Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir


  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenirPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Quand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    Le choix de la race du chien leur incombe dans un cas sur dix. On sait qu’une fois le chien arrivé dans la famille, les enfants se montrent parfois moins enthousiastes pour sortir, nourrir et s’occuper du chien mais la présence de l’animal est-elle finalement une bonne chose pour eux ?

    Un chien participe-t-il au bon développement des enfants ? Dans de nombreuses universités, des chercheurs se sont penchés sur le sujet et les résultats vont globalement tous dans le même sens…

    Enfants et animaux de compagnie : un bilan positif

    Après avoir analysé la littérature au sujet des interactions entre les enfants et les animaux de compagnie (dont les chiens évidemment !), des chercheurs de l’Université de Liverpool ont donné un avis nettement favorable à la présence des animaux dans la vie des enfants. L’estime de soi semble favorisée par la cohabitation avec un animal et des bénéfices éducationnels ont été constatés, notamment dans le développement intellectuel. La présence d’animaux augmente aussi les compétences sociales et lutte contre le sentiment de solitude fréquent chez les enfants.

    De meilleurs rapports avec les animaux qu’avec les frères et soeurs ?

    DRL'ensemble des études le montrent : quand un chien vit au foyer, les animaux ont une influence très favorable sur les enfants. 

    Un article récent a mentionné que les enfants et jeunes adolescents ont même  des rapports plus satisfaisants avec leurs animaux de compagnie qu’avec leurs frères et soeurs ! Dans cette étude, des enfants de 12 ans vivant dans 77 familles ont été sélectionnés. Chaque famille comprenait plus d’un enfant et au moins un animal de compagnie vivait au foyer, quelle que soit l’espèce.

    D’après l’analyse du questionnaire ayant permis d’évaluer la relation animal/enfant, il apparaît que la relation tissée avec les chiens est plus forte qu’avec les autres animaux de compagnie ; les chiens semblent aussi apaiser les conflits. Les filles sont plus proches de leur animal que les garçons.

    Apprentissage de la lecture accéléré par le chien

    DRUn enfant semble apprendre plus vite à lire quand il le fait en compagnie d'un chien.  

    Aux États-Unis, READ (Reading Education Assistance Dogs) est un programme d’apprentissage de la lecture faisant intervenir la compagnie de chiens « thérapeutes ». Dans le cadre d’une étude, plusieurs sessions ont été organisées avec 18 enfants, dont seulement la moitié bénéficiaient de la compagnie d’un chien. Le niveau en lecture des enfants a été évalué avant les sessions et après 5 semaines : chez les enfants qui apprenaient à lire en compagnie du chien, davantage de progrès étaient observés ! Il a ainsi été montré qu’en présence d’un chien, la fluidité de lecture à haute voix est améliorée de 12 % à l’école et de 30 % quand l’enfant se trouve à la maison. La présence d’un chien augmente aussi de 30 le nombre de mots prononcés par minute. À la fin de l’étude, 75 % des parents ont estimé que leur enfant avait plus confiance en lui.

    Pour expliquer ces bons résultats, les chercheurs émettent l’hypothèse qu’avec un chien, les enfants sont désinhibés dans leur apprentissage. Contrairement à un humain, le chien n’émet en effet pas de jugement négatif en cas d’erreur !

    Des enfants moins stressés grâce au chien

    DREn présence d'un chien, les enfants se disent moins stressés quand ils doivent faire du calcul mental. 

    Environ 100 familles possédant des enfants et des chiens ont été invitées à participer à une étude organisée par un laboratoire universitaire en Floride. Les enfants étaient âgés de 7 à 12 ans, une période cruciale pour la maturation des réponses au stress. Afin d’évaluer l’émotivité des enfants, les auteurs leur ont demandé de prendre la parole en public et de résoudre des problèmes de calcul mental. (Ces tâches sont connues pour être stressantes). Les enfants ont subi les tests seuls, en présence de leur chien ou de leurs parents.

