Une classe de CM1-CM2 crée une chanson pour sauver les abeilles


  • Une classe de CM1-CM2  crée une chanson pour sauver les abeillesPhoto : Capture écran vidéo
  • Faune sauvage/ Insectes

    À l’occasion des Apidays, du 14 au 16 juin, des élèves de primaire s’engagent pour la protection des abeilles à travers une chanson : « Save the bees ». En France, 30 % des abeilles disparaissent chaque année.

    La ritournelle est efficace, le refrain accrocheur et le clip plutôt rigolo : une belle réussite pour ce projet de chanson mené à l’école publique de Camors (Morbihan) par des élèves de deux classes de CM1-CM2, âgés de 9 à 11 ans. Mais ce sont surtout les paroles engagées en faveur des abeilles qui retiennent l’attention. Help me please, save the bees (Aidez-moi s’il vous plaît à sauver les abeilles) : le texte multilingue – français, anglais, allemand et espagnol – met en avant le rôle essentiel de pollinisateur des abeilles, et dénonce l’utilisation de certains produits chimiques contribuant à la disparition des butineuses.

    Initialement, cette chanson a été réalisée dans le cadre d’un projet pédagogique mêlant apprentissage des langues et apprentissage musical. Le thème des abeilles a été choisi par les élèves et leurs professeurs, « particulièrement sensibles aux questions environnementales et à la sauvegarde des abeilles », détaille dans un communiqué  l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF), qui soutient cette chanson et n’hésite pas à en faire la promotion à l’occasion de son grand rendez-vous annuel des APIdays.

    Les 14, 15 et 16 juin, l’UNAF organise en effet la 9e édition de cette manifestation, partout en France, auprès de 130 sites partenaires. Comme les années précédentes, de nombreuses animations, ateliers, expositions, projections de films sont organisées gratuitement pour sensibiliser le grand public au rôle des abeilles et aux menaces de plus en plus fortes auxquelles elles doivent faire face. Notamment l’utilisation, en agriculture, de pesticides particulièrement néfastes pour les abeilles : les fameux néonicotinoïdes. Ces produits s’attaquent au système nerveux des insectes, les désorientent et les affaiblissent.

    L’abeille au centre de nos assiettes

    Le thème choisi cette année pour les APIdays : « sans abeilles, notre assiette aurait moins de saveurs » est donc directement tourné vers l’agriculture, avec la volonté de montrer qu’apiculteurs, agriculteurs et consommateurs ont un combat commun à mener. « Nous en avons encore peu conscience, mais grâce aux abeilles, nous consommons une grande diversité de fruits, (cerises, fraises, poires, pommes, framboises, pêches, abricots, kiwis, etc.), de légumes (courgettes, tomates, poivrons, carottes, oignons, etc.) et d'oléagineux (tournesol, colza, etc.) sans oublier les cultures fourragères (luzerne, trèfle, etc.) ainsi que le café et le chocolat et, d'une certaine manière, le beurre et tous les laitages », indique l’UNAF. Diversité, qualité et quantité de notre alimentation quotidienne dépendent ainsi directement des abeilles et des différents insectes pollinisateurs.

    Or, en 30 ans, entre 75 et 80 % des insectes ont disparu en Europe selon les estimations des chercheurs. En France, la mortalité des abeilles est en moyenne de 30 à 35 % par an. Dans un cas comme dans l’autre, l’agriculture intensive et l’utilisation de pesticides sont directement pointées du doigt, même si plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Au printemps 2018, les apiculteurs français ont eu la désagréable surprise de constater des taux anormalement élevés de mortalité dans leurs ruches. Mauvaises conditions climatiques de l’hiver, maladies ou bien encore invasion d’espèces exotiques (comme le frelon asiatique) peuvent expliquer en partie le phénomène. Mais pour les apiculteurs, la contamination chimique et quasi omniprésente des pesticides dans l’environnement fragilise les colonies d’abeilles qui ne sont plus capables de résister aux multiples autres facteurs de stress auxquels elles sont exposées. C’est pourquoi l’UNAF milite activement pour une évolution de nos modes d’agriculture et « le retrait total de tous les pesticides néonicotinoïdes ».

