L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses


  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeusesPhoto : Capture écran vidéo L214
  • Protection/ Elevage

    L’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    À quelques jours de l’examen du projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation à l’Assemblée nationale, L214 interpelle l’opinion publique et le gouvernement sur la condition animale. Dans une nouvelle vidéo publiée lundi 14 mai, l’association dévoile des images chocs tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules, situé dans la Somme (Hauts-de-France).

    Selon L214, la vidéo a été tournée début avril 2018, dans un établissement de poules pondeuses « produisant des œufs pour Matines, premier producteur d’œufs français (3 milliards d’œufs par an) ». On peut y voir des poules confinées et en surpopulation, certaines étant déplumées, d’autres piétinant dans leurs excréments. Les images montrent également la présence d’animaux morts.

    En parallèle de ces prises de vues, la vidéo diffuse le discours du député LR Thibault Bazin défendant l’élevage, en avril dernier. Il évoquait alors des « volailles joyeuses » dans ce type d’élevages, plus aptes à vivre à l'intérieur qu’à l'extérieur. « Et puis en bâtiment, il y a un truc sympa : les copains », avait-t-il ajouté…

    Pour L214, ces « paroles contrastent fortement avec la réalité de ce qu’endurent les oiseaux ». Mais également avec une forte attente sociétale en faveur d’une amélioration des conditions de vie des animaux d’élevage. Selon un sondage Yougov, 90 % des Français seraient favorables à l'interdiction de l'élevage en cage. Certaines entreprises agroalimentaires, enseignes de distribution, ou bien encore sociétés de restauration collective et d’hôtellerie ont déjà compris cette demande, et se sont engagées « à bannir les œufs de poules en cage de leur approvisionnement au plus tard en 2025 », souligne L214.

    Une mobilisation avant le vote à l’Assemblée nationale

    Pour l’association, c’est désormais au gouvernement de prendre ses responsabilités, alors que la fin des élevages en cage des poules pondeuses faisait partie des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. En 2017, il s’était engagé à interdire, d’ici à 2022, les œufs de poules en batterie.

    Mais le gouvernement fait désormais volte-face. À l’issue des États généraux de l’alimentation, un projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable a vu le jour, comprenant un chapitre dédié au « Respect du bien-être animal ». Or, ce dernier a été vidé de sa substance en avril, lors de son examen en commission des affaires économiques. Les différents amendements relatifs au bien-être animal, concernant la fin des élevages en cage des poules pondeuses, mais également le contrôle vidéo dans les abattoirs, ou bien encore la réduction et l’encadrement du transport d’animaux vivants, ont été rejetés.

    À partir du 22 mai, le projet de loi sera examiné en séance publique à l’Assemblée nationale. De nouveaux amendements seront alors déposés en faveur d’une amélioration de la condition animale. Pour inciter les députés à voter en faveur de ces amendements et mobiliser l’opinion publique, L214 annonce la mise en ligne toute cette semaine d’autres vidéos, et renvoie à sa pétition en ligne Stop aux cages.


    Autres articles à lire

  • Un an de prison requis pour maltraitance animale dans un abattoir

    ProtectionAu tribunal correctionnel d'Alès, le procureur a requis un an de prison avec sursis contre le principal prévenu du premier procès pour maltraitance animale dans un abattoir français.

    23 Mars 2017
  • Des cochons maltraités pour produire du jambon de Parme

    ProtectionPlusieurs associations dénoncent les dessous de la production du jambon de Parme, ainsi que des jambons de San Daniele et de Toscane, suite à une vidéo choc tournée dans six élevages en Italie.

    29 Mars 2018
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • Un Salon de l’agriculture sous haute surveillance

    ProtectionL’édition 2018 du Salon international de l’agriculture ouvre ses portes ce week-end, alors que les questions autour de l’élevage intensif ou de la réglementation des abattoirs sont soulevées par les ONG de protection animale.

    20 Février 2018
  • Bien-être animal : les entreprises s’engagent de plus en plus

    ProtectionD’après une étude menée auprès de 99 entreprises agroalimentaires à l’international, près des trois quarts s’engagent à respecter le bien-être animal et à faire preuve de plus de transparence sur le sujet. Encore à la traîne, la France tend néanmoins à rattraper son retard en la matière.

    13 Février 2017
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • Intrusion dans un abattoir : 4 militants et un photographe condamnés

    ProtectionQuatre militants de la cause animale et un photographe ont été condamnés lundi à des amendes allant jusqu'à 3.000 euros par le tribunal correctionnel de Versailles pour s'être introduits en avril dans un abattoir porcin à Houdan (Yvelines).

    11 Septembre 2018
  • Vidéo choc de L214 : Des vaches à hublot traitées comme des machines

    ProtectionUne nouvelle vidéo de l’association L214 dénonce aujourd’hui les dérives de l’élevage intensif des animaux. Des images commentées par Nagui montrent des vaches percées pour des expériences sur l’alimentation afin qu’elles produisent plus de lait. Abominable !

