Joy, une vie en mer


  • Joy, une vie en merPhoto : Gilles Arnaud
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    À sept mois, Joy a mis le cap vers l’arc antillais à bord du Namasté aux côtés de Gilles Arnaud, un maître qui a décidé de larguer les amarres de son ancienne vie. Pour cette jeune malinoise, le quotidien, c’est la mer.

    Joy porte bien son nom.
    Sous les tropiques et les alyzés, cette jeune malinoise de presque un an est aujourd’hui la joie de son maître. Avec lui, elle vagabonde de plage en plage autour de l’île de la Martinique depuis décembre dernier. Une vie qu’elle n’a pas choisie mais qui semble lui convenir au-delà des espérances de Gilles Arnaud, qui a fait le pari de voguer avec un chien. Devenus complices de navigation, Joy et Gilles ont jeté l’ancre du Namasté, un voilier de 12 mètres, en Martinique, pour une escale de cinq mois dans la baie du Marin. Depuis, ils passent leurs journées à explorer les richesses de l’île antillaise et à profiter de la douceur de vivre en cette période estivale. « Joy est toujours prête pour partir à l’aventure, raconte le navigateur. Quand nous allons débarquer, elle saute avec agilité dans l’annexe (un canot à moteur). Elle ne craint pas les embruns. Elle est bien trop impatiente à l’idée de se dégourdir les pattes et de rencontrer un copain pour jouer. »

    JOY A LE PIED MARIN

    Ce qui n’a pas manqué ce jour-là !
    Sur ce nouveau rivage de sable blanc et d’eau turquoise, un croisé malinois et amstaff vient à la rencontre de Joy pour partager des jeux de balles et de folles courses poursuites. Comme tous les chiens de la planète, ils ont nagé, gratté et creusé le sable ensemble avant de se rouler dans les algues séchées. Mais comme à chaque fois, la rencontre se termine par une séparation un peu difficile.

    Gilles ArnaudLe maître prévoyant a enroulé une corde entre les deux filières qui forment un rempart entre le pont et l'eau.

    La vie de marin, c’est d’abord une vie de solitaire et, le soir venu, il faut regagner le canot à moteur pour rejoindre le Namasté. Cette fois encore, Gilles a dû rappeler Joy plusieurs fois pour sonner la fin de la récré. Heureusement, la chienne finit toujours par revenir… « Lorsque j’ai emmené Joy sur le voilier pour la première fois, elle était âgée de deux mois », se remémore Gilles. Le jeune chiot a immédiatement adopté le Namasté encore au mouillage. Devant sa réaction, Gilles a alors emmené Joy en cabotage aux alentours de Nice. Une formation accélérée puisqu’à peine âgée de 4 mois, Joy a été ensuite « invitée » à accomplir un aller-retour en Corse l’été dernier afin de tester une dernière fois ses aptitudes en haute mer. « Cette mise en condition s’est révélée positive, commente le navigateur. Joy a définitivement le pied marin ! En 21 jours de navigation pour venir jusqu’en Martinique, elle n’a pas été malade une seule fois. Elle a même vaillamment affronté les 5 jours de grosse houle. Dans ces moments un peu difficiles, elle restait sagement à l’intérieur du bateau, ballottée par des vagues de 5 mètres et des vents forts de 35 nœuds. »

    Gilles ArnaudLes deux "marins" ont fêté Noël sous les tropiques.

    Ce dernier « examen » remporté haut la patte, Gilles a décidé de prendre le large au mois d’octobre dernier. Avec Joy sur le pont, il a hissé les voiles et sonné le départ de la traversée de la Méditerranée et de l’océan Atlantique vers les Antilles. Si Joy entamait une nouvelle vie avec ce départ, Gilles, son maître, accomplissait un changement de cap en larguant les amarres de son ancienne vie. Le quinquagénaire a ressenti le besoin impérieux de changer d’existence. Ingénieur électricien à la tête d’un bureau d’études prospère, il décide de tout quitter pour réaliser ses rêves d’enfant. Il prend alors des cours de voile, son ancienne passion qu’il avait mise de côté depuis 25 ans pour travailler, se marier et avoir des enfants, et vend sa maison. En 2013, il rachète le Namasté à une famille de Sète. En langue indienne, Namasté veut dire « bonjour »… un mot indispensable pour celui qui envisage de rencontrer de nouveaux visages sur de nouveaux rivages.

    LES DEUX FONT LA PAIRE

    « À la disparition de mon doberman, âgé de 10 ans, j’ai tout de suite songé à recruter un coéquipier canin, confie le maître de Joy. Je n’envisageais pas ce voyage seul, sans un animal à mes côtés. Mais il me fallait une femelle car elles sont plus simples à gérer.

    Gilles ArnaudJoy est à l'avant de l'embarcation, comme une figure de proue.

