D’où viennent les rayures du poisson-clown ?


  • D’où viennent les rayures du poisson-clown ?
  • Faune sauvage/ Océans

    Une équipe de recherche franco-belge a voulu percer les secrets des rayures blanches du poisson-clown. Variant de 0 à 3 bandes en fonction des espèces, elles joueraient un rôle dans leur organisation sociale.

    Le poisson-clown est reconnaissable entre mille grâce à ses couleurs flamboyantes et ses rayures blanches. Ce sont d’ailleurs ces rayures qui ont intrigué des chercheurs du CNRS, de l’Université de Liège et de Perpignan : pourquoi, quand et comment ces motifs apparaissent-ils ? Et quels sont leurs rôles ? Les réponses à ces questions ont été publiées dans la revue BMC Biology.

    La carte d’identité des différentes espèces ?

    Il existe une trentaine d’espèces de poissons-clown qui se différencient par leur nombre de bandes blanches (de 0 à 3) et par leur coloration allant du rouge au jaune. Les scientifiques ont découvert que ces rayures blanches étaient essentielles à la reconnaissance entre espèces et, potentiellement, à l’identification d’un partenaire pour la reproduction. Cela est primordial dans l’organisation sociale de ces poissons, car ils vivent dans des anémones où peuvent se côtoyer plusieurs espèces.

    John E.RandallLes différentes espèces se caractérisent par leur couleur mais aussi par le nombre de bandes blanches qu'elles possèdent.

    Autre fait étonnant, en étudiant deux espèces de poissons-clown (avec respectivement 3 et 1 seule bande blanche) les scientifiques se sont rendu compte que les larves ne présentaient aucune rayure après l’éclosion de l’œuf. En effet, les bandes apparaissent depuis la tête jusqu’à la queue pendant la croissance du poisson, puis peuvent disparaître à l’âge adulte, mais cette fois-ci de la queue vers la tête.

    Natacha RouxLa 3e rayure blanche (sur la queue) de ce poisson-clown âgé de 15 jours est en cours de formation

    Un ancêtre commun avec 3 rayures blanches

    Afin de comprendre la mise en place de ces motifs, les chercheurs se sont intéressés à l’ancêtre commun du poisson-clown. Ils ont ainsi découvert que ce dernier possédait trois bandes blanches. C’est au cours de l’évolution que les différentes espèces perdirent peu à peu ces rayures, amenant aujourd’hui à cette diversité de schémas colorés.

    Les auteurs de l’étude continueront leurs travaux afin d’identifier les gènes responsables de l’apparition (ou la disparition) de ces rayures et couleurs si particulières pour mieux comprendre l’organisation sociale qui s’opère chez les poissons coralliens.

    A lire aussi :

     « Adopte un poisson » : l’opération à succès du château de Pau

    Biodiversité : les aires marines protégées sont-elles efficaces ?


    Autres articles à lire

  • Êtes-vous incollable sur les requins ?

    Faune sauvageEn avril dernier, un requin a été observé dans un port de Marseille. Et de nouveau, c’est la panique ! Pourtant les requins ont bien plus à craindre de l’homme que nous de lui. Petit point sur les squales…

    25 Septembre 2020
  • Dans l’Arctique canadien avec la licorne de mer

    Faune sauvageDe tous les cétacés, le narval est celui qui a sollicité le plus l’imagination des scientifiques. À quoi donc servait sa corne torsadée, cette unique défense, apanage des mâles, à quelques exceptions près ? Un mystère en partie résolu…

    08 Janvier 2018
  • La moitié des coraux de la Grande Barrière ont péri en 25 ans

    Faune sauvageLa Grande Barrière de corail a perdu la moitié de ses coraux en 25 ans, ont affirmé des scientifiques australiens. Ils avertissent que le réchauffement climatique est en train de bouleverser de façon irréversible cet écosystème sous-marin.

    14 Octobre 2020
  • Des répulsifs acoustiques sur les filets, bonne ou mauvaise idée ?

    Faune sauvageLe gouvernement vient d’adopter un plan de protection des cétacés, prévoyant notamment l'installation de répulsifs acoustiques sur les filets de pêche pour éviter que les dauphins se prennent dedans. Mais, selon l’association Sea Shepherd, ce dispositif fait plus de mal que de bien…

    11 Décembre 2019
  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant

    Faune sauvageUn groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    25 Octobre 2019
  • Indonésie: un cachalot retrouvé avec 6 kg de plastique dans le ventre

    Faune sauvageUn cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec 115 verres en plastique et 25 sacs du même matériau dans l'estomac, une nouvelle illustration des problèmes de déchets de l'archipel qui inquiètent les écologistes.

