Qui sont les tortues marines, fascinantes sentinelles des océans ?


  • Qui sont les tortues marines, fascinantes sentinelles des océans ?Photo : Robert Dirscherl-Biosphoto
  • Faune sauvage/ Océans

    Apparues il y a 110 millions d’années, les tortues marines sont aujourd’hui menacées par les dangers que nous faisons peser sur nos océans. Pour mieux connaître et protéger ces incroyables voyageuses, Robert Calcagno, directeur de l’Institut océanographique de Monaco, publie un ouvrage de référence sur le sujet.

    Animaux-Online : Pourquoi avoir consacré un livre aux tortues marines ?

    Robert Calcagno : Le cœur de ma mission est de faire découvrir l’océan afin de sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité de sa protection. Pour cela, nous avons déjà travaillé à mieux faire connaître certaines espèces phares et leurs problématiques, comme les requins et les méduses. Toujours dans cette optique, il était primordial de mettre en avant les tortues marines. Ces animaux sont des sentinelles, des baromètres de la santé des océans. Au cours de leur vie et des milliers de kilomètres qu’elles parcourent, les tortues se trouvent confrontées à tous les problèmes que nous faisons peser sur les milieux marins.

    Jean-Francois Hellio & Nicolas Van Ingen-Biosphoto-Glénat

    A-O : Qu’est-ce qui vous fascine le plus chez ces animaux ?

    R. C. : Justement ces incroyables voyages entrepris par les tortues marines tout au long de leur existence. Il n’est pas exagéré de parler de véritable odyssée. Après être nées sur une plage, les tortues vont parcourir les océans à la recherche de nourriture. Une fois arrivées à maturité, vers une vingtaine d’années, elles reviennent près de leurs plages de naissance pour pondre à leur tour de nouveaux œufs. Cette vie à la croisée des mondes, entre terres et mers, est également très étonnante.

    ©Institut océanographique

    A-O : Peut-on savoir quel est le nombre de tortues marines aujourd’hui dans le monde ?

    R. C. : On compte sept espèces différentes de tortues marines, contre 385 espèces de tortues terrestres ou d’eau douce. Toutes les tortues marines sont menacées d’extinction à divers degrés. Nous savons que leur nombre a très significativement diminué, même s’il est difficile d’avoir une vision globale. Nous pouvons faire des estimations en suivant, année après année, l’évolution du nombre de tortues dans certains bassins, ou sur les plages où elles viennent pondre. Mais cela reste limité, ne serait-ce que parce qu’il nous est impossible d’observer la population mâle lors des phases de ponte… Mieux connaître les tortues marines et leur nombre fait justement partie du travail que nous développons aujourd’hui avec les Explorations de Monaco, un programme d’expéditions scientifiques à travers le monde, sur 3 ans.

    ©Institut océanographique

    A-O : Est-ce que l’on trouve des tortues marines sur nos côtes ?

    R. C. : Oui, sur les côtes méditerranéennes. La tortue la plus fréquente est la caouanne (Caretta caretta) qui vit et se reproduit en Méditerranée. On retrouve aussi, quelquefois, mais plus rarement, la tortue verte (Chelonia mydas), qui doit son nom à la couleur inhabituelle de sa chair due aux algues dont elle est friande.

    ©Institut océanographique

    A-O : Que fait-on pour protéger ces tortues ?

    R. C. : Les sept espèces sont protégées par la CITES : la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. Cela signifie que le commerce international et le transport des tortues marines est heureusement interdit, même si 42 pays ont obtenu des autorisations spéciales pour pêcher les tortues dans leurs eaux territoriales, au nom de la continuité de pratiques traditionnelles. On estime ainsi à 42 000 le nombre de tortues capturées chaque année de manière légale. Ce phénomène ne constitue cependant pas la principale menace pesant sur les tortues, confrontées aux problèmes du braconnage, mais également à ce que l’on appelle la pêche par accident : près d’un demi-million de tortues par an se retrouvent emprisonnées dans les filets des chalutiers.

    Jeffrey Rotman - Biosphoto

    A-O : Quelles sont les autres menaces qui pèsent sur les tortues marines ?

