Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal


  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animalPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Le sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    Avec AFP.

    La Fondation 30 Millions d’Amis y voit « un signe des temps » des plus encourageants : le baccalauréat de cette année a mis en avant la question du rapport de l’homme à l’animal. Le sujet du bac de français, soumis lundi 18 juin aux candidats des bacs S et ES, en a ainsi étonné plus d’un. « J’ai jamais autant défendu la cause animale que pendant ces 4 h », pouvait-on lire sur Twitter, où le sujet a beaucoup fait réagir, ou bien encore « Pour une fois que les sujets de bac traitent de sujets d’actualité et surtout de la protection animale ! Une grande avancée ! »

    Le corpus présenté aux élèves proposait quatre textes de grands auteurs classiques, tous en rapport avec l’animal : des extraits tirés des Essais de Montaigne, du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes de Rousseau, l'article « Bêtes » écrit par Voltaire pour le Dictionnaire philosophique et « Qui sait si l'âme des bêtes va en bas ? » tiré du Temps, ce grand sculpteur de Marguerite Yourcenar.

    Les candidats devaient ensuite, au choix, commenter l'article de Voltaire, disserter sur le sujet : « La littérature vous semble-t-elle un moyen efficace pour émouvoir le lecteur et dénoncer les cruautés commises par les hommes ? » ou écrire un article cherchant à montrer la nécessité de promulguer une Déclaration des droits de l'animal. Alors que le statut de l’animal, désormais reconnu comme un être sensible, a récemment évolué dans le Code civil, que les lanceurs d’alertes tels que l’association L214 font prendre conscience de la souffrance des animaux dits de rentes, que les scientifiques nous mettent en garde contre la sixième extinction de masse des espèces ou bien encore que les animaux de compagnie sont de plus en plus considérés comme des êtres à part entière au sein des familles, ce bac de français fait fortement écho à l’actualité.

    Il a également le mérite de nous faire découvrir ou redécouvrir les textes de grands penseurs et les questionnements sur notre rapport à l’animal qui, eux, ne datent pas d’hier. Au XVIe siècle, Montaigne exprimait dans ses Essais son rejet de la vénerie, un « spectacle très déplaisant », tandis qu’au XVIIIe siècle, Voltaire s’attaquait « à la théorie élaborée par Descartes selon laquelle les animaux sont des "machines" », et Rousseau reconnaissait déjà le caractère sensible de l’animal ! Plus proche de nous, Marguerite Yourcenar nous laisse un très beau texte, fort et engagé, paru dans un essai de 1983.

    « Tu ne feras pas souffrir les animaux, ou du moins tu ne les feras souffrir que le moins possible. Ils ont leurs droits et leur dignité comme toi-même », est assurément une admonition bien modeste ; dans l’état actuel des esprits, elle est, hélas, quasi subversive. Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l’ignorance, l’indifférence, la cruauté, qui d’ailleurs ne s’exercent si souvent contre l’homme que parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes. Rappelons-nous, puisqu’il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu’il y aurait moins d’enfants martyrs s’il y avait moins d’animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n’avions pas pris l’habitude de fourgons où des bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en route vers l’abattoir, moins de gibier humain descendu d’un coup de feu si le goût et l’habitude de tuer n’étaient l’apanage des chasseurs. Et dans l’humble mesure du possible, changeons (c’est-à-dire améliorons s’il se peut) la vie.*

     

    * Marguerite Yourcenar, Le Temps, ce grand sculpteur, « Qui sait si l’âme des bêtes va en bas ? » (1983)


    Autres articles à lire

  • L’association Gamelles Pleines, lauréate du prix BetterwithPets

    Vivre ensembleCette année encore, le prix international Purina BetterwithPets a récompensé des initiatives mettant en avant le lien si fort qui unit les hommes aux animaux. L’association française Gamelles Pleines, qui aide les sans-abri et leurs chiens au quotidien, a obtenu la deuxième place du podium. Bravo à eux !

    16 Juin 2020
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • L'ambition d'une vie meilleure ensemble

    Vivre ensembleLancé il y a un an en Europe, le programme Purina in Society a été l’objet d’un premier bilan à Londres, le 23 novembre. Initié par Nestle Purina PetCare Emena, il fixe 10 engagements pour que la société favorise la présence de l’animal auprès de l’homme. Lors de cette réunion, quatre objectifs ont été au cœur des présentations.

    28 Novembre 2017
  • Nicolas Hulot quitte le gouvernement

    Vivre ensembleEn plein direct au micro de France Inter, le ministre en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, annonce qu’il quitte le gouvernement. Se sentant sans influence, il préfère jeter l'éponge…

    28 Août 2018
  • Les animaux surveillent nos faits et gestes

    Vivre ensembleSi nous avons parfois des difficultés à comprendre la communication gestuelle, les chiens, eux, l’utilisent au quotidien pour s’exprimer et surtout mieux nous cerner.

    27 Novembre 2019
  • Université d'été de l'animal 2017 : Chris Herzfeld

    Vivre ensembleChris Herzfeld est philosophe et historienne des sciences, ainsi qu’artiste, passionnée par les grands singes. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme » (qui se déroulera du 25 au 27 août prochains), intitulée « Adoptions interspécifiques et intelligences partagées : Cinq chimpanzés en famille ». Rencontre.

    19 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet

    Vivre ensembleÉléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin 'Dog Revolution' consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    05 Septembre 2016
  • Les intervenants de Pet Revolution : AVA et la fin de vie des animaux

    Vivre ensembleCes moments difficiles de la vieillesse et de la fin de vie de nos animaux est l’un des sujets abordés par le séminaire « Pet Revolution, L’Animal en Marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains. Maud Lefèvre, responsable des soigneurs au refuge AVA, présente en avant-première pour Animaux-Online son travail et les principales interrogations autour du « bien mourir ».

    20 Juillet 2017
  • Coronavirus : les vétérinaires prêts à seconder les médecins

    Vivre ensembleUne seule santé : les vétérinaires de France ont répondu massivement à l'appel des ministères de la Santé et de l'Agriculture pour prêter main forte aux médecins dans la lutte contre le Covid-19.

    01 Avril 2020
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Au programme de Pet Revolution : l’éducation pour les chiens de refuge

    Vivre ensembleFavoriser leur bien-être, faciliter les adoptions, limiter les retours : l’éducation des chiens dans les refuges est un travail essentiel mené par l’éducatrice canine Catherine Collignon auprès de la SPA. Elle partagera son expérience lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains.

    01 Août 2017
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Les animaux ont-ils un effet sur l’anxiété de leur propriétaire ?

    Vivre ensembleUne étudiante en psychologie publie un questionnaire en ligne afin d’étudier les liens entre la présence de nos animaux de compagnie et notre niveau de stress.

    19 Avril 2018
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil

    Vivre ensembleJusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    21 Septembre 2017
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Université d'été de l’animal 2017 : Cécile Gilbert-Kawano

    Vivre ensembleCécile Gilbert-Kawano est experte en intelligence émotionnelle et institutrice certifiée Eponaquest, une approche de développement personnel auprès des chevaux. Elle animera des ateliers équestres et participatifs lors de l’Université d’été « L'Animal et l'homme », les 25 et 26 août. Rencontre

    06 Juillet 2017
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016