Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups pour 2017-2018


  • Le gouvernement autorise l'abattage de 40 loups pour 2017-2018Photo : Shutterstock
  • Protection/ Chasse

    Les ministres de l’Ecologie et de l’Agriculture ont annoncé que le nouveau « plan Loup » du gouvernement autorise l’abattage de 40 animaux entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018. Une décision dénoncée par les associations de protection du canis lupus qui plaident pour la mise en place d’« une vraie politique de cohabitation entre les activités humaines et les loups ».

    Avec AFP.

    Nicolas Hulot et Stéphane Travert, les ministres de la Transition écologique et de l'agriculture, ont annoncé cette semaine l’autorisation d’abattre 40 loups en France, entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018, soit autant que pour la période précédente 2016-2017. Dans le détail, le nouvel arrêté prévoit qu’ « au-delà d'un seuil intermédiaire de 32 loups, les tirs de prélèvements ne seront plus autorisés » et « seuls des tirs de défense ou de défense renforcée pourront avoir lieu ». Ces derniers ne seront possibles pour les éleveurs uniquement lors d'une attaque de troupeau pour tenter de repousser le loup.

    Cette décision va à l’encontre des préconisations des associations de défense du loup et de l’environnement, mais également d’une récente étude menée par des spécialistes de l’Office national de la chasse et du Muséum national d’histoire naturelle. Ces recherches ont montré que non seulement les tirs sur les loup étaient inefficaces pour réduire les attaques, mais que ces prélèvements mettaient aussi en péril le futur de l’espèce dans l’Hexagone.

    Nicolas Hulot a cependant annoncé un « nouveau dispositif de gestion de  la présence des loups dans l’environnement à partir de 2018 » laissant entrevoir un possible tournant. Dès cette année, le gouvernement a fait savoir que l’accent sera mis sur le suivi et le renforcement des mesures de protection. « Lors de chaque attaque, le constat de dommages permettra d'évaluer de façon précise les mesures mises en place pour protéger le troupeau » est-il précisé dans un communiqué. Le renforcement des mesures de protection pour préserver les troupeaux des attaques est la piste privilégiée par les associations pour permettre la cohabitation entre les loups, espèce protégée en Europe, et les activités humaines.

    « La biodiversité, l’intérêt général et le respect de la vie animale ne doivent pas être sacrifiés pour satisfaire des lobbies cynégétiques et agricoles qui refusent d’évoluer » appelle le réseau d’association CAP Loup. On estime la population actuelle de loups en France à environ 360 individus. Un nombre en hausse, mais qui reste encore faible comme l’explique le collectif : «  chaque année 12 à 15 % de la petite population de loups » sont abattus. Elle peine ainsi « à croître suffisamment pour assurer sa viabilité. »

    « Le nouveau gouvernement a loupé la première occasion qui lui été offerte de reprendre ce dossier par le bon bout. Nos organisations continueront à faire des propositions dans ce sens, convaincues que la co-existence entre les prédateurs et un pastoralisme durable est la seule voie d’avenir » rappelle pour leur part la LPO, le WWF, France Nature Environnement et Humanité & Biodiversité dans un communiqué commun.


    Autres articles à lire

  • « Stop aux tirs des loups »

    ProtectionAlors que le nouveau gouvernement prévoit d’abattre jusqu'à 40 loups en France de juillet 2017 à juin 2018, Cap Loup et plusieurs personnalités se mobilisent pour demander une révision complète de la gestion de cette espèce sur notre territoire.

    19 Juin 2017
  • Les oies menacées par la chasse après la date officielle de fermeture

    ProtectionAlors que la fermeture officielle de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d’eau est programmée le 31 janvier, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal accorde aux chasseurs un délai supplémentaire de dix jours pour tuer les oies sauvages en période de migration au-dessus de la France.

    01 Février 2017
  • Une pétition pour dire non au déterrage des blaireaux

    ProtectionLe déterrage des blaireaux peut s’effectuer jusqu’à 8 mois par an. En janvier, l’Association pour la protection des animaux sauvages (ASPAS) cherche à sensibiliser les Français sur cette activité de chasse et demande son interdiction à travers une pétition.

    22 Janvier 2019
  • Tirs de loups : les internautes français disent : 'Non !'

    Protection5 563 contributeurs ont pris le parti de la préservation du loup en France sur les 6 153 qui se sont exprimés sur le site internet du ministère en charge de l'Écologie concernant la question d'ajouter 6 loups au quota des 36 déjà tués.

    11 Mars 2016
  • L’Australie veut tuer deux millions de chats errants

    ProtectionEn Australie, la prolifération des chats sauvages serait une des causes de la disparition d’espèces endémiques comme l’opossum ou le numbat. Le continent entend les éradiquer par l’extermination pure et simple de deux millions d’entre eux.