    R. C. : La surpêche a également un impact sur la vie des tortues qui se nourrissent des produits de la mer et dont les ressources diminuent. Le trafic lié à la navigation entraîne aussi des bruits qui perturbent les tortues, quand elles ne sont pas directement blessées ou tuées par des accidents avec les bateaux de pêche. Au Musée océanographique de Monaco, nous récupérons souvent des tortues avec une nageoire blessée par une hélice de bateau. À tout cela s’ajoute le problème de la pollution, chimique ou liée aux déchets plastiques régulièrement ingérés par les tortues.

    I. Arndt-Minden Pictures-Biosphoto-Glenat

    A-O : Quelle est l’action de l’Institut océanographique, Fondation Albert Ier, prince de Monaco, en faveur des tortues marines ?

    R. C. : Nous sommes actuellement en pleine construction d’un centre de secours et de présentation des tortues méditerranéennes, dans le prolongement du Musée océanographique de Monaco. Cela va nous permettre d’étendre ce que nous faisons déjà aujourd’hui : recueillir des tortues en détresse pour les soigner puis les relâcher. À l’instar de Rana, une tortue caouanne retrouvée il y a deux ans dans le port de Monaco en hiver, dans une eau beaucoup trop froide pour elle. Aujourd’hui, elle pèse une vingtaine de kilos, et est devenue assez forte pour être relâchée, nous l’espérons, l’été prochain. 

    Tortues marines, la Grande Odyssée, de Robert Calcagno. éditions Glénat. 19,99 €.

    Rencontre avec des tortues sur la plage : comment se comporter ? 

    ©Institut océanographique

     

    Autres articles à lire

  • La raie Mobula : protégez-la !

    Faune sauvageVous avez dit raie mobula ? C'est elle, sa voilure et son gigantisme sont connus des plongeurs qui ont eu la chance de nager avec ces splendeurs des mers tropicales. L'association Longitude 181 Nature lance une bouteille à la mer sur le net pour que cette population sous-marine continue d'émerveiller les yeux qui les observent derrière leur masque de plongée parmi les coraux.

    18 Mars 2016
  • Journée mondiale des océans : comment lutter contre le plastique ?

    Faune sauvageVendredi 8 juin est une journée internationale de sensibilisation au sort des océans. Cette année, elle est centrée sur le thème de la pollution plastique, qui tue 1 million d'oiseaux de mer et 100 000 mammifères marins par an.

    08 Juin 2018
  • Nouvelle-Calédonie : des grands-mères aident la science en plongeant

    Faune sauvageUn groupe de grands-mères pratiquant la plongée en apnée aide les scientifiques à mieux comprendre l'écologie marine en photographiant des serpents de mer venimeux au large de la ville de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Qui dit mieux ?

    25 Octobre 2019
  • Il n'y aura pas de vaste sanctuaire marin dans l'Antarctique

    Faune sauvageLa Commission de conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique échoue à créer le plus grand sanctuaire marin après sa réunion à Hobart, en Tasmanie. Les gouvernements présents ne sont pas tombés d'accord, alors que ce projet était soutenu par 22 des 25 membres de la Commission et plus de 2,7 millions de personnes dans le monde.

    02 Novembre 2018
  • « Plastic Ocean » : la nouvelle campagne choc de Sea Shepherd

    Faune sauvageLa pollution plastique dans les océans est un véritable fléau pour des millions d’animaux marins qui succombent à nos déchets. Pour sensibiliser le plus grand nombre à ce problème, Sea Shepherd diffuse une vidéo poignante sur les réseaux sociaux.

    11 Avril 2018
  • Comment agir pour la protection des mammifères marins ?

    Faune sauvageAlors que la Journée internationale de la baleine vient d’avoir lieu, le 19 février, Sandra Guyomard, présidente de l’association Réseau-Cétacés, nous parle plus en détail de l’importance de sensibiliser le public à la condition des cétacés et aux actions que l’on peut mener à son échelle.

    21 Février 2019
  • Prises accidentelles de dauphins : les nouvelles recommandations

    Faune sauvageLe Conseil international pour l'Exploration de la mer (Ciem) a recommandé de nouvelles mesures pour limiter les prises accidentelles de dauphins dans les eaux européennes, jugeant les demandes des ONG 'dans l'ensemble adaptées' pour mieux protéger ces cétacés.

