Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats


  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chatsPhoto : Twitter @theAleppoCatman
  • Vivre ensemble

    Mohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements. 

    Kafr Naha -AFP

    Avec ses mains, Mohamad maintient immobile une chatte enceinte pour qu'elle puisse subir un examen échographique. Passionné par les chats depuis sa plus tendre enfance, ce Syrien a créé en zone rebelle un improbable centre de soins pour ces animaux. Depuis 2017, le refuge pour chats et sa petite clinique vétérinaire établis à Kafr Naha, dans la province septentrionale d'Alep, a accueilli plusieurs centaines de félins, mais aussi d'autres animaux.

    Vidéo

    « Si vous voulez faire preuve de compassion avec les gens, commencez d'abord par faire preuve de compassion envers les autres » êtres vivants, déclare Mohamad Alaa Jalil qui a baptisé son centre « Ernesto », du nom de son chat favori, à la fourrure touffue. Cet homme de 43 ans qui a grandi à Alep, la deuxième ville du pays, était électricien avant le début de la guerre en 2011. Il raconte qu'il se rendait alors chaque jour auprès des bouchers pour récupérer des restes de viande qu'il distribuait aux chats du quartier.

    Lorsque la guerre éclate, il se reconvertit en chauffeur d'ambulance, une activité qui ne l'empêche pas de continuer à nourrir les chats autour de lui. Mais la ville est divisée entre une partie rebelle et une autre gouvernementale et les violences commencent à faire rage. De nombreux habitants sont contraints de fuir Alep, certains laissant derrière eux leur animal domestique.

    « L'homme aux chats »

    Vite appelé « l'homme aux chats d'Alep », il recueille ainsi pas moins de 170 petits félins. Et de fil en aiguille, grâce à des dons d'amis et d'amoureux des bêtes, en particulier étrangers, il crée un premier centre de soins pour chats. Mais à la fin 2016, le régime intensifie ses bombardements meurtriers contre les quartiers rebelles puis reprend le contrôle de l'ensemble de la cité. « Nous avons fui d'un quartier à l'autre, puis nous avons dû quitter la ville », se souvient Mohamad. Déterminé à ne pas laisser derrière lui tous ces animaux, il réussit, avec l'aide d'autres passionnés, à faire sortir de la ville 22 chats. Parmi eux : Sukhoi, nommé ainsi d'après les avions de combat furtifs de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad. « Tel un Sukhoi, il se faufilait furtivement parmi les autres chats - et réussissait à leur voler de la nourriture sous leur nez », dit-il, amusé, à l'AFP.

    Mohamad Alaa Jalil - Twitter @theAleppoCatman 

    La guerre en Syrie a fait depuis 2011 plus de 350.000 morts et a déplacé plus de la moitié de la population. Les animaux n'ont pas échappé aux violences. Mohamad s'est installé début 2017 à Kafr Naha, où il a créé un nouveau centre qui accueille en ce moment 18 chats. Outre deux copieux repas offerts par jour, le centre leur fournit des soins prodigués par un vétérinaire diplômé. Et il ne se limite pas aux chats. « Nous traitons gratuitement tous les genres d'animaux : des chevaux, des vaches et même des poules », explique Mohamad. La clinique, qui fait l'objet de campagnes de financement participatif, a déjà réalisé 7.000 actes médicaux gratuits en moins d'un an.

    Nouvelles naissances

    Les clients sont souvent surpris par la qualité des soins. L'un d'eux, Mohamad Watar, s'y est rendu pour faire soigner son chat à la suite d'une intoxication alimentaire. « Je suis extrêmement surpris de voir un projet pareil prendre vie dans un contexte de guerre », dit-il. « Je les ai vus traiter toutes sortes d'animaux, c'est vraiment magnifique ». Pourtant, la guerre n'est jamais très loin: le bâtiment principal du centre porte les stigmates des tirs que s'échangent rebelles et forces pro-régime. Le mois dernier, un jeune garçon a été blessé par balles près de la clinique, selon la page Facebook en anglais du centre.

    Les animaux aussi souffrent de blessures de guerre, affirme à l'AFP le vétérinaire du centre, Mohamad Youssef. Mais l'équipe est confrontée à de « graves pénuries de médicaments vétérinaires pour les blessures ainsi que de vaccins », ajoute-t-il. La fierté du centre réside dans son équipement d'échographie pour les chattes. « Nous les examinons et établissons le nombre de foetus qu'il y a et la date de naissance prévue, et nous nous préparons à accueillir de nouvelles naissances », se réjouit le vétérinaire.


