La ferme de tous les espoirs


  • La ferme de tous les espoirsPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    À la ferme de Suzi Handicap Animal, les animaux blessés oublient leur calvaire passé auprès de Stéphanie Lisicki. Cassés par la vie, les accidents ou les hommes, ces éclopés se remettent de leurs blessures à l’âme et au corps.

    Quand ils broutent, Winnie et Iris se déplacent en claudiquant lourdement. Mais ils marchent, ce qui est en soi remarquable. Le premier est un pottok âgé de 7 ans qui a un jour posé le sabot sur un piège à renard. Si Winnie a réussi à s’en dégager seul, ce fut au prix d’une jambe broyée qu’il a fallu amputer. Laissé à son sort pendant trois ans, puis vendu sur un site Internet, il a été récupéré par l’association Suzi Handicap Animal qui l’a enfin fait soigner. Ce furent pour lui des mois de harnais pour redresser sa colonne vertébrale, puis d’autres mois pour lui faire accepter une prothèse. A ses côtés se tient Iris, une petite ponette de 12 ans. Une fois opérée d’une tumeur au pied, elle fut, comme Winnie, abandonnée par son propriétaire. Sans doute unis par le malheur d’avoir perdu une jambe, les équidés appareillés sont désormais inséparables et profitent en duo de l’herbe grasse de Normandie.

    La petite chèvre Flora a été laissée sans soins avec une patte cassée qui s'est consolidée dans cette position. ©Arnaud Beinatdescription

    Suzi Handicap Animal est une association dont l’existence remonte à avril 2014. Sa mission : recueillir les animaux blessés ou handicapés, souvent à la suite d’un long martyre. À sa tête, Stéphanie Lisicki, une jeune femme totalement investie dans la cause animale : « Je baigne dedans depuis toujours : ma mère tenait déjà un refuge. Le nom de Suzi vient d’une jument handicapée que j’ai eue à l’âge de 8 ans. J’en ai pris soin pendant 14 ans, je ne me séparais jamais d’elle, je l’emmenais en vacances. Elle est morte il y a cinq ans… ».

    Soumis, comme tout refuge, aux contrôles des services vétérinaires, Suzi Handicap Animal abrite déjà une trentaine de chiens, une soixantaine de chats, une trentaine de chevaux, des chèvres, cochons, moutons, et lapins, et même un furet et un cochon d’Inde. Tout ce petit monde vit dans et autour d’une ferme de 4 hectares située à Montreuil-au Houlme, dans l’Orne, au lieu-dit Le Fonteny. Stéphanie y consacre toutes ses journées, soutenue dans sa tâche par une dizaine de bénévoles. « J’espère bientôt pouvoir trouver une solution pour avoir une autre personne à temps plein lorsque les travaux seront terminés, car nous abritons déjà près de 130 animaux et il y a beaucoup de travail ».

    Georges et Tartine, dont il est tombé amoureux. ©Arnaud Beinat

    L’entraide comme règle

    Beaucoup de travail et beaucoup de souffrance aussi. Car ces protégés pansent les blessures d’un parcours impensable. Ici, un chat aux pattes arrière coupées au sabre ; là, un mouton aux genoux cassés ; plus loin, des chiens qui se traînent, le dos rompu… Ainsi, Cheyenne et Pinta, deux petits chevaux shetland, se remettent-ils peu à peu d’une vie brisée. Cheyenne a eu les yeux si abimés dans le cirque où il travaillait qu’on a dû les lui enlever d’urgence. Pinta est une jument borgne et incontinente, très probablement battue. Pour lui nettoyer sans risque l’arrière-train, Stéphanie doit l’endormir. L’oeil qui lui reste, Pinta le prête bien volontiers à son inséparable compagnon privé de la vue.

    Sans doute conscients de leurs faiblesses, les animaux qui ont eu la chance de se retrouver dans la ferme de Stéphanie laissent derrière eux une partie de leurs instincts. Comme si leurs malheurs supprimaient leurs différences et les obligeaient à l’entraide. Warrior, une petite chienne frappée d’ataxie, une pathologie neuro-musculaire qui lui enlève tout équilibre, dort en compagnie de deux chats, l’un borgne et l’autre paralysé.

