Quand les parcs zoologiques ferment, que deviennent les animaux ?


  • Quand les parcs zoologiques ferment, que deviennent les animaux ?Photo : Facebook de l'ONG Four Paws
  • Protection

    Plusieurs facteurs peuvent pousser ou obliger des parcs zoologiques à fermer leurs portes. Mais alors que deviennent les animaux du parc ? Et si cela se passait en France ? Où iraient-ils ?

    Guerre, conflit politique, raisons sanitaires, actes de maltraitance ou faillite économique…  Les raisons qui poussent les parcs animaliers à la fermeture sont multiples. Pour le parc de Choshi, au Japon, la situation économique a commencé à se dégrader au lendemain du tremblement de terre qui a touché la région du centre-est du pays en 2011. Peu à peu, les visiteurs se sont faits de plus en plus rares. Jusqu’à la fermeture définitive en janvier dernier. Mais si le zoo n’accueille plus de visiteurs, une partie des animaux qui y étaient présentés y sont toujours, huit mois après. Honey, une femelle dauphin capturée dans la baie de Taiji en 2005, 46 pingouins et environ une centaine de poissons et de reptiles sont encore dans leurs bassins, visiblement livrés à eux-mêmes.  Sans les visites quotidiennes de quelques anciens employés qui viennent les nourrir sur leurs propres deniers, ils seraient certainement morts. À ce jour, la situation ne semble pas se débloquer et la société propriétaire du parc ne donne pas signe de vie. La préfecture de Chiba pourrait intervenir, mais elle ne peut pas exiger le déplacement d’animaux. Il n’existe pas de loi pour cela, rapporte le quotidien Ouest-France.

    Si la situation au Japon suscite beaucoup d’émoi sur la toile, elle n’est pas nouvelle. D’autres pays ont été confrontés à la fermeture de leurs parcs zoologiques. En Syrie, c’est la guerre qui a contraint le zoo d’Alep, situé en plein cœur du conflit militaire, à fermer. En juillet 2017, il restait encore trois lions, deux tigres, deux ours et deux hyènes, survivants de la guerre et qui n’avaient pas pu être évacués. Il a fallu à l’époque l’intervention d’une ONG (l’association Four Paws) pour que leur transfert vers la Turquie soit organisé. Une trêve avait alors été possible le temps de les mettre sous la protection du centre de Karacabey. Cela faisait six ans que les animaux devaient vivre seuls, abandonnés, affamés la plupart du temps, entourés par le seul bruit des bombardements et à la merci de balles perdues. Dans leur malheur, les survivants ont pu compter sur Mohammad Alaa Jaleel, un défenseur des animaux, qui ne les a jamais abandonnés en venant les nourrir régulièrement jusqu’à ce que leur délivrance soit possible. Juillet 2017 a donc marqué la fin du calvaire pour ces animaux qui, désormais, coulent une vie plus douce, loin des conflits armés de la Syrie.

    Facebook de l'ONG Four PawsUn des lions transféré vers le sanctuaire en Turquie.

    En France, les quelques parcs zoologiques qui ont été contraints de fermer leurs portes l’ont été majoritairement suite à une liquidation judiciaire, consécutive à de grosses difficultés économiques. À chaque fois, les animaux doivent être replacés dans des structures capables de les accueillir mais les propriétaires des sites sont souvent défaillants. « Malheureusement, c’est assez régulier de devoir aller chercher des animaux dans des parcs animaliers ou des fermes pédagogiques qui ferment », se désole Arnauld Lhomme, responsable du service enquête de la Fondation 30 Millions d’amis, chaque fois appelée à la rescousse pour trouver une solution. Car le plus difficile, c’est de trouver une place à tous les animaux saisis. « Certains animaux partent dans des parcs zoologiques de renom (un tigre a déjà été transféré au zoo de Thoiry) ou dans des sanctuaires en Afrique du Sud », complète Arnauld Lhomme, mais tous ne trouvent pas preneur. Faute de place dans les deux grands sanctuaires français que sont le refuge de l’Arche et Tonga Terre d’Accueil qui se sont spécialisés dans l’accueil d’animaux sauvages, il faut souvent faire appel aux pays étrangers. « Nous travaillons aussi avec les centres de l’AAP à Almere, aux Pays-Bas, et celui d’Alicante, en Espagne, mais aussi avec le centre Natuurhulpcentrum, en Belgique », commente l’enquêteur de la Fondation 30 Millions d’amis. C’est en grande partie ces sanctuaires qui ont recueilli, en 2015, les 150 animaux sauvages du zoo du Bouy qui avait mis la clé sous la porte à cause de problèmes judiciaires (l’instruction est toujours en cours) ou encore les 260 animaux qui appartenaient au zoo de Saint-Thibery, dans l’Hérault. Ce parc avait dû fermer ses portes moins d’un an après son ouverture pour cause de redressement judiciaire.