    Un chemin que semblent vouloir emprunter la France et l’Union européenne. Au sein de notre pays, la loi sur la biodiversité de 2016 prévoit l’interdiction des néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 2018. Cependant, des dérogations seront encore possibles jusqu'au 1er juillet 2020. Au niveau européen, trois néonicotinoïdes – clothianidine, thiaméthoxame et imidaclopride – ont été interdits dans toutes les cultures en plein champ, ce qui représente une véritable victoire pour les apiculteurs et les environnementalistes.

     

    L'ensemble du programme des APIdays est à retrouver sur le site abeillesentinelle.net


    Autres articles à lire

  • Les abeilles à la conquête des villes

    Faune sauvageLes ruches, et par conséquent les abeilles, investissent de plus en plus la ville. Et ce n’est pas pour rien ! Dominique Cena, apiculteur dans le Val-de-Marne, nous en explique les raisons.

    04 Avril 2019
  • Le chikungunya atteint l'Espagne, un cas détecté

    Faune sauvageUn premier cas d'un Espagnol infecté dans la Péninsule ibérique par le virus du chikungunya a été confirmé par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies.

    25 Août 2015
  • Les bourdons peuvent forcer les plantes à fleurir !

    Faune sauvageUn comportement inédit vient d’être découvert chez le bourdon ! Si ces derniers se retrouvent en manque de pollen, ils transpercent les feuilles des plantes afin de les forcer à fleurir plus rapidement. Un comportement encore baigné de mystère…

    29 Mai 2020
  • Installer une ruche dans son jardin ? Tout un art !

    Faune sauvageLes ruches séduisent de plus en plus de particuliers qui aimeraient en installer au fond de leur jardin ou sur leur toit, et ainsi contribuer à la sauvegarde des abeilles, à qui on doit (presque) tout. Mais cela ne doit pas se faire sur un coup de tête ! Dominique Cena, apiculteur dans le Val-de-Marne, nous donne quelques conseils.

    12 Avril 2019
  • La rentrée des petites bêtes

    Faune sauvageL’été passé, les petites bêtes savent que l’heure est venue pour elles de chercher un lieu douillet pour se réfugier au chaud pendant l’hiver. Si certaines se glissent dans nos garde-manger, d’autres préfèrent hiberner. Avant de réapparaître au printemps...

    22 Août 2016
  • Comment les insectes passent-ils l’hiver ?

    Faune sauvageAbeilles, papillons, fourmis, cigales : mais où sont passées ces mille petites bêtes qui, aux beaux jours, fourmillent, papillonnent, bourdonnent ? L’arrivée du froid aurait-elle sonné la retraite ?

    04 Janvier 2018
  • Pourquoi faut-il s’inquiéter de l’important déclin des insectes ?

    Faune sauvageEn 30 ans, entre 75 et 80 % des insectes ont disparu en Europe selon les estimations des chercheurs. Une véritable hécatombe qui serait notamment liée à l'utilisation massive des pesticides, et qui pourrait bien être le prélude à une « catastrophe écologique majeure ».

    20 Novembre 2017
  • Découverte d’une nouvelle espèce de mante religieuse « comédienne »

    Faune sauvagePour se protéger, se reproduire ou encore se nourrir, certaines espèces sont capables d’en imiter d'autres. C’est le cas de cette mante religieuse découverte au Pérou, et mimant une guêpe pour se défendre.

    18 Octobre 2019
  • Les femelles se prostituent-elles ?

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… la prostitution.

