Fashion Week : des « tags » anti fourrure dans les rues de Paris


  • Fashion Week : des « tags » anti fourrure dans les rues de ParisPhoto : Peta France
  • Protection/ Fourrure

    Alors que débute la semaine de la mode à Paris, l’association Peta a diffusé, sur les trottoirs de la place de l’Opéra, des messages effaçables condamnant l’utilisation de la fourrure animale dans l’industrie du vêtement.

    Depuis mardi, lancement de la semaine de la mode à Paris, les passants de la place de l’Opéra, au cœur de la capitale, voient sous leurs pieds plusieurs messages de l’association Peta France. On peut y lire la phrase « non à la fourrure » au-dessus de l’image d’un coyote emprisonné.

    Chassé au Canada, où il est considéré comme nuisible, le coyote fait partie de ces animaux sauvages capturés et tués pour leur fourrure. Ils « se retrouvent pris au piège dans des mâchoires d’acier dans lesquelles ils peuvent se retrouver coincés pendant des heures voire des jours. Parfois – et en particulier lorsqu’ils ont des petits à nourrir – ils tentent désespérément de se ronger les membres afin de s’échapper » dénonce Peta.    

    Peta France


    Les fourrures utilisées par les marques de vêtements ou d’accessoires proviennent cependant majoritairement d’animaux spécialement élevés à cet effet, dans des fermes à fourrure représentant 85% de la production mondiale. Peta dénonce les conditions de vie épouvantables imposées aux animaux dans ces structures : « partout dans le monde, y compris en France, les animaux élevés pour leur fourrure sont confinés à l’étroit dans des cages répugnantes et exigües avant d’être gazés, de recevoir des décharges électriques, ou d’être matraqués à mort. » Récemment, une association finlandaise a révélé le scandale de renards gavés à mort dans l’unique but de produire un maximum de fourrure.

    Image de renard gavé pour sa fourrure prise par l'association Oikeutta Eläimille-Capture écran

    « Une mode salie »

    Le but des messages inscrits sur les trottoirs de la capitale par Peta, est de sensibiliser le grand public, et les consommateurs, à la souffrance animale qui se trouve derrière les vêtements en fourrure, mais aussi d’interpeller les créateurs refusant encore d’utiliser des matières synthétiques. Les « clean tags » de Peta, ou affichages au marquage propre – qui consistent à taguer un message au sol en le « nettoyant » au jet d’eau – rappellent ainsi que « la fourrure est une matière cruellement obtenue qui salit les défilés de mode. »

    « La plupart des consommateurs savent à quel point la fourrure animale est cruelle, provoquant la mort de milliers d’êtres sensibles. Peta rappelle aux créateurs de mode qu’avec toutes les matières véganes, élégantes et novatrices disponibles de nos jours, il est grand temps de cesser de parader des peaux mortes sur les podiums » indique l’association dans un communiqué.

                                                                                                                                                         Gisele Bundchen Instagram

    Aujourd’hui encore, on estime que l'industrie de la fourrure, pour la période 2012-2013, a rapporté 40 milliards de dollars (plus de 35 milliards d’euros) à travers le monde, selon une étude publiée en 2014 par PricewaterhouseCoopers (PwC) Italie. Ce chiffre a presque doublé depuis 2011, la demande des consommateurs chinois ayant fortement progressé. Cependant, ce commerce lucratif est de plus en plus contesté à l’intérieur même de l’industrie de la mode. Certaines marques et créateurs, comme The Kooples, Stella McCartney ou Armani ont proscrit la fourrure. Récemment, l’édition française du magazine de mode Vogue, a mis en couverture une photo de la mannequin Gisele Bündchen, militante anti-fourrure, afin de promouvoir une mode sans souffrance animale.   


    Autres articles à lire

  • Chèvres mutilées : de nouvelles enseignes abandonnent le mohair

    ProtectionPromod, Camaïeu et Monoprix rejoignent les marques d’habillement qui se sont engagées à abandonner le mohair suite à une enquête de PETA dans plusieurs élevages de chèvres, en Afrique du Sud.

    15 Juin 2018
  • L’industrie de la fourrure soulève une nouvelle fois l’indignation

    ProtectionLa Fondation 30 Millions d’Amis ou bien encore Peta ont réagi à la mise en place d’une ligne téléphonique destinée à aider les adeptes de fourrure qui auraient subi des agressions par les militants anti-fourrure. Les animaux sont les véritables victimes de l’utilisation de la fourrure dans la mode, rappellent les associations.

    13 Décembre 2017
  • Rémi Gaillard s'engage contre la fourrure

    ProtectionA peine sorti de son box, où il s'était volontairement enfermé pour faire adopter les animaux du refuge de Montpellier et récolter de l'argent, l'humoriste Rémi Gaillard s'engage auprès de l'association Animalter dans la campagne ''vire ta capuche''. Le but ? Inviter les jeunes à ne pas acheter de vêtements avec de la fourrure…

    17 Novembre 2016
  • Israël, premier pays à interdire tout commerce de fourrure animale

    ProtectionIsraël a interdit mercredi par décret ministériel le commerce de fourrure animale pour la mode, devenant le premier pays à adopter une législation aussi stricte, a annoncé le ministère de l'Environnement.

