La ferme de tous les espoirs


  • La ferme de tous les espoirsPhoto : Arnaud Beinat
  • Vivre ensemble/ Belles Histoires

    À la ferme de Suzi Handicap Animal, les animaux blessés oublient leur calvaire passé auprès de Stéphanie Lisicki. Cassés par la vie, les accidents ou les hommes, ces éclopés se remettent de leurs blessures à l’âme et au corps.

    Quand ils broutent, Winnie et Iris se déplacent en claudiquant lourdement. Mais ils marchent, ce qui est en soi remarquable. Le premier est un pottok âgé de 7 ans qui a un jour posé le sabot sur un piège à renard. Si Winnie a réussi à s’en dégager seul, ce fut au prix d’une jambe broyée qu’il a fallu amputer. Laissé à son sort pendant trois ans, puis vendu sur un site Internet, il a été récupéré par l’association Suzi Handicap Animal qui l’a enfin fait soigner. Ce furent pour lui des mois de harnais pour redresser sa colonne vertébrale, puis d’autres mois pour lui faire accepter une prothèse. A ses côtés se tient Iris, une petite ponette de 12 ans. Une fois opérée d’une tumeur au pied, elle fut, comme Winnie, abandonnée par son propriétaire. Sans doute unis par le malheur d’avoir perdu une jambe, les équidés appareillés sont désormais inséparables et profitent en duo de l’herbe grasse de Normandie.

    La petite chèvre Flora a été laissée sans soins avec une patte cassée qui s'est consolidée dans cette position. ©Arnaud Beinatdescription

    Suzi Handicap Animal est une association dont l’existence remonte à avril 2014. Sa mission : recueillir les animaux blessés ou handicapés, souvent à la suite d’un long martyre. À sa tête, Stéphanie Lisicki, une jeune femme totalement investie dans la cause animale : « Je baigne dedans depuis toujours : ma mère tenait déjà un refuge. Le nom de Suzi vient d’une jument handicapée que j’ai eue à l’âge de 8 ans. J’en ai pris soin pendant 14 ans, je ne me séparais jamais d’elle, je l’emmenais en vacances. Elle est morte il y a cinq ans… ».

    Soumis, comme tout refuge, aux contrôles des services vétérinaires, Suzi Handicap Animal abrite déjà une trentaine de chiens, une soixantaine de chats, une trentaine de chevaux, des chèvres, cochons, moutons, et lapins, et même un furet et un cochon d’Inde. Tout ce petit monde vit dans et autour d’une ferme de 4 hectares située à Montreuil-au Houlme, dans l’Orne, au lieu-dit Le Fonteny. Stéphanie y consacre toutes ses journées, soutenue dans sa tâche par une dizaine de bénévoles. « J’espère bientôt pouvoir trouver une solution pour avoir une autre personne à temps plein lorsque les travaux seront terminés, car nous abritons déjà près de 130 animaux et il y a beaucoup de travail ».

    Georges et Tartine, dont il est tombé amoureux. ©Arnaud Beinat

    L’entraide comme règle

    Beaucoup de travail et beaucoup de souffrance aussi. Car ces protégés pansent les blessures d’un parcours impensable. Ici, un chat aux pattes arrière coupées au sabre ; là, un mouton aux genoux cassés ; plus loin, des chiens qui se traînent, le dos rompu… Ainsi, Cheyenne et Pinta, deux petits chevaux shetland, se remettent-ils peu à peu d’une vie brisée. Cheyenne a eu les yeux si abimés dans le cirque où il travaillait qu’on a dû les lui enlever d’urgence. Pinta est une jument borgne et incontinente, très probablement battue. Pour lui nettoyer sans risque l’arrière-train, Stéphanie doit l’endormir. L’oeil qui lui reste, Pinta le prête bien volontiers à son inséparable compagnon privé de la vue.

    Sans doute conscients de leurs faiblesses, les animaux qui ont eu la chance de se retrouver dans la ferme de Stéphanie laissent derrière eux une partie de leurs instincts. Comme si leurs malheurs supprimaient leurs différences et les obligeaient à l’entraide. Warrior, une petite chienne frappée d’ataxie, une pathologie neuro-musculaire qui lui enlève tout équilibre, dort en compagnie de deux chats, l’un borgne et l’autre paralysé.

    Privée de ses yeux, Cheyenne compte sur Pinta, elle-même borgne. ©Arnaud Beinat

    Dans une autre pièce à nettoyer en continu à cause de l’incontinence de certains sujets, il y a Sparky, un chien loup tchèque dont la mère fut irradiée à Tchernobyl. Né lourdement handicapé, le chiot a été récupéré par Stéphanie après trois jours de voyag en camion : « On lui a retiré une patte qui lui avait poussé dans le cou, l’autre est atrophiée et il souffre d’une inversion du coeur ». Sparky se déplace dorénavant avec un petit chariot qui lui offre une certaine autonomie. Très habile sur ses pattes arrière, il adore jouer avec ses congénères. Parmi ceux-ci, Buzuka est une chienne croisée labrador exfiltrée de Roumanie par l’une des associations locales qui travaillent avec Suzi. On lui avait tranché le museau à la hache. C’est un chirurgien de Deauville qui l’a opérée pour qu’elle respire de nouveau par le nez. En dépit de sa « gueule cassée », Buzuka déborde d’affection et tente de lécher le visage de Stéphanie.

