Forêt de Dreux : un important réseau de braconnage démantelé


  • Forêt de Dreux : un important réseau de braconnage démanteléPhoto : Shutterstock
  • Protection/ Braconnage

    Suite à une enquête menée par l’ONCFS et la gendarmerie nationale, 9 personnes vont être jugées pour braconnage. Extrêmement bien organisé, le réseau se livrait principalement à un trafic de viande de cerf.

    C’est une opération d’envergure qui a été menée conjointement par les gendarmes et les inspecteurs de l’environnement de l’ONCFS d’Eure-et-Loir : suite à une enquête de 6 mois, un important réseau de braconnage a pu être démantelé. Les investigations ont révélé l’existence d’une équipe d’une dizaine de malfaiteurs, très bien organisés, se livrant à des actes de braconnage sur des cerfs principalement, mais aussi des chevreuils et, dans une moindre mesure, des sangliers, dans le massif forestier de Dreux.

    « Certains des délinquants étaient chargés de tuer des animaux, un autre, boucher de profession, était chargé de couper la viande et enfin un restaurateur écoulait une partie de la viande braconnée », détaille un communiqué de l’ONCFS. « Le trafic était essentiellement lié au commerce de la viande de grand gibier et certainement aux trophées. Nous en avons retrouvé un seul lors de nos perquisitions, le reste ayant du être vendu », précise Éric Hansen, délégué inter-régional Centre Val-de-Loire Île-de-France de l'ONCFS.

    « Jusqu'à 4 ans de prison et 60 000 euros d’amende »

    Neuf perquisitions ont été simultanément effectuées dans les domiciles des différents suspects, permettant aux enquêteurs de mettre la main sur un véritable arsenal : une vingtaine de fusils et de carabines, certains avec modérateur de son, un revolver, plus de 2 000 munitions de différents calibres, des cagoules, des jumelles et divers appareils de visée, des pièges photo automatiques... Plus de 120 kilos de viande de grand gibier ont également été saisis.

    Objets saisis lors des perquisitions effectuées aux domiciles des différents suspects. © ONCFS

    Certaines des armes retrouvées étaient issues de cambriolages, et plusieurs protagonistes étaient connus des services de police, notamment pour diverses condamnations pour agression et braconnage, indique l’ONCFS.  « Les délinquants, pour la plupart, n’exerçaient pas de métier fixe et tiraient leurs revenus uniquement du braconnage », souligne Éric Hansen. Leur activité s’étendait apparemment bien au-delà de l’Eure-et-Loir, des armes volées, en lien avec le réseau, ayant été retrouvées en Alsace. Parmi les 9 personnes identifiées, l'une a pris la fuite et fait actuellement l’objet d’un mandat de recherche. Cinq acteurs principaux du réseau ont été placés sous contrôle judiciaire strict. L’ensemble des délinquants seront jugés en décembre 2017. Ils encourent, pour les infractions de braconnage, une peine de 4 ans de prison et 60 000 euros d’amende.

    Une lutte renforcée contre le braconnage et le trafic d’animaux

    « Nous savions depuis plusieurs années qu’il y avait des actes de braconnage sur les cerfs dans le massif forestier de Dreux, informe Éric Hansen. Mais nous avions à faire à des gens très bien organisés, pouvant se livrer à des actes de braconnage en plein jour, entre 12 h et 14 h, au moment où la forêt est très peu fréquentée, grâce à la présence de guetteurs chargés de prévenir du moindre passage. Nous ne sommes pas parvenus à les prendre en flagrant délit. Mais, notamment après plusieurs témoignages et des animaux blessés par balle que nous avons retrouvés hors des périodes de chasse, nous avons pu lancer cette enquête. Grâce à cela, nous avons pu, non pas arrêter un seul individu mais démanteler tout un réseau. »

    Depuis une ordonnance de 2013, les agents de l’ONCFS sont dotés de nouveaux pouvoirs leur permettant de lancer des enquêtes, et non plus de s’en tenir au flagrant délit. « Il a fallu du temps pour former les agents », reconnaît Éric Hansen, mais désormais, les opérations de ce genre devraient se multiplier, permettant de lutter plus efficacement contre le braconnage et le trafic d’animaux.  


    Autres articles à lire

  • Nicolas Hulot veut mettre fin au braconnage de l’ortolan

    ProtectionLe ministre de la Transition écologique et solidaire a demandé au préfet des Landes de renforcer la lutte contre le braconnage du passereau, encore chassé dans le département malgré les interdictions. La mesure est saluée par la LPO, qui rappelle cependant que les pinsons sont aussi victimes de chasses illégales.

    10 Août 2017
  • Vers une meilleure protection de l’ortolan en France ?

    Protectionllégale en France, la chasse à l’ortolan subsiste, notamment dans le sud-ouest. Mais une étude scientifique montrant le déclin de l’espèce dans cette région, la condamnation de chasseurs landais pour la capture d’oiseaux et un rappel à l’ordre de l’Union européenne sont autant de signaux vers une meilleure protection de ce petit oiseau migrateur.

    23 Décembre 2016
  • Un rassemblement contre les massacres de dauphins au Japon

    ProtectionL’association « C’est assez ! » organise aujourd’hui un rassemblement devant l’ambassade du Japon à Paris pour dénoncer auprès du grand public le massacre annuel de dauphins perpétré dans la baie de Taiji, au Japon.

    24 Février 2017
  • Des enfants manifestent contre le massacre des requins

    ProtectionSamedi dernier à Hong Kong, des dizaines de personnes déguisées en requins sanguinolents ont manifesté contre le « shark finning », cette pêche au requin qui consiste à les dépecer en pleine mer pour récupérer leurs ailerons avant de les laisser agoniser au fond de l’eau.

