Mettre fin au calvaire des animaux lors des transports longs


  • Mettre fin au calvaire des animaux lors des transports longsPhoto : Shutterstock
  • Animaux de la ferme

    Mercredi 13 septembre s’est déroulée la deuxième édition de la Journée internationale de mobilisation contre les longs transports d'animaux vivants. À cette occasion, les associations dénoncent les conditions insupportables imposées aux animaux d’élevage sur des milliers de kilomètres, et pointent du doigt le projet de la ferme des 4 000 vaches, en Saône-et-Loire.

    Entassés dans des camions ou des cargos vétustes, bloqués des heures en plein soleil, privés d’eau et de soins élémentaires : chaque année, 37 millions de bovins, porcs, moutons, chèvres et équidés sont transportés vivants en Europe, dont 3 millions hors des frontières de l’UE. À l’arrivée, d’insupportables conditions d’abattage attendent le plus souvent ces animaux, lorsqu’ils sont acheminés vers des pays où aucun cadre juridique ne les protège. Pour mettre fin à cette situation, le CIWF, soutenu par plusieurs ONG en France et à travers l’Europe, organise, pour la deuxième année consécutive, une journée mondiale de mobilisation. Le but : alerter le grand public et demander à ce que la loi française limite le transports des animaux vivants à 8 heures maximum sur son territoire.

    A Paris, une banderole de 40 mètres a été déployée au-dessus de la Seine par le CIWF le 13 septembre

    La ferme des 4 000 vaches : des animaux destinés au grand export

    Selon un sondage Ifop commandé par le CIWF en février 2017, 89 % des Français sont favorables à cette limitation. Cependant, le gouvernement ne semble pas tenir compte de ces revendications, comme le montre le projet de « la ferme des 4 000 vaches », en Saône-et-Loire. Il s’agit de l'extension d’une exploitation déjà existante, destinée à recevoir 3 910 vaches. L’agrandissement n’a pas encore été autorisé, mais il a déjà reçu un premier avis favorable de la DREAL (direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), ce qui inquiète fortement les associations de protection animale.

    L’un des principaux sujets de préoccupation est le principe même du fonctionnement de cette ferme, presque entièrement tournée vers l’export d’animaux. « Il s’agit avant tout d’un gigantesque centre de quarantaine pour des bovins destinés au grand export, c’est à dire hors des frontières de l’Union européenne, explique Agathe Gignoux, chargée d’affaires publiques au CIWF. Cette ferme aurait une capacité d’envoi de 30 000 animaux par an. La France vise ainsi de nouveaux marchés, notamment l'Égypte, l'Iran, et la Turquie ».

    Les lois existantes ne sont pas respectées

    Dans la vidéo ci-dessous, le CIWF dénonce l’absurdité de cette situation, qui consiste à faire naître des animaux en France et à leur faire parcourir des milliers de kilomètres, au lieu de développer l’élevage de proximité.

    Aujourd’hui, rien n’interdit, en France ou dans l'Union européenne, de faire parcourir de longues distances aux animaux vivants. Cependant, depuis 2005, l’Union européenne a mis en place un cadre législatif censé assurer le bien-être des animaux pendant leur transport : espace minimal entre les animaux, ventilation des camions, eau obligatoire, heures de pause… Mais en pratique, ces règles sont peu respectées et les contrôles sont trop peu nombreux et dissuasifs pour limiter les abus.

    La France a un rôle à jouer

    À l’échelle de l’Union européenne, six États membres, dont l’Allemagne, ont demandé une amélioration de la législation sur cette question. Dans une lettre ouverte publiée par le journal La Croix, les signataires, dont Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, et Brigitte Gothière, co-fondatrice de l’association L214, interpellent le gouvernement français pour qu’il s’engage à soutenir cette demande.

