Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?


  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?Photo : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Un américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    Greg Manteufel, un américain de 48 ans, a été amputé des mains et des jambes pour éviter la mort. Il souffrait d’une infection rare du sang, transmise par une bactérie (Capnocytophaga canimorsus) présente dans la salive des chiens (et des chats). Cela a entraîné, chez la victime, une septicémie sévère qui a engagé son pronostic vital. Les médecins n’ont pas eu d’autre choix que l’amputation,  rapportait le Washington Post, le 31 juillet 2018. Alors devrions-nous avoir peur des léchouilles de nos animaux ? Bertrand Chefneux, docteur vétérinaire dans une clinique de Neuilly-sur-Seine, nous éclaire sur le sujet.

    Animaux-online : Après l’événement tragique qui a eu lieu aux États-Unis, doit-on avoir peur de se faire lécher ?

    Bertrand Chefneux : Non. Il faut rappeler que ce sont des cas extrêmement rares. C’est une bactérie qui est normale chez le chien et le chat. Elle fait partie de leur flore commensale. Si un chien vous mord ou vous lèche sur une plaie ouverte, par exemple, il peut y avoir passage de la bactérie mais, encore une fois, elle n'est responsable d’une infection que dans de très rares cas. 

    A-O : Doit-on quand même prendre certaines précautions ?

    B.C. : Oui, la bouche d’un chien n’est pas l’endroit le plus propre qui puisse exister. Même s’il ne faut pas avoir peur de son chien ou de son chat (se faire lécher n’est pas quelque chose de grave), on peut prendre quelques précautions comme éviter de se faire lécher sur une plaie ou sur une muqueuse (bouche, yeux) dans le but d’éviter une infection par n’importe quelle bactérie qu’un animal peut transmettre.

    A-O : Y a-t-il des personnes plus sensibles que d’autres ?

    B.C. : En effet, ces cas rares apparaissent chez des personnes qui présentent des déficits immunitaires suite à des maladies ou à des traitements. Les gens qui n’ont plus de rate, par exemple, auront plus de chances de contracter une septicémie, qui est une des principales conséquences graves de la bactérie.

    A-O : Et pour les enfants qui se laissent lécher ?

    B.C. : Il ne faut pas avoir peur, cela peut renforcer certaines barrières chez l’enfant, comme les rendre plus résistants à certaines allergies. Après, bien sûr, il faut toujours surveiller. Ce qui est plus susceptible d’arriver quand votre enfant se fait lécher est qu’il attrape des vers intestinaux, par exemple.

    A-O : Même si ces cas sont rares, quels sont les premiers symptômes liés à une infection par cette bactérie ?

    B.C. : Les premiers symptômes sont une plaie (d’une morsure, d’une griffure ou autre) léchée qui gonfle et devient rouge. Il y a donc présence d’une infection. Déjà, à ce stade, il faut aller rapidement consulter un médecin. Les symptômes suivants sont la fièvre, des vomissements, des douleurs ou des diarrhées mais là, ça signifie que l’infection s’est généralisée. Donc, si, dans les 24 à 48 heures, votre plaie s’infecte, il ne faut pas attendre plus pour consulter car il sera trop tard.

     


    Autres articles à lire

  • Animaux de guerre : les projets d’hommage à Paris

    Vivre ensembleSous l’impulsion de l’association Paris Animaux Zoopolis, des projets de plaques commémoratives sont en cours dans différents arrondissements de la capitale. Une statue à la mémoire des chiens de guerre pourrait également voir le jour.

    19 Juin 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret

    Vivre ensembleSébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    29 Septembre 2016
  • Rétrospective 2019 : l’actualité animalière qui vous a le plus captivé

    Vivre ensembleAnimaux-Online a décidé de revenir sur cette année qui a été chargée pour le monde animalier en termes d’actualité. Nous avons sélectionné pour vous l’article qui a le plus déchaîné les passions pour chaque mois de l’année. Accrochez vos ceintures, on remonte le temps !

    07 Janvier 2020
  • Université d'été de l’animal 2017 : Bernard Séret

    Vivre ensembleBernard Séret est océanographe et biologiste, spécialiste des poissons cartilagineux (requins, raies et chimères). Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août, portant sur « l’intelligence des requins ». Rencontre.

    28 Juin 2017
  • Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chienne

    Vivre ensembleSéparé de sa compagne, un homme a obtenu un droit de visite pour garder contact avec sa petite yorkshire. La justice a ainsi reconnu les liens effectifs reliant l’homme à son animal.

    25 Juin 2018
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Noël : ces cadeaux pour animaux qui cartonnent

    Vivre ensembleLes réjouissances des fêtes de fin d’année se partagent aussi avec nos compagnons à quatre pattes. Calendriers de l’avent, objets connectés, pâtée spéciale … Noël est l’occasion de les gâter tout en se faisant plaisir.

    19 Décembre 2016
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Nicolas Cornier

    Vivre ensembleNicolas Cornier est éducateur canin et formateur. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    12 Septembre 2016
  • Chiens et chats : leur place dans nos foyers évolue

    Vivre ensembleNos animaux de compagnie deviennent de véritables partenaires : de plus en plus préoccupés par leur bien-être et leur santé, nous apprécions, en retour, les bienfaits de leur présence comme la diminution du stress ou de la solitude.

    08 Février 2017
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Jocelyne Porcher

    Vivre ensembleJocelyne Porcher est directrice de recherches à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    26 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sarah Jeannin

    Vivre ensembleSarah Jeannin est psychologue clinicienne et future éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    16 Septembre 2016
  • Saint-Valentin : votre animal, un vrai cupidon !

    Vivre ensembleÀ l’approche de la Saint-Valentin, deux sondages ont retenu notre attention. L’un montre que votre animal de compagnie vous aide à séduire, l’autre qu’il permet à votre couple d’être plus soudé. Explications.

    13 Février 2020
  • Seniors : la promenade du chien, excellente pour la santé

    Vivre ensembleDes chercheurs britanniques ont montré que les seniors propriétaires de chiens marchent 22 minutes de plus par jour, en moyenne, que ceux qui n’en ont pas. Une étude de plus venant prouver les bienfaits mutuels que s’apportent l’homme et l’animal.

    28 Août 2017
  • L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animaux

    Vivre ensembleNotre peur, notre joie, nos maladies… Ils sentent tout ! Parfois, bien avant que nous n’en ayons nous-mêmes conscience. Plus performant que le nôtre, l’odorat du chien est même devenu aujourd’hui un allié dans la médecine humaine.

    01 Décembre 2019
  • Les animaux surveillent nos faits et gestes

    Vivre ensembleSi nous avons parfois des difficultés à comprendre la communication gestuelle, les chiens, eux, l’utilisent au quotidien pour s’exprimer et surtout mieux nous cerner.

    27 Novembre 2019
  • Insolite : une Américaine a pris l’avion avec son cheval

    Vivre ensembleUne Américaine a réussi à voyager en cabine avec son cheval miniature lors d'un vol American Airlines reliant Chicago à Omaha (Nebraska, centre) d'une durée d'une heure et demie.

    10 Septembre 2019