    16 Octobre 2015
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    ProtectionDonald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    11 Avril 2017
  • Vers la fin du massacre des phoques sur la banquise ?

    ProtectionLa prochaine saison de chasse commerciale aux phoques débutera le 10 avril sur la côte atlantique du Canada. Des milliers de jeunes phoques se feront massacrer pour leur peau alors même que les débouchés commerciaux s'amenuisent.

    08 Avril 2016
  • Chasse à courre : la grâce pour les animaux aux abois en zone habitée

    ProtectionUn animal poursuivi par un équipage de chasse à courre jusque dans une zone habitée ou commerciale sera désormais 'gracié', selon un décret publié vendredi au Journal officiel.

    01 Mars 2019
  • Cerf tué dans un jardin : à quand la fin de la chasse à courre ?

    ProtectionLa mort d’un cerf, samedi dernier, abattu dans le jardin d’une propriété privée dans l’Oise, a choqué les riverains et suscité une vive émotion auprès de la population, relançant le débat sur l’autorisation de la chasse à courre sur notre territoire.

    25 Octobre 2017
  • Attaque symbolique contre les massacres de cétacés aux îles Féroé

    ProtectionLa statue de la Petite Sirène de Copenhague, au Danemark, a été repeinte en rouge. Cet acte serait l’œuvre de défenseurs des animaux protestant contre le massacre annuel de mammifères marins aux Îles Féroé.

    31 Mai 2017
  • Brigitte Bardot demande un « miracle » de Noël pour les animaux

    ProtectionÀ travers une lettre ouverte adressée au président Emmanuel Macron, Brigitte Bardot demande à ce que la condition animale soit grandement améliorée, notamment au niveau de la chasse et des abattoirs, et souligne le retard de la France par rapport aux autres pays européens.

    26 Décembre 2018
  • Le japon veut relancer la pêche commerciale à la baleine

    ProtectionLe gouvernement japonais étudie la possibilité de sortir de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but d'échapper à ses règles et de relancer la pêche commerciale à la baleine.

    20 Décembre 2018
  • La chasse à courre des renards reste interdite en Grande-Bretagne :

    ProtectionLe gouvernement britannique maintient la réglementation interdisant la chasse à courre du renard, alors que la première ministre conservatrice Theresa May avait promis de revenir sur cette loi.

    05 Juillet 2017
  • Pologne : manifestation pour dénoncer le 'massacre' des sangliers

    ProtectionDes centaines de personnes ont manifesté le 9 janvier à Varsovie pour dénoncer le 'massacre' de milliers de sangliers sauvages dans le cadre d'une politique visant à lutter contre la peste porcine africaine, qui menace les élevages porcins du pays.

    11 Janvier 2019
  • Des députés demandent l'interdiction de la chasse aux trophées

    ProtectionPlus de 50 députés européens et une cinquantaine d'organisations de défense de la nature ont appelé dimanche les parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) à interdire la chasse aux trophées ciblant des animaux en danger comme les rhinocéros et les éléphants.

    19 Août 2019
  • Loup : les associations craignent la mort de 40 animaux d’ici décembre

    ProtectionLes défenseurs du loup attendent beaucoup du nouveau plan promis par Nicolas Hulot, qui devrait, dès janvier 2018, repenser entièrement la gestion du prédateur en France pour favoriser la cohabitation avec le pastoralisme. En attendant, les associations craignent que le plafond d’abattage de 40 loups actuellement autorisé ne soit rapidement atteint.

    07 Septembre 2017
  • Nouveau rassemblement contre le massacre des dauphins à Taiji

    ProtectionDimanche 3 septembre, à 14 h, les associations C’est assez ! et L214 organisent un rassemblement au Trocadéro, à Paris, pour protester contre le massacre annuel des dauphins dans la baie de Taiji, au large du Japon.

    01 Septembre 2017
  • La Cour de cassation donne tort aux chasseurs d'ortolans

    ProtectionLes chasseurs d'ortolans du Sud-Ouest ne peuvent pas invoquer 'la tradition' pour enfreindre la loi et capturer ces oiseaux protégés, a estimé mardi la Cour de Cassation.

    18 Octobre 2018
  • « Chasse cruelle en Alaska » : quelles conséquences pour les espèces ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) condamne la signature de Donald Trump d’un décret autorisant des méthodes « barbares de chasse » sur les loups et ours d’Alaska, et dénonce les menaces que cette nouvelle mesure fait peser sur les espèces et les écosystèmes dans des aires protégées.

    12 Avril 2017
  • Reprise de la chasse à la baleine par le Japon : une 'bonne nouvelle'?

    ProtectionLe Japon, comme il menaçait de le faire depuis des années, a annoncé son retrait de la Commission baleinière internationale (CBI) dans le but de reprendre la chasse commerciale d’ici juillet 2019. Paradoxalement, cette décision pourrait apaiser les tensions sur le sujet.

    02 Janvier 2019