    Suzi Handicap reçoit une quinzaine de demandes de placement par jour. Elles émanent majoritairement des autorités après qu’elles ont retiré un animal à son propriétaire. Il y a par ailleurs de nombreux abandons, souvent pour cause d’incontinence. Sans vergogne, certains propriétaires veulent parfois récupérer leur animal une fois celui-ci remis en forme, une démarche que Suzi Handicap refuse catégoriquement de cautionner.

    Avec son museau tranché, Buzuka tente d'embrasser Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Une réponse au handicap

    Même si leur chemin s’arrête souvent pour toujours à la ferme de Fonteny, ce n’est pas un malheur pour ces animaux. Bien au contraire ! Ce refuge est l’endroit de tous les espoirs. Comme celui d’être aimé et d’aimer à nouveau. C’est le cas de Georges, un perroquet de 3 ans et demi auquel il manque une patte, mais qui a conservé son caractère et son autorité au point qu’il est devenu le patron d’un groupe de chiens incontinents et paralysés. Il est même tombé amoureux de Tartine, une petite cocker qui a été démembrée. Capable de prononcer son nom, le volatile veille sur elle et devient agressif dès qu’on y touche : « S’il a décidé qu’on ne la prenait pas pour le bain du matin, ce n’est pas la peine d’insister, plaisante Stéphanie. Il va pincer ou mordre ! ».

    Françoise, petit poussin d'élevage au bec déformé, a également trouvé refuge dans les mains de Stéphanie. ©Arnaud Beinat

    Promis à une mort certaine à la naissance à cause d’un bec déformé, un petit poussin de batterie a été remis à l’association par un stagiaire étudiant en agriculture qui voulait prouver que l’animal pouvait vivre, pour peu que l’on s’adapte à son problème. Car l’association ne se contente pas de recueillir des éclopés ; elle apporte une réponse possible à leur handicap pour améliorer leurs conditions de vie. Une prothèse coûte 1000 euros pour un chat, mais 5 000, voire 10 000 euros pour un cheval. Les soins vétérinaires se chiffrent à 7 000 euros par mois, auxquels s’ajoute un budget annuel de fonctionnement de 16 0 000 euros. Les membres de l’association organisent des randonnées à moto et des soirées pour récolter des fonds, et ouvrent aussi les portes de la ferme aux écoles. Loin d’effrayer les enfants, la rencontre de Bichou, un amour de cochon de 3 ans, dont la colonne vertébrale a été consolidée par des plaques en acier, les ravit et leur enseigne l’essentiel de l’existence.


    Autres articles à lire

  • Le prince George fête ses trois ans avec le chien Lupo

    Vivre ensembleC’est avec Lupo, le chien de la famille, que le prince George, fils aîné du duc et de la duchesse de Cambridge, pose pour la photo officielle de ses trois ans.

    22 Juillet 2016
  • Parole de chien : s’engager avec son animal

    Vivre ensembleL’association « Parole de chien » est à la recherche de maîtres bénévoles avec leur chien, en région parisienne, pour réaliser des visites et des animations auprès de personnes âgées dans les maisons de retraite.

    14 Mars 2017
  • Le retour en liberté d’une tigresse de Sibérie

    Vivre ensembleFilippa, une jeune tigresse a été relâchée dans la nature en Russie le 29 avril dernier, après avoir suivi un programme de réhabilitation de près de deux ans.

    12 Février 2017
  • Quand la complicité entre un maître et son animal est récompensée

    Vivre ensemblePour la première fois, Riga, fabricant et distributeur de produits pour animaux de compagnie, a organisé un concours vidéo sur le thème de la complicité entre le maître et l’animal. Le magazine 30 Millions d’Amis faisait partie du jury.

    20 Septembre 2019
  • Corbeille, une corneille bien tombée

    Vivre ensembleSauvé in extremis alors qu’il n’était qu’un oisillon, ce petit corvidé a mené la vie de pacha, jusqu’à ce qu’il soit emporté par la tempête, en décembre 2017… Entre Gil, Laetitia et leurs deux chiens, la belle corneille avait trouvé un équilibre.

    30 Décembre 2018
  • Happy Feet : la gygis sauvée des eaux à Tahiti

    Vivre ensembleLa Société d’Ornithologie de Polynésie « Manu » s’est mobilisée pour sauver une gygis, baptisée Happy Feet, et plusieurs autres oiseaux et oisillons menacés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur les îles de Tahiti et Moorea en janvier.

