« La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »


  • « La condition animale est devenue un véritable enjeu de société »Photo : JohnnyMilliard - Creative Commons
  • Protection/ Droit

    La présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis nous explique toute l’importance de la création du Code de l’animal, étape majeure dans le grand mouvement actuel en faveur du droit animalier.

    Animaux-Online : Que représente l’émergence de ce Code pour la Fondation ?
    Reha Hutin
     : Grâce à la Fondation 30 Millions d’Amis, qui agit pour faire progresser leurs droits, les animaux ont enfin leur propre Code. C’est très symbolique et cela illustre la place que l’animal occupe dans notre société. Depuis la reconnaissance du caractère vivant et sensible des animaux dans le Code civil – que nous avons obtenue en 2015 après 2 ans d’intenses batailles législatives – force est de constater que la condition animale est devenue un véritable enjeu de société. Nous ne pouvons que nous en réjouir. Le Code de l’animal est une nouvelle étape majeure du droit animalier et la Fondation 30 Millions d’Amis se devait d’en être à l’origine.

    Jean-Pierre Marguénaud, co-auteur du Code de l'animal et Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'Amis ©Fondation 30 Millions d’Amis

    A-O : Concrètement, quel est le contenu de ce Code ?
    RH
     : Ce Code de l’animal a nécessité plus d’un an de travail. Il regroupe les milliers de dispositions françaises et européennes ainsi que les grandes décisions jurisprudentielles qui concernent l’animal de compagnie, de ferme, sauvage ou apprivoisé, qui étaient dispersés auparavant dans les 7 codes principaux qui régissent notre rapport aux animaux (les codes civil, pénal, de procédure pénale, rural et de la pêche maritime, de l’environnement, des collectivités territoriales et de la santé publique). En cela, il est l’outil indispensable qui manquait à tous les praticiens du droit animalier, qu’ils soient professionnels (magistrats, procureurs, avocats, vétérinaires…), enseignants, chercheurs ou étudiants.

    A-O : Pour les animaux, quelle serait la prochaine étape juridique ?
    RH
     : La réforme du Code civil de 2015 a « placé » les animaux entre les « Personnes » et les « Biens ». Avec la création du Code de l’animal, il est désormais pertinent de préparer pour eux la prochaine étape, à savoir la reconnaissance de la personnalité juridique des animaux selon des modalités auxquelles nous travaillons déjà. Notre droit étant très attaché à la division bipartite « Personnes/Biens », plutôt que de créer une catégorie propre aux animaux avec une modification du Livre II du Code civil, la Fondation 30 Millions d’Amis a toujours considéré que la « personne » est une catégorie suffisamment souple pour pouvoir les y accueillir. En témoigne l’existence des personnes morales, dotées de la personnalité juridique pour des raisons techniques.

    A-O : Pour la protection animale, que signifierait cette reconnaissance de la personnalité juridique des animaux ?
    RH 
    : C’est fondamental. Doter l’animal de compagnie de la personnalité juridique permettra d’en faire un véritable sujet de droit, de le protéger pour son intérêt propre en le distinguant de celui de son actuel propriétaire. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est entourée de juristes et de praticiens du droit et participe à de nombreux colloques et séances de travail pour définir les contours de cette nouvelle réforme. Elle est à l’initiative de ce grand mouvement en faveur du droit animalier. D’autres organismes de protection animale ou collectifs de magistrats lui ont emboîté le pas et cela contribue très largement à l’amplifier. Mais il faut se rendre à l’évidence : l’ensemble de ces réflexions, de ces travaux devra nécessairement trouver une traduction législative. Pour cela, il faudra pouvoir compter sur une véritable ambition politique, une véritable volonté politique !

     

    Code de l'animal, sous la direction de Jean-Pierre Marguénaud et de Jaques Leroy. LexisNexis. 49 €


    Autres articles à lire

  • Une pétition contre l'euthanasie d'un animal en bonne santé

    ProtectionEn France, tout propriétaire d'un animal de compagnie peut le faire euthanasier sans motif exigé. Aucune loi ne l'interdit. C'est ainsi que, parfois, un chien ou chat en bonne santé peut être amené chez un vétérinaire si sa famille n’en veut plus, et être endormi définitivement. Une pratique qui va pourtant à l’encontre des valeurs de nombreux vétérinaires…

    20 Avril 2016
  • Berlin : un permis pour adopter un chien

    ProtectionPasser le permis avant d'adopter un chien, c'est l'idée d'une nouvelle législation qui sera appliquée à Berlin courant 2016. Les futurs propriétaires devront désormais passer des épreuves avant d'obtenir ce certificat les autorisant à recueillir un chien. Une mesure qui est loin de faire l'unanimité…

    26 Mai 2016
  • La reproduction des dauphins en captivité n'est pas interdite

    ProtectionLe Conseil d'Etat a annulé lundi un arrêté ministériel interdisant la reproduction des dauphins en captivité, comme le demandaient trois parcs marins dont le Marineland à Antibes.

    29 Janvier 2018
  • Décès d'une orque à Marineland : une plainte déclarée irrecevable

    ProtectionLa plainte déposée par Sea Shepherd suite au décès d’une orque dans le parc Marineland, en 2015, a été jugée irrecevable par le tribunal, à cause d’un problème de procédure. L’ONG assure poursuivre le combat.