    À la fin des tests, les enfants ont jugé que leur niveau de stress était significativement moins élevé en présence du chien. Ces témoignages ont été confirmés par des mesures du cortisol (l’hormone du stress) dans la salive. Les enfants qui sollicitaient activement leur animal, le caressaient, présentaient un taux de cortisol salivaire plus faible que ceux qui interagissaient moins avec leur chien.

    Diabète mieux stabilisé chez les enfants accompagnés d’un animal

    Chez les enfants diabétiques, il a été montré que le fait de s’occuper activement d’un animal de compagnie multiplie les chances de parvenir à un contrôle satisfaisant de la glycémie par 2,5 (selon une étude menée à l’Université du Massachussetts auprès de 23 enfants diabétiques). Le phénomène est particulièrement marqué quand les enfants sont impliqués personnellement dans l’alimentation et les soins à l’animal. Il semble que l’établissement d’une routine avec l’animal favorise l’adoption de la discipline nécessaire pour effectuer les gestes quotidiens indispensables au traitement du diabète, tout en développant le sens des responsabilités.

     

    Une enquête britannique ayant porté sur plus de 4000 propriétaires d’animaux de compagnie a mis l’accent sur l’importance de la présence d’un animal pour les enfants :

    • 4 parents sur 5 attribuaient une influence positive de la présence d’un animal sur le bien-être de leurs enfants, celle-ci les rendant plus responsables tout en améliorant leur comportement ;

    • 11 % estimaient que leurs enfants avaient perdu du poids grâce à la présence de l’animal ;

    •71 % des foyers avaient eu à déplorer la mort d’un animal de compagnie mais un tiers d’entre eux pensaient que la mort de l’animal avait été une leçon de vie.

     


    Autres articles à lire

  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • L'humain est un livre ouvert pour l'odorat des animaux

    Vivre ensembleNotre peur, notre joie, nos maladies… Ils sentent tout ! Parfois, bien avant que nous n’en ayons nous-mêmes conscience. Plus performant que le nôtre, l’odorat du chien est même devenu aujourd’hui un allié dans la médecine humaine.

    01 Décembre 2019
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Au programme de Pet Revolution : les animaux des éthologues

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles des vétérinaires, éthologues, éducateurs, philosophes et chercheurs en sciences humaines sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, les intervenants débattront pendant deux jours de la place réservée à nos compagnons dans notre société. Parmi eux, l’éthologue Michel Kreutzer animera une intervention intitulée « Les animaux des éthologues sont-ils les mêmes que les vôtres ? ».

    07 Août 2017
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sébastien Mouret

    Vivre ensembleSébastien Mouret est sociologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    29 Septembre 2016
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Noël : ces cadeaux pour animaux qui cartonnent

    Vivre ensembleLes réjouissances des fêtes de fin d’année se partagent aussi avec nos compagnons à quatre pattes. Calendriers de l’avent, objets connectés, pâtée spéciale … Noël est l’occasion de les gâter tout en se faisant plaisir.

    19 Décembre 2016
  • L'ambition d'une vie meilleure ensemble

    Vivre ensembleLancé il y a un an en Europe, le programme Purina in Society a été l’objet d’un premier bilan à Londres, le 23 novembre. Initié par Nestle Purina PetCare Emena, il fixe 10 engagements pour que la société favorise la présence de l’animal auprès de l’homme. Lors de cette réunion, quatre objectifs ont été au cœur des présentations.

    28 Novembre 2017
  • Une 'mare de la discorde' sera comblée, ses grenouilles moins

    Vivre ensembleUne mare de Dordogne aux grenouilles bruyantes, au coeur d'un conflit de voisinage et de sept ans de procédure, devra bel et bien être comblée, comme la justice l'a ordonné, mais sans l'injonction préalable de 'déplacer' les batraciens, que réclamait une association de défense de l'environnement.

    18 Décembre 2019
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Coronavirus : les vétérinaires prêts à seconder les médecins

    Vivre ensembleUne seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19.

    01 Avril 2020