    En début d’année, un projet de loi, porté par le député du Morbihan Philippe Noguès et signé par 33 élus, avait été élaboré avec le CIWF. Outre la limitation du temps de transport à 8 heures maximum pour les mammifères et à 4 heures pour la volaille, ce projet prévoit également de limiter le transport des femelles gestantes (qui ne pourraient être déplacées au-delà du tiers de leur gestation), d’interdire le transport de longue durée des animaux non sevrés et de renforcer les contrôles pour les transports maritimes.

    Ce projet n’a pas été mis à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale avant le changement de gouvernement. Le CIWF espère qu’il pourra être repris par les nouveaux députés élus pour être enfin débattu. En attendant, l’association adresse au ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, une pétition pour mettre fin aux exportations des animaux vivants hors de l’Union européenne. À retrouver ici.

     


    Autres articles à lire

  • Ecolo mais pas trop : quand le chant du coq dérange les urbains

    Animaux de la fermeUn coq trop matinal, des canards et des grenouilles priés de baisser d'un ton... Les affaires de bruits de campagne qui alimentent les médias révèlent-elles une difficile cohabitation entre ruraux et nouveaux venus ? Jean-Louis Yengué, géographe en charge du laboratoire Ruralités à l'université de Poitiers, nous éclaire sur ces problématiques.

    04 Septembre 2019
  • Deux fermes-refuges en danger

    Animaux de la fermeRecueillir des animaux de ferme pour leur fournir la plus belle des retraites, sans aucune aide financière ou humaine, peut être laborieux. Surtout lorsqu’il survient une catastrophe… C’est le cas de ces deux domaines, qui ont cruellement besoin d’aide.

    23 Août 2019
  • Un nouveau dispositif pour lutter contre les déserts vétérinaires

    Animaux de la fermeLe Sénat a adopté le 8 juillet au soir un dispositif inédit qui permettra aux collectivités territoriales, dans les zones où le manque de vétérinaires se fait durement sentir, de distribuer des aides à l'installation et au maintien des vétérinaires.

    15 Juillet 2020
  • Aube : massacre cruel dans une ferme pédagogique

    Animaux de la fermeLes responsables de la ferme pédagogique de Méry-sur-Seine ont fait une macabre découverte le 29 juillet au matin : leurs animaux ont été massacrés à coups de pierres, de bâtons et de cannettes. Quatre mineurs ont été placés en garde à vue.

    01 Août 2019
  • Comment le cheval a-t-il influencé l’histoire de l’humanité ?

    Animaux de la fermeLe chercheur Ludovic Orlando coordonne une étude internationale visant à comprendre comment l’homme a façonné le cheval au cours de son histoire. Mais ses recherches ont abouti à des révélations surprenantes, montrant toute l’étendue du mystère de l’origine des équidés.

    08 Mars 2018
  • Des éleveurs pillés depuis le début du confinement

    Animaux de la fermeDepuis le début du confinement, c'est l'hécatombe. Moutons, brebis, agneaux mais aussi poules sont volés, la nuit, partout en France.

    30 Avril 2020
  • Le mérens, un prince noir en Ariège

    Animaux de la fermeElevé en race pure depuis de nombreuses générations, le mérens est la fierté de la région Occitanie. Symbole des traditions ancestrales, il doit sa prestance à son mode d'élevage, unique en France, fondé sur l’estive et la transhumance.

    07 Mai 2018
  • Pagus, un petit bouc au paradis

    Animaux de la fermePas certain que Pagus sache qu’il est un bouc tellement sa vie ressemble à celle d’un chien de compagnie! Adopté à l’âge de 2 mois par Stéphanie, il a rejoint sa petite ménagerie dans la Meuse et fait son petit effet lors des sorties en laisse…

    03 Octobre 2020
  • Pour connaître l’humeur d’un cheval, observez ses yeux !

    Animaux de la fermeComment savoir si un cheval est stressé ? Une nouvelle étude américaine vient de montrer que le type de contraction des paupières de l’animal informait avec précision sur son humeur.

