L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses


  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeusesPhoto : Capture écran vidéo L214
  • Protection/ Elevage

    L’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    À quelques jours de l’examen du projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation à l’Assemblée nationale, L214 interpelle l’opinion publique et le gouvernement sur la condition animale. Dans une nouvelle vidéo publiée lundi 14 mai, l’association dévoile des images chocs tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules, situé dans la Somme (Hauts-de-France).

    Selon L214, la vidéo a été tournée début avril 2018, dans un établissement de poules pondeuses « produisant des œufs pour Matines, premier producteur d’œufs français (3 milliards d’œufs par an) ». On peut y voir des poules confinées et en surpopulation, certaines étant déplumées, d’autres piétinant dans leurs excréments. Les images montrent également la présence d’animaux morts.

    En parallèle de ces prises de vues, la vidéo diffuse le discours du député LR Thibault Bazin défendant l’élevage, en avril dernier. Il évoquait alors des « volailles joyeuses » dans ce type d’élevages, plus aptes à vivre à l'intérieur qu’à l'extérieur. « Et puis en bâtiment, il y a un truc sympa : les copains », avait-t-il ajouté…

    Pour L214, ces « paroles contrastent fortement avec la réalité de ce qu’endurent les oiseaux ». Mais également avec une forte attente sociétale en faveur d’une amélioration des conditions de vie des animaux d’élevage. Selon un sondage Yougov, 90 % des Français seraient favorables à l'interdiction de l'élevage en cage. Certaines entreprises agroalimentaires, enseignes de distribution, ou bien encore sociétés de restauration collective et d’hôtellerie ont déjà compris cette demande, et se sont engagées « à bannir les œufs de poules en cage de leur approvisionnement au plus tard en 2025 », souligne L214.

    Une mobilisation avant le vote à l’Assemblée nationale

    Pour l’association, c’est désormais au gouvernement de prendre ses responsabilités, alors que la fin des élevages en cage des poules pondeuses faisait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. En 2017, il s’était engagé à interdire, d’ici à 2022, les œufs de poules en batterie.

    Mais le gouvernement fait désormais volte-face. À l’issue des États généraux de l’alimentation, un projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable a vu le jour, comprenant un chapitre dédié au « Respect du bien-être animal ». Or, ce dernier a été vidé de sa substance en avril, lors de son examen en commission des affaires économiques. Les différents amendements relatifs au bien-être animal, concernant la fin des élevages en cage des poules pondeuses, mais également le contrôle vidéo dans les abattoirs, ou bien encore la réduction et l’encadrement du transport d’animaux vivants, ont été rejetés.

    À partir du 22 mai, le projet de loi sera examiné en séance publique à l’Assemblée nationale. De nouveaux amendements seront alors déposés en faveur d’une amélioration de la condition animale. Pour inciter les députés à voter en faveur de ces amendements et mobiliser l’opinion publique, L214 annonce la mise en ligne toute cette semaine d’autres vidéos, et renvoie à sa pétition en ligne Stop aux cages.


    Autres articles à lire

  • Une nouvelle vidéo révèle des actes de maltraitance dans un abattoir

    ProtectionL214 dénonce des actes de maltraitance sur des cochons dans l’abattoir de Houdan, dans les Yvelines, et pointe du doigt les limites de la vidéosurveillance et des inspections des services vétérinaires de l’État.

    17 Février 2017
  • Elevage en cage : l'UE contrainte de se prononcer

    ProtectionPlus d'un million et demi de personnes en Europe ont signé une pétition contre l'élevage en cage des animaux de ferme, afin de contraindre la Commission européenne à se prononcer sur le sujet, a indiqué lundi l'ONG de défense des animaux Compassion in World Farming (CIWF).

    10 Septembre 2019
  • Maltraitance dans un abattoir : 8 mois de prison avec sursis

    ProtectionL’abattoir du Vigan et l’un de ses anciens employés ont été condamnés par la justice pour maltraitance animale, une première en France.

    28 Avril 2017
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • L214 demande la fermeture « urgente » d’un élevage de canards

    Protection'Le pire élevage' vu depuis plus de dix ans : dans une nouvelle vidéo choc diffusée jeudi, l'association L214 a mis en cause un élevage de canards des Pyrénées-Atlantiques dont elle a demandé la fermeture 'urgente et définitive' au ministère de l'Agriculture, lequel a immédiatement diligenté une enquête.

    20 Août 2020
  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie

    ProtectionL’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    11 Décembre 2017
  • L214 condamnée à 6 000 euros d'amende

    ProtectionDeux militants de l'association ont été condamnés à 6 000 euros d'amende pour s'être introduits dans l'abattoir de Houdan en décembre 2016. Les images tournées avaient pour but de montrer et de dénoncer l'étourdissement des cochons au CO2.

    09 Octobre 2017
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • La France mettra-t-elle fin au broyage des poussins en 2021 ?

    ProtectionLes ministres de l'Agriculture français, Didier Guillaume, et allemande, Julia Klöckner, ont affiché lundi 13 janvier à Berlin leur volonté de mettre fin 'd'ici fin 2021' au broyage des poussins mâles, une pratique d'élevage dénoncée par les défenseurs des animaux mais jugée pour l'instant incontournable par les filières avicoles.

    15 Janvier 2020
  • Enquête choc sur la viande de cheval

    ProtectionEn 2018, la France a importé près de 4 300 tonnes de viande chevaline depuis le continent américain. Une enquête de grande ampleur, diffusée par l’association Welfarm, rend compte de l’état désastreux de ces animaux et de leurs conditions de vie.

    12 Juin 2019
  • Maltraitance animale : un abattoir de l'Indre provisoirement fermé

    ProtectionGrâce aux images tournées par l'association L214 dans l’abattoir communal du Boischaut, dans l’Indre, le ministre de l’Agriculture a ordonné sa fermeture provisoire.

    06 Novembre 2018
  • Lapin : des acteurs de la filière vont lancer des élevages sans cage

    ProtectionLes principaux acteurs de la filière de la viande de lapin vont lancer des élevages responsables, sans cage, dont les produits seront en vente dans la grande distribution début 2020, ont-ils annoncé mercredi lors d'une conférence de presse.

    06 Juin 2019
  • L’Europe veut bannir l’élevage des lapins en cages

    ProtectionMardi 14 mars, les eurodéputés ont adopté une résolution invitant les éleveurs de lapins à revoir les normes de leur élevage afin d’améliorer le bien-être des quelque 340 millions de lapins qui vivent reclus dans des cages minuscules en Europe.

    15 Mars 2017
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Monoprix retire les œufs de poules élevées en batterie de ses rayons

    ProtectionDepuis le 11 avril, les clients des magasins de cette marque de distribution ne trouvent plus dans leurs rayons d'œufs issus de poules élevées en batterie. Bio, plein air, au sol, en volière ou encore en batterie, comment faire la différence ? Un exemple à suivre pour les magasins d'alimentation.

    12 Avril 2016
  • L214 diffuse les terribles images d'un élevage de lapins breton

    ProtectionCages surpeuplées, sol grillagé, mortalités élevées : l'association de défense des animaux L214 a diffusé mardi soir les terribles images d'un élevage de lapins en cage avant l'examen jeudi d'une proposition de loi en commission à l'Assemblée nationale.

    30 Septembre 2020
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017