    28 Mai 2020
  • La sexualité de nos animaux 29/50

    Faune sauvageC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… l'amour à plusieurs.

    30 Avril 2016
  • Observez les phoques moines grâce à Youtube

    Faune sauvageCette espèce très menacée et difficile à observer, est désormais placée sous la surveillance de caméras installées sur une plage d’Hawaï. Ce dispositif, relayé sur Youtube, permet à la fois de contribuer à la protection de l’animal et de découvrir ces mammifères.

    18 Juillet 2017
  • Images rares d’orques jouant avec… Leur nourriture

    Faune sauvageDes chercheurs en biologie marine ont réussi à filmer un petit groupe d’orques en train de ' jouer ' avec des tortues vertes. Or, cet animal fait partie de leur alimentation.

    23 Septembre 2018
  • Braconnage des anguilles : 'premier trafic d'espèce au monde'

    Faune sauvageAutrefois abondantes dans les rivières européennes, les anguilles sont aujourd'hui menacées d'extinction, objet notamment d'un trafic à plusieurs milliards d'euros entre l'Europe et les marchés asiatiques.

    22 Novembre 2018
  • La spectaculaire migration des crabes rouges

    Faune sauvageSituée au large des côtes australiennes, en plein océan Indien, la petite île de Christmas est chaque année, dès les premières pluies, le théâtre de la migration de dizaines de millions de crabes rouges vers la mer.

    06 Octobre 2019
  • Près de 150 'dauphins pilotes' échoués sur une plage néo-zélandaise

    Faune sauvagePrès de 150 globicéphales, également connus sous le nom de 'dauphins pilotes', ont péri après s'être échoués sur une plage éloignée de l'île Stewart, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, ont annoncé lundi les autorités.

    26 Novembre 2018
  • Êtes-vous incollable sur les requins ?

    Faune sauvageEn avril dernier, un requin a été observé dans un port de Marseille. Et de nouveau, c’est la panique ! Pourtant les requins ont bien plus à craindre de l’homme que nous de lui. Petit point sur les squales…

    25 Septembre 2020
  • Comment sauver le phoque moine ?

    Faune sauvageIl est aujourd’hui le phoque le plus menacé sur la planète. 600 à 700 se répartiraient sur l’est de la Méditerranée et sur quelques côtes atlantiques. A Monaco, à l’occasion de l’OceanWeek, organisé par La Fondation Prince Albert II de Monaco, une journée à été consacrée aux moyens mis en œuvre pour sa préservation.

    18 Avril 2018
  • Une « pouponnière de requins » découverte dans les eaux irlandaises

    Faune sauvageDes milliers d’œufs de requins réunis au même endroit, voilà ce qu’ont découvert des chercheurs en enquêtant sur les récifs coralliens irlandais.

    17 Novembre 2018
  • Abysses : découverte de 3 nouvelles espèces de poissons-limaces

    Faune sauvageDes chercheurs britanniques ont découvert trois nouvelles espèces de poissons situées à 7500 m sous la surface de l’océan Pacifique. Ils ne possèdent ni écailles, ni arêtes !

    18 Septembre 2018
  • Biodiversité : la Nouvelle-Calédonie passée au crible

    Faune sauvageMenée conjointement par le Muséum national d’histoire naturelle et Pro-Natura International, le programme d’exploration baptisé « La planète revisitée » s’attaque à la Nouvelle-Calédonie. Le but ? Réaliser un inventaire de la biodiversité marine et terrestre.

    19 Octobre 2016
  • Le blanchissement des coraux touche aussi les récifs profonds

    Faune sauvageUne nouvelle étude australienne indique que le blanchiment de la Grande Barrière de corail ne se limite pas, comme on le pensait, aux faibles profondeurs.

    13 Septembre 2018
  • Un bébé phoque blessé recueilli par l’Aquarium de Biarritz

    Faune sauvageTrès certainement séparé de sa mère à cause des courants, ce bébé phoque blessé et affamé a été pris en charge par le centre de soins de l’Aquarium de Biarritz. Malgré des soins quotidiens, cette petite femelle ne semble pas encore sortie d’affaire.

    14 Janvier 2019