Des albatros 'espions' contre la pêche illégale


  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégalePhoto : Shutterstock
  • Faune sauvage/ Océans

    Des grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    - Avec AFP

    C'est un programme scientifique pour préserver cette "famille d'oiseaux la plus menacée au monde", qui a débouché sur cet emploi indirect d'espion des mers, explique le Centre d'études biologiques de Chizé (CEBC) du CNRS, cornac du projet. Entre novembre et mars, 150 premières balises vont être apposées sur des albatros des îles Crozet, Kerguelen et Amsterdam, dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), après des essais concluants début 2018.

    Suivre et protéger ces oiseaux

    "Ocean Sentinel", programme labellisé Conseil européen de la Recherche (ERC), est né d'une inquiétude sur un déclin démographique "très prononcé" des albatros des Crozet et Kerguelen, "suivis depuis près de 50 ans, dont on connaît tous les individus", explique à l'AFP Henri Weimerskirch, directeur de recherche au CEBC. La pêche à la palangre --de légine, de thon-- une longue ligne dont les hameçons appâtés attirent et piègent les albatros, les entraînant par le fond, a été montrée du doigt. Puis la population s'est rétablie, après les progrès réalisés avec les pêcheries australes pour minimiser les risques : notamment poser des lignes de nuit, les plomber pour qu'elles coulent plus vite, ou effaroucher les oiseaux lors de la pose.

    Pourtant la mortalité, en particulier de jeunes albatros, est repartie à la hausse depuis une décennie (-20%), posant des questions sur leur vulnérabilité particulière aux pêcheries, voire sur une difficulté plus générale à s'approvisionner, s'interrogent les scientifiques. Selon l'UICN (Union internationale de conservation de la nature) 18 espèces d'albatros sur 22 sont menacées, dont certaines en danger d'extinction. A l'échelle mondiale, on compte environ 25.000 couples reproducteurs de Grand albatros (Diomedea exulans)

    Détecter les radars des bateaux

    D'où l'idée du CEBC d'une balise dernier cri, mise au point avec une société néozélandaise qui, de manière classique, va renseigner sur le comportement des albatros, leur état, leurs déplacements, mais aussi va détecter les radars des bateaux croisés en route par les oiseaux. Un point crucial, sachant que lorsqu'ils se livrent à des pêches illégales, des bateaux peuvent "éteindre" leur "système d'identification automatique" (AIS, qui permet d'identifier statut, position, route des navires) pour passer en mode discret. Par contre, ils ne peuvent naviguer sans radar, pour des raisons de sécurité. "Or la moitié des bateaux qu'on détecte (lors des essais) n'ont pas leur AIS branché..." souligne M. Weimerskirch. Mais avec l'albatros et sa balise, qui "capte" le bateau à partir de 5 km, "on a la localisation du bateau une demi-heure après le contact". En cas de navire non déclaré dans une Zone économique exclusive (ZEE) ou un peu trop près, "l'information est fournie aux  autorités, pour information et interception éventuelle", souligne la présentation d'Ocean Sentinel.

    Un " patrouilleur des mers " idéal

    Le Grand albatros dispose de la plus grande envergure au monde (jusqu'à 3,50 m), et peut parcourir jusqu'à 20.000 km en 15 jours de voyage d'approvisionnement, ce qui fait de lui un "patrouilleur des océans" de premier ordre, explique M. Weimerskirch. Il est en outre "facile d'accès, pas du tout farouche" (même s'il faut se méfier des coups de bec). C'est donc un collaborateur idéal pour fixer la petite balise de 70 grammes sur le dos de l'oiseau (de 10-12 kilos) avec un fort adhésif ou la récupérer. Un collaborateur durable, qui plus est, les plus robustes peuvant vivre 60-70 ans.

    Ocean Sentinel doit aussi être testé en 2019 en Nouvelle-Zélande, en collaboration avec le ministère des Pêches, là aussi en lien avec un déclin de populations locales d'albatros. Idem aux îles Hawaii. Et même s'il n'est qu'"une petite partie d'un programme de recherche" sur l'albatros, le projet du CEBC a déjà reçu des lettres d'intérêt, d'ONG internationales et bien sûr de l'administration TAAF. Et devrait s'avérer un outil précieux pour des commissions internationales de pêche. Ocean Sentinel, ou la revanche du "voyageur ailé", finalement ni si gauche, ni si veule.