    13 Juin 2017
  • Belgique : la renarde du CHU de Liège retrouvée morte

    ProtectionNous vous en parlions jeudi : une renarde et ses petits, vivant au CHU de Liège, devaient être déplacés dans un centre de réhabilitation. Mais la maman a été retrouvée morte ce week-end, prise au piège d'un collet. Alors que deux renardeaux ont pu être capturés et mis en sécurité, deux autres sont toujours recherchés…

    23 Mai 2016
  • Braconnage : Bougrain-Dubourg dénonce 'un laxisme inacceptable'

    ProtectionLe 7 avril dernier, un braconnier a été condamné par le tribunal correctionnel de Perpignan à 15 jours de prison ferme et 2 000 euros d’amende pour avoir capturé à la glu des chardonnerets élégants, oiseaux protégés appartenant à l’ordre des passereaux. Il a également dû verser 1 000 euros à la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO). Un cas de condamnation encore extrêmement rare, malgré les lois encadrant les pratiques de la chasse. Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, nous explique pourquoi.

    18 Avril 2016
  • Le magazine 30 Millions d’amis soutient Ava

    ProtectionEn Normandie, le refuge Ava s’occupe de 500 animaux : chiens, chats mais aussi chevaux, vaches et même quelques daims. Beaucoup d’entre eux, « à la retraite », ont trouvé dans cette ferme de plus de 70 hectares un nouveau lieu de vie, tandis que d’autres attendent d’être adoptés. Pour soutenir l'action de Ava, le magazine 30 Millions d’amis vous propose un abonnement solidaire.

    16 Mars 2017
  • En Alaska, on peut désormais tuer des ours en hibernation

    ProtectionDonald Trump a signé un projet de loi autorisant notamment la chasse d’oursons et de louveteaux dans leur tanière dans les réserves naturelles d’Alaska, ainsi que la traque des animaux depuis un hélicoptère.

    11 Avril 2017
  • De superbes photos pour l’adoption des chats noirs

    ProtectionDans les refuges, les chats noirs ont encore plus de mal à se faire adopter. Pour les aider, une photographe américaine a réalisé une série de magnifiques portraits de félins au poil sombre.

    31 Octobre 2017
  • Les abandons d'animaux sont en léger recul

    ProtectionLa SPA a annoncé avoir enregistré moins d’abandons depuis le début 2017 qu'à la même période en 2016. Cependant, l’association alerte sur la situation de ses refuges, toujours surchargés d’animaux attendant d’être adoptés.

    18 Septembre 2017
  • Cirque : enfin une perspective de retraite pour l’éléphante Maya

    ProtectionSelon l’association One Voice, qui se bat depuis plus d’un an pour Maya, l’expert vétérinaire mandaté par les pouvoirs publics conclut à une impossibilité pour l’éléphante de poursuivre son activité de cirque en raison de son état de santé.

    08 Mars 2018
  • 130 chats vivant dans 25 m2 ont été sauvés

    ProtectionLa fondation 30 Millions d’amis est intervenue dans un studio parisien pour porter secours à une centaine de chats. Des familles d’accueil sont recherchées pour prendre en charge les félins.

    11 Septembre 2017
  • 30 Millions d’Amis récompensée pour sa campagne contre les abandons

    ProtectionLa Fondation 30 Millions d’Amis a reçu un prix spécial du jury lors de la 12e édition du Grand Prix de la communication solidaire, qui s’est déroulée lundi 18 décembre, pour sa campagne « Non à l’abandon » réalisée avec l’agence Buzzman.

    19 Décembre 2017
  • Nouvelle réglementation pour les orques et les dauphins

    ProtectionLa ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a signé un arrêté visant à améliorer le bien-être des cétacés dans les parcs animaliers.

    04 Mai 2017
  • Les animaux abandonnés ont aussi droit à leur Noël

    ProtectionLa SPA célèbre le Noël des animaux avec un refuge éphémère installé à Paris, place de la République, ce week-end. Le but, leur offrir en cette fin d’année une nouvelle famille pour les accueillir.

    05 Décembre 2017
  • Tirs de loups : les internautes français disent : 'Non !'

    Protection5 563 contributeurs ont pris le parti de la préservation du loup en France sur les 6 153 qui se sont exprimés sur le site internet du ministère en charge de l'Écologie concernant la question d'ajouter 6 loups au quota des 36 déjà tués.

    11 Mars 2016
  • L214 jugé pour avoir placé des caméras dans un abattoir

    ProtectionLe procès de deux militants de L214, dont le cofondateur, Sébastien Arsac, s’ouvre aujourd’hui. Ils sont jugés pour avoir caché des caméras de surveillance dans l’abattoir de Houdan, en décembre dernier.

    04 Septembre 2017
  • Un rassemblement contre les massacres de dauphins au Japon

    ProtectionL’association « C’est assez ! » organise aujourd’hui un rassemblement devant l’ambassade du Japon à Paris pour dénoncer auprès du grand public le massacre annuel de dauphins perpétré dans la baie de Taiji, au Japon.

    24 Février 2017
  • Abattoirs : une enquête sur les dérives d’un système

    ProtectionEnvoyé spécial diffuse ce soir sur France 2 un reportage tourné dans trois abattoirs français, montrant la réalité de la souffrance animale, mais aussi des personnes qui y travaillent.

    16 Février 2017
  • Comment le bien-être des animaux participe au bonheur d’un pays ?

    ProtectionLe Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) a démontré dans un rapport, «Mesurer ce qui compte», le rôle fondamental des animaux pour le bien-être des hommes et de nos sociétés.

    26 Avril 2017