Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil


  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueilPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Jusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    D’où viennent les chiots confiés aux familles d’accueil ?

    Il existe trois centres d’élevage en France fédérés au sein de la FFAC. Ils sont situés à Lezoux, dans le Puy-de-Dôme, à Buc, dans les Yvelines et à Angers, dans le Maine-et-Loire. Les éleveurs tiennent compte du comportement de chaque chien, de leur aptitude à être sociables et de leur équilibre émotionnel. Une fois sélectionnés, les chiots sont accueillis par des éducateurs spécialisés, dans les différentes écoles fédérées.

    De quelles races s’agit-il ?

    Trois races sont principalement issues des centres d’élevage : le labrador (à 90 %), le golden retriever et le berger allemand.

    Quel est le rôle des accueillants ?

    En parallèle de leur travail avec les éducateurs, les jeunes chiens ont besoin de passer du temps avec une famille d’accueil pour apprendre à vivre en société. Pendant un an, le chien va ainsi vivre au côté de ses propriétaires temporaires, qui ont la charge de lui apprendre la propreté, les ordres simples et à évoluer dans les lieux publics. En aucun cas la famille d’accueil ne doit apprendre au chien à devenir un chien guide. C’est l’éducateur qui apprend à l’animal son « métier ».

    Faut-il obligatoirement être une famille pour accueillir un chien ?

    Le terme de famille d’accueil est trompeur. Une personne seule, un couple avec ou sans enfant, des retraités… les profils des familles d’accueil sont très variés. Le principal pour accueillir un futur chien guide est, bien sûr, d’aimer les animaux, d’être disponible et de vouloir s’engager pour les personnes déficientes visuelles. « Une famille d’accueil peut être une seule personne, à partir du moment où elle est active, sort et garde le chien avec elle pour le sociabiliser. Il faut être disponible, c’est-à-dire pourvoir emmener son chien partout », détaille Thérèse Lefevre, famille d’accueil depuis 2012.

    Les accueillants sont-ils assistés dans leur mission ?

    Les familles d’accueil sont assistées tout au long de leur mission par les éducateurs des écoles. « Nous sommes présents au côté des familles d’accueil pour former très vite le chien aux grands principes de base de son éducation : aller à sa place, rester seul, marcher en laisse etc. […] c’est un dialogue constant que nous avons avec les familles pour que la pré-éducation du chien soit la meilleure possible […] et que le chien dispose d’une base solide », explique Capucine Gallet, directrice technique d'une école de chiens guides.

    Qui prend en charge les frais relatifs au chien ?

    Les familles d’accueil sont bénévoles, et « tous les frais du chien sont pris en charge par l’école, que ce soit les frais de nourriture, les frais vétérinaires ou tout ce qui est lié à sa santé », souligne Thérèse Lefevre.

    Comment gérer la séparation avec le chien ?

    Après un an passé avec le chien, il est difficile émotionnellement de s’en séparer. Il est donc très important, avant d’entreprendre les démarches pour devenir famille d’accueil, de bien se poser les questions de ses motivations. Pour Thérèse Lefevre, « la motivation pour devenir famille d’accueil, c’est d’avoir envie de se mettre au service des personnes déficientes visuelles. Aujourd’hui, quand je croise un maître de chien guide avec son chien, l’émotion est immense, au point d’en avoir la chair de poule ».

    Quel est l’avenir du chien ?

    Une fois formé, le chien va être confié à un nouveau maître, déficient visuel, pour devenir un véritable compagnon de vie. Les éducateurs sont très attentifs à ce que les couples maître-chien soient adaptés l’un à l’autre. « Faire une demande de chien guide s’inscrit dans une démarche volontaire de la personne déficiente visuelle. Celle-ci doit déposer un dossier étudié par une équipe d’éducateurs, d’instructeurs et de psychologues. Objectifs : déterminer la motivation de la personne et l’attitude de l’entourage familial et professionnel afin de s’assurer que le chien sera bien accepté », indique le FFAC. Si, par la suite, une vraie rencontre se crée, la présence de l’animal transforme la vie  de son nouveau maître. « Jingle, c’est un peu mon ange gardien. S’il y a un danger, elle va le sentir, le voir et elle fera en sorte que je l’évite. C’est incroyable la relation qui se construit avec mon chien guide. Il y a une confiance profonde, presque une amitié. Je compte sur elle, elle peut compter sur moi », témoigne Tony Martin, maître de chien guide.

    Pour aller plus loin : site de la FFAC


    Autres articles à lire

  • Université d'été de l'animal 2017 : Anne-Claire Gagnon

    Vivre ensembleAnne-Claire Gagnon est écrivain, vétérinaire et passionnée de chats. Elle animera une conférence à l’Université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, intitulée « Entre espièglerie et sagesse, vivre en bonne intelligence avec les chats ». Rencontre.

    11 Juillet 2017
  • Coronavirus : Les propriétaires d’équidés désemparés

    Vivre ensembleTous les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes, les propriétaires d’un cheval en pension n’ont désormais plus le droit de s’y rendre. Quelles peuvent être les conséquences ? En fonction de leurs conditions de vie, les chevaux s’en portent-ils vraiment plus mal de ne plus être mis au travail ?

    25 Mars 2020
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleNouveauCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • Un Brésilien obtient un droit de visite pour sa chienne

    Vivre ensembleSéparé de sa compagne, un homme a obtenu un droit de visite pour garder contact avec sa petite yorkshire. La justice a ainsi reconnu les liens effectifs reliant l’homme à son animal.

    25 Juin 2018
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Université d'été de l'animal 2017 : Sabrina Krief

    Vivre ensembleSabrina Krief est primatologue et Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, sur « Les chimpanzés médecins». Rencontre :

    21 Juillet 2017
  • Le concept one health, c'est aussi pour eux

    Vivre ensembleCe concept part du principe que la santé humaine est intimement liée à la santé des animaux, à celle de l’environnement, et réciproquement ! L’amélioration des unes passant nécessairement par l’amélioration des autres… Décryptage sur Animaux-online.

    01 Janvier 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Caroline Gilbert

    Vivre ensembleCaroline Gilbert est vétérinaire, éthologue et maître de conférences à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    27 Septembre 2016
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Raphaël Gamand, le dompteur de fourmis

    Vivre ensembleCet ingénieur agronome, co-fondateur de la société Insecto, a mis sur pied un programme de vulgarisation scientifique qui permet de mieux connaître les insectes. A l’université d’été de l’animal, qui se tiendra du 24 au 26 août au château de la Bourbansais, Raphaël Gamand parlera plus particulièrement des fourmis…

    13 Août 2018
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Mélodie Pichoir

    Vivre ensembleMélodie Pichoir est formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    09 Septembre 2016
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017
  • Dans la Syrie en guerre, un improbable refuge pour chats

    Vivre ensembleMohamad Alaa Jalil est surnommé « l'homme aux chats ». Après avoir ouvert un premier centre de soin pour félins dans la province d’Alep, il a été contraint de déménager à Kafr Naha, plus au nord, à cause des bombardements.

    05 Juin 2018
  • Nicolas Hulot quitte le gouvernement

    Vivre ensembleEn plein direct au micro de France Inter, le ministre en charge de la Transition écologique, Nicolas Hulot, annonce qu’il quitte le gouvernement. Se sentant sans influence, il préfère jeter l'éponge…

    28 Août 2018