mondiale contre l'abandon

    ProtectionSolidarité-refuges et Animaux-online décrètent le samedi 29 juin Journée mondiale de la lutte contre l’abandon. Une journée pour dénoncer un fléau qui, chaque année, envoie dans les refuges des millions d’animaux.

    02 Juin 2019