En France, peut-on acheter un serpent venimeux en ligne ?


  • En France, peut-on acheter un serpent venimeux en ligne ?Photo : DR
  • N.A.C./ Reptiles

    Après qu’une jeune Chinoise est décédée après une morsure par le serpent venimeux qu’elle avait acheté quelques jours plus tôt, la question se pose de savoir si un tel accident serait possible en France.

    Une jeune femme de 21 ans est morte le 17 juillet 2018 après avoir été mordue par un serpent venimeux acheté sur un site Internet. La jeune Chinoise, originaire de la province du Shaanxi, avait commandé quelques jours plus tôt, sur une plateforme chinoise, un bongare rayé, une espèce de serpent très venimeuse. Le venin du reptile était destiné à des fins alimentaires pour fabriquer du vin médicinal traditionnel, très prisé en Chine. Le service de transport qui a livré la jeune femme ne savait pas ce que contenait le colis. Est-ce qu’une telle situation pourrait se passer en France ? Karim Adoues, directeur de la Ferme Tropicale à Paris nous donne quelques explications.  

    Animaux-online.com : En France, une telle chose pourrait-elle exister ?

    Karim Daoues : Non, en France on ne peut pas s’approvisionner et se faire livrer des serpents venimeux chez soi. En Chine, il est habituel d’acheter ces serpents à des fins alimentaires, c’est dans leur culture. En France, ces mêmes animaux sont achetés uniquement en tant que nac exotiques, pour la compagnie. Les personnes qui souhaitent s’en procurer illégalement vont directement à l’étranger par les routes pour les chercher. Car dans notre pays, les lois administratives sont très strictes pour dissuader au maximum les personnes qui voudraient faire pareil. Il existe, bien sûr, quelques éleveurs qui doivent montrer patte blanche pour les vendre et noter scrupuleusement toutes les entrées et les sorties. Si jamais quelqu’un s’amuse à mettre en vente en ligne un serpent venimeux dangereux sans la mention « capacitaires uniquement », les instances vont le repérer immédiatement. Mais les lois ne sont pas aussi dures en Allemagne, par exemple, où on peut très facilement acheter des serpents venimeux sur Internet.

    La jeune femme chinoise a pu acheter ce reptile très facilement sans besoin de montrer des compétences à détenir un tel animal. En France, qu’en est-il ?

    En Chine, par exemple, les lois ne sont pas réellement appliquées et le marché des serpents venimeux est très libre. C’est pourquoi c’est très simple de se procurer un de ces reptiles. En France, pour posséder un serpent venimeux faisant partie de la liste des espèces dangereuses définie par l’arrêté du 21 novembre 1997, il faut deux types d’autorisation. Un certificat de capacité reconnu par l’administration qui atteste de vos compétences à élever ou détenir une de ces espèces. Ensuite, il faut aussi une autorisation d’ouverture d’établissement. Même les particuliers qui les détiennent chez eux doivent avoir les structures nécessaires pour les garder en captivité. En Allemagne, une bonne assurance suffit.

    Existe-t-il un marché pour ce type d’animaux en France ?

    D’abord, il faut savoir que les serpents venimeux n’ont pas de réelle valeur marchande chez nous. Ils ne sont pas coûteux à l’achat. Pour donner un exemple, un cobra d’une espèce classique vaut 50 euros à peu près. Ensuite, c’est très compliqué de vendre ces animaux. Déjà, il y a une responsabilité morale puisque l’on vend un animal dangereux, potentiellement mortel. S’ajoute à cela d’énormes contraintes administratives concernant la capacité. Toutes ces obligations rendent le marché faible. Il n’y a quasiment pas d’acheteurs. En magasin, si on remplit toutes les conditions, on peut en avoir sauf qu’on ne peut pas les exposer à un public car il ne faut pas d’incitation à la vente de ce genre de serpents. Les ventes se font principalement entre éleveurs passionnés. Il y a bien sûr des particuliers qui en ont certains avec autorisation, d’autres sans mais ils s’exposent à de lourdes sanctions.

    Quelles sanctions ?

    Un particulier qui s’amuse à garder de tels serpents sans aucune autorisation ni certificat s’expose à une amende de 150 000 euros et trois ans de prison. C’est une exploitation d’un établissement sans certificat de capacité ni autorisation d’ouverture d’établissement qui est punie par le code de l’environnement. En pratique, les peines ne s’élèvent qu’à quelques milliers d’euros. Les animaux sont bien sûr saisis et euthanasiés la plupart du temps car il n’y a pas assez de place dans les structures qui pourraient les accueillir.

     

     

     


    Autres articles à lire

  • Des cailles en pagaille

    N.A.C.Moins courantes que les poules, elles sont très intéressantes dans un poulailler… à condition de venir du Japon.

