Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueil


  • Chien guide : 8 choses à savoir avant de devenir famille d’accueilPhoto : Shutterstock
  • Vivre ensemble

    Jusqu'au 24 septembre, la Fédération française des associations des chiens guides d’aveugles (FFAC) organise une semaine de sensibilisation pour faire mieux connaître la cause des personnes déficientes visuelles accompagnées par des chiens spécialement formés. L’occasion de découvrir la mission essentielle des familles d’accueil pour le chien guide.

    D’où viennent les chiots confiés aux familles d’accueil ?

    Il existe trois centres d’élevage en France fédérés au sein de la FFAC. Ils sont situés à Lezoux, dans le Puy-de-Dôme, à Buc, dans les Yvelines et à Angers, dans le Maine-et-Loire. Les éleveurs tiennent compte du comportement de chaque chien, de leur aptitude à être sociables et de leur équilibre émotionnel. Une fois sélectionnés, les chiots sont accueillis par des éducateurs spécialisés, dans les différentes écoles fédérées.

    De quelles races s’agit-il ?

    Trois races sont principalement issues des centres d’élevage : le labrador (à 90 %), le golden retriever et le berger allemand.

    Quel est le rôle des accueillants ?

    En parallèle de leur travail avec les éducateurs, les jeunes chiens ont besoin de passer du temps avec une famille d’accueil pour apprendre à vivre en société. Pendant un an, le chien va ainsi vivre au côté de ses propriétaires temporaires, qui ont la charge de lui apprendre la propreté, les ordres simples et à évoluer dans les lieux publics. En aucun cas la famille d’accueil ne doit apprendre au chien à devenir un chien guide. C’est l’éducateur qui apprend à l’animal son « métier ».

    Faut-il obligatoirement être une famille pour accueillir un chien ?

    Le terme de famille d’accueil est trompeur. Une personne seule, un couple avec ou sans enfant, des retraités… les profils des familles d’accueil sont très variés. Le principal pour accueillir un futur chien guide est, bien sûr, d’aimer les animaux, d’être disponible et de vouloir s’engager pour les personnes déficientes visuelles. « Une famille d’accueil peut être une seule personne, à partir du moment où elle est active, sort et garde le chien avec elle pour le sociabiliser. Il faut être disponible, c’est-à-dire pourvoir emmener son chien partout », détaille Thérèse Lefevre, famille d’accueil depuis 2012.

    Les accueillants sont-ils assistés dans leur mission ?

    Les familles d’accueil sont assistées tout au long de leur mission par les éducateurs des écoles. « Nous sommes présents au côté des familles d’accueil pour former très vite le chien aux grands principes de base de son éducation : aller à sa place, rester seul, marcher en laisse etc. […] c’est un dialogue constant que nous avons avec les familles pour que la pré-éducation du chien soit la meilleure possible […] et que le chien dispose d’une base solide », explique Capucine Gallet, directrice technique d'une école de chiens guides.

    Qui prend en charge les frais relatifs au chien ?

    Les familles d’accueil sont bénévoles, et « tous les frais du chien sont pris en charge par l’école, que ce soit les frais de nourriture, les frais vétérinaires ou tout ce qui est lié à sa santé », souligne Thérèse Lefevre.

    Comment gérer la séparation avec le chien ?

    Après un an passé avec le chien, il est difficile émotionnellement de s’en séparer. Il est donc très important, avant d’entreprendre les démarches pour devenir famille d’accueil, de bien se poser les questions de ses motivations. Pour Thérèse Lefevre, « la motivation pour devenir famille d’accueil, c’est d’avoir envie de se mettre au service des personnes déficientes visuelles. Aujourd’hui, quand je croise un maître de chien guide avec son chien, l’émotion est immense, au point d’en avoir la chair de poule ».

    Quel est l’avenir du chien ?

    Une fois formé, le chien va être confié à un nouveau maître, déficient visuel, pour devenir un véritable compagnon de vie. Les éducateurs sont très attentifs à ce que les couples maître-chien soient adaptés l’un à l’autre. « Faire une demande de chien guide s’inscrit dans une démarche volontaire de la personne déficiente visuelle. Celle-ci doit déposer un dossier étudié par une équipe d’éducateurs, d’instructeurs et de psychologues. Objectifs : déterminer la motivation de la personne et l’attitude de l’entourage familial et professionnel afin de s’assurer que le chien sera bien accepté », indique le FFAC. Si, par la suite, une vraie rencontre se crée, la présence de l’animal transforme la vie  de son nouveau maître. « Jingle, c’est un peu mon ange gardien. S’il y a un danger, elle va le sentir, le voir et elle fera en sorte que je l’évite. C’est incroyable la relation qui se construit avec mon chien guide. Il y a une confiance profonde, presque une amitié. Je compte sur elle, elle peut compter sur moi », témoigne Tony Martin, maître de chien guide.

    Pour aller plus loin : site de la FFAC


    Autres articles à lire

  • Entre eux et nous, est-ce l’accord parfait ?