    Privée de ses yeux, Cheyenne compte sur Pinta, elle-même borgne. ©Arnaud Beinat

    Dans une autre pièce à nettoyer en continu à cause de l’incontinence de certains sujets, il y a Sparky, un chien loup tchèque dont la mère fut irradiée à Tchernobyl. Né lourdement handicapé, le chiot a été récupéré par Stéphanie après trois jours de voyag en camion : « On lui a retiré une patte qui lui avait poussé dans le cou, l’autre est atrophiée et il souffre d’une inversion du coeur ». Sparky se déplace dorénavant avec un petit chariot qui lui offre une certaine autonomie. Très habile sur ses pattes arrière, il adore jouer avec ses congénères. Parmi ceux-ci, Buzuka est une chienne croisée labrador exfiltrée de Roumanie par l’une des associations locales qui travaillent avec Suzi. On lui avait tranché le museau à la hache. C’est un chirurgien de Deauville qui l’a opérée pour qu’elle respire de nouveau par le nez. En dépit de sa « gueule cassée », Buzuka déborde d’affection et tente de lécher le visage de Stéphanie.

    Suzi Handicap reçoit une quinzaine de demandes de placement par jour. Elles émanent majoritairement des autorités après qu’elles ont retiré un animal à son propriétaire. Il y a par ailleurs de nombreux abandons, souvent pour cause d’incontinence. Sans vergogne, certains propriétaires veulent parfois récupérer leur animal une fois celui-ci remis en forme, une démarche que Suzi Handicap refuse catégoriquement de cautionner.

    Avec son museau tranché, Buzuka tente d'embrasser Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Une réponse au handicap

    Même si leur chemin s’arrête souvent pour toujours à la ferme de Fonteny, ce n’est pas un malheur pour ces animaux. Bien au contraire ! Ce refuge est l’endroit de tous les espoirs. Comme celui d’être aimé et d’aimer à nouveau. C’est le cas de Georges, un perroquet de 3 ans et demi auquel il manque une patte, mais qui a conservé son caractère et son autorité au point qu’il est devenu le patron d’un groupe de chiens incontinents et paralysés. Il est même tombé amoureux de Tartine, une petite cocker qui a été démembrée. Capable de prononcer son nom, le volatile veille sur elle et devient agressif dès qu’on y touche : « S’il a décidé qu’on ne la prenait pas pour le bain du matin, ce n’est pas la peine d’insister, plaisante Stéphanie. Il va pincer ou mordre ! ».

    Françoise, petit poussin d'élevage au bec déformé, a également trouvé refuge dans les mains de Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Promis à une mort certaine à la naissance à cause d’un bec déformé, un petit poussin de batterie a été remis à l’association par un stagiaire étudiant en agriculture qui voulait prouver que l’animal pouvait vivre, pour peu que l’on s’adapte à son problème. Car l’association ne se contente pas de recueillir des éclopés ; elle apporte une réponse possible à leur handicap pour améliorer leurs conditions de vie. Une prothèse coûte 1000 euros pour un chat, mais 5 000, voire 10 000 euros pour un cheval. Les soins vétérinaires se chiffrent à 7 000 euros par mois, auxquels s’ajoute un budget annuel de fonctionnement de 16 0 000 euros. Les membres de l’association organisent des randonnées à moto et des soirées pour récolter des fonds, et ouvrent aussi les portes de la ferme aux écoles. Loin d’effrayer les enfants, la rencontre de Bichou, un amour de cochon de 3 ans, dont la colonne vertébrale a été consolidée par des plaques en acier, les ravit et leur enseigne l’essentiel de l’existence.


    Autres articles à lire

  • « Gamelles pleines » : soutenir des maîtres SDF et leurs animaux

    Vivre ensembleL’association Gamelles Pleines réunit dans un calendrier 2018, de superbes photographies en noir et blanc : des portraits de personnes vivant dans la précarité au côté de fidèles compagnons. Les ventes serviront à soutenir les actions en faveur d’une intégration de l’animal à part entière dans l’aide sociale.

    12 Décembre 2017
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Mia, la minette de Marianne

    Vivre ensembleNouvel «agent» recruté par la mairie de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Mia est toujours de bon poil et fait la joie du personnel communal.

    30 Mars 2019
  • 10 questions sur le bénévolat

    Vivre ensembleVous avez envie de vous engager dans la cause animale, mais vous hésitez car l’univers du bénévolat vous est étranger? Notre FAQ* est là pour y voir un peu plus clair, savoir quels sont vos devoirs et les droits des associations.

    02 Mars 2017
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018
  • Poèmes pour animaux : nos lecteurs ont du talent

    Vivre ensembleLa rubrique « De vous à nous », du magazine 30 Millions d’amis permet à nos lecteurs de s’exprimer. La rédaction y publie des témoignages, des partages d’articles et surtout des hommages à un animal disparu… Pour cette dernière catégorie, il n’est pas rare que nous recevions de très jolis poèmes.

