La liste positive d’une passionnée


  • La liste positive d’une passionnéePhoto : Fondation 30 Millions d'amis
  • Protection/ Droit

    A peine diplômée en droit animalier*, Célia Fontaine a reçu le prix Jules-Michelet de la Fondation 30 Millions d’Amis pour sa proposition de loi d’une Liste positive des mammifères exotiques détenus par les particuliers.

    30MA : D’où vient votre engagement pour les animaux ?
    Célia Fontaine : Depuis ma plus tendre enfance, je me passionne pour les animaux, surtout les chevaux. Je suis aujourd’hui l’heureuse gardienne d’un chat, Maoû, d’un âne, Pompon, et d’un poney, Booba. J’ai été très tôt sensibilisée à leur protection par le biais d’ONG pour lesquelles j’ai travaillé bénévolement.

    30MA : En quoi consiste la proposition de réforme qui vous vaut ce prix et qui vise à mieux encadrer la détention de mammifères exotiques ?
    C.F. : Je propose d’intégrer dans le droit français le principe d’une Liste positive des mammifères exotiques qui peuvent être considérés comme des animaux de compagnie. Toute bête sauvage ne figurant pas sur cette liste ne pourrait pas faire l’objet d’un commerce ou d’une appropriation par un particulier, sauf dérogation. Cette liste s’appuierait sur des études scientifiques, déterminant au cas par cas les espèces aptes à être détenues, sans danger pour leur bien-être, les propriétaires ou l’environnement. Aujourd’hui, je m’intéresse à de nombreux sujets liés au bien-être animal. Ou bien encore à la communication intuitive avec nos compagnons à quatre pattes.

    30MA : Pourquoi vous êtes-vous intéressée à cette question ?
    C.F. : On constate, à l’échelle européenne, une grande disparité des mesures concernant la détention des animaux. Cet arsenal juridique complexe coûte cher et nuit à la lisibilité de cette réglementation. Résultat, ni les animaux ni les humains ne sont assez protégés.

    30MA : Selon vous, la France a-t-elle du retard à ce sujet ?
    C.F. : Oui, car d’autres pays européens, comme la Belgique ou le Luxembourg, ont déjà adopté une Liste positive, dont les résultats sont plus qu’encourageants. La position de notre pays sera décisive pour faire pencher la balance en faveur d’une directive européenne.

    30MA : Quels sont les risques liés à la captivité de certains animaux exotiques ?
    C.F. : Singes, ratons laveurs, félins… il suffit d’un film ou d’une vidéo sur Internet avec un animal sauvage « mignon » pour qu’une mode soit aussitôt lancée et que les gens cherchent à tout prix à en avoir un chez eux (comme la chouette Harfang, de Harry Potter, ndlr). Mais ces animaux ont des besoins particuliers, en termes de nourriture, de logement, de climat ambiant ou de structure sociale, ce qui demande des connaissances pointues et des moyens financiers énormes. Toutes ces contraintes donnent malheureusement lieu à de nombreux abandons.

    30MA : Que représente le prix Jules-Michelet qui vient de vous être décerné ?
    C.F. : Je suis très honorée et j’espère que ma proposition aboutira à une mise en œuvre concrète. Cela m’exaspère de constater que de nombreuses personnes pensent encore pouvoir détenir dans leur maison ces animaux fragiles qui ne sont pas faits pour la captivité, même dans une cage dorée.

    *Le diplôme de droit animalier a été créé en 2016 par l’université de Limoges. Cette formation de 54 heures est parrainée par la Fondation 30 Millions d’Amis. Elle propose aux étudiants et aux professionnels (responsables d’associations de protection animale, avocats, vétérinaires…) d’acquérir les connaissances de base en droit animalier. Le prix Jules-Michelet est décerné à l’issue du cursus et récompense la meilleure offre de modification du droit animalier.


    Autres articles à lire

  • Corrida, abattoirs, maltraitance : l’offensive judiciaire se durcit

    ProtectionLa SPA a annoncé avoir déposé plainte contre les organisateurs de corridas en France et prépare d’autres actions judiciaires « contre les tortionnaires des bêtes ». L’ensemble des associations de la cause animale se battent ainsi pour que leurs combats, portés depuis de nombreuses années, fassent enfin évoluer la loi en faveur des animaux.

    10 Novembre 2017
  • Isabelle Dudouet-Bercegeay : Un parti pour les animaux

    ProtectionCoprésidente du parti animiste, cette diplômée en sciences agronomiques et techniques entend, avec les siens, mettre la cause animale au cœur du débat politique. En attendant de faire élire ses candidats aux législatives…

    02 Décembre 2016
  • Sensibilisation des enfants aux animaux : le rôle de l’école

    ProtectionIntellectuels, associations et entreprises proposent de faire entrer un enseignement éthique et pratique sur les animaux dans les écoles.

    23 Février 2017
  • Les avocats au chevet de l’animal

    ProtectionMaître Desvallon, avocate au Barreau de Paris, a créé un groupe réunissant vingt avocats du Barreau de Paris pour travailler à la création d’un statut juridique propre à l’animal, inexistant aujourd’hui.

