Université d'été de l'animal 2017 : Robin Meier


  • Université d'été de l'animal 2017 : Robin MeierPhoto : Alexander Gorbunov
  • Vivre ensemble

    Robin Meier est un artiste plasticien sonore passionné par la musique, l’informatique et les animaux. Avec lui, les ordinateurs parlent aux moustiques, qui leur répondent. Les 25, 26 et 27 août, il exposera son travail dans le cadre de l’Université d’été de l’animal, un séminaire consacré à l’intelligence animale. Rencontre.

    Animaux-Online : Pouvez-vous me parler de votre parcours ?

    Robin Meier : Je suis artiste plasticien sonore. J'ai d'abord reçu une formation de musicien spécialisé dans la compostion électro-acoustique, puis j'ai étudié la philisophie cognitive. Dès le début, j'ai voulu étudier nos rapports avec la technologie, et j'ai donc commencé à travailler sur l'intelligence des machines, puis sur celle des animaux et du monde qui nous entoure. J'ai réalisé plusieurs installations avec des lucioles, des abeilles, des pigeons… D'ailleurs, mon premier projet étudiant les animaux s'est fait avec des insectes : sur un chant indien, trois moustiques chantaient à l'unisson en adaptant la fréquence de leurs battements d'ailes à la voix de l'interprète. 

    A.-O. : Sur quoi votre intervention va-t-elle porter ?

    R.M. : Je vais présenter les différents projets que j'ai réalisés ces dernières années, traitant de la rencontre entre le vivant et l'artificiel, et je parlerai de la question de l'intelligence et de son émergence. À cette occasion, nous écouterons des concerts de moustiques et de pigeons, et nous visionnerons des chorégraphies de fourmis. 

    A.-O. : Quel aspect de l'intelligence animale vous fascine le plus ?

    R.M. : Je suis avant tout intéressé par l'intelligence en elle-même, qui est une notion assez large, notamment dans les sciences cognitives, où l'aspect interactif avec l'environnement prend une place importante. Je suis aussi fasciné par la façon dont la prise de décision naît au sein d'une colonie, par exemple dans un fourmilier ou un essaim d'abeilles : c'est l'ensemble des intelligences individuelles qui produit une intelligence collective, comme une sorte de métaorganisme.

    Somme toute, je suis fasciné par toutes les intelligences, mais plus précisement par la façon dont elles émergent : même des lignes de codes au sein d'un logiciel peuvent être source d'intelligence. J'aime également interagir avec l'intelligence quelle qu'elle soit, et créer avec elle une sorte de dialogue. L'intelligence biologique (et parfois passive) qui me fascine tout autant est l'organisation : le simple cours d'une rivière s'adaptant au paysage qui l'entoure peut être vu comme une forme d'intelligence. 

    A.-O. : Pourquoi avez-vous choisi de vous concentrer sur les animaux pour certains de vos projets ?

    R.M. : Au début, je réalisais des simulations informatiques de systèmes biologiques, comme les réseaux de neurones artificiels ou les nuées d'oiseaux. Mais pour comprendre la simulation biologique, il fallait déjà comprendre les comportements biologiques. Un jour, je me suis dit : ”Et si j'organisais une rencontre entre un véritable organisme et sa simulation informatique ?”. C'est à ce moment-là que j'ai commencé à travailler avec des animaux. 

    Les systèmes informatiques sont capables d'une certaine intelligence artificielle et d'inférence. D'après le mathématicien Alan Turing, on peut parler d'intelligence artificielle si un humain converse avec un ordinateur sans se rendre compte que ce n'est pas un autre humain mais un ordinateur. J'ai voulu tester une version modifiée de cette expérience avec des moustiques : s'ils répondaient à un ordinateur sans se rendre compte que c'en était un, le pari était relevé. Et ça a marché : les moustiques répondaient au chant envoyé par l'ordinateur comme s'il s'agissait d'autres moustiques. 

    A.-O. : Vous avez par exemple travaillé sur l’auto-organisation naturelle des lucioles pour Synchronicity : l’homme a-t-il beaucoup à apprendre de l’intelligence animale et entomologique ?