    15 Avril 2019
  • Le paradis des rescapés

    Vivre ensembleÉchappé du camion qui le transportait, le cochon Rosette a été trouvé sur un parking et coule désormais des jours heureux dans une ferme de la Meuse : un refuge pour les animaux d’élevage maltraités.

    03 Avril 2016
  • Des traqueurs de Pokemon sauvent des rongeurs

    Vivre ensembleAlors qu'ils étaient à la chasse aux Pokemon, absorbés par le tout nouveau jeu Pokemon Go, deux jeunes Américains ont sauvé 27 rongeurs d'une mort certaine.

    20 Juillet 2016
  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Robert Redford sauve un cheval

    Vivre ensembleSur le tournage de son dernier film, l’acteur américain âgé de 79 ans s’est porté au secours d’un cheval en détresse. Le héros de « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » n’a jamais aussi bien porté son nom.

    12 Août 2016
  • Le tour de Corse à la rame pour payer un chien d’as

    Vivre ensembleLe tour de Corse en kayak de mer de Clément et Mathieu Schaff leur a permis de récolter plus de 5000 € pour Handi chiens (handichiens.org). Soit près de la moitié du budget nécessaire au financement de la formation d’un guide canin qui s’élève à 13 500 €. Les chiens d’assistance de l’association sont remis à des handicapés pour leur prêter main-forte au quotidien.

    10 Septembre 2015
  • Ce toucan a retrouvé son bec grâce à l’impression 3D

    Vivre ensembleMutilé en 2014 par des adolescents, ce toucan femelle baptisé Grecia a pu retrouver un bec fonctionnel grâce à la technologie 3D. Elle se porte aujourd’hui à merveille !

    16 Janvier 2020
  • Une astuce pour occuper son chat

    Vivre ensembleSes chats n'en finissaient plus de détruire ses meubles, il a trouvé une solution pour les en détourner ! Une vidéo pleine d'enseignements et d'astuces !

    21 Septembre 2015
  • Gloria, des Kids United, dans 30 Millions d'amis

    Vivre ensembleElle a ouvert les portes de sa ménagerie personnelle à la rédaction de 30 Millions d'amis.

    28 Novembre 2016
  • AnonyMouse : de l’art pour les souris

    Vivre ensembleA Malmö, en Suède, des miniboutiques ont fleuri dans la ville grâce à un mystérieux collectif d’artistes. Ces œuvres donnent, avec plein d’humour et de poésie, une place insolite aux souris dans la ville.

    29 Mars 2017
  • Frida, une labrador secouriste devenue une héroïne au Mexique

    Vivre ensembleUne femelle labrador de 6 ans, membre de l’unité canine de la Marine mexicaine, est devenue une véritable icône au Mexique, frappé par un terrible séisme le 19 septembre dernier.

    25 Septembre 2017
  • Minous à la ferme : des chats sauvés grâce aux rongeurs

    Vivre ensembleDans l’Etat de Washington, aux Etats-Unis, des chats de refuges jugés inadoptables sont placés dans des fermes où ils font carrière comme chasseurs de rongeurs. Une reconversion organisée par le refuge SpokAnimals afin de leur éviter l’euthanasie.

    23 Mars 2016
  • Elle retrouve son chat 9 mois après l'avoir perdu à Orly

    Vivre ensembleSarah Suty nous raconte l’histoire incroyable qu’elle a vécue avec son chat Rusty, perdu dans la salle de tri des bagages à l’aéroport d’Orly alors qu’elle était dans l’avion pour rentrer chez elle, à La Réunion. Elle n’a jamais abandonné les recherches et, 9 mois plus tard, le miracle s'est produit…

    07 Juin 2019
  • JO : une patineuse sauve un teckel d’un élevage de viande de chien

    Vivre ensembleLa championne canadienne Meagan Duhamel profite de sa présence aux Jeux olympiques en Corée du Sud pour dénoncer l’industrie de la viande de chien : elle incite un maximum de sportifs à suivre son exemple en sauvant et adoptant un chien destiné à être mangé.

    15 Février 2018
  • Connaissez-vous Félix, employée d’une gare en Angleterre ?

    Vivre ensembleSon job ? chasser les nuisibles de la gare d’Huddersfield, en Angleterre. La jolie minette est si utile et populaire qu’elle a été promut, possédant désormais badge et uniforme.

    14 Mars 2016