Il n’y a plus de chevaux sauvages sur Terre


  • Il n’y a plus de chevaux sauvages sur TerrePhoto : Chevaux Przewalski - Shutterstock
  • Faune sauvage/ Mammifères terrestres

    Les Przewalski, que l’on croyait être les derniers chevaux sauvages au monde, étaient, à l'origine, des équidés domestiqués qui ont retrouvé un mode de vie naturel au fil de l'histoire, d'après les résultats d'une étude, qui remet en question toutes nos connaissances sur l’origine des chevaux.

    Avec AFP.

    « Il n'existe plus de chevaux sauvages sur Terre », ont annoncé jeudi les chercheurs d’une étude internationale publiée dans la revue Science. Cette découverte est basée sur une nouvelle analyse ADN qui redessine l'arbre généalogique de la famille de ces équidés.

    Il s'est avéré que ceux que l'on croyait être les derniers chevaux à l'état sauvage de notre planète – les chevaux de Przewalski – étaient en réalité des animaux domestiqués ayant échappé à leurs propriétaires. « C'était une énorme surprise », a confié Sandra Olsen, coauteure de l'étude et conservatrice à l'Institut de la biodiversité et du Musée d'histoire naturelle de l'université du Kansas. « Cela signifie qu'il n'y a plus de chevaux sauvages sur Terre, et c'est ça qui est triste », s'est-elle désolée.

    Ces recherches se basent sur des fouilles archéologiques menées sur deux sites situés au nord du Kazakhstan, Botai et Krasnyi Yar, où les scientifiques ont découvert des preuves d'une domestication du cheval datant d'il y a plus de 5 000 ans. Les chercheurs internationaux ont séquencé les génomes de 20 chevaux de Botai, en utilisant notamment des dents et des os exhumés sur les sites.

    En les comparant à des génomes déjà connus de chevaux modernes et anciens, les scientifiques ont découvert que les équidés de Przewalski descendaient en réalité des chevaux de Botai, les plus anciens équidés domestiqués connus. Une découverte inattendue qui signifie que les chevaux de Przewalski n'étaient pas sauvages à l'origine.

    Cette analyse génomique a également montré que le cheval de Botai n’est pas l’ancêtre de tous les chevaux domestiques actuels, comme on le pensait jusqu'à présent. « Aucun des gènes des chevaux eurasiatiques analysés par l’équipe (couvrant les 4 100 dernières années) n’est apparenté à ceux de Botai », ont fait savoir les chercheurs du CNRS et de l’université de Toulouse ayant participé à l’étude. On ne sait donc pas, en réalité, où vivaient les lointains aïeux de nos chevaux. « Les chercheurs se concentrent actuellement sur d’autres sites candidats, en Asie centrale mais aussi dans les steppes pontiques du sud de la Russie, en Anatolie et dans différents "refuges" au cœur de l’Europe », soulignent les scientifiques français. 

    Le cheval de Przewalski, une espèce toujours menacée

    Selon Beth Shapiro, professeure d'écologie et de biologie évolutive à l'université de Santa Cruz, en Californie, « remplacer le mot "sauvage" par "naturel" concernant les Przewalski est un changement sémantique qui pourrait mieux refléter leur évolution historique, mais ne devrait pas changer leur statut. Nous devrions continuer à protéger les chevaux de Przewalski comme une population de chevaux sauvages ».

    L'équidé de Przewalski est une espèce menacée selon l'Union internationale pour la conservation de la nature. Découverte au XIXe siècle, en Mongolie, par l'explorateur russe Nikolaï Przewalski, l'espèce a subitement connu une forte popularité en Europe, au point que les chevaux ont été abondamment capturés pour alimenter les zoos du Vieux Continent. Plusieurs programmes de réintroduction ont été mis en place depuis que l'espèce s'est éteinte dans la nature, dans les années 1960. Cette découverte mène à un nouveau défi, résumé dans le communiqué du CNRS  français : « L'origine des chevaux domestiques modernes doit être recherchée ailleurs ».   


    Autres articles à lire

  • De plus en plus de mammifères sont menacés de disparition en France

    Faune sauvageLe vison d'Europe, l'ours et le loup font partie des espèces présentes en France mais qui risquent de disparaître si rien n’est fait pour leur préservation, selon une mise à jour de la liste rouge de l’UICN, qui alerte sur une « aggravation de la situation ».

    16 Novembre 2017
  • À la découverte du brame du cerf

    Faune sauvageDe la mi-septembre à la mi-octobre, on peut entendre retentir, en forêt, une multitude de cris rauques et puissants : le brame du cerf, annonçant la période des amours.

    12 Septembre 2017
  • Un singe magot en ville mis à l'abri !

    Faune sauvageBob divaguait seul dans les rues de Sevran (93). Les autorités ont contacté la Fondation 30 Millions d’Amis pour prendre en charge ce singe magot de moins d’un an. Cette espèce protégée est très largement victime du trafic illégal. Le petit primate a été transféré aux Pays-Bas dans un centre pour faune sauvage.