    24 Novembre 2017
  • Un manifeste pour exhorter les politiques à s’engager pour les animaux

    ProtectionDans la perspective des échéances électorales de 2017, 26 organisations de protection animale se sont rassemblées au sein du Collectif AnimalPolitique, mutualisant ainsi et de manière totalement inédite dans leur histoire, leurs expertises et leurs expériences. L’objectif est clair: contribuer, à travers 30 propositions concrètes, réalistes et immédiatement applicables, à imposer la question animale au cœur des préoccupations des politiques français.

    23 Novembre 2016
  • La jeunesse s’engage pour la Journée mondiale de la vie sauvage

    ProtectionUne nouvelle génération, sensibilisée à l’urgente nécessité de protéger les animaux contre la criminalité et les problèmes environnementaux, veut faire entendre sa voix et s’engage à l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage, ce vendredi 3 mars.

    03 Mars 2017
  • Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale !

    ProtectionDans un manifeste publié par Le Monde, plusieurs personnalités – dont Boris Cyrulnik et Matthieu Ricard – plaident pour que l’animal obtienne une meilleure place dans notre société.

    18 Octobre 2016
  • La Garantie de conformité s’applique aux troubles du comportement

    ProtectionA l’occasion d’une plainte d’un acheteur à propos du comportement du chien qacquis auprès d’une éleveuse, le Tribunal d’instance de Musset a eu l’occasion de prononcer, dans une décision du 23 mars 2018 (RG n°11 17-000046), la résolution de la vente d’un chien sur la base de la garantie de conformité appliquée aux troubles du comportement.

    24 Avril 2018
  • Le chien n'est pas un bien de consommation remplaçable

    ProtectionDécidément, les animaux restent au centre des débats juridiques et la décision de la Cour de cassation du 9 décembre 2015 (dont la publication confirme l’importance) a confirmé que le chien, animal de compagnie, n’est pas susceptible de remplacement au sens de l’article L. 211-9 du Code de la consommation. Cette décision a été abondamment commentée.

    10 Mars 2016
  • La question de l’animal de compagnie doit être débattue à l’Assemblée

    ProtectionL’échec du débat sur la proposition de loi visant à améliorer le bien-être animal, portée par Cédric Villani à l’Assemblée nationale, en octobre dernier, ne doit pas anéantir les chances de notre société d’aborder les questions relatives à la condition animale dans notre pays. Notamment celles contenues dans la proposition de loi du député Loïc Dombreval sur les animaux de compagnie, qui n’est toujours pas annoncée dans l’agenda de l’Hémicyle.

    16 Octobre 2020
  • Le Royaume-Uni rejette une loi de l’UE sur le droit animal

    ProtectionLe Parlement britannique prépare son Brexit et revoit l’ensemble des lois européennes : parmi elles, il a rejeté un texte du traité de Lisbonne qui reconnaît la souffrance et les émotions des animaux.

    23 Novembre 2017
  • Un conseil du bien-être animal créé à Bruxelles

    ProtectionLa Belgique confirme son avance en matière de protection animale avec la création lundi 19 décembre d’un conseil du bien-être animal à Bruxelles, capitale européenne.

    21 Décembre 2016
  • Un syndic d'immeuble peut-il m'interdire de posséder un animal ?

    ProtectionUn règlement de copropriété ne peut, en aucun cas, interdire de posséder, dans son appartement ou sa maison, un animal domestique familier et non dangereux. C’est la loi.

    03 Janvier 2016
  • La reproduction des dauphins en captivité n'est pas interdite

    ProtectionLe Conseil d'Etat a annulé lundi un arrêté ministériel interdisant la reproduction des dauphins en captivité, comme le demandaient trois parcs marins dont le Marineland à Antibes.

    29 Janvier 2018
  • « La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »

    ProtectionLa présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis nous explique toute l’importance de la création du Code de l’Animal, étape majeure dans le grand mouvement actuel en faveur du droit animalier.

    05 Avril 2018
  • Des avocats au chevet de l’animal

    ProtectionChaque mois, le groupe de travail des avocats au barreau de Paris, que préside Marie-Bénédicte Desvallon, avocate au Barreau de Paris à la Cour, se réunit avec comme objectif d’élaborer un code autonome des droits de l’animal. Un travail titanesque tant notre pays est en retard…

    29 Mai 2019
  • La Chine, nouvel eldorado pour les spectacles d’orques ?

    ProtectionEn Europe et aux Etats-Unis, les parcs SeaWorld tentent de se conformer aux attentes d’un public de plus en plus sensibilisé, en s’engageant à ne plus élever d’orques en captivité. En Asie, la société veut se développer en Chine, où les parcs aquatiques ont, malheureusement, le vent en poupe.

    28 Mars 2017
  • 6 mesures phares de protection animale réclamées par les Français

    ProtectionÉlevage, corrida, expérimentation : un sondage Ifop réalisé pour la Fondation 30 Millions d’Amis met en avant les principales mesures que les Français souhaitent voir mises en œuvre afin de mieux protéger les animaux.

    19 Février 2018
  • La Suisse veut limiter la souffrance du homard

    ProtectionLa Suisse étudie un texte de loi visant à mieux traiter le homard en interdisant de plonger le crustacé vivant dans de l’eau bouillante.

    04 Janvier 2017
  • Maltraitance : les limites à l’interdiction de détention d’un animal

    ProtectionLes peines pour maltraitance animale peuvent être assorties d’une interdiction, parfois à vie, de détenir un animal. Si la mesure est essentielle pour lutter contre les atteintes faites aux animaux, elle comporte, en l’état, des limites dans son application.

    07 Juin 2018