Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »


  • Voyager en avion, un vrai risque pour les animaux à « face plate »Photo : Shutterstock
  • Chiens/ Santé

    Le triste sort d’un bouledogue français mort lors d’un vol en cabine sur la compagnie United Airlines pose la question de la législation sur le transport des animaux et rappelle les dangers d’un voyage en avion pour les animaux fragiles, particulièrement les races brachycéphales.

    avec AFP

    L'émotion provoquée aux États-Unis par la mort, sur un vol United Airlines, d'un bouledogue français, placé en cabine, à la demande d'un membre d'équipage, dans un compartiment à bagages, a reposé la question – de plus en plus délicate pour les compagnies aériennes – du transport des animaux. La compagnie aérienne américaine, qui assurait ce vol entre Houston (Texas) et New York lundi a regretté, dans un communiqué, cet « accident tragique qui n'aurait jamais dû arriver puisque les animaux ne devraient jamais être placés dans un compartiment à bagages » au-dessus des passagers.

    La propriétaire du chien était entrée dans l'avion avec deux enfants, dont un bébé, et l'animal dans un sac de transport. Il lui a alors été demandé de placer le chien dans le compartiment à bagages, selon le témoignage au New York Times de Maggie Gremminger, 30 ans, assise derrière elle. Faire voler son animal est une pratique courante : un demi-million d'animaux ont été transportés en 2017 par des compagnies américaines, selon les chiffres du département des Transports américain.

    Forte augmentation des animaux en cabine

    Pourtant, ces derniers mois, des destins tragiques d'animaux domestiques, tous plus émouvants ou révoltants les uns que les autres, ont été rapportés par la presse. Cette succession d'incidents s'apparente à une série noire pour United Airlines, l'une des principales compagnies américaines, et aussi celle qui accepte le plus d'animaux sur ses lignes. Sur 138 000 animaux transportés sur ses vols en 2017, 18 sont morts et 13 ont été blessés. C'est ainsi, dans la soute d'un de ses Boeing 767, que Simon, un lapin géant, a trouvé la mort en avril dernier.

    Le secteur du transport aérien fait face à une augmentation de ces animaux de « soutien émotionnel », dont la présence a des vertus thérapeutiques ou rassurantes pour leur maître. United estime ainsi leur augmentation à 75 % par rapport à l'an dernier. Le 1er mars, Delta Air Lines et United ont mis en place de nouvelles règles concernant le transport de ces animaux. Par exemple, United exige des propriétaires de fournir un document rédigé par le vétérinaire établissant les vaccinations de l'animal et confirmant qu'il a été « entraîné à bien se comporter dans un endroit public ». Mais cela suffira-t-il pour éviter les incidents voire la mort d'animaux à 10 000 mètres d'altitude ?

    L’avion : un vrai risque pour les animaux brachycéphales

    « Nous avons hâte de travailler avec l'ensemble du secteur pour faire en sorte que ce genre de choses n'arrive plus jamais », a réagi auprès de l'AFP le syndicat américain des hôtesses et stewards AFA-CWA, à propos de la mort du bouledogue français. S’il est nécessaire de revoir les règles de transport en avion des animaux – car ce chien n’avait pas sa place dans le compartiment à bagages de l’avion – il est également nécessaire d’appeler les  passagers à la responsabilité et à la prudence.

    « Le voyage en avion peut être risqué pour les animaux […] et particulièrement dangereux pour les animaux avec les visages « enfoncés […] comme les bouledogues », souligne sur son site internet l'ONG Humane Society of the United States, une organisation de défense des animaux, insistant sur la difficulté que ces chiens peuvent avoir à respirer. « Considérez toute alternative au vol » pour les animaux, plaide l'association.  

    Ces animaux « à visages enfoncés » sont ce que l’on appelle brachycéphales, c'est-à-dire avec un nez retroussé, un museau court ou la face plate. Les bouledogues mais aussi les carlins, les boxers, les pékinois, les shih tzu ou bien encore les chats persans en font partie. Ces animaux présentent le plus souvent des troubles respiratoires liés à leur morphologie, et sont ainsi plus sensibles que d’autres aux changements de température. Un transport aérien représente ainsi un risque élevé pour leur santé. En outre, ils auront plus de difficultés à gérer le stress engendré par un tel déplacement.

    Enfin, outre les risques liés au vol, il est également déconseillé d’emmener son animal de race brachycéphale vers une destination où les températures sont élevées, car il aura beaucoup de peine à maintenir une température corporelle normale par temps chaud. Mieux vaut donc éviter de faire voyager en avion un animal brachycéphale, qui de toute façon sera refusé par nombre de compagnies aériennes en raison de toutes ces contre-indications. Et quelle que soit la race de votre compagnon, il est recommandé de demander l’avis de son vétérinaire avant de le faire voyager en avion. 


    Autres articles à lire

  • COMMENT PRéVENIR TARTRE ET GINGIVITES?

    ChiensPlaque, tartre, mauvaise haleine, inflammation chronique des gencives… Nos animaux de compagnie ne sont pas épargnés par les problèmes dentaires! Il existe des solutions.

    03 Mai 2016
  • La consultation veterinaire

    ChiensComment gérer le stress de son animal en consultation vétérinaire ? Comme nous, nos animaux de compagnie sont stressés lorsqu'ils pénètrent dans un cabinet vétérinaire. La maladie, la douleur, les odeurs, la présence des autres animaux peuvent les angoisser. Il existe pourtant des gestes simples qui permettent de faire retomber leur stress.