    Ensuite, il me fallait une race obéissante et de taille moyenne pour pouvoir facilement la porter en cas de danger. J’ai donc opté pour ma jeune malinoise. » Gilles Arnaud a tout prévu pour la sécurité de Joy avant de partir au large en direction de l’arc antillais. Ainsi, un gilet de sauvetage muni d’une balise « homme à la mer » assure sa survie. « Si mon mousse canin tombe à l’eau, explique le marin, une alarme se déclenche et le bateau est immédiatement stoppé par son pilote automatique. De couleur orange, le gilet est vite repérable dans les flots. Heureusement, nous n’en avons pas eu l’utilité jusqu’à présent. »

    Sur le bateau, la vie s’organise entre Joy et Gilles. Les Baléares, Gibraltar, Madère, Les Canaries… Le Namasté n’est plus un bateau, mais une maison flottante où chacun a pris ses marques. Chaque matin, Gilles n’a pas besoin de réveil pour se lever. C’est Joy qui fait office de clairon en posant ses deux pattes avant sur la couchette. « Elle me regarde intensément, l’air de dire : « Alors tu viens ? », interprète son maître.

    LA DOUCEUR DE VIVRE

    Gilles ArnaudGilles et Joy profitent pleinement du cadre enchanteur des îles antillaises.

    À bord, la jeune malinoise passe l’essentiel de son temps à faire la sieste à l’ombre d’une bâche ou dans un courant d’air et se laisse bercer par les vagues. Pendant que Gilles est à la manœuvre ou pêche des bonites et des dorades coryphènes pour assurer le déjeuner. « Lorsqu’elle entend le moulinet de traîne qui part, elle est la première arrivée à la canne à pêche. Elle observe sagement. Je lui dis “ Pas toucher ” et elle ne cherche pas à attraper les poissons ni les leurres équipés d’hameçons. » Et en cas de pêche infructueuse, Joy peut compter sur les 90 kilos de croquettes embarquées au départ de Nice !

    Parfois, le Namasté a des visiteurs impromptus. Des troupes de dauphins qui nagent à l’étrave du bateau font réagir Joy qui s’agite et aboie pendant une quinzaine minutes… jusqu’à ce qu’elle capitule, larguée par ces formules 1 des océans. Nageuse émérite, Joy a heureusement appris à ne pas sauter du bateau en pleine mer. Des poissons volants, véritables torpilles, atterrissent parfois par mégarde sur le pont. « Ils finissent la plupart du temps dans la gueule de Joy, s’amuse Gilles. Elle joue avec, comme un chat avec sa souris. Les oiseaux marins et migrateurs, qui veulent se reposer sur le bateau, sont aussi des cibles potentielles. » 

    Cette nouvelle vie, tant pour Joy que pour Gilles, semble démarrer sous les meilleurs auspices. Une vie à deux, de bohème et d’aventures, truffe et nez au vent à regarder les couchers de soleil et la voûte étoilée. Personne ne les attend, rien ne les presse. Joy et Gilles passeront tout l’hiver dans l’arc antillais. Le Namasté glissera en direction de la Dominique, la Guadeloupe et les Saintes.

    Gilles ArnaudJoy, lors du balade avec son maître sur l'une des îles.

    En mai, c’est la saison des cyclones qui commencera. Il sera alors temps pour Gilles et sa chienne de rentrer en métropole en avion et de rendre visite à la famille et aux amis. Le voilier restera à quai en Martinique, juste le temps d’une petite révision avant de repartir voguer dans les eaux ultramarines de la Caraïbe et de mettre le cap vers l’Amérique du Sud.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Autres articles à lire

  • Parole de chien : s’engager avec son animal

    Vivre ensembleL’association « Parole de chien » est à la recherche de maîtres bénévoles avec leur chien, en région parisienne, pour réaliser des visites et des animations auprès de personnes âgées dans les maisons de retraite.

    14 Mars 2017
  • Sauvé après 7 mois passés sous une voiture

    Vivre ensembleAaron, c’est son nom, vivait depuis 7 mois sous une voiture. Alertée, l’association Hope for Paws, lui offre un peu de bonheur. Découvrez la vidéo de son sauvetage.

    15 Septembre 2015
  • Un chien parcourt des milliers de kilomètres en kayak

    Vivre ensembleDepuis deux ans, Nirvana fait le tour de la Méditerranée en kayak avec son maître. Cette ancienne chienne errante a embarqué à bord après une escale il y a deux ans. Elle n'a depuis jamais quitté le pagayeur.

    24 Mai 2016
  • Borias, le petit chat bonheur

    Vivre ensembleVoici l’histoire d’un sauvetage inattendu qui a changé la vie d’un bébé chat –nommé Borias- comme celle de sa maîtresse.