    04 Juin 2017
  • Mon cobaye est-il obèse ?

    N.A.C.Comment distinguer un cochon d'Inde bien en chair d'un autre en surpoids ? Animaux-online vous donne quelques clés pour faire la différence.

    17 Décembre 2015
  • Jouez avec votre lapin

    N.A.C.Les lapins adorent jouer seuls (creuser, gratter, ronger, sauter partout, pousser ou lancer des petits objets, passer dans des tunnels...), entre eux mais aussi avec leur maître.

    04 Décembre 2016
  • Mon hamster s’est cassé une patte

    N.A.C.Lorsqu’un hamster est victime d’une fracture, suite à une chute, ou parce qu’il s’est coincé une patte dans les barreaux ou dans la roue, une visite chez le vétérinaire est indispensable.

    03 Juin 2016
  • Nidifuge ou nidicole ?

    N.A.C.Si le rat, le cochon d’inde ou le chinchilla sont des petits mammifères de compagnie, certains mettent plus de temps que d’autres à s’émanciper de leurs parents.

    01 Décembre 2018
  • Poisson rouge : offrez-lui l'aquarium qu'il mérite

    N.A.C.On associe souvent le poisson rouge à son aquarium, une boule de verre dans lequel il tourne en rond toute sa vie. Pourtant, le choix de son lieu de vie est important si on ne veut pas qu’il devienne maboule…

    24 Décembre 2018
  • Basse-cour: attention aux poussins

    N.A.C.Il est tentant de commencer son poulailler avec ces adorables boules de duvet, mais cela nécessite une vraie expertise.

    02 Mai 2017
  • Bien nourrir ses poules

    N.A.C.A vos crayons et vos balances ! Pour avoir des gallinacés en bonne santé, rien de tel que de composer leur menu.

    14 Juillet 2016
  • Poules : des bains de poussière de luxe

    N.A.C.Comme la plupart des oiseaux, les poules adorent se rouler dans la poussière du jardin ou de la basse-cour. Et c'est bon pour leur santé.

    01 Février 2017
  • Allergique aux oiseaux ?

    N.A.C.Tout comme certains sont allergiques aux poils de chat ou de lapin, on peut avoir des réactions très désagréables dans un environnement où vivent des oiseaux. Animaux-online vous conseille pour réduire les risques de déclencher écoulement du nez, yeux rouges, boutons sur la peau, éternuement et toux.

    15 Janvier 2016
  • Les NAC entre chiens et chats

    N.A.C.Nous sommes nombreux à vouloir faire vivre sous le même toit tous les animaux que l’on aime. Pourtant, la plupart des NAC cohabitent mal avec un chien ou un chat. Question d’instinct…

    21 Mars 2020
  • Des insectes pour ma gerbille !

    N.A.C.Les gerbilles sont des rongeurs omnivores, c’est-à-dire qu’elles ne dédaignent pas une source régulière de protéines animales. Animaux-online vous conseille.

    15 Février 2016
  • Planquez vos chocolats !

    N.A.C.Réveillon, Saint-Valentin, Pâques autant d'occasions de recevoir des chocolats ? Animaux-Online vous conseille la vigilance pour prémunir de toute intoxication vos rongeurs.

    28 Mars 2016
  • Un foin au top pour vos rongeurs

    N.A.C.Aérez, ventilez, brassez … de l'air ? Non, le foin destiné à vos rongeurs. Retrouvez d'autres conseils d'animaux-online bien utiles pour le conserver en bon état le plus longtemps possible.

    13 Novembre 2015
  • Cobayes et lapins font-ils bon ménage ?

    N.A.C.Quand un lapin et u cobaye vivent ensemble, on a souvent l'impression que tout se passe bien entre-eux. Pourtant, c'est deux espèces sont tout simplement incompatibles.

    01 Avril 2016
  • Un poisson mangeur de terre

    N.A.C.Mangeur de terre, c'est le surnom de ce cichlidé qui lui vient de son habitude de filtrer le substrat pour en retirer les animalcules dont il se nourrit.

    05 Août 2018
  • Bien nourrir votre rat

    N.A.C.Opportuniste, omnivore, ce petit rongeur mange de tout... mais pas n’importe quoi !

    07 Juillet 2017
  • Que-dois je donner à manger à mon lapin ?

    N.A.C.Votre lapin fait la fine bouche et vous ne savez plus quoi lui donner à manger ? Animaux-online vous prodigue ses conseils pour le garder en forme.

    13 Décembre 2015
  • NAC : en route pour les vacances

    N.A.C.Si vous partez en vacances avec votre petit mammifère, il suffit de suivre quelques conseils pour que tout se passe bien.

    09 Juin 2019
  • Peut-on vraiment parler de lapins ou hamsters « nains » ?

    N.A.C.Marie-Sophie Germain, notre spécialiste des NAC, nous explique la différence entre un animal atteint de nanisme, et un lapin ou un hamster en parfaite santé, mais au mini format.

    05 Janvier 2018