    Quand le lieu d’accueil se trouve à des milliers kilomètres de la France, il faut pouvoir assurer financièrement le transfert. « Il se fait par avion et  cela a un coût. Heureusement, nous travaillons avec des compagnies aériennes pour bénéficier de tarifs compétitifs, comme peut le faire l’association AAP avec Air France », détaille l’enquêteur. Ces opérations restent exceptionnelles, toutefois.

    La Fondation 30 Millions d’amis s’est également penchée sur le cas des parcs marins. Aujourd’hui, il n’y a aucun sanctuaire en Europe pour accueillir de grands mammifères marins comme les orques ou les dauphins. Si les structures qui les accueillent venaient à fermer suite à une interdiction de détenir ces animaux marins en captivité, il faudrait alors se tourner vers des centres à l’étranger. À moins que d’ici là, un sanctuaire marin ne soit créé pour des cétacés qui n’ont connu que la captivité. Des projets sont à l’étude mais, aujourd’hui, aucun n’a encore vu le jour…


    Autres articles à lire

  • Brigitte Bardot plaide la cause des animaux auprès d’Emmanuel Macron

    ProtectionBrigitte Bardot a été reçue, mardi 24 juillet 2018, par Emmanuel Macron pour parler de la cause animale et a trouvé avec lui, a-t-elle assuré à l’AFP, un interlocuteur ''intéressé'', qui a promis de la revoir en fin d’année.

    25 Juillet 2018
  • Poteau de signalisation : un piège mortel lorsqu’il n’est pas obturé

    ProtectionL’association Le Pic vert le signalait depuis plusieurs années : les poteaux creux de signalisation routière constituent des pièges mortels pour certains animaux. La commune iséroise de La Buisse a récemment décidé d’agir en identifiant et en bouchant tous les poteaux concernés.

    12 Octobre 2020
  • Beyrouth : solidarité pour sauver les animaux

    ProtectionLes animaux de compagnie sont également des victimes de l’explosion qui a ravagé une partie de Beyrouth au début du mois. Les efforts des associations ne cessent de s’intensifier pour sauver, soigner et retrouver les propriétaires de ces animaux souvent traumatisés.

    21 Août 2020
  • 'Dégueus' ou 'trop mignons!', les animaux discriminés par leur image

    ProtectionBeurk ! Une réaction viscérale banale devant certaines bestioles visqueuses ou grouillantes. Mais les vers de terre méritent-ils moins d'être protégés que les pandas aux yeux tristes ?

    29 Avril 2019
  • 2021 : quelles avancées pour la cause animale ?

    ProtectionL’Assemblée nationale a voté en première lecture, fin janvier, une proposition de loi sur les conditions de vie des animaux de compagnie et de la faune sauvage captive. Retour sur les mesures phares que contient cette loi avec les avocates Blanche de Granvilliers et Marie-Bénédicte Desvallon, spécialistes du droit animal.

    20 Février 2021
  • Une nuit pour les chauves-souris

    ProtectionLa 22e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris, organisée par la Société française pour l’étude et la protection des mammifères, se déroulera les 25 et 26 août 2018 à travers la France.

    24 Août 2018
  • Refuge saccagé à Montgeron : l’association a besoin d’aide

    ProtectionLe refuge de l’association Animaux sans foyer, à Montgeron, dans l’Essonne, a été saccagé et pillé dans la nuit du 25 décembre. Les animaux sont en état de choc mais saufs. La structure a cependant un besoin urgent d’argent pour réparer les dégâts et sécuriser le site. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour récolter les fonds nécessaires.

