Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batterie


  • Stop aux cages : une pétition pour interdire les poules en batteriePhoto : Capture écran vidéo L214
  • Protection/ Elevage

    L’animateur de télévision Stéphane Bern présente une nouvelle vidéo choc de L214, tournée dans un élevage de poules en cage, en Bretagne. Une pétition en ligne a été créée pour demander au gouvernement une loi interdisant ce type de pratique, provoquant « d’intolérables souffrances » chez les animaux.

    Une nouvelle vidéo choc a été mise en ligne par l’association L214 dans la nuit de dimanche à lundi. Cette enquête, réalisée « il y a seulement quelques jours », concerne un élevage industriel de poules pondeuses dans les Côtes-d’Armor, en Bretagne. Une partie de ces œufs est commercialisée dans les supermarchés à la marque Matines, tandis qu’une autre partie de la production de cet élevage est utilisée dans la fabrication de produits à bases d’œufs (les ovoproduits).

    Ces images sont présentées par l’animateur de télévision Stéphane Bern, engagé pour la cause animale. « Les animaux sont des êtres sensibles et sont reconnus comme tels dans le Code civil depuis 2015 », rappelle-t-il en introduction. Or, des millions de poules, à l’instar des « près de 140 000 » de cet élevage, sont encore maintenues dans « un état désastreux » à cause de « conditions d'élevage déplorables », dénonce-t-il.

    Une plainte pour maltraitance a été déposée auprès du Tribunal de Grande Instance de Saint-Malo. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est portée partie civile pour appuyer la plainte de L214.

    Par ailleurs, au côté de L214, Stéphane Bern appelle à une mobilisation générale en invitant les Français à signer la pétition en ligne « Stop aux cages », adressée au président Emmanuel Macron pour que soient totalement interdits les élevages de poules en batterie dans notre pays. Selon un sondage OpinionWay réalisé en 2014, 90 % des sondés sont contre ce type d’élevage.

    Mayonnaise, gâteaux, plats préparés : les produits dérivés sont aussi concernés

    Aujourd’hui, environ 68 % des 47 millions de poules élevées en France (soit 32 millions) sont enfermées dans des cages. Emmanuel Macron s’est engagé à interdire la vente d’œufs en boîte issus de ces élevages d’ici à 2022. Mais L214 demande à ce que cette proposition aille plus loin et aboutisse à la fermeture de l’ensemble des élevages de poules en batterie, y compris ceux destinés à la fabrication des ovoproduits. Comme le souligne Stéphane Bern, « les oeufs ne sont pas seulement vendus dans des boîtes en supermarché », ils se trouvent aussi « dans les plats préparés, les biscuits, les gâteaux ou encore dans la restauration ».

    Selon Welfarm, « 40 % des œufs consommés en France le sont sous forme d’ovoproduits. Or, ce marché est approvisionné à 90 % par des élevages en cage ». Contrairement aux œufs en boîte, « la loi n’impose pas d’indiquer le mode d’élevage sur l’emballage des produits contenant des œufs. Pour être certains [qu’un produit] contient bien des œufs provenant d’élevages respectueux des animaux, les consommateurs doivent chercher sur les étiquettes la mention "œufs de poules élevées en plein air" ou la présence du label bio », informe l’association.

    L’industrie agroalimentaire se met au diapason

    La situation s’améliore cependant pour certains produits comme la mayonnaise. À l’instar d’Amora, Maille et récemment Bénédicta, ainsi que de certaines marques de distributeurs comme E. Leclerc et Carrefour, plusieurs industriels se sont engagés à ne plus utiliser d’œufs issus de poules élevées en cage dans la fabrication de leur mayonnaise d’ici quelques années.