    08 Novembre 2019
  • Pays-Bas : un urinoir pour vaches pour réduire les émissions de gaz

    Animaux de la fermeDes bovins aux Pays-Bas maîtrisent depuis peu l'art de faire pipi dans un urinoir pour réduire les émissions de gaz libéré par les effluents d'élevage. Connus pour être à la pointe de l'innovation, les Pays-Bas sont aussi les deuxièmes exportateurs agricoles et agroalimentaires du monde, derrière les Etats-Unis.

    02 Avril 2019
  • Une activité qui ne rend pas chèvre !

    Animaux de la fermeUne nouvelle tendance insolite mêlant exercice physique et animaux vient d’apparaître aux Etats-Unis : le « goat yoga » ou « yoga chèvre » désigne comme son nom l’indique des cours de yoga où des chèvres participent aux exercices avec les humains.

    15 Juin 2017
  • Salon de l’agriculture : comment choisit-on une vache égérie ?

    Animaux de la fermeCerise, Fine, Haute, et maintenant Imminence : comment est choisie, chaque année, la « vache star » qui représente le Salon international de l’agriculture ?

    20 Février 2019
  • Montréal : derniers tours de piste pour les calèches controversées

    Animaux de la fermePrisées des touristes depuis des siècles mais dénoncées par les défenseurs des animaux, les promenades en calèches de Montréal vont disparaître de la circulation à la fin de l'année, épilogue d'une longue querelle entre la mairie et les cochers.

    28 Décembre 2019
  • Qui sont les « meilleurs coups » ?

    Animaux de la fermeC’est le printemps ! Pour l’occasion, Animaux-online vous propose une série de cinquante articles sur la sexualité de nos animaux. Vous allez enfin tout savoir sur ce que vous n’avez jamais osé demander. Aujourd’hui… les performances.

    17 Mai 2016
  • Espoir pour la vache bulgare menacée de mort pour avoir quitté l'UE

    Animaux de la fermePenka est une vache de Bulgarie qui s’est aventurée en Serbie voisine pour brouter son herbe. Son escapade pourrait l’envoyer directement à l’abattoir, à cause des règles européennes très strictes en matière d’importation d’animaux vivants.

    11 Juin 2018
  • La mue chez les poules

    Animaux de la fermeC’est la fin de l’été et vos poules perdent leurs plumes. Pas d’inquiétude, c’est normal.

    01 Octobre 2018
  • Les chevaux et nous

    Animaux de la fermeSon histoire est liée à la nôtre mais personne ne sait véritablement comment tout a commencé entre lui et nous... Mais pourquoi l’homme a-t-il domestiqué le cheval ? Pour le monter, l’atteler, le manger ? Figure-toi que les historiens ne le savent pas avec certitude… Animaux-online a décidé d’enquêter sur la belle et longue histoire qui unit l’homme et le cheval.

    16 Janvier 2016
  • Animalia : plus qu’un refuge, un sanctuaire

    Animaux de la fermeReprésentez-vous une ferme du bocage normand. Gardez les animaux, et remplacez tout ce qui servait une logique de production par des parterres fleuris et de jolis abris. Imaginez maintenant les chèvres cabriolant près des chevaux, les chats se prélassant sous les buis ou les oies processionnant paisiblement devant vous. Bienvenue à Animalia.

    06 Décembre 2020
  • La traction animale : un retour vers le futur

    Animaux de la fermeEt si la remise au goût du jour de pratiques ancestrales était une réponse aux enjeux actuels de développement durable ? C’est tout le pari de la traction animale.

    02 Janvier 2020
  • Des oeufs plus éthiques, une réalité ?

    Animaux de la fermeÉpointage, broyage de poussins mâles, abattage précoce des poules, étiquetage… L’entreprise Poulehouse se bat pour que le consommateur puisse avoir le choix d’acheter des œufs (et prochainement des produits transformés) n’ayant eu aucune conséquence néfaste sur l’animal.

    11 Mai 2019