    A lire aussi :

     Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Un navire de pêche arraisonné en Afrique pour pêche aux ailerons


    Autres articles à lire

  • Près de 150 'dauphins pilotes' échoués sur une plage néo-zélandaise

    Faune sauvagePrès de 150 globicéphales, également connus sous le nom de 'dauphins pilotes', ont péri après s'être échoués sur une plage éloignée de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ont annoncé lundi les autorités.

    26 Novembre 2018
  • La vidéo d’une écrevisse rescapée fait le tour du monde

    Faune sauvageOn y voit une écrevisse qui se mutile une patte pour éviter d’être ébouillantée vivante.

    06 Juin 2018
  • Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    Faune sauvageDes chercheurs en biologie marine ont réussi à filmer un petit groupe d’orques en train de ' jouer ' avec des tortues vertes. Or, cet animal fait partie de leur alimentation.

    23 Septembre 2018
  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements

    Faune sauvageSeuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    04 Octobre 2019
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?

    Faune sauvageUne équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    05 Septembre 2018
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?

    Faune sauvageLe gouvernement vient d’adopter un plan de protection des cétacés, prévoyant notamment l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter que les dauphins se prennent dedans. Mais, selon l’association Sea Shepherd, ce dispositif fait plus de mal que de bien…

    11 Décembre 2019
  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant

    Faune sauvageUn groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    25 Octobre 2019
  • Perturbateurs endocriniens : des dauphins de Floride contaminés

    Faune sauvageDes chercheurs américains ont découvert des phtalates dans l’urine de plusieurs dauphins. La source de cette contamination et les effets sur leur santé restent pour l’instant inconnus.

    06 Septembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 44/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui, une question de taille(s)...

    15 Mai 2016
  • Vers un arrêt définitif de la chasse à la baleine en Islande ?

    Faune sauvageCette année, les baleines ne seront pas chassées dans les eaux islandaises, et ce pour la deuxième fois consécutive. Peut-on alors espérer un arrêt définitif de cette pratique ? La réponse avec Patrick Ramage, directeur du programme de conservation marine du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

    04 Mai 2020
  • Marsouin du Pacifique : le Mexique et Leonardo DiCaprio s’engagent

    Faune sauvageLe Président mexicain Enrique Peña Nieto et l’acteur Leonardo DiCaprio ont signé ce mercredi 7 juin un accord visant à protéger plus efficacement le marsouin du Pacifique.

    08 Juin 2017
  • En Islande, un sanctuaire unique au monde accueillera les bélugas

    Faune sauvageCe projet de refuge marin, initié par deux ONG, pourrait accueillir près de 3000 cétacés actuellement en captivité, et ouvrir la voie à la fin de la captivité des dauphins et des baleines.

    03 Juillet 2018
  • Les grands-mères orques participent à la survie des petits

    Faune sauvageLes orques qui ont encore leur grand-mère maternelle survivent plus longtemps que les autres, surtout quand le poisson est rare, rapportent des scientifiques lundi dans une étude qui ajoute une pierre à la connaissance d'un phénomène rare chez les mammifères : la ménopause.

    10 Décembre 2019
  • Un bébé phoque blessé recueilli par l’Aquarium de Biarritz

    Faune sauvageTrès certainement séparé de sa mère à cause des courants, ce bébé phoque blessé et affamé a été pris en charge par le centre de soins de l’Aquarium de Biarritz. Malgré des soins quotidiens, cette petite femelle ne semble pas encore sortie d’affaire.

    14 Janvier 2019
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • Océans : baissons le son !

    Faune sauvageLa pollution sonore des océans causée par les activités humaines ne cesse d’augmenter ces dernières années, engendrant une menace supplémentaire sur la faune marine, et particulièrement les cétacés, qui ne parviennent plus à communiquer.

    22 Mars 2019
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018