    Ces acteurs agro-industriels suivent ainsi un mouvement général, induit par « une opinion publique largement hostile à ce type d’élevage », souligne L214, qui indique que les principales « enseignes de la grande distribution et de l'hôtellerie se sont déjà engagés à exclure, d’ici à 2025, les œufs issus d’élevages en cage ». Ces changements de pratiques impactent l’ensemble de la filière de l’œuf en France, qui doit aujourd’hui se reconvertir. Ainsi, une coopérative de 29 éleveurs de poules appartenant au groupe D’Aucy a annoncé en cette fin d’année sa décision d’arrêter l’élevage de poules en cage d’ici à 2025.

    Pour Stéphane Bern, « les temps changent » et les élevages impliquant la souffrance des animaux ne sont plus dignes de la France, au XXIe siècle. « Désormais, nous devons l’inscrire dans la loi »,  demande-t-il au gouvernement. 


    Autres articles à lire

  • Enquête choc sur la viande de cheval

    ProtectionEn 2018, la France a importé près de 4 300 tonnes de viande chevaline depuis le continent américain. Une enquête de grande ampleur, diffusée par l’association Welfarm, rend compte de l’état désastreux de ces animaux et de leurs conditions de vie.

    12 Juin 2019
  • De nouveau l'horreur dans un abattoir

    ProtectionCette fois-ci, c'est une vidéo tournée dans l'abattoir de Limoges qui est présentée par l'association de protection animale L214. Un pas de plus semble être franchi dans l'horreur puisque ce sont des vaches gestantes qui sont abattues. Leurs fœtus meurent par asphyxie tandis que leurs mères se débattent.

    04 Novembre 2016
  • 1 million de signatures pour mettre fin à l’élevage en cage

    ProtectionPlus de 130 organisations européennes, dont une vingtaine de françaises, se sont réunies pour mener une vaste opération : recueillir 1 million de signatures en 1 an pour mettre fin à l’élevage des animaux en cage. Cette initiative citoyenne européenne (ICE) a pour but d’ouvrir le débat à la Commission européenne.

    15 Octobre 2018
  • Vidéosurveillance : Olivier Falorni remonte au créneau

    ProtectionA l’initiative de la commission d’enquête parlementaire qu’il a présidée, le député de la Charente-Maritime, Olivier Falorni, présente, jeudi 12 janvier, sa proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir. Il répond aux questions d’Animaux-online et du magazine 30 Millions d’amis et entend bien défendre ses propositions jusqu’au bout pour mettre un terme aux souffrances des bêtes dans les abattoirs dénoncées, l’an dernier, dans des vidéos choc rendues publiques par l’association L214…

    11 Janvier 2017
  • La vidéosurveillance dans les abattoirs reste facultative

    ProtectionL’amendement voté à l’Assemblée nationale prévoit une expérimentation de la vidéosurveillance dans les abattoirs pendant deux ans, sur la base du volontariat.

    28 Mai 2018
  • Chevaux de course : une retraite bien méritée ?

    ProtectionLa Fondation 30 millions d'amis interpelle le monde des courses après la diffusion d'une vidéo de l'association L214 sur les réseaux sociaux tournée dans un abattoir de chevaux en France, dont la moitié sont des galopeurs et des trotteurs.

    21 Décembre 2018
  • L214 dénonce (encore) des maltraitances dans un élevage de poulets

    ProtectionL'association de défense des animaux L214 vient de dénoncer, vidéo à l'appui, les conditions d'élevage 'effroyables' de poulets entassés à plus de 22 par mètre carré dans une exploitation intensive à Solignat, dans le Puy-de-Dôme.

    09 Mai 2019
  • L’abattoir de veaux de la Sobeval autorisé à réouvrir

    ProtectionLa préfecture de la Dordogne a autorisé mercredi la reprise « partielle » des activités de l’abattoir de veaux de Sobeval, à Boulazac, à l’arrêt depuis le 28 février après la diffusion d’une vidéo de l’association de défense des animaux L214, qui a jugé ce redémarrage « scandaleux ».

    04 Mars 2020
  • Sophie Marceau interpelle les députés contre la souffrance animale

    ProtectionL’actrice s’engage aux côtés de L214 pour dénoncer les conditions d’un élevage industriel de poules pondeuses en Bretagne, et appelle les députés à mettre fin au « supplice vécu chaque année par 33 millions de poules pondeuses ».