    R.M. : Aujourd'hui, on se pose beaucoup de questions sur l"intelligence des machines, mais il faut d'abord comprendre l'intelligence du monde qui nous entoure, comme celle des animaux. Par ailleurs, l'étude de l'intelligence animale nous remet souvent bien à notre place : l'homme croit généralement être le maître du monde, mais il n'en est rien. L'e monde s'est auto-organisé naturellement et n'a pas besoin de l'Homme. 

    Il existe d'autre part une multitude de systèmes d'organisation à échelle humaine qui imitent les animaux : le trafic de données sur internet, le trafic aérien au niveau mondial, l'acheminement des marchandises, les réseaux ferroviaires… Tout cela a été créé parce que l'homme a observé son environnement et s'est intéressé au fonctionnement des sociétés animales. 

    À voir : les travaux de Robin Meier sont disponibles ici


    Autres articles à lire

  • Ouragan Florence : ces animaux sauvés des inondations

    Vivre ensemble[Diaporama] Pompiers, associations et volontaires ont redoublé d’efforts pour porter secours aux animaux piégés par les eaux de l’ouragan Florence (Etats-Unis). Voici le récit, en images, des efforts déployés par les équipes de sauvetage.

    24 Septembre 2018
  • Doit-on avoir peur des léchouilles de nos animaux ?

    Vivre ensembleUn américain de 48 ans a dû être amputé des quatre membres après avoir contracté une grave infection suite à une léchouille. Ce cas peut faire l'objet de de nombreuses questions sur les bisous de nos animaux.

    22 Août 2018
  • On est mieux ensemble

    Vivre ensembleC’est la conviction des Français, possesseurs ou non d’animaux de compagnie, selon un tout récent sondage réalisé par l’Ifop pour la marque d’aliments Purina. 94% des sondés estiment que les animaux contribuent à améliorer leur santé et participent à leur bien-être.

    08 Juin 2016
  • Peluche, coffret cadeaux... C'est aussi Noël pour nos animaux

    Vivre ensembleDe plus en plus de propriétaires glissent un ou plusieurs cadeaux sous le sapin, destinés à leur animal de compagnie : mais qui de nos toutous ou de matous sont les plus gâtés, quels sont les budgets moyens, quels cadeaux ont la cote ? Découvrez les tendances de ce Noël 2017.

    20 Décembre 2017
  • La garde alternée de son chien

    Vivre ensembleManque de temps, de disponibilité… Et pourquoi ne pas adopter un animal à mi-temps? Plus adapté au chien, ce mode de garde nécessite toutefois quelques recommandations.

    06 Novembre 2017
  • Le chien, le meilleur ami de la femme

    Vivre ensembleDans son livre Blouse blanche et poils de chiens, Valérie Fromantin, infirmière à l’institut Curie et docteur en sciences, retrace l’incroyable parcours qui l’a amenée à développer le projet « KDog » permettant de détecter précocement le cancer du sein grâce à l’odorat des chiens. Rencontre.

    20 Avril 2018
  • Agatha Liévin Bazin : Des oiseaux plein la tête

    Vivre ensembleA l’occasion de l’université d’été de l’animal, organisée par la journaliste Yolaine de la Bigne du 24 au 26 août 2018 au château de la Bourbansais en Bretagne, Agatha Liévin-Bazin dévoilera tout sur l’intelligence des crânes de piafs… euh des oiseaux ! Rencontre…

    10 Août 2018
  • Comment aider son enfant à faire le deuil de son animal ?

    Vivre ensembleAnnique Lavergne est docteur en psychologie et spécialiste du deuil animalier au Canada. Elle publie un livre à destination des enfants pour les aider à surmonter la douloureuse perte d’un compagnon. Entretien.

    17 Juillet 2018
  • Université d'été de l’animal 2017 : Pierre Jouventin

    Vivre ensemblePierre Jouventin est un ancien directeur de recherche en éthologie au CNRS. Il animera une conférence à l’université d’été « L’Animal et l’homme », les 25 et 26 août prochains, portant sur « La Domestication du loup et le rôle majeur du chien dans l’évolution humaine ». Rencontre.