    23 Avril 2016
  • La préservation des abeilles, un enjeu pour l’avenir

    Faune sauvageLa huitième édition des ApiDays débute ce jeudi 22 juin : pendant trois jours, des manifestations sont organisées partout en France, gratuitement, pour sensibiliser le grand public à l’inquiétant déclin de la population des abeilles, pourtant essentielles à l’équilibre de notre biodiversité.

    22 Juin 2017
  • Protéger les abeilles des pesticides : c'est oui mais en 2018

    Faune sauvageLes députés ont décidé une interdiction des néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018. Les apiculteurs de l’Unaf et d'autres associations de protection de la nature s'étaient mobilisés, à deux pas de l’Assemblée nationale, pour faire réintégrer l’amendement du 19 mars 2015 interdisant les pesticides néonicotinoïdes dans le projet de loi Biodiversité. Ils sont satisfaits mais regrettent le délai de deux ans.

    18 Mars 2016
  • Tique : Évaluer le risque de transmission de la maladie de Lyme

    Faune sauvageLa maladie de Lyme fait beaucoup parler d’elle actuellement. Parmi les maladies potentiellement transmises par les tiques, c’est en effet la plus fréquente. Il ne faut cependant pas s’alarmer à tort car il existe plusieurs moyens de prévenir la maladie.

    08 Juillet 2019
  • Les papillons, improbables victimes du mur promis par Trump

    Faune sauvageAu Texas, la construction d'une partie du 'grand et beau mur' promis par Donald Trump pour lutter contre l'immigration clandestine est sur la bonne voie. Parmi les futures victimes pourrait bien figurer la faune, en particulier les papillons.

    20 Janvier 2019
  • Installe-t-on trop de ruches en ville ?

    Faune sauvageUne récente étude scientifique, réalisée à Paris, alerte sur les dangers d’une densité trop élevée de ruches en ville. Les principaux touchés seraient nos pollinisateurs sauvages qui semblent en difficulté pour accéder aux fleurs.

    31 Octobre 2019
  • Une araignée fluo nommée en l’honneur de Cédric Villani

    Faune sauvageAraniella villanii, c’est le nom donné à une araignée récemment découverte, en hommage au mathématicien français Cédric Villani. Un clin d’œil adressé au lauréat de la médaille Fields 2010, aujourd’hui député et candidat à la mairie de Paris, qui arbore constamment une belle broche en forme d'araignée sur le revers de sa veste.

    04 Février 2020
  • C’est la fête des mares !

    Faune sauvageDu 3 au 11 juin 2017 se déroule, partout en France, la deuxième édition de la Fête des mares, afin de mettre en avant ces microzones humides qui nous rendent bien des services.

    02 Juin 2017
  • La naissance de la coccinelle ?

    Faune sauvageAvant de devenir la bête à bon dieu à la livrée rouge constellée de points noires, la coccinelle passe par plusieurs étapes de transformation. Animaux-online les décrypte.

    22 Février 2016
  • Copuler sans perdre la tête : la tactique vitale de M. Mante

    Faune sauvageL'approche est brutale, mais ils n'ont pas le choix : certains mâles mantes religieuses blessent leur partenaire pour la forcer à s'accoupler, évitant ainsi de se faire trancher la tête avant de convoler, comme certaines femelles en ont la fâcheuse habitude, selon une étude parue mercredi.

    20 Janvier 2021
  • Un million de milliards de fourmis

    Faune sauvageOrganisées en colonies très évoluées, les fourmis fonctionnent selon des règles précises. Découvrez ces insectes minuscules qui ont beaucoup à nous apprendre sur Animaux-online.

    20 Février 2016
  • Le frelon asiatique s’attaque aussi aux mouches et aux guêpes

    Faune sauvageLe frelon asiatique est considéré comme l’ennemi numéro 1 de nos abeilles. Mais des chercheurs français ont découvert qu’il s’attaquait à d’autres insectes présents en abondance comme les mouches et les guêpes.

    02 Mars 2021