Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chienne


  • Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chiennePhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Séparé de sa compagne, un homme a obtenu un droit de visite pour garder contact avec sa petite yorkshire. La justice a ainsi reconnu les liens effectifs reliant l’homme à son animal.

    Avec AFP

    Empêché de voir sa chienne depuis sa séparation d'avec sa compagne, un Brésilien a obtenu d'une cour d'appel un droit de visite, comme s'il s'agissait d'un enfant. Le Tribunal supérieur de justice du Brésil (STJ) a confirmé en début de semaine la décision d'un juge de Sao Paulo (sud) l'autorisant à voir la petite yorkshire terrier les week-ends, les jours fériés et pendant les fêtes de fin d'année.

    La chienne demeurait chez le couple depuis 2008, mais le plaignant s'est dit « extrêmement angoissé » du fait que son ex-compagne « l'empêche d'entrer en contact » avec l'animal depuis leur séparation, en 2011, a indiqué le STJ dans un communiqué. La cour d'appel a également déterminé qu'il pourrait « également prendre part à des activités telles qu'emmener l'animal chez le vétérinaire ». Lors de l'audience, le juge Luis Felipe Salomão a affirmé que son intention n'était pas « d'humaniser l'animal » ni d'appliquer à ce cas les règles du droit de visite parental. Mais le magistrat a souligné qu'il ne pouvait pas « fermer les yeux sur les liens affectifs » entre le plaignant et sa chienne.

    Une évolution du statut de l’animal

    La place occupée par l’animal de compagnie ne cesse d’évoluer dans les foyers, au point d’occuper le statut de membre à part entière de la famille. En France, cette reconnaissance sociétale s’est traduite par une modification du statut de l’animal dans le Code civil. En 2015, il n’est plus considéré comme « un bien meuble » mais il est reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité ». Malgré cette réforme, les animaux ne se sont toujours pas vu reconnaître de personnalité juridique. En cas de séparation ou de divorce, l’animal de compagnie suit donc le partage des « biens » communs du couple… Si ce dernier ne parvient pas à trouver un accord pour la garde de l’animal, il reviendra à un juge de trancher selon le cas de figure (marié ou non, avec ou sans contrat de mariage, acquisition avant ou pendant le mariage etc.) Le plus souvent, les deux parties arrivent à trouver un accord à l’amiable. La personne qui a la garde des enfants apparaît alors comme la plus susceptible de garder l’animal, au nom des liens affectifs tissés avec les différents membres de la famille. Mais plusieurs autres solutions peuvent être envisagées par les ex-conjoints, notamment la possibiité de venir rendre visite à l’animal, ou bien encore la garde alternée !

    En Italie, un cas très médiatisé a également été révélateur de l’évolution des mentalités autour de la place occupée par les animaux dans la vie de leur propriétaire. Une employée d’une université a obtenu deux jours de congés payés pour faire soigner son chien. La raison invoquée : « motif grave ou familial ». Dans le cas de certaines sociétés, particulièrement sensibilisées à la cause animale, comme Petplan au Rauyaume-Uni, il est aussi possible d’obtenir un congé pawternity (« patte-ternité ») permettant aux employés de prendre des jours de congés payés lorsqu’ils accueillent un nouvel animal chez eux… Mais ce genre d’exemple reste encore exceptionnel dans le monde du travail.


    Autres articles à lire

  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Actualité animalière : ce qu'il ne fallait pas manquer en 2020

    Vivre ensembleL'année 2021 commence et laisse derrière elle douze mois de crise, de catastrophes, mais aussi de bonnes nouvelles et d'avancées ; bref, de temps forts sur lesquels la rédaction d'Animaux-online s'est repenchée pour vous livrer les souvenirs d'une année pour le moins riche en actualité...

    01 Janvier 2021
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Le chien est le meilleur ami de l’enfant dans la famille

    Vivre ensembleUne étude britannique révèle que les enfants s’entendent mieux avec leur animal de compagnie qu’avec leur propre frère et sœur au sein d’une famille : parmi nos amis à quatre pattes, les chiens se montrent particulièrement bons compagnons pour leur jeune maitre.

    26 Janvier 2017
  • Les enfants ne reconnaissent pas les signes de peur chez le chien

    Vivre ensembleUne récente étude britannique montre que les jeunes enfants ne savent pas reconnaître les signes de la peur chez le chien. Une méconnaissance qui les rend plus vulnérables aux morsures. En France, un programme à destination des primaires vise à les familiariser avec les postures des chiens.

    15 Septembre 2016
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Un autocollant pour signaler la présence d’animaux en cas d’incendie

    Vivre ensembleL’initiative vient de Belgique et de Suisse, où des élus et des associations proposent aux propriétaires d’animaux domestiques de coller une étiquette sur leur maison afin d’augmenter les chances de survie de leurs chats, chiens ou NAC en cas d’incendie.

    20 Novembre 2017
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Les déficients visuels sont-ils formés pour accueillir un chien guide?

    Vivre ensembleLorsqu’on parle des chiens guides, on imagine immédiatement l’importante formation dont ils ont bénéficié pour devenir des anges gardiens hors pair. Mais il faut savoir que les personnes déficientes visuelles sont triées sur le volet et suivent également une formation complète les préparant à accueillir un être vivant dans leur quotidien.

    31 Juillet 2019
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • Delphinariums : vers la fin de la captivité ?

    Vivre ensembleDe l’autre côté de l’Atlantique, les défenseurs de la cause animale se mobilisent aussi devant les delphinariums. Tout comme en France, les activistes dénoncent la captivité, les conditions de vie des cétacés dans les parcs et militent pour la fin des delphinariums.

    25 Juillet 2018
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Les animaux surveillent nos faits et gestes

    Vivre ensembleSi nous avons parfois des difficultés à comprendre la communication gestuelle, les chiens, eux, l’utilisent au quotidien pour s’exprimer et surtout mieux nous cerner.

    27 Novembre 2019
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • Au programme de Pet Revolution : le plaisir de manger pour nos animaux

    Vivre ensemble'Pet Revolution, l'Animal en marche' est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, le Dr Franck Péron animera une intervention intitulée « Le plaisir de bien manger ».

    17 Juillet 2017
  • Colloque « One Health » : zoom sur les coronavirus des animaux

    Vivre ensembleParce que les santés humaine, animale et environnementale sont interdépendantes, le groupe 1Healthmedia organise, les 17 et 18 décembre, en partenariat avec TF1, un colloque sur le sujet. Sophie Le Poder, professeur de virologie à l’école nationale vétérinaire d’Alfort, interviendra ce vendredi, à 14 h, pour nous parler des coronaviroses animales. Un sujet d’actualité…

    17 Décembre 2020