    21 Novembre 2018
  • Braconnage des anguilles : 'premier trafic d'espèce au monde'

    Faune sauvageAutrefois abondantes dans les rivières européennes, les anguilles sont aujourd'hui menacées d'extinction, objet notamment d'un trafic à plusieurs milliards d'euros entre l'Europe et les marchés asiatiques.

    22 Novembre 2018
  • La vidéo d’une écrevisse rescapée fait le tour du monde

    Faune sauvageOn y voit une écrevisse qui se mutile une patte pour éviter d’être ébouillantée vivante.

    06 Juin 2018
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • De faux œufs de tortue équipés d’un GPS pour lutter contre le trafic

    Faune sauvageIl fallait y penser ! Des chercheurs américano-britanniques ont développé de faux œufs de tortues marines contenant un GPS afin de pouvoir suivre les trafiquants. Explications.

    09 Octobre 2020
  • Qui sont les tortues marines, fascinantes sentinelles des océans ?

    Faune sauvageApparues il y a 110 millions d’années, les tortues marines sont aujourd’hui menacées par les dangers que nous faisons peser sur nos océans. Pour mieux connaître et protéger ces incroyables voyageuses, Robert Calcagno, directeur de l’Institut océanographique de Monaco, publie un ouvrage de référence sur le sujet.

    15 Décembre 2017
  • À Mayotte, les tortues vivent l'enfer

    Faune sauvageC'est l'hécatombe. Depuis le début du confinement, et encore aujourd'hui, les tortues marines venues sur les plages de Mayotte pour pondre se font dépecer vivantes par des braconniers.

    22 Août 2020
  • Des albatros 'espions' contre la pêche illégale

    Faune sauvageDes grands albatros vont, ces prochaines semaines, aider à traquer dans les mers australes les bateaux suspects de pêche illégale, grâce à un système de balise porté par ces géants des océans, transmettant en quasi-simultané la localisation des navires qu'ils croisent.

    22 Octobre 2018
  • Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    Faune sauvageDes chercheurs en biologie marine ont réussi à filmer un petit groupe d’orques en train de ' jouer ' avec des tortues vertes. Or, cet animal fait partie de leur alimentation.

    23 Septembre 2018
  • Pourquoi les tortues mangent-elles du plastique ? La science répond.

    Faune sauvageLe fait que les tortues mangent du plastique ne peut pas être expliqué par le simple fait qu’elles le confondraient avec leur nourriture. Des chercheurs ont découvert que leur odorat était grandement impliqué dans ce comportement. Explications.

    13 Mars 2020
  • Biodiversité : la Nouvelle-Calédonie passée au crible

    Faune sauvageMenée conjointement par le Muséum national d’histoire naturelle et Pro-Natura International, le programme d’exploration baptisé « La planète revisitée » s’attaque à la Nouvelle-Calédonie. Le but ? Réaliser un inventaire de la biodiversité marine et terrestre.

    19 Octobre 2016
  • Des cétacés retrouvés échoués sur des plages du Var

    Faune sauvageUn phénomène inhabituel et pour le moment inexpliqué a conduit des dizaines de dauphins, retrouvés blessés, à venir s’échouer sur des plages du Var. Une enquête a été ouverte.

    17 Octobre 2017
  • Près de 150 'dauphins pilotes' échoués sur une plage néo-zélandaise

    Faune sauvagePrès de 150 globicéphales, également connus sous le nom de 'dauphins pilotes', ont péri après s'être échoués sur une plage éloignée de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ont annoncé lundi les autorités.

    26 Novembre 2018
  • Chant de baleines : l’histoire incroyable des premiers enregistrements

    Faune sauvageSeuls les oiseaux, les humains et les cétacés – particulièrement les baleines – sont capables de chanter. C’est-à-dire d'utiliser un langage composé de phrases, avec des motifs qui se répètent dans le temps. Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis et spécialiste de la bioacoustique, nous raconte l’histoire incroyable de cette découverte.

    04 Octobre 2019
  • Agde : des récifs artificiels pour reconquérir la biodiversité ?

    Faune sauvageUne trentaine de récifs artificiels réalisés en impression 3D ont été mis en place mardi sur une dizaine de kilomètres du littoral de la ville d'Agde (Hérault) qui souhaite ainsi préserver et développer la biodiversité.

    29 Mai 2019