Le magazine

Article

Vidéo

Adoption

Service

races

Bonne nouvelle : nos chiens comprennent ce qu'on leur dit !

  • Katia RENARD, Rédactrice en chef du magazine 30 millions d'amis
    Katia RENARD, Rédactrice en chef du magazine 30 millions d'amis
  • Une étude publiée dans la revue Science montre que les chiens comprennent non seulement les mots que nous leur adressons mais aussi l'intonation avec laquelle nous les leur présentons!

    Si les scientifiques ont fait une découverte, grâce notamment à la technologie de l'IRM, toutes les personnes qui partagent le quotidien avec leur animal le savaient intuitivement depuis longtemps. Les mots doux, les intonations qui évoquent le plaisir, le bien-être et la joie ont particulièrement de l'impact auprès d'eux! C'est pourquoi tous les éducateurs canins dignes de ce nom vous diront qu'il vaut mieux féliciter, encourager son chien quand il fait bien plutôt que de lui hurler dessus, le gronder ou pire lui faire mal quand il ne fait pas ce qu'on attend de lui. Cela s'appelle l'éducation amicale et positive!

    L'intérêt de cette étude réalisée par une équipe de l'université de Budapest en Hongrie, si ce n'est qu'elle apporte une caution scientifique à ce que nous ressentions depuis longtemps, c'est qu'elle affirme que le cerveau des chiens (peut-être avant celui d'autres animaux) fonctionne comme le nôtre. Comme notre cerveau que nous pensons tellement supérieur à tous les autres. Comme nous, les chiens traitent les mots et leur sens avec leur hémisphère cérébral gauche, et comme nous ils analysent l'intonation avec laquelle nous les disons avec l'hémisphère droit. Pour le démontrer, il fallait juste passer par quelques étapes supplémentaires chez le chien comme lui apprendre à rester tranquille dans le tube d'un IRM!

    Pour Attila Andics, éthologue à l'université de Budapest, "Le circuit qui permet de traiter le langage était déjà présent chez l'ancêtre commun de l'homme et du chien, il y a quelques millions d'années. Certains pensaient qu'un big bang avait permis au langage de pouvoir se mettre en place. Non, c'est juste une invention… comme la roue. Et si c'est vrai pour le chien, c'est probablement vrai pour des animaux beaucoup plus proches de nous, comme les primates…"

    S'il était besoin de le prouver, le langage n'est pas l'unique clé de la pensée, encore moins de l'intelligence. Il est heureux que la science fasse aujourd'hui le chemin inverse de celui qu'elle a accompli il y a quatre siècles quand le scientifique René Descartes niait aux animaux la capacité à penser, donc à exister. 

    Nous vous invitons à lire notre dossier "A quoi pensent-ils", que notre rédaction a réalisé dans le dernier numéro de 30 Millions d'amis actuellement en kiosques. Les premières expériences sur l'activité cérébrale des chiens grâce à des images à résonnance magnétique (IRM) y sont évoquées, ainsi que toutes les autres qui prouvent que oui, les animaux pensent! Ils pensent à eux, à nous, à l'avenir… et très probablement qu'ils ont une opinion sur notre comportement à leur égard…