    Vivre ensembleIls vivent à nos côtés depuis fort longtemps. On les aime, ils nous aiment. Enfin, c’est ce qu’on veut bien croire. Sont-ils tout aussi heureux de vivre avec nous que nous le sommes ?

    04 Septembre 2018
  • Des challenges à la mode

    Vivre ensembleLes challenges à faire avec son animal se multiplient sur la toile et créent un phénomène viral à travers le monde. L’équipe d’animaux-online vous donne quelques astuces pour réaliser ces challenges.

    29 Août 2018
  • Un séminaire pour débattre du bien-être des animaux de compagnie

    Vivre ensembleCo-organisé par la Société francophone de cynotechnie et l’université de Nanterre, Pet Revolution est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de la faculté, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Antoine Bouvresse, vétérinaire et co-organisateur de cette deuxième édition (avec Thierry Bedossa), nous en dévoile l’esprit et le programme…

    29 Juin 2017
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Mon animal provoque un accident, suis-je fautif ?

    Vivre ensembleLes procès dans lesquels le litige a été causé par un animal sont de plus en plus fréquents et donnent du fil à retordre aux avocats. Sous la garde de qui l’animal se trouvait-il ? Y a-t-il eu un contact direct ? Est-ce la faute de la victime ?

    04 Août 2019
  • Corine Pelluchon : 'Les animaux sont les grands oubliés de la crise'

    Vivre ensembleCorine Pelluchon a répondu à nos questions sur les effets de la crise sanitaire sur la relation homme/animal. Elle est philosophe, professeure à l’université Gustave Eiffel, auteure de Manifeste animaliste. Politiser la cause animale (Alma, 2017) et Réparons le monde. Humains, animaux, nature (Rivages, 2020).

    02 Juin 2020
  • L'empathie, un sentiment partagé entre les espèces

    Vivre ensembleDepuis le temps qu’ils nous côtoient, nos animaux ont appris à lire nos émotions… et à les partager ! Au point de les ressentir eux-mêmes ou d’adapter leur comportement à nos humeurs.

    28 Novembre 2019
  • Les intervenants de Dog Revolution : Séverine Belkhir

    Vivre ensembleSéverine Belkhir est éthologue et formatrice. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    14 Septembre 2016
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Au programme de Pet Revolution : communiquer avec eux sans les mots

    Vivre ensembleAnnaïk Fève est neurologue, psychanalyste et docteur en neurosciences. Spécialiste du langage non verbal chez l’homme, elle interviendra lors du séminaire « Pet Revolution, L’Animal en marche » les 30 septembre et 1er octobre prochains pour croiser son expertise avec celle des spécialistes du comportement animal.

    09 Août 2017
  • Une bénédiction pour les animaux

    Vivre ensembleLe dimanche 7 octobre, la ville de Comps organise une fête des animaux sur le parvis de son église avec une bénédiction (par un prêtre) pour nos petits protégés en fin d’après-midi.

    06 Octobre 2018
  • Actualité animalière : ce qu'il ne fallait pas manquer en 2020

    Vivre ensembleL'année 2021 commence et laisse derrière elle douze mois de crise, de catastrophes, mais aussi de bonnes nouvelles et d'avancées ; bref, de temps forts sur lesquels la rédaction d'Animaux-online s'est repenchée pour vous livrer les souvenirs d'une année pour le moins riche en actualité...

    01 Janvier 2021
  • Colloque « One Health » : zoom sur les coronavirus des animaux

    Vivre ensembleParce que les santés humaine, animale et environnementale sont interdépendantes, le groupe 1Healthmedia organise, les 17 et 18 décembre, en partenariat avec TF1, un colloque sur le sujet. Sophie Le Poder, professeur de virologie à l’école nationale vétérinaire d’Alfort, interviendra ce vendredi, à 14 h, pour nous parler des coronaviroses animales. Un sujet d’actualité…

    17 Décembre 2020
  • Au programme de Pet Revolution : les clés pour vivre avec son chat

    Vivre ensemble« Pet Revolution, l’Animal en Marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, Daniel Filion animera une intervention intitulée « Solutions aux problèmes chez le chat et comment convaincre le propriétaire de les appliquer ».

    26 Juillet 2017
  • Université d’été de l’animal 2017 : un rendez-vous réussi

    Vivre ensembleDu 25 au 27 août s’est déroulée la deuxième édition de l’université d’été de l’animal au château de la Bourbansais, à Combourg, en Bretagne. La journaliste Yolaine de La Bigne, organisatrice de l’événement, dresse le bilan de ce week-end riche en enseignements, mettant à l’honneur l’intelligence encore trop mal connue du monde animal.

    29 Août 2017
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sonia Kischkewitz

    Vivre ensembleSonia Kischkewitz est éducateur canin. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    07 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Antoine Bouvresse

    Vivre ensembleAntoine Bouvresse est vétérinaire comportementaliste. Le week-end des 1er et 2 octobre, il interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    28 Septembre 2016
  • Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

    Vivre ensembleUne étude suédoise a montré que les personnes vivant aux côtés de chiens ont moins de risque de développer des maladies cardiovasculaires que le reste de la population.

    22 Novembre 2017