    03 Janvier 2018
  • Confinement 2 : ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire

    ProtectionL’annonce, hier soir, d’un reconfinement durant un mois n’a pas provoqué la panique connue dans le secteur de l’animal au printemps dernier. Propriétaires d’animaux, commerces animaliers, sur site ou en ligne, vétérinaires, refuges, associations… ont appris du premier confinement et ont gardé en mémoire les consignes pour affronter la seconde vague du Covid-19.

    29 Octobre 2020
  • Australie : le zoo-refuge La Tanière veut rapatrier des dromadaires !

    ProtectionDes snipers vont abattre depuis des hélicoptères 10.000 dromadaires sauvages en Australie, devenus dangereux pour les populations. Fuyant la sécheresse, ils s'approchent de plus en plus des villages pour y trouver de l'eau. Un projet fou a pour objectif d’en rapatrier le maximum en France.

    09 Janvier 2020
  • Chanee, 20 ans de combat pour sauver les gibbons

    ProtectionDepuis l’âge de 16 ans, Aurélien Brulé, dit Chanee, a consacré sa vie à la sauvegarde du gibbon en Indonésie. Il revient sur son parcours après avoir créé son association, Kalaweit, il y a 20 ans.

    23 Octobre 2018
  • Déception : pas de secrétariat d’État dédié à la cause animale…

    ProtectionLes organisations de défense de la cause animale ont déploré unanimement qu'un secrétariat d'Etat n'ait pas été dédié à leur cause, reprochant au gouvernement Castex de n'avoir pas su entendre une demande croissante de la population française.

    28 Juillet 2020
  • Réflexions et émerveillements pour comprendre la cause animale

    ProtectionRencontre avec le photographe Laurent Baheux et la philosophe Audrey Jougla, qui publient un livre mêlant images et pensées afin de comprendre, en 12 chapitres clés, les principaux enjeux actuels de la cause animale.

    17 Avril 2018
  • Campagnes d’adoption : la parole aux animaux

    ProtectionTandis que la Fondation 30 Millions d’Amis révélait, il y deux semaines, sa campagne annuelle contre l’abandon, d’autres organisations se sont lancées dans leurs propres campagnes d’adoption en laissant la parole à l’animal.

    14 Octobre 2020
  • 7 touchantes initiatives pour aider les animaux en Australie

    ProtectionAlors que le monde entier a assisté impuissant à la destruction de toute cette faune emblématique et foisonnante, certaines personnes n’ont pas voulu rester les bras croisés et ont lancé des initiatives originales. Animaux-Online en a recensé 7 auxquelles vous pouvez participer !

    24 Janvier 2020
  • Comment peut-on définir le bien-être animal ?

    ProtectionL'agence sanitaire Anses a défini le concept de bien-être animal, soulignant que la bonne santé et l’absence de stress sont des notions nécessaires, mais insuffisantes.

    27 Avril 2018
  • Népal, l'éléphante recueillie par Stéphanie de Monaco, est morte

    ProtectionElle était l’un des deux pachydermes sauvés de l’euthanasie en 2013 par la princesse de Monaco. Aujourd’hui, seule Baby vit encore dans le domaine de Fontbonne (Alpes-Maritimes).

    02 Mai 2018
  • Victoire ! Cuba approuve une loi sur le bien-être animal

    ProtectionNouveauLe Conseil d'Etat cubain a approuvé un décret-loi consacré au bien-être animal, une victoire de la société civile qui voit pour la première fois une de ses demandes traduite en loi.

    01 Mars 2021
  • La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans

    ProtectionLe WWF, créé en 1961, suit le déclin accéléré des populations animales sur Terre. Voici quelques conclusions de son dernier rapport 'Planète vivante', auquel ont contribué une cinquantaine d'experts et qui reprend aussi de grandes études scientifiques publiées sur le sujet.

    31 Octobre 2018
  • Quand les refuges fêtent Noël

    ProtectionLes refuges nous le confirment : si la fin décembre est une période de fête chez les humains, il n’y a pas de raison pour que les animaux n’en profitent pas également. Surprises, friandises, calendriers de l’Avent, les initiatives sont aussi nombreuses qu’adorables pour transmettre un peu de cette magie de Noël aux pensionnaires !

    17 Décembre 2020
  • Devenir bénévole pour défendre les ours

    ProtectionL’association Ferus cherche des bénévoles dans les Pyrénées pour informer et sensibiliser les touristes et les habitants sur la présence de l’ours en France, et créer une dynamique en faveur du plantigrade.

    11 Mai 2017