    10 Juin 2021
  • Valentino renonce à son tour à la fourrure animale

    ProtectionÀ l'instar d'autres grandes griffes, Valentino a décidé de ne plus utiliser de fourrure animale dans ses collections à partir de 2022, une annonce saluée mercredi en Italie par des militants de la cause animale.

    20 Mai 2021
  • La mode tourne-t-elle le dos à la fourrure?

    ProtectionSous la pression des associations de défense des animaux, les marques abandonnent de plus en plus la fourrure. Est-ce la fin d’une ère ou un simple effet de mode?

    17 Juin 2019
  • Fourrure : Signez la pétition

    ProtectionLa Fondation 30 Millions d’Amis dénonce le massacre de millions d’animaux pour le commerce scandaleux de la fourrure.

    01 Juin 2015
  • Jean-Paul Gaultier renonce à la fourrure, un geste salué par les ONG

    ProtectionJean-Paul Gaultier a déclaré samedi dans l'émission Bonsoir sur Canal+ qu'il allait renoncer aux fourrures, jugeant 'la façon dont on tue les animaux' 'absolument déplorable'. Un geste fort, salué par des associations de défense des animaux.

    12 Novembre 2018
  • Crocodiles, serpents, lézards… Chanel renonce aux cuirs exotiques

    ProtectionChanel va renoncer aux peaux exotiques, devenant ainsi la première marque de luxe à ne plus utiliser les peaux de crocodiles, de serpents, de galuchats et de lézards. Un geste salué mardi par les défenseurs des animaux. Mais quid de la fourrure ?

    05 Décembre 2018
  • #Balancetafourrure : des personnalités s’engagent avec L214

    ProtectionAlors que la Semaine de la mode s’ouvre à Paris, l’association L214 a réuni une vingtaine de personnalités engagées contre l’utilisation de la vraie fourrure dans l’industrie du vêtement. Chaque jour, deux vidéos seront dévoilées.

    27 Février 2018
  • La mannequin Gisele Bündchen défend une mode sans fourrure

    ProtectionLa top brésilienne, connue pour ses engagements envers les animaux, a posé pour le premier numéro du Vogue Paris consacré à une mode sans cruauté envers les animaux. Une parution faisant écho à la décision récente de la République tchèque d’interdire les élevages d’animaux à fourrure à partir de janvier 2019.

    25 Juillet 2017
  • Giorgio Armani bannit la fourrure de ses collections

    ProtectionLe créateur italien Giorgio Armani s’est rangé du côté des associations de protection animale. Sa collection automne/hiver 2016/2017 ne devrait comporter aucune fourrure. Une décision saluée par les associations de défense des animaux.

    24 Mars 2016
  • Pour la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale !

    ProtectionDans un manifeste publié par Le Monde, plusieurs personnalités – dont Boris Cyrulnik et Matthieu Ricard – plaident pour que l’animal obtienne une meilleure place dans notre société.

    18 Octobre 2016
  • Associations et politiques appellent à la protection des animaux

    ProtectionPlus d'un millier d'organisations de protection animale, ainsi que de nombreuses personnalités, scientifiques et parlementaires de tous bords, ont réclamé dans une tribune 'une relance économique intégrant la protection des animaux et de l'environnement', après la crise sanitaire liée au coronavirus.

    11 Mai 2020
  • Devenez bénévole dans un refuge

    ProtectionLes refuges et associations de protection animale traversent une période particulièrement difficile. Fin des contrats aidés, hausse des abandons, importante charge de travail… Ils ont désormais besoin de faire appel à des volontaires pour leur donner un coup de main. Et si c’était vous ? Six conseils avant de vous engager…

    01 Novembre 2018
  • Code du bien-être animal : 7 mesures phares adoptées en Belgique

    ProtectionLe gouvernement wallon met à jour son Code du bien-être animal, proposant de grandes avancées découlant de la reconnaissance du caractère sensible de l’animal.

    14 Mai 2018
  • Confinement et protection animale : les dernières mesures du ministère

    ProtectionDepuis le début du confinement, les associations de protection animale et les refuges se trouvent dans un flou total quant aux déplacements qu'ils ont encore le droit d'effectuer. Le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation vient de publier une nouvelle note de service clarifiant la situation.

    03 Avril 2020
  • Sensibilisation des enfants aux animaux : le rôle de l’école

    ProtectionIntellectuels, associations et entreprises proposent de faire entrer un enseignement éthique et pratique sur les animaux dans les écoles.

    23 Février 2017
  • Etats généraux de l’alimentation : 5 questions pour les animaux

    ProtectionLes enjeux des Etats généraux de l’alimentation, lancés ce jeudi 20 juillet sont de taille. Mais au-delà des problèmes de crise économique du secteur agricole et de santé publique autour de la qualité de notre alimentation se pose la question de la condition animale : fin de l’élevage intensif, préservation de la biodiversité, changement de modèles de consommation, cohabitation des activités humaines avec la faune sauvage … autant de sujets qui ne doivent pas être oubliés dans les réflexions de ces prochains mois.

    20 Juillet 2017
  • Affaire du chien brûlé vif : 18 mois d'emprisonnement requis

    ProtectionA Chalon-sur-Saône, une femme vient d’être condamnée à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis, pour avoir brûlé à l’essence le berger allemand de son compagnon. Ce dernier avait succombé à ses blessures quelques jours plus tard.

    04 Septembre 2018