    09 Novembre 2017
  • 6 mesures phares de protection animale réclamées par les Français

    ProtectionÉlevage, corrida, expérimentation : un sondage Ifop réalisé pour la Fondation 30 Millions d’Amis met en avant les principales mesures que les Français souhaitent voir mises en œuvre afin de mieux protéger les animaux.

    19 Février 2018
  • Quels papiers doit-on fournir en cas de donation entre particuliers ?

    ProtectionMême si l’actuel propriétaire de l’animal est content de vous trouver parce qu’il ne peut plus s’occuper de son compagnon, et même si ce dernier n’a aucune valeur marchande, il y a un minimum de papiers à établir entre vous afin d'éviter tout litige ultérieur.

    23 Décembre 2015
  • Une image choc pour lutter contre la captivité des cétacés

    ProtectionL’association C’est Assez! organise une campagne d’affichage dans le métro parisien, du 2 au 8 mai, pour sensibiliser le grand public à la souffrance et à la mortalité auxquelles sont confrontés les orques et les dauphins en captivité dans les parcs d’attraction.

    02 Mai 2017
  • Code du bien-être animal : 7 mesures phares adoptées en Belgique

    ProtectionLe gouvernement wallon met à jour son Code du bien-être animal, proposant de grandes avancées découlant de la reconnaissance du caractère sensible de l’animal.

    14 Mai 2018
  • Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale !

    ProtectionDans un manifeste publié par Le Monde, plusieurs personnalités – dont Boris Cyrulnik et Matthieu Ricard – plaident pour que l’animal obtienne une meilleure place dans notre société.

    18 Octobre 2016
  • Un premier diplôme en France pour le droit des animaux

    ProtectionAlors que le code civil a fait évoluer le statut juridique de l’animal, l’université de Limoges a créé le premier diplôme universitaire consacré à la question complexe et méconnue du droit animal. Une initiative soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis.

    07 Décembre 2016
  • Un Code de l'animal voit le jour en France grâce à 30 Millions d'Amis

    ProtectionÉdité par la Fondation 30 Millions d’Amis, ce Code rassemble les articles de lois défendant les droits des animaux et constitue une nouvelle étape d’envergure après l’évolution historique du Code civil en 2015, reconnaissant les animaux comme des êtres sensibles.

    26 Mars 2018
  • La Chine, nouvel eldorado pour les spectacles d’orques ?

    ProtectionEn Europe et aux Etats-Unis, les parcs SeaWorld tentent de se conformer aux attentes d’un public de plus en plus sensibilisé, en s’engageant à ne plus élever d’orques en captivité. En Asie, la société veut se développer en Chine, où les parcs aquatiques ont, malheureusement, le vent en poupe.

    28 Mars 2017
  • La Suisse veut limiter la souffrance du homard

    ProtectionLa Suisse étudie un texte de loi visant à mieux traiter le homard en interdisant de plonger le crustacé vivant dans de l’eau bouillante.

    04 Janvier 2017
  • Un statut de 'personne animale' dans le Code civil ?

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis a réclamé ce lundi un statut de 'personne animale' dans le Code civil pour mieux défendre et protéger les animaux. Cette demande fait suite à un sondage Ifop réalisé à la demande de la Fondation soulignant que 7 Français sur 10 sont favorables à cette évolution juridique.

    21 Octobre 2019
  • Une marche pour les 163 singes euthanasiés

    ProtectionUne soixantaine de personnes ont tenu à rendre hommage, dimanche, aux macaques de Java euthanasiés dans les Landes pour avoir été, en grande majorité, porteurs d’un virus mortel pour l’homme.

    29 Mai 2017
  • Le Royaume-Uni rejette une loi de l’UE sur le droit animal

    ProtectionLe Parlement britannique prépare son Brexit et revoit l’ensemble des lois européennes : parmi elles, il a rejeté un texte du traité de Lisbonne qui reconnaît la souffrance et les émotions des animaux.

    23 Novembre 2017
  • Parti animaliste : débuts jugés 'prometteurs' aux législatives

    ProtectionAu lendemain du premier tour des élections législatives, le parti animaliste obtient un peu plus de 1 % des suffrages au niveau national et réalise son meilleur score en Corse.

    12 Juin 2017
  • Isabelle Dudouet-Bercegeay : Un parti pour les animaux

    ProtectionCoprésidente du parti animiste, cette diplômée en sciences agronomiques et techniques entend, avec les siens, mettre la cause animale au cœur du débat politique. En attendant de faire élire ses candidats aux législatives…

    02 Décembre 2016
  • Une loi pour abolir la chasse à courre pourrait voir le jour

    ProtectionDes députés de différentes couleurs politiques soutiennent une proposition de loi visant à interdire la chasse à courre, pratique à laquelle plus de 80% des Français seraient opposés.

    07 Février 2018
  • Les avocats au chevet de l’animal

    ProtectionMaître Desvallon, avocate au Barreau de Paris, a créé un groupe réunissant vingt avocats du Barreau de Paris pour travailler à la création d’un statut juridique propre à l’animal, inexistant aujourd’hui.

    24 Novembre 2017