    01 Juin 2015
  • Le retour fragile du lynx ibérique

    Faune sauvageEn Andalousie, les équipes du centre La Olivilla sont dévouées à la préservation de ce félidé sauvage dont la population était réduite à 90 individus il y a une dizaine d’années. Le photographe Laurent Geslin a suivi le travail des biologistes et «piégé» le bel animal…

    04 Novembre 2017
  • Un bison sauvage abattu en Allemagne

    Faune sauvageAucun bison sauvage en liberté n’avait été aperçu en Allemagne depuis environ 250 ans. L’un d'eux a pourtant récemment réapparu dans le pays, près de la frontière avec la Pologne, avant d’être abattu sur ordre de la police, craignant pour la population. L’association WWF a porté plainte pour cette atteinte à une espèce protégée.

    22 Septembre 2017
  • Bornéo : libération d’un orang-outan albinos rare

    Faune sauvageAprès un sauvetage en 2017, Alba, la seule orang-outan albinos connue, a pu être relâchée fin décembre 2018. Elle est placée sous haute surveillance.

    10 Janvier 2019
  • Comment s'alimente la loutre mer ?

    Faune sauvagePour maintenir la température interne de son corps à 35 °C, la loutre de mer doit ingérer en nourriture l’équivalent de 23 à 33 % de son poids par jour. Animaux-online décrypte les moyens mis en oeuvre et les aptitudes physique de l'animal pour s'alimenter dans la nature.

    18 Janvier 2016
  • Pourquoi les macaques japonais ont-ils le visage rouge ?

    Faune sauvageLa couleur rouge a toujours occupé une place particulière au sein des sociétés humaines. Associée à la puissance et à la richesse pendant l’Antiquité, elle revêt ensuite de multiples symboliques selon les époques. Mais qu’en est-il chez d’autres espèces, et notamment chez les primates non-humains ?

    23 Octobre 2019
  • L'arche de Namibie

    Faune sauvageDu nord au sud, la Namibie est une terre de contrastes. Entre le désert du Kalahari, le désert du Namib et la Skeleton Coast, la faune sauvage a su s’adapter à l’intense sécheresse et y trouver des lieux de tranquillité, jusque-là à l’abri du braconnage.

    05 Septembre 2017
  • La girafe rejoint la liste des espèces menacées

    Faune sauvageLe plus grand animal terrestre, longtemps considéré comme peu en danger, est désormais un animal vulnérable qu’il devient urgent de protéger. En 30 ans, 40% des girafes dans le monde ont disparu.

    09 Décembre 2016
  • Hérissons domestiques : une association tire la sonnette d’alarme

    Faune sauvageFace à la mode croissante transformant des hérissons pygmées d’Afrique en animaux de compagnie, la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié un communiqué pour rappeler que ces petits mammifères ne sont pas faits pour être domestiqués. En France, les hérissons sont une espèce protégée et il est interdit d’en élever ou d’en posséder.

    11 Septembre 2017
  • Landes : les associations mobilisées pour les deux macaques survivants

    Faune sauvageEn majorité porteurs du virus de l’herpès B, 163 macaques de Java du parc de la Pinède des singes dans les Landes, aujourd’hui fermé, ont été euthanasiés en mai dernier. Deux singes du même groupe, jusque à présent en semi-liberté, viennent d’être capturés et testés pour savoir s’ils sont porteurs du virus. Les associations demandent à ce qu’ils soient placés dans un refuge adapté.

    09 Août 2017
  • Yuan Meng : le bébé panda de Beauval sera visible en janvier

    Faune sauvageBrigitte Macron, la marraine du panda né au zoo de Beauval en août dernier, a dévoilé le nom de cet animal star qui devrait rester en France trois ans, et fera sa première apparition publique le 13 janvier 2018.

    05 Décembre 2017
  • Los Angeles : un selfie avec un jaguar tourne mal

    Faune sauvageUn jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l'animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l'incident s'est produit ce week-end.

    12 Mars 2019
  • Karamel, l’écureuil amputé, reçoit une prothèse

    Faune sauvageCet écureuil privé de deux pattes après avoir été pris dans un piège peut de nouveau se déplacer grâce à une prothèse conçue sur mesure par des scientifiques de l’université Aydin d'Istanbul, enTurquie.

    09 Avril 2018
  • Quand la technologie vient au secours des rhinocéros

    Faune sauvageTués pour leur corne, les rhinocéros sont la cible d’attaques de plus en plus féroces des braconniers. Si rien n’est fait pour leur protection, ils risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années. Pour lutter contre ce phénomène, des dispositifs ultra-performants de surveillance sont mis en place dans les réserves.

    28 Septembre 2017
  • Une soigneuse a été tuée par un tigre dans un zoo en Espagne

    Faune sauvageUne soigneuse a été retrouvée morte samedi 2 juillet dans la cage d'un tigre du parc animalier où elle était employée. Aucune explication sur cette mort pour le moment.

    03 Juillet 2016
  • Australie : le rat-kangourou mangeur de truffes risque l'extinction

    Faune sauvageUn marsupial australien amateur de truffes connu sous le sobriquet de 'rat-kangourou' a subi un déclin dramatique de ses populations et risque l'extinction si des mesures urgentes ne sont pas prises, a prévenu jeudi une ONG.

    06 Décembre 2018
  • La sexualité de nos animaux 38/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les relégués.

    09 Mai 2016
  • Brucellose : la justice suspend l'abattage de bouquetins non testés

    Faune sauvageL'abattage de bouquetins non testés, autorisé dans le massif du Bargy (Haute-Savoie) dans le cadre du plan de lutte contre la brucellose, maladie infectieuse redoutée des éleveurs, a été suspendu par le tribunal administratif de Grenoble.

    26 Août 2020