    08 Juin 2018
  • Les bienfaits de l'acupuncture pour nos animaux de compagnie

    ChiensChiens ou chats hyperactifs, apathiques, arthrosiques, épileptiques… Leurs maîtres peuvent avoir recours à l'acupuncture pour éviter une surmédication de leur animal de compagnie. Une méthode douce et efficace.

    04 Mars 2016
  • Comment bien bander son animal ?

    ChiensUn bon bandage maintient la compresse et protège la blessure. Pensez à museler votre chien pour éviter les risques de morsures. Suivez les conseils de Dany et Patrice Boudot du Centre de formation cyno-aquatique et de secourisme de la Meuse Terre-neuve 55 pour effectuer des bandages au poil..

    17 Juin 2016
  • Les plantes pour guérir

    ChiensElles représentent les traitements efficaces les plus anciens. Mais c’est une affaire de spécialistes! N’oubliez jamais qu’une plante mal utilisée peut se transformer en poison.

    03 Avril 2017
  • Vaccins : mieux vaut prévenir que guérir

    ChiensUn vaccin n’a d’intérêt que s’il permet à votre animal d’échapper à une maladie infectieuse à laquelle il est exposé. Les risques évoluant en fonction de divers critères, le vétérinaire reste le meilleur interlocuteur pour décider, avec vous, de la stratégie la plus efficace.

    20 Décembre 2015
  • Covid-19 : quels actes vétérinaires sont assurés en confinement ?

    ChiensRappel de vaccins, accident, diarrhée, fièvre… nos animaux continuent à avoir besoin de soins en période d’épidémie et de confinement. Afin d’aider les vétérinaires, l’Ordre national des vétérinaires a communiqué aux praticiens une liste non-exhaustive des activités et soins vétérinaires qui peuvent être différés et ceux qui ne le peuvent pas.

    18 Mars 2020
  • Mon chien a une hernie discale, que faire ?

    ChiensLes humains n’ont pas le monopole de la hernie discale. Même s’ils marchent à quatre pattes, nos chiens peuvent aussi être touchés, un peu, beaucoup, parfois jusqu’à la paralysie…

    31 Janvier 2018
  • 5 risques pour les chiens en promenade l’été

    ChiensTiques, chenilles et moustiques ne sont pas sans danger pour votre chien à l’arrivée de la période estivale. Voici les principaux risques à identifier et nos conseils vétérinaires pour profiter du grand air avec lui tout en veillant à sa santé.

    16 Juin 2017
  • Les tiques en hiver : elles ne disparaissent pas tout à fait !

    ChiensPendant l’hiver, on se méfie moins des parasites externes pouvant menacer les chiens, les chats et parfois l’Homme ! C’est le cas avec les tiques, dont beaucoup de propriétaires d’animaux ne se méfient pas avant le printemps. Le risque est-il cependant nul en hiver ? Pas si sûr...

    08 Décembre 2019
  • Quelle décision prendre face à son handicap ?

    ChiensLe grand âge, l'accident, la maladie… il en va des animaux comme des hommes: parfois, le handicap vient là où on ne l'attend pas. Pour le praticien, c'est le bien-être de l'animal qui doit guider le propriétaire dans sa décision quant à l'avenir de son compagnon…

    27 Novembre 2015
  • Pourquoi mon chien a-t-il le hoquet?

    ChiensComme pour nous, c’est la contraction brutale du diaphragme qui provoque le hoquet. Pourquoi survient-elle? Et est-elle le signe de quelque chose de grave?

    12 Juillet 2017
  • 10 poisons à tenir loin de la portée de nos chats et chiens

    ChiensNos maisons, nos jardins ne sont pas aussi sûrs que nous l’espérons. Sans le vouloir ou par négligence, nous mettons sous le nez de nos compagnons des tentations toxiques.

    13 Août 2018
  • Comment réagir s’il vient d’avaler mes médicaments

    ChiensQuelques bons réflexes à connaître.

    01 Mars 2016
  • Le sport à domicile en hiver

    ChiensSi rien ne vaut une balade en plein air, un froid polaire peut dissuader les plus courageux de nos chiens de mettre le nez dehors. L’occasion de tester les sports d’intérieur…

    26 Décembre 2018
  • Chiens allergiques : pourquoi ne pas tenter la désensibilisation ?

    ChiensPour les chiens souffrant d’allergies, sachez que la désensibilisation peut être envisagée - comme chez les humains- pour les empêcher de se gratter !

    09 Octobre 2019
  • Surpoids : les racines du mal

    ChiensÉducation, élevage, génétique, maladies… Les causes de surpoids sont nombreuses. Encore faut-il que les maîtres prennent conscience du problème.

    05 Juillet 2017
  • Alerte à l'insuffisance cardiaque

    ChiensLorsqu’un chien prend de l’âge, diagnostiquer une insuffisance cardiaque n’est pas une surprise pour le vétérinaire. En revanche, cela l’est souvent pour le propriétaire qui n’a rien vu venir. En effet, elle peut évoluer longtemps en silence.

    03 Mai 2016
  • Cryptorchidie, quand faut-il s’inquiéter?

    ChiensCette affection n’inquiète que les mâles puisqu’elle concerne les testicules qui, parfois, ne descendent pas dans les bourses (ou scrotum) dans les mois qui suivent la naissance.

    11 Octobre 2016
  • Arthrose en hiver : comment éviter que les douleurs augmentent ?

    ChiensFroid et humidité aggravent les douleurs articulaires. Les chiens n’y échappent pas plus que les humains : d’autant plus que l’hiver, le propriétaire a tendance a raccourcir les promenades parce qu’il a hâte de rentrer au chaud ou que le soleil se couche plus tôt tout simplement.

    19 Décembre 2019