Kalina Raskin : le vivant pour inspiration


  • Kalina Raskin : le vivant pour inspirationPhoto : DR
  • Vivre ensemble

    Ne vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    Responsable Développement CEEBIOS, Kalina Raskin a promu le biomimétisme pour l’innovation responsable au sein de l’agence Paris Région Entreprises. Elle est aujourd’hui chargée du développement scientifique du Centre européen dédié au biomimétisme (Ceebios). 

     

    Animaux-online.com : Qu’est-ce que le biomimétisme ?

    Kalina Raskin : Le biomimétisme repose sur l’observation des systèmes naturels, sélectionnés par 3,8 milliards d’années d’évolution, pour créer de nouveaux produits, services et modèles d’organisation durables. Une définition normée propose une définition du biomimétisme comme étant à la fois :

    • une bio-inspiration : c’est-à-dire une approche créative basée sur l’observation des systèmes biologiques

    • une biomimétique qui est la coopération interdisciplinaire de la biologie et de la technologie ou d’autres domaines d’innovation dans le but de résoudre des problèmes pratiques par le biais de l’analyse fonctionnelle des systèmes biologiques, de leur abstraction en modèles ainsi que le transfert et l’application de ces modèles à la solution

    • Et le biomimétisme qui est à la fois une philosophie et des approches conceptuelles interdisciplinaires prenant pour modèle la nature afin de relever les défis du développement durable  (social, environnemental et économique).

    (Source : ISO 18458)

    Animaux-online.com : Comment vous êtes-vous intéressée aux animaux dans le cadre de votre parcours universitaire et professionnel ?

    Kalina Raskin : Je suis de formation initiale ingénieur physico-chimiste et j’ai eu la chance de pouvoir suivre le cursus pluridisciplinaire de l’ESPCI Paris Tech, une des rares écoles proposant une formation scientifique de haut niveau en physique, chimie mais aussi biologie. Ayant un goût personnel particulier pour la biologie, je me suis ensuite engagée dans un doctorat de neurosciences.

    Souhaitant mettre à profit cette formation pluridisciplinaire au service de l’innovation responsable et durable, je me suis investie dans le biomimétisme à partir de 2011. J’ai commencé à m’impliquer dans le déploiement du biomimétisme d’abord en tant que bénévole au sein de l’ONG Biomimicry Europa, puis j’ai été embauchée par l’agence publique Paris Région Entreprises, pour enfin prendre les rênes du CEEBIOS à partir de 2014. Le CEEBIOS est aujourd’hui reconnu par les acteurs académiques, institutionnels et privés comme le réseau de compétences et centre de ressources nationales sur le biomimétisme.

    Animaux-online.com : Pouvez-vous nous donner des exemples d’innovations humaines bio-inspirées ?

    Kalina Raskin : Les plus connus de tous sont le nez du TGV Shinkansen, inspiré du bec du martin pêcheur, ou encore les winglets des avions inspirés des rapaces… Mais en me restreignant au règne animal (et donc en excluant le végétal et le bactérien), et en puisant parmi les exemples français plus récents, je peux vous cite Hemarina qui développe un sang universel basé sur la compréhension de la physiologie du ver arénicole de nos plages bretonnes. Il y a aussi Geckobiomedical qui développe une colle chirurgicale inspirée de la salive d’un ver marin produisant une gaine de sable avec son mucus pour capter des nano et micropolluants. Eel energy développe des hydroliennes inspirées de l’ondulation des organismes marins et Wave et Corwave développe des pompes inspirées de l’ondulation des organismes marins… Mais il y en a plein d’autres.

    (Garcia La Torre, 2012)

    Animaux-online.com : Dans quels domaines les animaux nous inspirent-ils le plus (mécanique, chimie ?)

    Kalina Raskin : A l’échelle internationale mais aussi nationale, c’est principalement dans les domaines de la chimie et des matériaux que l’approche biomimétique est la plus utilisée comme en attestent les publications scientifiques et les brevets (E. Snell Rod, 2016). Le domaine de la gestion de l’information, en particulier la robotique, est un domaine historiquement très investi dans le biomimétisme.

     

    Animaux-online.com : Depuis quand les animaux inspirent-ils l’homme ? Léonard de Vinci a-t-il été le premier bio-inventeur ? 

    Kalina Raskin : L’homme s’inspire probablement des autres animaux depuis sa propre origine par l’imitation des techniques de chasse. Léonard de Vinci est en effet un des pionniers dans une approche d’ingénierie bio-inspirée. Depuis, il y en a eu plein d’autres…

     

    Animaux-online.com : Si les animaux nous inspirent tant, cela signifie-t-il qu’ils sont plus intelligents que l’homme ?

    Kalina Raskin : La question de l’intelligence dépend surtout du contexte dans lequel on observe une réponse à un problème donné. Le vivant et, entre autres, les animaux ont été sélectionnés pour prospérer dans un environnement contraint. Les espèces qu’on observe aujourd’hui sont donc le fruit de cette sélection, et peuvent servir de modèle pour nos systèmes de production, de consommation et d’organisation actuellement remis en question. Toutefois, l’évolution n’est pas guidée de façon consciente ni par « intelligence » au sens commun du terme.

     

    Animaux-online.com : Les animaux inspirent-ils aussi nos inventions « immatérielles » comme le numérique, l’informatique, etc. ?

    Kalina Raskin : L’informatique est même l’un des domaines de l’aire industrielle qui s’est le plus inspiré des organismes vivants par les mathématiques des systèmes complexes : intelligence des essaims (fourmis, abeilles, oiseaux, poissons…) mais aussi réseaux de neurones, automates cellulaires. La plupart des algorithmes tournant derrière nos Smartphones et ordinateurs font appel à ces modèles mathématiques. Les entreprises Eurobios et Ubiant se servent notamment de ces modèles.

    Pour participer à l'université d'été, c'est ici


    Autres articles à lire

  • Coronavirus : les vétérinaires prêts à seconder les médecins

    Vivre ensembleUne seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19.

    01 Avril 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • L'ambition d'une vie meilleure ensemble

    Vivre ensembleLancé il y a un an en Europe, le programme Purina in Society a été l’objet d’un premier bilan à Londres, le 23 novembre. Initié par Nestle Purina PetCare Emena, il fixe 10 engagements pour que la société favorise la présence de l’animal auprès de l’homme. Lors de cette réunion, quatre objectifs ont été au cœur des présentations.

    28 Novembre 2017
  • Les Britanniques inquiets de l’importation de maladies canines

    Vivre ensembleDepuis la fin de la quarantaine prononcée en février 2000, les chats et les chiens de compagnie peuvent entrer librement sur le territoire britannique. La communauté vétérinaire s'inquiète du risque de contamination que ces échanges représentent pour les animaux insulaires.

    22 Avril 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Charlotte Duranton

    Vivre ensembleCharlotte Duranton est éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    01 Septembre 2016
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019
  • Un autocollant pour signaler la présence d’animaux en cas d’incendie

    Vivre ensembleL’initiative vient de Belgique et de Suisse, où des élus et des associations proposent aux propriétaires d’animaux domestiques de coller une étiquette sur leur maison afin d’augmenter les chances de survie de leurs chats, chiens ou NAC en cas d’incendie.

    20 Novembre 2017
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020