    Autres articles à lire

  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • L’association Gamelles Pleines, lauréate du prix BetterwithPets

    Vivre ensembleCette année encore, le prix international Purina BetterwithPets a récompensé des initiatives mettant en avant le lien si fort qui unit les hommes aux animaux. L’association française Gamelles Pleines, qui aide les sans-abri et leurs chiens au quotidien, a obtenu la deuxième place du podium. Bravo à eux !

    16 Juin 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Serge Pautot

    Vivre ensembleSerge Pautot est avocat au barreau de Marseille. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    23 Septembre 2016
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Université d'été de l'animal 2017 : Chris Herzfeld

    Vivre ensembleChris Herzfeld est philosophe et historienne des sciences, ainsi qu’artiste, passionnée par les grands singes. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme » (qui se déroulera du 25 au 27 août prochains), intitulée « Adoptions interspécifiques et intelligences partagées : Cinq chimpanzés en famille ». Rencontre.

    19 Juillet 2017
  • Les enfants et leur chien : une relation positive pour l’avenir

    Vivre ensembleQuand il s’agit d’acquérir un chien, l’influence des enfants serait décisive dans 20 % des cas !

    01 Septembre 2018
  • Luc Ferry : 'Le découplage est la clé pour préserver la biodiversité'

    Vivre ensembleInvité pour ouvrir le premier colloque OneHealth Joint Action, organisé par le groupe de presse 1Healthmedia, l’ancien ministre de l’Education et de la Jeunesse a présenté une analyse des quatre courants écologistes majeurs qui traversent notre société. Pour le philosophe, l’écomodernisme est le courant qui ouvre la voie à une cohabitation possible entre l’homme et les animaux…

    21 Décembre 2020
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Zoonose : les animaux peuvent-ils nous tuer ?

    Vivre ensembleComme la peste, la grippe espagnole, celle de Hong Kong ou encore la variole, la pandémie du covid-19 provient de l’animal. Pour ne pas mourir d’une pandémie qu’il ne pourrait pas maîtriser, l’homme doit-il modifier son rapport à l’animal sauvage et domestique ?

    24 Juillet 2020
  • Les intervenants de Dog Revolution : Éléonore Buffet

    Vivre ensembleÉléonore Buffet est éducateur canin, comportementaliste et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin 'Dog Revolution' consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    05 Septembre 2016
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Au programme de Pet Revolution : le plaisir de manger pour nos animaux

    Vivre ensemble'Pet Revolution, l'Animal en marche' est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, le Dr Franck Péron animera une intervention intitulée « Le plaisir de bien manger ».

    17 Juillet 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sarah Jeannin

    Vivre ensembleSarah Jeannin est psychologue clinicienne et future éthologue. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    16 Septembre 2016
  • 5 conseils pour choisir le prénom de son animal

    Vivre ensembleAprès 2016 année du « M », 2017 est officiellement l’année du « N ». Au-delà du principe bien connu « d’une lettre par année », que faut-il savoir pour bien choisir les noms de nos compagnons ? Voici les conseils de nos spécialistes.

    10 Janvier 2017
  • Actualité animalière : ce qu'il ne fallait pas manquer en 2020

    Vivre ensembleL'année 2021 commence et laisse derrière elle douze mois de crise, de catastrophes, mais aussi de bonnes nouvelles et d'avancées ; bref, de temps forts sur lesquels la rédaction d'Animaux-online s'est repenchée pour vous livrer les souvenirs d'une année pour le moins riche en actualité...

    01 Janvier 2021
  • Garder son animal en Ehpad, c’est (bientôt) possible !

    Vivre ensembleUne nouvelle association, Terpta, se bat pour proposer aux Ehpad une structure permettant aux résidents de continuer à s’occuper de leur animal, chien ou chat. Explications.

    22 Octobre 2019
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Université d'été de l'animal 2017 : Christine Rollard

    Vivre ensembleChristine Rollard est enseignante-chercheuse et arachnologue au Muséum national d’histoire naturelle. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Approche soyeuse sur les capacités des 'aragnes' ». Rencontre.

    06 Juillet 2017
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • Les animaux ont-ils un effet sur l’anxiété de leur propriétaire ?

    Vivre ensembleUne étudiante en psychologie publie un questionnaire en ligne afin d’étudier les liens entre la présence de nos animaux de compagnie et notre niveau de stress.

    19 Avril 2018