    20 Juin 2019
  • L214 : pour les députés, l’abattage des animaux est immontrable !

    ProtectionAlors que deux de ses adhérents venus poser des caméras pour espionner les postes d’abattage ont été arrêtés dans un abattoir de Houdan*, dans les Yvelines, Brigitte Gothière, cofondatrice de L214, réagit au rejet de la mesure de vidéo-surveillance dans le cadre de proposition de loi « relative au respect de l’animal en abattoir », pilotée par Olivier Falorni .

    16 Décembre 2016
  • Abattage rituel : le consommateur complice sans le savoir

    ProtectionPour qu’une viande soit certifiée halal ou casher, l’animal ne doit pas être (entre autres) étourdi avant la mise à mort. Cette caractéristique n’est pourtant pas le seul point de discorde entre consommateurs, défenseurs des animaux, vétérinaires et religieux.

    13 Février 2019
  • 130 chercheurs réclament une protection des lanceurs d'alerte

    ProtectionQuelque 130 enseignants-chercheurs, principalement en sciences sociales, ont demandé mardi, dans une lettre ouverte à la Garde des Sceaux, une protection des lanceurs d'alerte sur la question du bien-être animal, face à 'l'influence grandissante', selon eux, des lobbies de l'élevage intensif.

    22 Janvier 2020
  • Enquête choc sur la viande de cheval

    ProtectionEn 2018, la France a importé près de 4 300 tonnes de viande chevaline depuis le continent américain. Une enquête de grande ampleur, diffusée par l’association Welfarm, rend compte de l’état désastreux de ces animaux et de leurs conditions de vie.

    12 Juin 2019
  • Juments : le scandale des « fermes à sang »

    ProtectionL’association Welfarm dénonce l’existence de fermes, en Argentine et en Uruguay, dans lesquelles des juments sont élevées dans l’unique but d’extraire de leur sang une hormone utilisée dans des élevages d’animaux, en Europe et en France.

    10 Octobre 2017
  • 1 million de signatures pour mettre fin à l’élevage en cage

    ProtectionPlus de 130 organisations européennes, dont une vingtaine de françaises, se sont réunies pour mener une vaste opération : recueillir 1 million de signatures en 1 an pour mettre fin à l’élevage des animaux en cage. Cette initiative citoyenne européenne (ICE) a pour but d’ouvrir le débat à la Commission européenne.

    15 Octobre 2018
  • Grande-Bretagne : la vente de chiots interdite dans les animaleries

    ProtectionLa Grande-Bretagne va interdire aux animaleries la vente de chiens et de chats de moins de 6 mois, pour enrayer l'exploitation et les mauvais traitements faits aux animaux de compagnie, a annoncé le département de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).

    04 Janvier 2019
  • Le plan d'action du gouvernement pour le bien-être animal

    ProtectionBroyage des poussins mâles, castration à vif des porcs, poules pondeuses… Le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a présenté mercredi dans l’Allier la feuille de route du gouvernement pour améliorer le bien-être animal. Celle-ci comprend des dispositions existantes, des éléments de la future loi Alimentation et des mesures à l’étude.

    29 Août 2018
  • La France mettra-t-elle fin au broyage des poussins en 2021 ?

    ProtectionLes ministres de l'Agriculture français, Didier Guillaume, et allemande, Julia Klöckner, ont affiché lundi 13 janvier à Berlin leur volonté de mettre fin 'd'ici fin 2021' au broyage des poussins mâles, une pratique d'élevage dénoncée par les défenseurs des animaux mais jugée pour l'instant incontournable par les filières avicoles.

    15 Janvier 2020
  • La fin de l'élevage amateur

    ProtectionEn janvier 2016, les particuliers qui vendent une portée devront se déclarer éleveurs. Jérôme Languille, chef du bureau de la Protection animale au ministère de l’Agriculture, nous explique pourquoi.

    01 Décembre 2015
  • Des pipeaux pour dénoncer les tromperies de l’agroalimentaire

    ProtectionLundi 19 juin, la Nouvelle Seine, une péniche en plein Paris, accueillait la soirée des Trophées des bêtes noires de la pub. Une cérémonie officielle et décalée pour remettre des prix à des spots, affiches ou campagnes publicitaires trompant le consommateur sur le traitement des animaux.

    20 Juin 2017
  • Transport d'animaux : le calvaire des animaux envoyés vers la Turquie

    ProtectionVidéo à l'appui, Compassion in World Farming France, Animal Welfare Foundation, Tiershutzbund Zurich et Eyes on Animals dénoncent les mauvais traitements infligés aux animaux d'élevage exportés vers la Turquie durant leur transport. Cette enquête pointe du doigt l'indifférence des pays européens.

    23 Février 2016