    27 Janvier 2017
  • Vinaigrette, entre chien et loup

    Vivre ensembleAprès avoir été suivie pour des troubles du comportement, elle est arrivée au refuge breton de Coat Fur en 2011. Sur cette terre d’accueil pour les loups, l’hybride partage son quotidien avec une vingtaine d’autres animaux.

    02 Novembre 2017
  • Le touchant départ à la retraite d'un cheval de police aux US

    Vivre ensembleAprès trois ans passés auprès de la patrouille de police à cheval de la ville d'Omaha, Blaze, un cheval de 18 ans, prend sa retraite. Son départ a été joliment célébré par ses coéquipiers :

    26 Septembre 2017
  • Un nouveau cimetière pour les animaux dans le Vaucluse

    Vivre ensembleA Sainte-Cécile, dans le Vaucluse, un cimetière communal pour les animaux compagnie va ouvrir ses portes au printemps 2016. En France, il existe plus d’une vingtaine de cimetières dédiés aux animaux, mais c’est le premier dans ce département.

    26 Août 2015
  • Emmanuel et Brigitte Macron adoptent un chien dans un refuge

    Vivre ensembleLe président et son épouse se sont rendus ce week-end dans un refuge de la SPA pour accueillir Nemo, un croisé labrador-griffon noir. Le chien, qui a rejoint l’Élysée avec ses nouveaux propriétaires, succède ainsi à Philae, le labrador de François Hollande.

    28 Août 2017
  • Beau succès sur internet d’une chanson hommage à l’ourse Cannelle

    Vivre ensembleLe chanteur Damien Kalune a réalisé une chanson dénonçant la disparition de l’ourse Cannelle tuée par un chasseur en 2004. Le clip a été visionné près de 300 000 fois sur les réseaux sociaux. L’artiste se confie pour Animaux-Online sur son engagement pour la préservation de la biodiversité et le respect du vivant.

    16 Janvier 2018
  • Aidez à financer la retraite de Dico, chien policier

    Vivre ensembleDico est un chien de l'’unité canine légère (UCL) de la police de Metz. Aujourd'hui à la retraite, il a besoin de soins que ses nouveaux maîtres ne peuvent pas assumer. Une cagnotte a donc été organisée pour les aider à payer ses soins.

    19 Septembre 2016
  • Yurka ou la vraie vie

    Vivre ensembleChaque année, des milliers d’animaux sont victimes de la cruauté humaine. Certains s’en sortent, d’autres non. Yurka aurait pu faire partie de la seconde catégorie, mais le destin l’a placée sur le chemin d’Elsa Meier, ingénieur géologue de 24 ans reconvertie dans la photographie animalière, et son père Antoine.

    12 Août 2018
  • Bubba : le chat étudiant

    Vivre ensembleIl doit être le premier de son espèce à être officiellement admis à l’université. Il faut dire que Bubba, le chat, fréquente les bancs de la fac avec assiduité !

    27 Août 2015
  • chiens abandonnés : 2nd chance

    Vivre ensembleJugés turbulents, incontrôlables ou mordeurs, ces chiens ont été maltraités puis abandonnés. Jusqu’au jour où des policiers passionnés ont su percevoir chez eux les qualités qui font les chiens d’exception…

    01 Juin 2015
  • Des toutous à la plage pour la bonne cause

    Vivre ensembleCunta et Baïné, deux chiennes du Refuge de la côte basque, ont profité d’une sortie à la plage organisée par une clinique vétérinaire de Bidart pour embellir leur quotidien, et encourager les adoptions.

    23 Mai 2017
  • Un photographe découvre une famille de lynx devant sa maison

    Vivre ensembleUn résident d’Alaska a eu la belle surprise de découvrir une maman lynx et ses petits, un matin, sur le porche de sa maison. Cette visite impromptue a donné lieu à une rare et émouvante séance photos.

    03 Octobre 2017
  • Vaillant, le pigeon héros de Fort de Vaux

    Vivre ensembleCe dimanche 21 février marquera le coup d’envoi des cérémonies qui vont célébrer le centenaire de la bataille de Verdun. Cette bataille fut notamment marquée par le siège et la résistance du fort de Vaux, au cours duquel un pigeon fit figure de héros. Animaux-online vous raconte son histoire.

    21 Février 2016
  • Une jeune femme retrouve sa chienne à l’aéroport

    Vivre ensembleGrâce à une chaîne de solidarité, Amelia, une jeune femme britannique, a retrouvé sa chienne Marlin, perdue à l’aéroport de Roissy. L’animal et sa maîtresse revenaient du Viêt-Nam, où Marlin risquait d’être abattue pour sa viande.

    05 Avril 2018
  • Max le chien héros en Australie

    Vivre ensembleUn chien sourd et en partie aveugle a protégé et secouru une fillette de 3 ans perdue dans le bush australien. Il a reçu les honneurs de la police pour sa belle loyauté.

    10 Mai 2018