    22 Mai 2018
  • Abattage rituel : le consommateur complice sans le savoir

    ProtectionPour qu’une viande soit certifiée halal ou casher, l’animal ne doit pas être (entre autres) étourdi avant la mise à mort. Cette caractéristique n’est pourtant pas le seul point de discorde entre consommateurs, défenseurs des animaux, vétérinaires et religieux.

    13 Février 2019
  • Le bien-être animal au cœur des débats politiques

    ProtectionLe sort des poussins mâles broyés, les abandons de l’été… nos politiques semblent découvrir le triste sort des animaux d’élevage et de compagnie dans notre pays. Il n’est jamais trop tard…

    12 Août 2015
  • Les députés ne veulent pas de caméras dans les abattoirs

    ProtectionTrop coûteuse, mettant une pression sur les salariés, la mesure qui proposait de placer des caméras de surveillance dans les abattoirs vient d’être rejetée par les députés réunis en commission.

    14 Décembre 2016
  • L’Europe veut bannir l’élevage des lapins en cages

    ProtectionMardi 14 mars, les eurodéputés ont adopté une résolution invitant les éleveurs de lapins à revoir les normes de leur élevage afin d’améliorer le bien-être des quelque 340 millions de lapins qui vivent reclus dans des cages minuscules en Europe.

    15 Mars 2017
  • Transport d'animaux : le calvaire des animaux envoyés vers la Turquie

    ProtectionVidéo à l'appui, Compassion in World Farming France, Animal Welfare Foundation, Tiershutzbund Zurich et Eyes on Animals dénoncent les mauvais traitements infligés aux animaux d'élevage exportés vers la Turquie durant leur transport. Cette enquête pointe du doigt l'indifférence des pays européens.

    23 Février 2016
  • BOSTON : la vente d’animaux interdite en animalerie

    ProtectionÀ Boston, aux États-Unis, les chiens et chats issus d’élevages ne pourront plus être vendus en animalerie, en raison d’un arrêté municipal adopté le 2 mars dernier. Une décision qui participe à la lutte contre le trafic d’animaux et incite les futurs maîtres à adopter.

    11 Mars 2016
  • Chine : l'ours et sa bile sacrifiés sur l'autel du coronavirus

    ProtectionLa Chine a donné son feu vert à un médicament à base de bile d'ours afin de traiter des patients victimes du Covid-19, relançant la controverse sur le traitement des plantigrades élevés à cette fin.

    02 Avril 2020
  • Brigitte Bardot adresse une lettre au ministre de l'Agriculture

    ProtectionBrigitte Bardot, présidente de la fondation éponyme, adresse une lettre à Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture qu'elle appelle ''ministre de la Souffrance''. Une supplique suite aux deux nouvelles vidéos tournées par L214 dans deux abattoirs du sud de la France.

    29 Juin 2016
  • Le bien-être animal et les fast-foods sont-ils incompatibles ?

    ProtectionUn nouveau rapport souligne le manque d’engagement d’enseignes comme McDonald’s, KFC ou Subway en ce qui concerne le bien-être des poulets de chair. Mais est-il possible de faire rimer « bas prix » avec « qualité » ?

    18 Janvier 2019
  • L214 : 100 % des cailles pondeuses vivent en enfer

    ProtectionL’association L214 vient de dévoiler les images d’une enquête tournée en décembre 2018 dans un élevage de cailles. Entassement, maladies, blessures, crasse… ces animaux vivent un véritable enfer et aucune loi n’existe pour les protéger.

    21 Mars 2019
  • L214 : une nouvelle vidéo choc sur les poules pondeuses

    ProtectionL’association publie des images tournées dans un élevage industriel de 460 000 poules dans la Somme et demande à ce que le gouvernement vote pour l’interdiction des élevages en cage alors que 90 % des Français y sont favorables.

    15 Mai 2018