    30 Juin 2017
  • Des challenges à la mode

    Vivre ensembleLes challenges à faire avec son animal se multiplient sur la toile et créent un phénomène viral à travers le monde. L’équipe d’animaux-online vous donne quelques astuces pour réaliser ces challenges.

    29 Août 2018
  • Les gens qui parlent aux animaux seraient plus intelligents

    Vivre ensembleSelon un spécialiste du comportement, le fait de parler à nos compagnons à quatre pattes et de leur attribuer des caractéristiques humaines serait une preuve de sensibilité et d’intelligence sociale supérieures à la moyenne.

    10 Avril 2017
  • Kalina Raskin : le vivant pour inspiration

    Vivre ensembleNe vous y trompez pas. Ce sourire malicieux cache une âme engagée qui s’inspire du vivant pour développer une science responsable et durable. Une volonté qui a mené cette ingénieure physico-chimiste et docteure en biologie vers le biomimétisme. Elle exposera cette science à l’université d’été du 24 au 26 août au château de la Bourbansais.

    15 Août 2018
  • Monty, le millième chien guide de l’histoire de l’école de Paris

    Vivre ensembleEn 30 ans, l’École de Paris a formé et remis un millier de chiens guides à des personnes déficientes visuelles. Elle lance à cette occasion un appel aux dons pour poursuivre son action auprès des personnes malvoyantes et continuer de promouvoir la relation entre l’homme et l’animal.

    12 Février 2018
  • Les bacheliers planchent sur le rapport homme-animal

    Vivre ensembleLe sujet du bac de français 2018, soumis aux élèves de première des filières S et ES, avait pour thème les hommes face aux animaux. Les élèves ont notamment été amenés à s’interroger sur la cruauté des hommes, et le droit des animaux.

    19 Juin 2018
  • 5 questions à vous poser avant d’adopter un animal

    Vivre ensembleParfois, le coup de cœur doit s’accompagner d’un petit moment de réflexion si on ne veut pas que la belle histoire d’amour vire au cauchemar. Avant d’adopter un chat ou un chien, suivez les conseils d’animaux-online.

    25 Août 2015
  • Au programme de Pet Revolution : le plaisir de manger pour nos animaux

    Vivre ensemble'Pet Revolution, l'Animal en marche' est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs canins, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Parmi eux, le Dr Franck Péron animera une intervention intitulée « Le plaisir de bien manger ».

    17 Juillet 2017
  • Au programme de Pet Revolution : comportements répétitifs des animaux

    Vivre ensembleVétérinaire, résidente en médecine du comportement au centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort (Chuva) de l’école nationale vétérinaire d’Alfort, Emmanuelle Titeux présentera lors du séminaire Pet Revolution, L’Animal en marche, les 30 octobre et 1er septembre prochains, son travail sur les liens entre les comportements répétitifs des animaux et leur mal-être.

    14 Août 2017
  • Les intervenants de Dog Revolution : Jocelyne Porcher

    Vivre ensembleJocelyne Porcher est directrice de recherches à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » (programme et inscriptions ici) consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    26 Septembre 2016
  • Les intervenants de Dog Revolution : Sonia Kischkewitz

    Vivre ensembleSonia Kischkewitz est éducateur canin. Le week-end des 1er et 2 octobre, elle interviendra dans le cadre du séminaire canin « Dog Revolution » consacré à la place du chien dans notre société. Rencontre…

    07 Septembre 2016
  • Caroline Gilbert, « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? »

    Vivre ensemble« Pet Revolution, L’Animal en marche » est un séminaire qui propose de partager les connaissances actuelles sur le bien-être de nos animaux de compagnie. Prévu sur deux jours, dans un amphithéâtre de l’université de Nanterre, il convie vétérinaires, éthologues, éducateurs, chercheurs en sciences humaines et philosophes pour débattre de leur place dans notre société. Le Dr Caroline Gilbert présentera une intervention intitulée « Bien-être et bientraitance, quoi de neuf ? ».

    22 Août 2017