    20 Août 2018
  • Vaillant, le pigeon héros de Fort de Vaux

    Vivre ensembleCe dimanche 21 février marquera le coup d’envoi des cérémonies qui vont célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Cette bataille fut notamment marquée par le siège et la résistance du fort de Vaux, au cours duquel un pigeon fit figure de héros. Animaux-online vous raconte son histoire.

    21 Février 2016
  • Virgule, le teckel de Stéphane Bern, repose en paix

    Vivre ensembleVirgule, l'un des teckels de Stéphane Bern, s'est éteint. L'animateur a twitté, hier, sa peine. Si, comme lui ou d'autres maîtres endeuillés, vous avez perdu votre compagnon à quatre pattes et que vous vous posez des questions sur comment gérer sa disparition, la rédaction d'Animaux-online aborde les diverses possibilités pour vous aider à prendre vos dispositions.

    23 Mars 2016
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Le chat aime-t-il la musique ?

    Vivre ensembleOn dit que la musique adoucit les mœurs. Parfois, elle provoque le contraire… chez les chats ! Follement drôle !

    22 Octobre 2015
  • chiens abandonnés : 2nd chance

    Vivre ensembleJugés turbulents, incontrôlables ou mordeurs, ces chiens ont été maltraités puis abandonnés. Jusqu’au jour où des policiers passionnés ont su percevoir chez eux les qualités qui font les chiens d’exception…

    01 Juin 2015
  • Des chevaux pour remettre le pied à l'étrier

    Vivre ensembleAutrefois réservés à l’encadrement, les chevaux militaires ont une nouvelle mission: réapprendre à des jeunes les codes d’une vie sociale à laquelle ils ont souvent tourné le dos…

    01 Septembre 2017
  • Une peluche défend son os

    Vivre ensembleNos chiens sont vraiment extraordinaires. La vidéo a un an. Mais elle nous fait craquer. Alors on la partage avec vous !

    16 Octobre 2015
  • D’Joe et Sarah : l’aventure australienne

    Vivre ensembleC’est en 2002, alors qu’elle arpentait l’Australie à pied et en solitaire, que Sarah Marquis fait la rencontre de D’Joe. Ensemble, ils parcourront 10 000 kilomètres, supportant la faim, la soif et la chaleur. Elle vivra avec lui une aventure hors du commun, prouvant, une fois de plus, que le chien est le meilleur ami de l’homme.

    25 Décembre 2019
  • Royaume-Uni : un chat accusé d'espionnage

    Vivre ensembleLe chat Palmerston, adopté le mois dernier pour chasser les rongeurs au ministère des Affaires étrangères, s'est retrouvé au cœur d'une petite plaisanterie entre les membres du Parlement britannique. Soupçonné d'espionnage, il doit dorénavant montrer patte blanche…

    27 Mai 2016
  • Robert Redford sauve un cheval

    Vivre ensembleSur le tournage de son dernier film, l’acteur américain âgé de 79 ans s’est porté au secours d’un cheval en détresse. Le héros de « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » n’a jamais aussi bien porté son nom.

    12 Août 2016
  • Vidéo : les animaux câlins

    Vivre ensembleLe 21 janvier nous avons célébré la journée internationale des câlins. L’occasion de faire une pause tendresse avec des photos d’animaux sauvages ou domestiques, en plein moment de détente et de douceur.

    23 Janvier 2017
  • Découvrez l’histoire de Nemo, le nouveau chien de l’Élysée

    Vivre ensembleDepuis Georges Pompidou, tous les présidents de la Ve République ont eu un chien pendant leur mandat. Emmanuel et Brigitte Macron n’ont pas dérogé à la règle, mais pour la première fois, ils ont adopté Nemo, leur nouveau compagnon, dans un refuge. Un geste fort, qui a transformé le « premier chien de France » en ambassadeur de la cause animale.

    26 Septembre 2017
  • A 11 ans, il saute à l'eau pour sauver deux chiots de la noyade

    Vivre ensembleAlors qu'il se promenait le long de la Charente avec ses grands-parents, Enzo, un jeune garçon âgé de 11 ans assiste à une scène surréaliste. Une femme jette des chiots du haut d'un pont. Sans hésiter, il saute dans l'eau pour sauver deux jeunes beagles.

    10 Mai 2016
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015
  • AnonyMouse : de l’art pour les souris

    Vivre ensembleA Malmö, en Suède, des miniboutiques ont fleuri dans la ville grâce à un mystérieux collectif d’artistes. Ces œuvres donnent, avec plein d’humour et de poésie, une place insolite aux souris dans la ville.

    29 Mars 2017
  • Après neuf ans d'absence, le chat Moubli est de retour

    Vivre ensembleIl s’appelle Moubli. Et ses propriétaires avaient oublié son existence après sa disparition il y a neuf ans. Jusqu’à ce jour où l’appel téléphonique d’un refuge le fait réapparaître…

    05 Septembre 2016